le thé à 10

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Dorian Hawthorn le Jeu 4 Sep 2014 - 0:02

9 - Euh ... se demander si ne faire que des choses "utiles" c'est de l'onanisme céreébral ? ... mouais ... Au final dans ce cas la question dans son entièreté est de l'onanisme cérébral dans ce cas là ...

Et pour en révenir à la remarque de Cera' on se rend compte entre les "qu'est-ce qui est utile?" et les "qu'est-ce que le bon sens" que beaucoup de ces debats du thé sont des débats sur la sémantique de mots. C'est amusant de voir que c'est souvent une différence sur des mots, en français qui finissent par creuser presque des fossés entre les gens !
avatar
Dorian Hawthorn
Citoyen

Nombre de messages : 519
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : Trentaine
Date d'inscription : 30/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Céralynde Elanande le Jeu 4 Sep 2014 - 0:08

10 - L'event de l'enterrement en lui-même rassemble des gens, qui parlent, créer des liens, etc etc.... Ca peut être un hommage au personnage comme au joueur. Et vraiment, il faudra voir cette définition d'utile. Car bon, un RP "utile" je vois pas vraiment en quoi l'un le serait plus qu'un autre. Belle histoire derrière ou non.

Après non, c'est encore une fois réducteur de dire que ce n'est qu'un problème de sémantique. C'est plus ce que chacun recherche dans le jeu de rôle.

Sinon, nouveau sujet : L'Alchimie dans WoW.

_________________
Leizen a écrit:Mais..Wtf ?.
avatar
Céralynde Elanande
Citoyen

Nombre de messages : 3259
Age : 29
Lieu de naissance : Lune d'Argent
Age : IG : 24
Date d'inscription : 24/12/2008

Feuille de personnage
Nom de famille: Elanande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Khassim le Jeu 4 Sep 2014 - 0:15

1- *summon Thilius*
avatar
Khassim
Citoyen

Nombre de messages : 1008
Lieu de naissance : Tanaris
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Thêmys le Jeu 4 Sep 2014 - 3:15

2- Je regrette le temps où être alchimiste pouvait avoir un véritable sens aussi bien en RP qu'en HRP, vu qu'il fallait se rendre dans des laboratoires pour créer certaines potions délicates. (les fameux flacons qui demandaient des tas de composants et qui se vendaient à prix d'or à l'ah car elles servaient dans les quêtes de classe/clé pour Onyxia au level 60)

C'était intéressant de le jouer en RP si on occultait le passage "bashage des monstres sur le chemin", quand on allait au laboratoire du Repaire de l'Aile Noire ou à celui de Scholomance. Ça donnait un côté vraiment occulte/dangereux au truc, maintenant on a l'impression qu'il suffit de mettre 2 herbes et un gallon de flotte dans une fiole (oui j'ai de grosses fioles, moi, Môssieur), de touiller avec la cuillère en bois qui a servi à faire la tambouille une heure avant et paf ça fait des chocapic et n'importe qui peut se dire alchimiste.

Et quand on veut le jouer un peu plus finement, on sent l'impatience de ceux d'en face (qui pense qu'une potion se fait aussi vite qu'une purée instantanée).

(et là Dorian va venir nous exposer son cas particulier *taunt*)
avatar
Thêmys
Citoyen

Nombre de messages : 813
Lieu de naissance : Baie du Butin
Age : 32
Date d'inscription : 11/03/2013

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Ethan Rosco le Jeu 4 Sep 2014 - 7:33

3. D'une manière générale je regrette "le temps ou ..." dans wow.

Pour l'alchimie ça conduit à de l'impatience chez les joueurs. C'est bien connu moins on attend et plus on a tendance à devenir impatient, ce qui fait que parfois avec les gens et dans le cadre du rp Alchimiste dans l'hôpital on assiste à :

"Heu elle fait quoi la ?" "C'est long ..."

Oui c'est sur que parfois c'est long pour un clic mais il faut voir que c'est du rp en qu'en rp les potions les préparations ça prend du temps !
avatar
Ethan Rosco
Citoyen

Nombre de messages : 559
Lieu de naissance : Baie du Butin
Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Dorian Hawthorn le Jeu 4 Sep 2014 - 12:47

4 - Mon cas particulier est que je ne prétends pas coller à l'alchimie de notre monde mais m'en inspirer pour faire que cela colle à WoW. Quand on voit qu'un alchimiste WoWien a la possibilité de créer 25 pierres philosophales différentes, de transformer/transmuter le Fer en or dans ses débuts etc. cela mérite adaptation. L'alchimie dans WoW est plus spectaculaire et moins secrète que dans notre monde réel. Spectaculaire dans le sens où il est facile d'en voir ses effets.

Je me contente d'inspiration. De mettre derrière "homoncule" tel sens plus wowien que réel, de ne pas utiliser "golem", car dans wow, c'est autre chose (et dans notre monde, c'est plus une création de la Kabbale, en fait que du fait d'alchimiste même si tout se recoupe et se rejoint). pas d'hermétique, pas de table d'émeraude, juste du vocabulaire, quelques touches d'oeuvres, un peu de symbolique maçonnique et beaucoup de mystique et le tour est jouer; On a un truc original, qui plait à ceux et celles qui s'y penchent et ont le temps de me lire quand Dorian monologue pour expliquer sa fameuse Voie de Roses, et qui laisse de marbre d'autres qui ne s'empêche pas moins de parler avec Dorian.

Je n'entrerai pas dans un combat d'experts (ou amateurs, ou ce que vous voulez) sur ce que l'alchimie EST dans notre monde, car cela n'a pas lieu dans WoW, ou plutôt dans wow qui est un jeu, on peut très bien s'inspirer et dire ce qu'on veut, c'est qu'un jeu.

Ensuite, sur le gameplay/visuel en jeu de ce que qu'est l'alchimie, je me plais à considérer qu'il y a autant l'alchimies que d'alchimiste. Certains sont seulement apothicaire dans le sens pharmacien, certains sont des savants militaires voulait trouver la formule du super soldat, certains sont des fous, certains se voient comme des chimistes irl, certains sont des mystiques.

C'est toujours plus agréable d'avoir un alchimiste-rp qui explique un peu la complexité, prend du temps pour ceci ou cela, et enrobe son "clic" qu'un alchimiste qui vous sort une douzaines de fioles roses en vous disant "voilà, c'est 8 po". Tout le monde sera d'accord avec ça, au moins.
avatar
Dorian Hawthorn
Citoyen

Nombre de messages : 519
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : Trentaine
Date d'inscription : 30/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Thilius le Jeu 4 Sep 2014 - 16:02

5 - *se fait honteusement pull* Vilain Céra, vilain. :<

Ce que dit Dorian est raisonnable et sage dans le sens où en effet il n'y pas d'alchimie dans Wow. Mais tout comme il y en a pour disserter sur le poids des armures et leur emploi historique, je vais quand même pondre mon pavé, voilà. è_é

C'est quoi, "l'alchimie" telle que le jeu la présente ? Un métier permettant de combiner divers éléments pour fabriquer des potions (note au passage : résumer l'alchimie à "fabriquer des potions" tient plus du sous-genre de la spagyrie plutôt que de l'alchimie. En plus c'est un joli mot) et qui offre également la capacité de transmuter les métaux on ne sait trop comment, sans doute par le pouvoir des fruits et légumes. A l'extrême rigueur, ça tient de la chimie. Et pas de l'alchimie : on emploie le terme parce qu'on prend souvent l'alchimie pour "la chimie du Moyen-Âge", ce qu'elle n'est pas tout à fait.

L'alchimie est avant tout une science occulte. Qu'est-ce que ça veut dire, exactement ? L'occultiste est celui qui cherche un langage caché dans le réel pour accéder à un stade supérieur : évolution de l'environnement, de soi, ou du rapport de soi à l'environnement. Ca, c'est la base de la recherche occulte. Mais comme il s'agit d'un savoir caché, l'occultiste va lui-même transformer ce langage, le "coder", pour l'empêcher d'être accessible et compréhensible pour le non-initié : ça, c'est la dimension ésotérique. C'est d'ailleurs de là que vient le mot "hermétique" : "qui tient d'Hermès", Hermès-Thot étant la divinité "tutélaire" de l'alchimie.

Sans hermétisme, pas d'alchimie, mais de la "simple" chimie. Là où c'est amusant, c'est que même IRL il est difficile de faire la distinction, au point que les experts s'y laissent parfois tromper ; sans compter que certains vieux traités de chimie sont titrés comme ouvrages alchimiques et que certains livres alchimiques portent la mention "chymie"... Ca n'aide pas à éclaircir un domaine déjà très complexe ! La distinction tient principalement au vocabulaire employé, certains mots (tels que "calcination") étant spécifiquement alchimiques. Ainsi, un ouvrage pourra traiter de la transmutation des métaux ou de l'or potable, s'il emploie "combustion" au lieu de "calcination", ce n'est pas un livre alchimique.

Une autre chose cruciale qui manque à "l'alchimie" de Wow et qui rejoint l'hermétisme : la science des analogies et des correspondances, sur laquelle l'alchimie se base toute entière : "Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut" ; le moindre élément entrant dans un procédé alchimique renvoie à toute une table de correspondances par règne (animal, végétal, minéral) mais aussi sur le plan céleste (les astres correspondant) et élémentaire (un peu plus compliqué que ça, en fait : la distinction se fait sur du "chaud-froid-humide-sec"). La science des correspondances est absolument primordiale dès qu'on touche à l'ésotérisme, et l'alchimie est censée en être la représentation la plus accomplie et donc la plus prestigieuse (le fameux Ars Magna). Dès lors que l'officiant sait que toute chose a une répercussion à la fois dans le monde terrestre et le monde céleste, chacun de ses gestes "fait sens" ; et quand il sélectionne tel ou tel élément ou qu'il fait bouillir telle ou telle substance dans son alambic, il emprunte au divin et joue au Créateur (ou au Titan, pour le coup !). L'alchimiste est un chimiste mystique, ou un chimiste philosophe si on veut rester raisonnable ;p.

Notez qu'on pourrait tenter de créer un hermétisme purement Wowien, avec des correspondances spécifiques, ce serait rigolo ; après tout, il y a déjà trois "grands principes" dans l'univers de Wow (Lumière, Ombre, Arcane) qu'on pourrait avec une bonne grosse pirouette assimiler aux Soufre, Mercure et Sel. Et ce ne sont pas les figures mythiques/divinités qui manquent. Par exemple, totalement au pif :

Feuillargent => Froid&Humide (qualités) => Argent (métal) => Elune (céleste) => Neptulon (élémentaire) => Doux (saveur) => etc...

Par extension, dans une perspective alchimique, la "feuillargent" deviendrait "le doux enfant d'Elune" ou autre qualificatif rappelant ses correspondances symboliques : et l'action de faire chauffer cette herbe pourrait être traduite comme "réduire au souffle du dragon le doux enfant d'Elune". Là on est dans l'hermétisme, et ça déjà plus de gueule ! Very Happy

On pourrait encore évoquer la dimension philosophique et spirituelle de l'alchimie et écrire des tartines, mais je vais m'arrêter là :< L'alchimie c'est formidable. A noter que dans notre vrai monde, nonobstant le domaine des sciences (antimoine et vitriol, entre autres), elle nourrit et inspire par exemple la cuisine, la parfumerie (*tousse* Lutens *tousse*), la littérature ou encore la psychanalyse : Jung, élève de Freud et principal "concurrent" de celui-ci (on lui doit notamment la fameuse psychologie des profondeurs), outre le fait d'avoir pondu un pavé sur l'alchimie, s'en est également inspiré (ainsi que de la symbolique du tarot) pour travailler sur les "profils psychologiques" : ceux qui serviront de base aux études de Myers Briggs et à l'élaboration du... test MBTI, qui est encore à l'heure actuelle le principal test utilisé en entreprise et en matière d'orientation professionnelle... Tout est lié, hihi ! Very Happy
avatar
Thilius
Citoyen

Nombre de messages : 45
Lieu de naissance : Sans importance
Age : Inconnu
Date d'inscription : 01/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Lendrith le Jeu 4 Sep 2014 - 16:28

6 *summon Mr. J. Dee* 

oh wait...

*vanish*
avatar
Lendrith
Citoyen

Nombre de messages : 579
Lieu de naissance : Gilneas
Age : 37 (rip)
Date d'inscription : 02/08/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Recellson

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Aliane Trias le Ven 5 Sep 2014 - 17:12

7 Ouais enfin, autant je suis contre le "Paf j'ai craft tes 98 potions de chance en 30 secondes avec 2 fleurs tu me dois 4 po", autant je vois pas l'intérêt de prendre en compte l'alchimie IRL est décrite comme une science inexacte et occulte et hérmetique dans le pavé de Thilius. (enfin j'ai compris que c'était pas le but de ton post thilius et que tu voulais juste pondre ton pavé -très classe d'ailleurs*-, pas taper :3)
On est dans WoW, l'Alchimie permet de fabriquer des potions magiques et de transmuter les métaux et les éléments à l'aide de pierres philosophales, pierres puissantes aux propriétés magiques.
Je dirais que l'univers de WoW à sa propre "Alchimie" qui est très réductrice et qui pour les inconditionnelles est une hérésie et blablabla.. Mais c'est comme ça !
Effectivement, seul truc dommage, on ne sait pas trop comment ça marche, il n'y a pas d'indication dans le RPG ni dans les Livres ni dans les vieilles quêtes ni dans les posts bleus il me semble.
Mais dans ces cas là, je pense qu'il vaut mieux s'en tenir le plus possible à ce qu'on a IG, même si c'est un peu irrationnel pour nous, disons que l'on ne le comprend pas : Comment on passe du fer au vrai-or ?... Ben "TGCM" ; là, clairement.
Après on peut dire qu'il faut chauffer à telle température, qu'il faille être à tel endroit au dessus de telle ligne tellurique, mais imo, à condition que ça reste très minime et surtout propre à l'univers de WoW

Après, ça n'implique pas qu'on ne puisse pas le jouer de façon approfondie, et là je suis d'accord avec la fin du post de Dorian, des alchimistes il y en a de plusieurs sortes car il y a plusieurs potions, et que tous ne doivent pas maîtriser telle ou telle potion.

_________________
Hedwë a écrit:Mais comme le dit Aliane peu être un peu brusquement...
avatar
Aliane Trias
Officier supérieur de la Garde
Officier supérieur de la Garde

Nombre de messages : 4023
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 43
Date d'inscription : 22/09/2011

Feuille de personnage
Nom de famille: Trias

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Karven Stolen le Ven 5 Sep 2014 - 17:54

8. Le premier alchimiste connu était un Stolen. Seuls les membres de cette famille sont capables d'expliquer comment tout ça fonctionne.
avatar
Karven Stolen
Officier supérieur de la Garde
Officier supérieur de la Garde

Nombre de messages : 2841
Lieu de naissance : Elwynn
Age : 33
Date d'inscription : 25/11/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Stolen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Aldorey Kelbourg le Ven 5 Sep 2014 - 19:03

Neuf.

Non.

_________________
avatar
Aldorey Kelbourg
Citoyen

Nombre de messages : 641
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 22
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: Kelbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Céralynde Elanande le Ven 5 Sep 2014 - 19:42

Dix

Si

Nouveau sujet : Horde de fer. Potentiel Steampunk inexploité ? Ou easter egg ?

_________________
Leizen a écrit:Mais..Wtf ?.
avatar
Céralynde Elanande
Citoyen

Nombre de messages : 3259
Age : 29
Lieu de naissance : Lune d'Argent
Age : IG : 24
Date d'inscription : 24/12/2008

Feuille de personnage
Nom de famille: Elanande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Aldorey Kelbourg le Ven 5 Sep 2014 - 20:04

Céralynde Elanande a écrit:Dix

Si

Nouveau sujet : Horde de fer. Potentiel Steampunk inexploité ? Ou easter egg ?


<Soudainement attiré sur ce topic>

Je ne suis pas certain que la vapeur soit l'énergie principalement utilisée pour les machines de la Horde de Fer, en fait, en toute franchise, je n'en sais absolument rien. Je ne suis même pas certain que quelque chose de précis les fasse fonctionner, enfin. On va considérer que c'est bien la vapeur.

Alors oui, clairement, il y a du potentiel steampunk là-dedans. Et pas seulement dans le principe basique de l'utilisation d'une énergie sous fond de révolution industrielle, mais dans tout ce que cela implique, notamment l'émancipation d'une race, d'une faction, et l'aube d'une guerre née de cette émancipation. Le propre du steampunk ne se situe pas tant dans son aspect graphique ou dans son langage. Malheur aux cosplayeurs du genre, par ailleurs, qui tombent dans cette vulgarisation qui n'a pour but que de rendre le tout cliché et d'en diminuer la profondeur.

Le propre du steampunk se trouve dans le contexte historique, et surtout dans la lutte morale qui s'en dégage. Un univers steampunk, c'est un univers au bord du gouffre, où l'évolution technique n'est tellement plus en phase avec la réalité sociale que cela fini inéluctablement par éclater et se morceler. Dans notre propre monde, dans notre réalité, chaque évolution est attachée à une autre, lorsque la politique évolue, la société fait de même. Tout se suit plus ou moins, seul l'ordre diverge d'un endroit à un autre, d'une époque à une autre. Dans le cas d'un univers steampunk, ce n'est pas le cas. Un aspect de l'évolution s'est dégagé du reste, et s'est avancé, et avancé encore, jusqu'à arriver  au bout de ses possibilités. Cet aspect est l'aspect industriel.

C'est donc à partir de cet aspect industriel que vont arriver les tensions. La plupart du temps, sociales. Condamnation du racisme, de l'esclavage, émancipation des femmes, révolution sociale, soulèvement du peuple, émigration, guerre.

Graphiquement, le steampunk pointe et exacerbe ces aspects là. Mondanité, classe, dandysme d'une part. Prolétariat, forces ouvrière et armée de l'autre.

Aussi, le steampunk pointe généralement les institutions du doigt, davantage que ceux qui les habitent. C'est le côté politiquement populaire du genre, sans doute.

Dans le cas de WoW, on notera de nombreux aspects steampunks. Notamment auprès de la nation de Gilneas. C'est aussi le cas de la Horde de Fer, oui.

Après, je dois confesser ne pas vraiment connaître le lore de WoD dans ses détails, notamment en ce qui concerne la Horde de Fer elle-même. Mais je suis prêt à parier que je suis assez dedans quand même. En plus vulgaire, forcément.

_________________
avatar
Aldorey Kelbourg
Citoyen

Nombre de messages : 641
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 22
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: Kelbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Lianrhyn/Veldrin le Sam 6 Sep 2014 - 8:11

2 à moi, ça me parait aussi steampunk que les sous-marins et les sapeurs kamikazes de Warcraft 2...*constructive*

_________________
Born to kilt.
http://www.grapheine.com/bombaytv/movie-fr-5aa7b6ea656f2ed52c29770c5b8ff683.html L'éternel combat.
Quand on suit une idée fixe, on n'avance pas.
avatar
Lianrhyn/Veldrin
Officier supérieur de la Garde
Officier supérieur de la Garde

Nombre de messages : 8912
Lieu de naissance : Orneval/?
Age : 32/200 et des brouettes
Date d'inscription : 16/06/2008

Feuille de personnage
Nom de famille:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Dorian Hawthorn le Sam 6 Sep 2014 - 12:49

3 - WoW a toujours surfé sur tous les genres ... dont le steampunk, et sans doute de plus en plus car c'est le genre "à la mode underground trop chicos" comme le fut un temps le cyberpunk (gravé sur chrome !). Je me souviens d'ailleurs quand dans les ouvrages cyberpunk, c'était dans les vestiges de l'URSS qu'on avait les prothèses à vérins hydrauliques, le retour à la vapeur etc. Cela rejoint donc l'importance du prolétariat et de la révolte que soulève Kelbourg qui est visiblement expert dans le domaine (je l'avais déjà remarqué dans d'autres de ses intervention, du reste). C'est pour ça que ces mouvements sont "punk", car "punk" c'est autre chose qu'avoir une crête, se foutre une épingle à nourrice dans le nez et avec des habits troués !

Dans la Horde de Fer, il y a ce coté révolution contre le destin. Au final, Garrosh est sans doute un punk (pour le coté révolté nihiliste, rien à perdre. mais il croit un peu en le futur, un peu trop pour être tout punk) ! Après steam- ou pas, je ne saurai juger. La Horde a ce coté "sombre et sale" que l'Alliance n'a plus qui fait que le "ce-que-vous-voulez-punk" aura toujours un meilleur terreau au sein de la Horde avec ses péons surexploités, ses dandys elfes de sang et ses savants fou reprouvés et gobelins.

Le technologie gobeline est je pense à base de charbon et d'énergies fossiles. Donc on a bien la fumée du "steam" mais elle est plus noire de naphte que claire d'eau. Je ne sais pas si cela déroge aux règles du genre mais nul doute que blibli aime à saupoudrer son univers de tout et le tordant un peu.

La technologie de wow/azeroth - (j'ote la technologie draenei naaru donc !) se veut sans doute "steampunk", et la Horde de Fer se veut le parangon de cette technologie.
avatar
Dorian Hawthorn
Citoyen

Nombre de messages : 519
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : Trentaine
Date d'inscription : 30/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Aliane Trias le Mar 9 Sep 2014 - 18:48

4 Steampunk je sais pas, je ne sais pas trop ce que cela définit et la définition de Kelbourg ne m'inspire pas du tout, mais ça montre clairement bien une avancée vers un univers plus technologique ; exactement comme IRL à l'aube de la seconde guerre mondiale.
Point culture : L'Etat-Major Français se basait sur une technique de combat qui ne mettait pas en avant la technologie et l'artillerie (en plus de se fier à la ligne maginot)  ; raison de la Débacle des Français. Les rares victoires gagnées lors de cette guerre d'un an furent d'ailleurs gagnée par ce cher De Gaule qui dirigeait une division de blindée (il avait d'ailleurs écrit un livre sur l'avantage considérable des blindés et de l'aviation, que personne ou presque n'avait lu).

Tout ça pour dire que c'est exactement pareil dans WoW, la technologie avance (à une vitesse, certes folle), et on passe d'attaque de cavalier qui chargent par centaine contre des centaines d'orc, en bonne et due forme (Seconde guerre, débarquement des orcs en Lordaeron, par exemple), à des combats bien plus contemporains, où le but est de prendre une ville clef, une position clef, de tuer un membre clef, à coup de parachutage, de magie, de fufu,  où un régiment va être décimé par une gatling (et ce depuis Norfendre, d'ailleurs), etc, etc.
C'est un peu bête à dire et je veux bien des points Godwin, mais Garrosh c'est un peu le Hitler de l'époque.
Et pour avoir testé la bêta, c'est clairement ça, la Horde de Fer a des gros blindés lourds etc. Ce qui est bien toutefois, c'est qu'il y a quand même un mélange, même si on tend de plus en plus vers des trucs technologiques ou des armes de destruction massive, l'humain n'est pas mis de coté (en même temps, Varian se fait des magnataures en solo sans souci, normal qu'il vaille un char), et la magie y joue beaucoup (genre Kadghar qui détruit un tank en un sort sans trop se fatiguer)
Donc niveau potentiel RP, y a moyen que les guildes militaires / mercenaires au front puissent s'axer plus sur une guerre plus contemporaine et industrialisée qu'à WI, c'est sûr.
Le RP Gobelin et Ingé-Gobelin risque d'évoluer aussi, oui.

Par contre, je trouve pas la HdF si "steam" que ça, oui. Poudre, moteur à explosion sans doute, fer, feu, flamme, mais on est loin des petits engrenages et de la vapeur, chose qui est clairement gnome. Garrosh côtoyait la technologie gobeline, par gnome, et ça joue beaucoup.

Donc... Si j'ai bien compris le Steampunk, ça serait plutôt univers révolution industrielle anglaise 19ême siècle, avec un coté futuriste et punk, or là je trouve qu'on est bien plus dans les années 30-50 (du 20ême)

_________________
Hedwë a écrit:Mais comme le dit Aliane peu être un peu brusquement...
avatar
Aliane Trias
Officier supérieur de la Garde
Officier supérieur de la Garde

Nombre de messages : 4023
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 43
Date d'inscription : 22/09/2011

Feuille de personnage
Nom de famille: Trias

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Clayton Broadus le Mar 9 Sep 2014 - 18:54

4. Je pense que dans Wow la technologie n'invalide absolument pas l'usage de techniques à l'ancienne. C'est un choix, mais ça ne garantit pas une victoire contre des mages/une charge de cavalerie. Un arc, et une arbalète, sont aussi bon qu'un fusil. Les lances des trolls de givre font exploser des chars nains, etc...

Je vais aussi être un peu mauvaise langue, mais j'ai aussi que la technologie dans wow est souvent une rustine et un raccourci pour pas s'emmerder à tenter d'expliquer la logistique ou une bourde.

Pour finir, je trouve que la Horde fer fait Horde de fer.

_________________
Et dire qu'ils pensent que nous sommes là pour les protéger...
avatar
Clayton Broadus
Citoyen

Nombre de messages : 237
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 26
Date d'inscription : 17/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Laurelinn Hellenlicht le Mar 23 Sep 2014 - 18:58

6
Vu que Broadus ne sait pas compter.
Vous pensiez avoir enterré ce topic ?
Je suis assez d'accord sur le point que la technologie un rien fourre tout très variée dans son propre sein (on va se l'escopette de certains pnj au fusil de sniper jvn laser qui tire dans les coin au chasseur gnome et gobelin style messerschmidt 109 ) fait un rien office de variante du TGCM.

Je ne suis pas d'accord par contre avec la comparaison lance /char, qui ne marche que pour des raisons gameplay en laissant de coté la logique la plus élémentaire.Oui notre fufu démonte un char avec ses dagues mais parce que le char est un mob et que tant les pnj que les pj peuvent lui faire des dégats sans utiliser une arme adaptée.

Le jeu subit socialement et techniquement une évolution croissante lentement intégrée, évoquant un univers steampunk, d'accord mais c'est tout.
Toute évolution technologique ne signifie pas de facto un univers steampunk et qu'on soit passés du paladin à la gatling n'implique pas que cela en soit un !

La horde de fer est elle pour autant steampunk avec la tronche de ses chars de la première guerre mondiale ?

Y'a le coté jusque-bout tiste de l'industrie de guerre à outrance déjà posée à cata qui fleure bon l'explosion d'un monde sociologiquement mis en lumière par Aldorey, mais je trouve que la logique elle même tient plus d'un saroumane et ses urukai que d'une réelle ambiance steam punk.
Garrosh est un despote à la Saroumane, il a pour lui une machine de guerre avec des relents de révolution industrielle, c'est évident, mais à mon sens la comparaison s'arrête la, sans tout le décorum victorien et surtout social.


_________________
Semper Fidelis.
avatar
Laurelinn Hellenlicht
Officier supérieur de la Garde
Officier supérieur de la Garde

Nombre de messages : 2069
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 41
Date d'inscription : 20/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Pytt le Mar 23 Sep 2014 - 20:21

7. Je ne pense pas que la technologie de WoW soit steampunk. Certains aspects peuvent évoquer le genre, comme dit Laurelinn, j'aurais tendance à dire  que cela dépend des peuples (je songe notamment aux gilnéens).

Je dirais que la plupart du temps, la technologie est un mixe entre l'ingénierie et la magie : les golems par exemple, ce brave Jeeves, ou certaines recettes d'ingénieur où l'on demande clairement des composantes "magiques", etc. Même Garrosh fait combiner la vapeur et le charbon avec la lave, des gronns... Pour ce qui est des draeneïs, bien qu'ils aient l'air de posséder une grosse avancée dans ce domaine, il ne faut pas oublier que leur technologie leur vient des naarus qui leur ont "offert". Il me semble qu'ils ne savent pas la reproduire, bien qu'au fil des siècles ils en ont percé certains secrets (ils n'auraient pas mit autant de temps à réparer l'Exodar par exemple).

Cependant, on ne peut pas non plus faire passer à la trappe tous les petits gadgets des gnomes et des gobelins : les lunettes infrarouges, les jet-packs, les planeurs, les lance-missiles, etc... Tout en gardant à l'esprit que ces inventions, aussi puissantes et utiles qu'elles soient, sont soumises à la loufoquerie de leurs créateurs : risque d'explosions, d'enrayage, d'effet inverse, de mauvaise cible, etc. Il n'y a qu'à voir la description de la plupart des items d'ingénieur, un bon nombre incluent un pourcentage d'échec ou pire.

Pour revenir au sujet initial... Je n'ai pas vraiment le sentiment que la Horde de Fer soit steampunk. Comme le dit Aldorey, le steampunk ce n'est pas qu'une affaire de vapeur et d'apparence d'équipement. Et outre la vapeur, la Horde de Fer ne colle pas vraiment au genre. Et encore, comme je l'ai dis plus haut, la Horde de Fer utilise à peu près tout ce qui peut la faire gagner en puissance : élémentaires soumis, bêtes qu'on équipe en machinerie, etc... Elle utilise aussi la lave, en plus du charbon. La Horde de Fer recherche la suprématie, elle veut écraser et contrôler, et elle commence avec les ressources dont elle dispose.

Alors certes, il y a de la vapeur, mais c'est bien peu finalement. Je vois mal la Horde de Fer commencer à s'émanciper intellectuellement, condamner le racisme, l'esclavage, ni même voir des orcs dandy. Ça se voit au premier coup d’œil : les engins de la Horde de Fer sont épais, brutaux, féroces, il n'y a rien de travaillé dans le détail, de fin. Au final, ce sont des barbares qui savent faire fonctionner la vapeur. Ni plus, ni moins.
avatar
Pytt
Citoyen

Nombre de messages : 534
Lieu de naissance : Hurlevent
Age :
Date d'inscription : 07/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Clayton Broadus le Mar 23 Sep 2014 - 21:42

8.
"Je ne suis pas d'accord par contre avec la comparaison lance /char, qui ne marche que pour des raisons gameplay en laissant de coté la logique la plus élémentaire.Oui notre fufu démonte un char avec ses dagues mais parce que le char est un mob et que tant les pnj que les pj peuvent lui faire des dégats sans utiliser une arme adaptée."

Je ne parlais pas de gameplay justement. Il y a bien des chars nains détruits par des lances à Dun Morogh.

_________________
Et dire qu'ils pensent que nous sommes là pour les protéger...
avatar
Clayton Broadus
Citoyen

Nombre de messages : 237
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 26
Date d'inscription : 17/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Aldorey Kelbourg le Mar 23 Sep 2014 - 22:16

Neuf.

Enterrons ce sujet, au contraire, ma chère Laurelinn. Plus tôt je n'aurai plus à lire tout ça, plus tout mon cher amour steampunk ira mieux. <Plein de douleur, théâtral>

_________________
avatar
Aldorey Kelbourg
Citoyen

Nombre de messages : 641
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 22
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: Kelbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Elenwe le Mar 23 Sep 2014 - 22:21

Cool, le sujet me passionnais pas tant que ca !

J'ai de mon côté une question qui demande débat. Pensez vous que des joueurs peuvent jouer RP parlant sans soucis des Ascendants, fielmages, nécromant, mage des moissons, élémentalistes, Chamans humains etc..?

Si ils sont fielmages, Ascendants, nécromant doivent ils forcement être Chaotique-mauvais?
avatar
Elenwe
Citoyen

Nombre de messages : 269
Age : 25
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 20
Date d'inscription : 20/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Khassim le Mar 23 Sep 2014 - 22:36

1 - S'ils veulent survivre longtemps, non. Un chaotique/Mauvais en général c'est un mob Very Happy
avatar
Khassim
Citoyen

Nombre de messages : 1008
Lieu de naissance : Tanaris
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Aldorey Kelbourg le Mer 24 Sep 2014 - 0:19

Deux.

Pourquoi enfermer son personnage dans un carcan tel que celui de l'orientation ? <répond à une question par une autre>

On peut évidemment jouer cela en RP sans plus de problème que cela. Et puis, on en revient toujours au même et à la réponse d'à chaque fois : tout dépend du joueur, et de sa façon de jouer. Un bon rôliste s'en sortira avec brio, un mauvais non.

Alors je vais résumer mon opinion du sujet à ceci : la question n'est pas de situer l'orientation de son personnage ni de définir sa classe/appartenance afin de déterminer la durée de vie du jeu en lui-même ou la durée du personnage RP parlant. Non, la question c'est de situer notre capacité à gérer notre jeu.

Il y a des rôles plus compliqués à porter que d'autres, et l'exemple le plus notoire est effectivement celui de l'antagoniste. Jouer un ennemi du monde est quelque chose de compliqué qui n'est pas donné à tout le monde, et pourtant c'est "la première fois" de bien des rôlistes, ou ce qui sert de terrain d'apprentissage à beaucoup de néophytes. Ce n'est pas pour rien que le taux d'ennemis ridicules à Hurlevent bat sans cesse son propre score et que pour autant les ennemis connus se comptent sur le bout des doigts : le stock est sans cesse renouvelé, une véritable course à l'armement ! Ou une filiale d'Apple, allons savoir.

Dans le respect du lore et des règles de l'art inscrites nulle part, tout ou presque est donc jouable, pour une durée indéterminée et donc à priori illimitée, sans orientation spécifique ou obligatoire donnée.

Ainsi, et selon moi, la recette miracle serait celle-ci : Un peu de règles, beaucoup d'imagination et un soupçon de bon sens. Du sucre, du sel, et plein de bonnes choses.

Pour conclure, le réel souci est dans la capacité du joueur à savoir dans quoi il s'engage. Dans les responsabilités qu'il va avoir, qu'il va devoir supporter. C'est souvent ce qui fait défaut au rôliste lambda, et qui le pousse la plupart du temps à avoir un excès d'imaginaire enthousiaste qui va l'élancer pour aller bien haut, bien haut ! Jusqu'à crouler sous le travail qu'il ne saura tenir, le poussant ainsi à se retrancher sur un jeu plus mineur, voire à arrêter tout du but en blanc, via la mort, ou l'abandon pur et simple.

Un antagoniste est difficile à jouer, est contraignant, et demande du travail. Jouer un rôle complexe ou singulier, tout autant. Les contraintes, liées au lore ou à la micro-société de joueurs que nous formons, peuvent s'accumuler très vite, relativement à la position que nous prenons vis-à-vis de l'univers fictif dans lequel nous jouons.  

Mais il n'y aucunement besoin de s'infliger des orientations prédéfinies, ou de s'interdire des rôles -attention- qui encore une fois, respecteraient le lore et autrui.

_________________
avatar
Aldorey Kelbourg
Citoyen

Nombre de messages : 641
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 22
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: Kelbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Aliane Trias le Mer 24 Sep 2014 - 15:51

3
Pensez vous que des joueurs peuvent jouer RP parlant sans soucis des Ascendants, fielmages, nécromant, mage des moissons, élémentalistes, Chamans humains etc..?

Oui, ( mob/pnj/event), Oui, Oui, Bien sûr, Bien sûr, Wat ?

En soi tout* peut-être joué "librement", dans le sens "pouvoir l'incarner sans être de facto wtf". Même si quelqu'un veut RP Dragon, y a pas de soucis... faut juste qu'il le fasse dans le cadre adapté. Jouer un chasseur de démon, c'est très bien, mais pas à boire le thé sur Faol quoi.
Y a des contraintes, c'est tout. Mais elles sont aussi simples et con que que l'on ne peut pas jouer un paladin à 9 ans, 1m36 et 37 kilogrammes quoi. On peut pas jouer un Ascendant d'Ombre gentil et généreux.
Mais une fois ces évidences prises en compte, y a plus de soucis du tout, et de là on peut commencer à broder un truc personnel.

Ensuite, chaotique/mauvais... Oui et non, oui et non, et oui. Un nécromant c'est mauvais. Alors oui il va pas tout le temps être derrière un orgue à jouer toccata et fugue en riant à la mort du monde et à ses plans machiavéliques, mais globalement, c'est un personnage orienté vers le mal.
Ascendant, ça dépend d'ascendant de quoi. D'Ombre, oui je pense. Elémentaire... ça dépend de la cause qu'il sert. Si c'est le Marteau du Crépuscule ou une connerie du genre, là oui je pense oui. Si c'est juste un puissant chaman qui atteint un niveau assez élevé et une maitrise de l'ascendance telle pour qu'il puisse, ça fait pas de lui un méchant. Je crois.
Et Felmage, ben ils tendent à être corrompu et donc à aller vers un alignement chaotique/mauvais, mais ils ne le sont pas forcement au départ, ni consciemment, etc.

*Je parle des classes/races techniquement jouable en RP qui ne soient pas hors-lore. Tout n'englobe pas les vampires gnomes de tamaris, ex-aspet de la vie, père d'alextrasza, hein hein.

_________________
Hedwë a écrit:Mais comme le dit Aliane peu être un peu brusquement...
avatar
Aliane Trias
Officier supérieur de la Garde
Officier supérieur de la Garde

Nombre de messages : 4023
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 43
Date d'inscription : 22/09/2011

Feuille de personnage
Nom de famille: Trias

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le thé à 10

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum