Rumeurs de la ville et ses alentours.

Page 4 sur 42 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 23 ... 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Lendrith le Dim 24 Nov 2013 - 9:10

Les quelques riches clochards et pauvres ivrognes rincés par du vin rouge de Dalaran hors de prix de la Capitale n'en croyaient pas leurs yeux.

Cela faisait bien longtemps, presque un an, que l' homme n'avait pas pris la peine de leur rendre visite. Un à un, en passant, et dans le seul but avéré de leur laisser un pourboire et un bon mot. Rien d'autre ! Un noble, venir échanger en toute modestie avec eux. Diantre. N'en avait-il que les habits ?

L'offrande, en argent tout de même, serait evidemment aussitôt dépensée dans les bars et tavernes les plus aptes à écouler pareille monnaie, ou dissimulée dans un bas, un tronc d'arbre creux, ou une chaussette, pour les coups durs. Pour les habitués, c'était un choc. Un fantôme. Ce n'était pas la première fois que pareil personnage leur rendait pareille visite, furtive et surréaliste. Toutefois, ne datait pas d'hier la dernière... C'était lui, "l'homme au long manteau noir". Clairement : c'est vague, et pourtant...
D'où il sortait ? Qui sait. Allons bon.
Pour beaucoup, il passe inaperçu. D'autres, feignent l'ignorance. D'autres encore: déjà aux abois, en silence. Une chose est sûre désormais.

"Il" est de retour.
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Amon de Edenblow le Dim 24 Nov 2013 - 10:05

Mr. Le Duc n'avait guère le temps pour prêter l'oreille aux commérages et aux rumeurs des trainards de la grande ville. C'était chose commune pour lui, d'avoir à trier parmi les rapports de Mr. Luther et Mr. Faust, ce qui avait une véritable importance, et ce qui relevait du superflu.

C'était pour ainsi dire son passe-temps, son loisir. D'éplucher méticuleusement chaque information, chaque nouvelle, chaque rapport, afin d'en déterminer un possible interêt. Mais le taux de valorisation de ces informations avoisinaient souvent les deux pour cents, dans les bons jours.

Le reste du temps, ce n'était que feu de paille, maigres nouvelles dont l'égocentrisme égalait le manque cruel de retenue. Ils avaient chacun leur manière de faire, certains préférant l'étalage grossier de peinture noir sur les murs blancs, souillant la Loi avec l'espoir de voir une parcelle d'attention ressurgir de leurs actes. D'autres encores, eternels victimes d'un destin moqueur, accumulaient les déboires avec un zèle qui aurait troublé le plus fervent des écarlates. A eux, une légion d'oreilles attentives et de médecin de l'esprit n'auraient pas réussi à panser leurs ô combien douloureuses plaies.
Et puis bien sur, il y avait les justiciers de l'ombre, les héro masqués, et Mr. Le duc comprenait aussi dans cette catégorie les immanquable et prolifiques sombres aventuriers aux capes ténébreuses et aux regards de velour. Il était amusant de dénoter que leur moteur pouvait sans difficulté être interverti de l'un à l'autre, comme l'on remplirait des cases taillés dans les même dimensions d'un granit grossier.
Bien que certains pouvaient parfois faire tenir à leur égard des rumeurs, et pour les plus ténébreusement mystérieux, quelques colonnes dans les journaux les moins en vogue, ils n'en restaient pas moins que des individus contemplatifs et incroyablement égocentrés sur leur buts personnels. Ainsi, aux yeux de Mr. Le Duc, les causes diverses faisaient d'avantage figure de carottes et bâtons pour leur notoriété, que véritable engrenage de leurs actes.

Non, decidement, il n'y avait ces derniers temps que peu de choses qui attiraient l'attention de son Excellence. Ne restait qu'a guetter , avec patience, l'apparition d'un evênement singulier pouvant attiser les braises. C'est bien là tout ce que Mr. Le duc souhaitait.
avatar
Amon de Edenblow
Citoyen

Nombre de messages : 62
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : Qu'en dîtes vous ?
Date d'inscription : 19/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Clairvoyant Llorente le Lun 25 Nov 2013 - 4:28

De grandes langues de feu ont alertés les aventuriers et les chasseurs arpentant le Nord-Ouest du Bois de la Pénombre. Non loin du sinistre cimetière de Colline-aux-Corbeaux, un petit groupe d'hommes en vadrouille dans les environs a constaté l'incendie d'une cabane. Après avoir éteint les flammes, ils ont trouvés dans les décombres de la masure de bois plusieurs cadavres. Ils sont pour la plupart carbonisés, mais certains ont échappés au feu, et ceux-ci semblent alors en état de décomposition. Parmi les objets encore reconnaissables parmi les débris encore chauds, se trouvaient des réserves de nourriture, une cassette blindée vide, quelques bourses de pièces d'argent et une plaque gravée. Cette plaque porte le nom d'un marchant itinérant porté disparu depuis trois semaines.
Le sort concernant le ou les occupants de la cabane reste entier, car on doute qu'il s'agisse des cadavres brûlés.
avatar
Clairvoyant Llorente
Citoyen

Nombre de messages : 89
Age : 94
Lieu de naissance : Vallée de Tarban
Age : 90 ans
Date d'inscription : 30/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Dorian Hawthorn le Mar 26 Nov 2013 - 16:17

A la Belle Véreuse, sur les quais, en bordure du Quartier Nain, quelques exemplaires d'un livre gilnéen sont disponibles pour quelques pièces d'argent. Couverture de cuir fin, papier de qualité et possibilité de trois versions dédicacées.

Ce havre de la culture gilnéenne au cœur d'Hurlevent qu'est la Belle Véreuse permet de relayer quelques nouvelles et autres de la disapora gilnéenne. Quincy Cutler, au-delà des préjugés "maudits ou pas" et comptant autant de worgens que d'épargnés par l'infection assume le fait de mettre en vente cet ouvrage "Introduction à l'Art Ancien" dont l'auteur est un membre de la Chambre de Pairs de Gilnéas.

"La controverse et le débat que pourrait engendrer cet opus est salutaire pour notre culture, de toute manière" dira le commerçant en se frottant les mains.
avatar
Dorian Hawthorn
Citoyen

Nombre de messages : 518
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : Trentaine
Date d'inscription : 30/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Lendrith le Ven 29 Nov 2013 - 13:32

Petit matin.

Le soleil se levait une fois encore avec peine sur cette journée d'hiver naissant. Ses messagers de lumière n'avaient pas encore atteint le pied des murs du quartier invariablement embrumé "des nains" que déjà, son petit monde s'activait. Affaires et fourmillements, têtes empressées, marches soutenues, la banque et l’hôtel des ventes pour certains, le tram pour d'autres; les petites places et ruelles s'emplirent de leurs habitués. Tous vaquèrent vite à leurs occupations favorites. Au milieu de tout cela une tête sorti du lot. Pas de quoi faire rire les copains à l'heure de la pause taverne, a priori.

Queue de pie, moustache et rouflaquette, teinte écorce sur fond jais. Le pas est rapide lui aussi, mais hésitant. Frêle créature fragile et légèrement inquiétée, qui passe au milieu de robustes nains plutôt pas commodes et l'air fermement occupés, voilà l'tableau.

Cet ersatz de jeune majordome gilnéen aurait pu passer relativement inaperçu s'il n'avait pas percuté par maladresse un nain en chemise à carreau. Les carreaux n'étaient pas un problème. C'est de mauvais goût, certes, mais c'était plutôt le fait qu'il avait les bras chargés de barres d'acier fraîchement recuites en partance pour l'hotel des ventes.

Ceci, et le fait que le majordome, ayant joué de maladresse en se retournant trop vite après avoir demandé la direction du Port à un garde en patrouille, est venu -malheur à lui !- percuter ce gros nain crasseux assez fort pour que ce dernier fasse malencontreusement tomber une bonne partie de son métal sur ses bottes.

Tout le quartier fut vite au courant de l'incident pourtant banal, tant le nain brailla, poing secoué vers le ciel, et affirma au moins trois fois qu'il casserait son violon sur sa tête trop peignée à ce jeune freluquet incapable de regarder où il met les pieds. Du moins s'il lui... retombait dessus. Le jeune homme s'excusa aussi vite qu'il reparti direction le port, serrant entre ses bras ce très joli violon qu'il avait su protéger du choc et de l'agressivité du nain, contrairement à son oeil gauche qui commençait déjà à gonfler, et virerait bientôt au violet.

Le quartier des nains oubliera vite cette scénette, mais voilà pour les habitués de quoi rire deux minutes autour d'une chope au Baril ambré, cela ne faisait aucun doute. L'heure de la pause arriverait, tôt ou tard.
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Rislon Milloin le Ven 29 Nov 2013 - 19:24


La rumeur s'était propagée lentement mais sûrement... Suite à la fermeture forcée des locaux de la gazette et de son imprimerie, un recensement des biens de la gazette avait été effectué mais voilà, le recensement notait plusieurs disparitions... Principalement quelques presses à imprimerie. Après quelques recherches, les plus curieux auraient pu savoir que Rislon Milloin était parti quelques heures après la publication de sa gazette pour "vérifier une livraison". En effet, certains conducteurs de chars font mention d'une location de matériel pour un déplacement vers le port en direction de l'Ouest le jeudi précédent la gazette, sur une caravelle marchande de l'Alliance reliant les deux régions...
Si on s'acharne, on pourra de plus apprendre qu'il avait reçu une grosse quantité de courrier la semaine précédent la publication de la gazette. Certaines rumeurs font mention des serres-rocheuses.

Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 137
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Lendrith le Sam 30 Nov 2013 - 8:24

Les gardes du Port furent quelque peu surpris d'un brutal afflux aviaire. Aux alentours des quais, il y eu en effet l'espace d'un court instant une petite nuée de corbeaux, semble-t-il arrivés en même temps qu'un des navires faisant navette entre Kalimdor et la capitale. L'aube ne s'était encore levée, aussi impossible de dire si ces sombres bestioles étaient porteuses de messages rivés aux pattes, ou non...

Tous se dispersèrent, et les quelques gardes alors en poste n'en firent pas grand cas.
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Ozrik le Sam 30 Nov 2013 - 20:44

Ce soir là, au donjon royal, Ozrik revêtait son habit de Vice-chancelier. En ajustant cette écharpe bleue autour de son plastron, le vieux paladin demeurait on ne peut plus pensif. En l'espace d'un après midi, — le temps de rencontrer Edenblow —, tous ou presque oublièrent l'homme saint et bienveillant qu'était le Commandeur pour ne plus voir en lui qu'un politicien scélérat. « Nécessaire sacrifice », pensa-t-il néanmoins, tandis qu'il se rendait dans ses nouveaux appartements. À ce propos, il découvrit non sans une certaine stupeur le luxe dans lequel étaient logés les magistrats de la ville. Après avoir fait le tour des tapisseries, des statues de marbre, des lustres ornés et des chandeliers d'argent, Ozrik s'installa à sa table de travail. Déroulant devant lui force parchemins et codex de loi, lisant, annotant, barrant, arrachant parfois des pages et les froissant en boules... il se lança à la poursuite d'une Justice plus juste.

Ozrik
Citoyen

Nombre de messages : 127
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : Vénérable
Date d'inscription : 29/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Gwaenadynn Farral le Dim 1 Déc 2013 - 20:51

Dans sa geôle dorée,sachant que son enlèvement touchait à sa fin,elle compulsait les nouvelles,simples notes transmises par un agent ou une des brutes affectée à sa surveillance sans savoir réellement qui elle était.
Certes personne ne regretterai ces gorilles si cela tournait mal,mais si elle avait prêté son concours à une vaste mascarade pour pousser Edenblow à s'emparer d'un pouvoir judiciaire vacant,il ne l'avait pas fait,même si il avait révélé par d'autres biais toute l'étendue de son ambition et de son absence de scrupules,elle s'opposait quand elle le pouvait à la violence gratuite.
C'était précisément ce qu'une partie majoritaire de la Garde et du Si:7 était en train de faire...Comme lui,maniant les gens comme des pantins dans les mains d'un enfant cruel.
Oh bien sûr elle n'était pas naive et elle savait que ce genre de méthodes étaient parfois nécessaires pour une cause supérieure,mais connaissait bien la pente glissante qu'on arpentait la par cette réfléxion.

Cela ajouté à l'état calamiteux de la justice auprès du simple citoyen et la montagne de travail qui l'attendait à son retour,même une femme aussi froide et dévouée qu'elle commençait à montrer de serieux signe d'agacement et de dépit.

Voir les serviteurs du Roi se déchirer entre eux,car c'était une femme de Loi et faute de preuves du contraire,elle considèrait encore Edenblow comme tel,malgré de très fortes présomptions de malhonêteté voir de trahison,l'emplissait de tristesse.
Elle soupira d'autant plus en voyant la nouvelle démonstration de ce fait,un Edenblow des plus zélé à faire taire un Milloin que les gardes avaient mis bien peu d'énergie à censurer,étrangement bienveillants...

Tout ceci n'allait pas du tout.Peut être ce paladin et elle pouvaient encore t ils faire quelque chose.

_________________
Gwaennadynn Farral, Présidente de la cour de Justice Royale.
avatar
Gwaenadynn Farral
Citoyen

Nombre de messages : 309
Lieu de naissance : Caer Darow
Age : 41
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Amon de Edenblow le Lun 2 Déc 2013 - 6:54

Le brave Chevalier Ozrik eu l'honneur de se voir allouer un bureau spacieux, jouxtant celui du Duc, dans les plus grandes salles du donjon. Mobilier de qualité, vue imprenable sur la ville depuis sa fenêtre, et trois secretaires physiquement très intelligentes et serviables. En plus de cela, un greffier assermenté et même un porteur de message furent mit à son service par son Excellence, qui selon ses mots, "avait à coeur de voir les hommes de conviction réussir".

Le Chevalier ne manquait de rien, et ses demandes étaient toutes exaucés avec zèle, libérant devant lui une avenue pour lui permettre de travailler. Et lorsque les petites mains ne parvenaient pas à résoudre une problematique qui entravait le vice-Chancelier, l'ombre de Monsieur Luther n'était jamais loin. Le brave serviteur rapportant au Duc ce qu'il y avait de bon à savoir, afin de prendre les mesures en conséquences.

La gestion des fonds du trésor notament, affaire brumeuse sur laquelle nombre de ses rivaux l'avaient toujours attaqués, pretextant un enrichissement personnel au dépend de la couronne... (qui aurait pu croire à une telle absurdité , venant d'un homme si respectable que Monsieur de Edenblow ?)

Jouant de ses influences pour mettre à plat une partie des comptes et du budget, son Excellence travailla d'arrache pied à gratter ce qui pouvait l'être, redirigeant les flux monétaires pour renforcer les fonds destinés à la garde, l'armée, et le royaume. (Au dépend de quoi, mystère)

Quand aux imprimeries de Monsieur Milloin.. étrangement, non seulement elles furent ré-autorisés à ouvrir, mais en plus, les hommes d'Amon l'aidèrent à ré-emménager. La gazette bénéficia d'une "subvention particulière" afin de relancer le plus prestement possible son prochain article.

Pour la Gloire du Royaume, bien entendu
avatar
Amon de Edenblow
Citoyen

Nombre de messages : 62
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : Qu'en dîtes vous ?
Date d'inscription : 19/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Milu le Lun 2 Déc 2013 - 7:52

Une jeune fille s'active en ville recherchant d’après ses dires un cuisinier, des serveurs et serveuses, ainsi que des personnes pouvant animer sa réception avec de la musique ou des spectacles. Peut être l'avez vous croisée en ville avec son drôle de félin aux yeux rouges.
Si vous cherchez un travail pour quelques heures et bien payer peut être l'aborderez vous ?
avatar
Milu
Citoyen

Nombre de messages : 15
Age : 34
Lieu de naissance : Elwynn
Age : 16 hivers
Date d'inscription : 25/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Rislon Milloin le Lun 2 Déc 2013 - 12:24

On n’aperçut guère Rislon Milloin de l'après-midi à très tôt le matin le lendemain à Hurlevent. Il avait été vu avec Souvenir, sortant de chez lui, peu avant de ne plus être trouvable pendant plusieurs heures. Il est vrai que ces temps-ci, Rislon était particulièrement difficile à retenir pour discuter très longtemps, accaparé semblerait-il par de nombreux projets dont on ne connaissait que celui de la Gazette. Il fut d'ailleurs surpris de voir les portes de la Gazette ouvertes. Il en profita pour y remettre de l'ordre avec l'aide de plusieurs hommes qu'il remercia et ne manqua pas de leur demander de transmettre ses salutations au chancelier.

Il leur aurait même révélé que, mise à part la possibilité d'une brève légère entre temps, la prochaine édition de la gazette devrait être publié en fin de l'après-semaine prochaine. Ainsi que la création d'une nouvelle rubrique: les Chroniques de Hurlevent, bien que le nom ne soit pas encore définitif.... De quoi faire deux éditions durant la fête du voile d'hiver qui serait, selon lui, riche en actualité. Il est vrai qu'il était déjà rare de voir Rislon sans avoir de quoi écrire sur lui, mais en ce moment, on le voyait très souvent écrire. Et quand on lui demande ce qu'il peut bien écrire et où cela finit par arriver, Rislon ne trouverait rien de mieux à dire que : "J'écris un peu sur tout: de la théorie, des études, des analyses, et aussi beaucoup d'actualité. Quant à mes écrits... Elle finisse sur papier, pardi !"

Toujours son léger sourire aux lèvres, il retourne alors chez lui où il reste alors plusieurs heures à écrire, d'après ce que l'on dit.

Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 137
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Ozrik le Lun 2 Déc 2013 - 12:48

En ses quartiers du donjon royal, le Vice-chancelier rentra tard dans la nuit. Il revenait du quartier nain, sans que nul ne sache ce qu’il y fit exactement. Toujours est-il que, prenant place sur le sofa qui ornait son bureau — ou devrait-on plutôt dire : sa suite —, il s’assoupit quelques heures, à demi-allongé sur cette couche d’appoint. Au levée du jour, voyant qu’Ozrik avait trouvé le sommeil alors même qu’il n’avait pas retiré son armure, un serviteur vint pour l’arracher à ses songes.

— Voulons-nous nous lever maintenant ? Voulons-nous prendre notre petit-déjeuner ? demanda le laquais, fort soucieux du protocole et des usages.

— Ventre-saint-gris, mon brave, oubliez ce ‘nous’ de majesté ! C’est bon pour la paperasse ! Vous allez finir par me demander si nous avons couché avec telle ou telle personne et, morbleu, ce serait d’un bien mauvais genre ! rétorqua le chevalier, tout en se levant brusquement et en bousculant le malheureux serviteur.

— Qu’on fasse mander le crieur public et tous les poseurs d'affiches ! ajouta-t-il.
Et aussitôt debout, Ozrik se précipita à son bureau pour rédiger plusieurs proclamations.

Plus tard, ce bon bougre de valet confia à ses compagnons de servitude : « Le Vice-chancelier... ce n’est pas un homme, c’est un torrent ».

Ozrik
Citoyen

Nombre de messages : 127
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : Vénérable
Date d'inscription : 29/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Soeur Altéanne le Lun 2 Déc 2013 - 19:09

Dans toute la ville, clercs et agents de la Chancellerie s'activent à livrer couvertures et vivres à la Cathédrale. On peut lire sur des affiches et apprendre en s'arrêtant sur les hurlements des crieurs publics que, tout le temps que l'hiver durera, la grande nef de la Cathédrale sera tous les soirs encombrée de couchettes et literies de fortune de manière à pouvoir accueillir les pauvres et sans-abri de la capitale. Tandis que l’Église de la Lumière en appelle à la générosité de ses fidèles, on chante partout les louanges du Vice-Chancelier nouvellement nommé qui serait à l'initiative de ces charités.

L'ordonnatrice désignée de cette opération de bienfaisance serait une jeune prêtresse, sœur Altéanne, connue comme la cadette d'un noblion dans talent, rapatriée pour l'occasion des sombres provinces du sud où elle avait été affectée. Ladite prêtresse, manifestement bien trop jeune pour qu'on lui confie la moindre responsabilité, cultiverait les amitiés contradictoires ; fréquentant ça-et-là politiciens controversés comme le Haut-Chancelier de Edenblow, nobles de la Cour, salons d'érudits et petites gens des bas-quartiers. Ceci dit, ceux qui l'ont rencontrée constateront son idéalisme candide et sa profonde piété : loin d'eux l'idée de penser qu'elle a acheté sa charge. Alors, pourquoi l'a-t-on choisie ? S'agit-il d'une manigance de son ami le duc de Edenblow ? Est-elle si altruiste qu'elle le laisse penser ? Est-elle juste très gentille, après tout ? Quoi qu'il en soit, la pauvre semble surchargée et accepterait volontiers l'aide de vertueux citoyens !


Dernière édition par Soeur Altéanne le Sam 31 Mai 2014 - 15:02, édité 1 fois

Soeur Altéanne
Citoyen

Nombre de messages : 20
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : Vingtaine
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Lendrith le Lun 2 Déc 2013 - 23:13

Tard dans la nuit du 1er au 2ème jour, l'homme au long manteau noir fut aperçu passant le corps du garde du quartier des nains, direction la vieille ville, pour s'y fondre dans les ruelles mal éclairées.

Un instant, les quelques insomniaques ou ivrognes nocturnes purent l'apercevoir un moment s'arrêter. Il se tenait à mi-chemin, sur le pont reliant les deux quartiers est de la capitale. Face au pont-levis gardé du Donjon. La tête coiffée de son haut-de-forme, une pipe fumante au coin des lèvres et le regard plissé braqué sur les hauteurs des ailes de l'édifice de sa Majesté, on aurait dit un aigle, guettant sa proie qui venait de lui filer entre les doigts. L'air amer, il poursuivit son chemin, s'engouffrant dans l'ombre.


Plus tôt dans la soirée aura-t-on pu l'apercevoir près l’hôtel de ville, assis sur un engin à vapeur semblable à un ersatz de mécavéhicule gnome de teinte noire. Parmis une foule, il se tenait au fond, attentif. Il aura paru évident à quiconque lui jetant un regard qu'il n'avait lui d'yeux que pour le "nouveau vice-chancelier", déblatérant on ne sait quelles paroles justes du haut des marches du bâtiment officiel. Ce "Ozrik" il le regardait d'ailleurs avec l'oeil d'un loup, jaugeant les forces et faiblesses d'un vieux et noble cerf appétissant...

"Vive le Roi", crièrent certains. "Vive le Duc de Edenblow", lança un autre, vêtu d'une armure cloutée parfaitement assortie.

Une sourire mauvais se lisait sur le visage de l'homme à l'overcoat gilnéen... puis il s'en alla.
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Amon de Edenblow le Mar 3 Déc 2013 - 3:19

Si une chose était certaine, c'était que Son Excellence réprimait avec sévérité les viva à son encontre. Bien qu'il laisse le sieur Ozrik faire de son mieux, le Duc avait a coeur que les partisans d'un ordre basés sur la sécurité et la rigueur ne glorifie que ce qui devait l'être, le nom du Roy.

Il encourageait publiquement le vice-Chancelier, l'assurant de son soutien, dans la sphère privé ou non. Les nouvelles que lui rapportaient ses yeux et ses oreilles lui donnaient une vue d'ensemble satisfaisante, lui permettant de passer plus de temps dans sa riche demeure, avec son épouse, ou ils organisaient quelques salons de thé pour rencontrer diverses personnalités.

Son bon ami Delavey ne lui avait guère menti, la soeur pieuse était une personne généreuse, dont la présence auprès du vice-chancelier assurait l'écoute des oreilles saintes de l'église. Mais après tout, la chose était évidente : L'unité était la clef.

Calme et posé, s'accordant bien avec la fougue du nouvel aspirant aux fonctions de Justice.

Mais il était évident que Son Excellence avait toujours su s'entourer, qui en aurait douté ?
avatar
Amon de Edenblow
Citoyen

Nombre de messages : 62
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : Qu'en dîtes vous ?
Date d'inscription : 19/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Lendrith le Mar 3 Déc 2013 - 7:54

A l'aube, un jeune majordome flanqué de rouflaquettes couleur écorce traversa la ville sans ralentir l'allure, visiblement bien mieux au fait du plan de la ville, sans hésiter aux carrefours et aux intersections de rues. Il allait d'un point A à un point B bien défini, c'était évident. Il ne serait pas bien dur d'apprendre qu'il était arrivé sur Hurlevent par le port, débarqué avec la première navette en provenance de Rut'theran, arrivée avec le lever du soleil sur la Capitale de l'humanité. L'homme portait avec lui un violon qu'il serrait contre son buste, aucun autre signe distinctif sinon qu'il portait un costume trois pièce très typé gilnéen et qu'il n'aura cette fois percuté personne en chemin.

Sa destination semblait être finalement sans grande importance puisqu'il s'agissait de la Belle Véreuse, sympathique comptoir gilnéen qu'il quittera finalement à l'heure de pointe, mêlé à la foule de la ville occupée à traverser les canaux d'un quartier à l'autre, où il s'évanouit comme fumée au vent. Dans le même temps, les plus effrontés et âgés des gamins gilnéens de l'Orphelinat venaient de temps à autres dans ce coin là, pour écouter ce qui se disait entre exilés gilnéens. Un sympathique pub, pour sûr.
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Gwaenadynn Farral le Mar 3 Déc 2013 - 20:13

L'agent n'avait murmuré que quelques mots à la noble dame attablée au dernier endroit ou on la chercherait : chez elle.
Elle avait simplement hoché la tête à la mention "ce soir" à peine murmurée avant que l'homme ne se retire comme il était venu.
Elle se cala dans son fauteuil,regardant l'intérieur d'un luxe très relatif,qu'un humble aurai sans doute trouvé effectivement luxueux mais très loin du faste dont Edenblow abreuvait ses amis et lui même.
Elle se devrai de rencontrer rapidement ce paladin dont elle ne savait pas encore d'ou diable il sortait après plusieurs années au service du Roy pourtant.
Cette femme sobre fut prise d'un petit rire.Elle d'ordinaire si seule avec quelques assistants dans un travail sans gloire,demande de locaux et autres démarches administratives assez barbantes mais nécessaires,se voyait noyée de pairs qui s'étaient bien gardés de soulager son labeur ces années durant,cela,passe encore,mais mélangeant allégrement religion,spectacle,justice et politique.
Tout ce qu'elle avait appris à détester.
Elle mettait un point d'honneur à rester totalement neutre et à ne se mêler ni de cela ni d'argent,condition indispensable à la sérénité du législateur.
Cela serait la première chose qu'elle ferai savoir.Edenblow était incurable,elle espèrait bien pouvoir faire entendre raison à ce religieux,que les attributions de tous soient claires.Qu'ils fassent donc de la politique et laissent les gens de Loi oeuvrer dans une légitime discrètion..

_________________
Gwaennadynn Farral, Présidente de la cour de Justice Royale.
avatar
Gwaenadynn Farral
Citoyen

Nombre de messages : 309
Lieu de naissance : Caer Darow
Age : 41
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Ozrik le Mer 4 Déc 2013 - 0:52

Ozrik, en ce qui le concerne, continuait de se donner en spectacle partout où il lui était possible de le faire. On le vit notamment visiter les bas-fonds de la cité, accompagné d'une faible escorte, ordonnant ici et là qu'on démolisse tel mur ou qu'on creuse tel égout ; le tout, disait-il, pour « assainir » les plus sales quartiers de la ville.

Une comédie magistrale. Son Altitude d'Edenblow semblait satisfaite du zèle dont faisait preuve son second, et c'est bien ce qui importait ; il fallait nourrir le loup pour mieux l'amadouer, avoir sa confiance, ses secrets, et enfin le confondre devant la vraie loi. Tels étaient les desseins d'Ozrik.

Quant aux menues contingences de la politique, et de ce qu'il adviendrait de lui une fois que le royaume serait débarrassé du nuisible législateur, eh bien ! il n'en avait cure.

Ozrik
Citoyen

Nombre de messages : 127
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : Vénérable
Date d'inscription : 29/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Amon de Edenblow le Mer 4 Déc 2013 - 3:19

Monsieur Luther n’avait pas eu besoin de plus de temps pour accomplir sa mission. Il était revenu voir le Duc, lui rapportant ce dont il avait besoin de savoir au sujet des bruits du donjon. Le royaume ne s’en porterait que mieux, et lui aurait enfin le temps de faire ce qui était vraiment important. Pouvoir se concentrer sur ses tâches premières était un luxe dont il connaissait le prix, et il renvoya monsieur Luther à ses occupations.

Depuis sa fenêtre, il voyait s’agiter en dessous de lui les honnêtes gens, suivant une chorégraphie minuté et calculée, engendrant certes parfois quelques menus sacrifices, mais tout ceci pour la gloire du Royaume.
avatar
Amon de Edenblow
Citoyen

Nombre de messages : 62
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : Qu'en dîtes vous ?
Date d'inscription : 19/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Gary Johnson le Mer 4 Déc 2013 - 20:34

Dans le courant de la nuit précédente, un factionnaire encore ébahi rapportait que, s'endormant à moitié lors de sa veille sur les remparts surplombant le cimetière d'Hurlevent, il a failli se faire assommer par un énorme volatile transportant ce qu'il a identifié comme un gros coffre rectangulaire entre ses serres.
Ce ne fut que le lendemain matin qu'on découvrit une tombe éventrée, ayant été creusée jusqu'à une bonne profondeur et dépossédée de son contenu. La date de la mort a été remplacée par un gros "?" gravé à même la pierre, obtenant : "Léo de Maeldan, 9-?"
avatar
Gary Johnson
Citoyen

Nombre de messages : 448
Lieu de naissance : :3
Age : :3
Date d'inscription : 23/01/2010

Feuille de personnage
Nom de famille:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Soeur Altéanne le Jeu 5 Déc 2013 - 1:29

Les charités d'hiver sont un véritable succès ! Les généreux donateurs se multiplient et chacun d'eux offre ce qu'il peut. Sœurs Meribeth et Altéanne semblent radieuses à chaque fois qu'une pièce leur est donnée. Les patrouilles de gardes leurs envoient toutes les nuits quelques sans-abris.

Bien qu'elles semblent surchargées, elles ont été invitées par le Vice-Chancelier à jouer aux échecs. Tous ont joué les blancs, et tous ont gagné.


Dernière édition par Soeur Altéanne le Sam 31 Mai 2014 - 15:01, édité 1 fois

Soeur Altéanne
Citoyen

Nombre de messages : 20
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : Vingtaine
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Lendrith le Jeu 5 Déc 2013 - 7:50

Deux charettes emplies de tartes aux pommes encore tièdes toutes décorées d'un dessin de renard réalisé via sucre glace et pochoir, pour l'une, et de viande de cerf fumée -oui, du gibier, pour le bas-peuple pardi- pour l'autre véhicule de bois, furent livrées avec un léger retard auprès des organisateurs des Charités d'Hiver.

A la tête de chacune des charettes, un majordome, l'un vieux et habillé à la perfection la plus parfaite qui soit, le crâne dégarni encadré de cheveux blanc, l'autre au poil de couleur écorce, portant d'imposantes rouflaquettes. Le nom du bienfaiteur ne filtra de leurs lèvres à peine entrouverte que tout près des oreilles des organisateurs, les deux compères visiblement tenus de rester discret, précisant qu'ils n'étaient pas ici pour étaler une quelconque preuve de charité bienséante et offerte en spectacle.

Aussi, celui ayant fait parvenir ces mets restera-t-il pour un temps méconnu du grand public, voire peut-être à jamais... à moins que la rumeur ne se répande parmi les petites gens elles-même.
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Sernò Gulivann le Jeu 5 Déc 2013 - 10:31

Ceux qui étaient présents au Quartier Commerçant, à l'aube du cinquième jours du douzième mois, auront eu droit à un spectacle des plus surprenants. En effet, lorsque Ben Trias le fromager du quartier jeta ses détritus hors de son établissement commercial, quatre rats, deux blancs, un autre marron et le dernier gris, curieux dans un premier temps, apparurent et se jetèrent finalement sur ce festin. Les gens passaient ,jetant un œil indifférent aux rongeurs jusqu'à ce que, le nombre de croûtes de fromage fut inférieur aux nombres de convives. Les rats, se tiraient d'abord les derniers bouts de la bouche l'un l'autre jusqu'à ce que, inévitablement, l'appétit ne prenne le dessus sur la patience. C'est alors une petite foule de gens qui, stupéfaits par la scène, eut l'occasion d'avoir droit à une réelle bataille rangée. Les deux rats blancs d'un côté, face aux deux autres plus sombres d'un autre, tous imperturbables malgré les deux douzaines d'yeux braqués sur eux.
Sernò était là, avec son ami Ehlseïn, il observait la scène et proclama d'une voix puissante : "Les blancs gagneront". Ceux-ci étant moins imposants et plus maigre, Ehlseïn répliqua : "5 pièces sur les plus sombres". Sernò serra alors la main de son ami, comme pour signer un contrat.
Et la bataille fit rage, avec une agressivité et une violence que même les conflits entre l'Alliance et la Horde ne pourront égaler. Un spectacle surprenant, mais d'un terrible qui fit fuir les citoyens ayant les cœurs les moins bien accrochés. Finalement, les deux rats blancs victorieux, s'en allèrent, certes en piteux état, mais récompensé par un butin qui en valait, sans aucun doute, bien la peine.
Sernò affirma avec conviction "Les blancs ont gagnés... Les blancs gagneront" avant de tourner les talons et continuer sa route avec son ami.
avatar
Sernò Gulivann
Citoyen

Nombre de messages : 649
Lieu de naissance : Carmines
Age : 31
Date d'inscription : 15/11/2013

Feuille de personnage
Nom de famille:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Lendrith le Ven 6 Déc 2013 - 14:19

Non loin du tram, au beau milieu de la nuit du 5 au 6, un crissement se fit entendre. Aiguë, il fut au début douloureux pour les plus fines oreilles rougies par un peu trop de picrate, quoiqu'attenué par les cloisons fraîchement repeintes de la grande maison dont il provenait.

C'était dans la rue du boulanger, au numéro 221 B. Le son d'un violon filtra ainsi pendant plusieurs minutes depuis une des fenêtres de l'étage, qui était faiblement éclairée de lueur ocre caractéristique des lampes gilnéennes. Experimentations ?... des notes, des essais... sans grande cohérence.

Spoiler:
On entendit bientôt les nains habitants dans les maisons adjacentes et mitoyennes élever leur douces voix pour se joindre à la "mélodie".
"C'est pas un peu fini cette musique de barbare ?! La fête des brasseurs est passée, pignouf !
-Oué, laissez pioncez les honnêtes forgerons, par tous les titans !"
Un prêtre, qui se rendait à la cathédrale, s'emporta même quelque peu :
-Par la Lumière, mes esgourdes ! Arrêtez vos tierces et vos sixtes ou je monte vous flamber vot' cracra pourri ! Malade !

L'ombre du joueur de violon perceptible dans l'encadrement de fenêtre s'en alla refermer celle-ci, et le silence se fit, pour le plus grand plaisir de tous.
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rumeurs de la ville et ses alentours.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 42 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 23 ... 42  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum