Missive cachetée de l'Eglise à l'attention de la Chancellerie Royale

Aller en bas

Missive cachetée de l'Eglise à l'attention de la Chancellerie Royale

Message par Archipiade Valdelmar le Mer 12 Juil 2017 - 21:28

Archipiade Vadelmar
Diacre de l'Eglise de la Lumière
Place Faol, Hurlevent
Le douze du septième mois de l'an trente-sept
A l'attention de la Magistrature d'Hurlevent
Votre excellence,

J'en reviens vers vous au sujet de la situation de cet établissement qui n'est plus à présenter : les Doigts de Fée. A la lumière des derniers éléments et nouvelles de l'endroit, j'ai la grande tristesse de vous annoncer que L'Eglise de la Lumière ne peut plus décemment subvenir à l'engagement auquel nous avions souscrit auprès de ces miséreux. En effet, durant la nuit du onze au douze de ce mois, un acte d'une rare violence a été commis en tel lieu. Après avoir été mandée par une demoiselle toute affolée, un paladin et moi même nous y sommes rendus afin de voir quelle aide nous aurions pu y apporter.

Nous avons de toute évidence déchanté face à la barbarie du crime en lui même. Une jeune femme, gisante à même le sol, baignant dans son propre sang. Mutilée avec un soin bien trop méticuleux au niveau de son entrecuisse. Vous auriez pu croire qu'il s'agissait là d'une des demoiselles y exerçant, ayant fait les frais des plus sombres pulsions dont l'esprit lubrique se nourrit. Mais nullement. C'était là le spectacle de la justice que se sont rendues quelques filles de joie auprès d'une dame qu'elles tenaient coupable de viol. Un meurtre coloré de torture dont la Garde s'est tout récemment saisi.

Un acte ignoble qui illustre bien les inclinaisons que le cœur est enclin à prendre en la solitude de tels endroits. La détresse, la déchéance, la débauche ayant conduit à cette finalité pourtant d'ores et déjà écrite. Combien de fois a-t-il fallu vous le dire ? Combien de fois aurions nous dû vous prévenir encore et encore que cet établissement était un danger non seulement pour nos concitoyens mais également pour les demoiselles y exerçant ? Comment auriez vous seulement écouté ce que nous avions à dire ?

Oui, il y a la tristesse. Mais plus forte encore est l'amertume, sise dans mon esprit, face à l'ingérence de votre office. Vous avez laissé commettre tout cela. Vous avez laissé cette folie prendre racine en hochant avec bienveillance. Vous n'avez pas même daigné vous poser les questions les plus essentielles concernant votre ville, votre mission, et votre devoir le plus haut.
Pourtant les preuves étaient là depuis le départ, aussi accablantes que peut l'être un soleil d'été qui pèse avec lourdeur sur le ciel. La Garde tout comme notre Eglise étant chaque jour, à chaque heure, sollicitée pour des affaires concernant cet établissement. Des soins perpétuels, des plaintes sempiternelles. Un véritable nid à problèmes qui a eu tout le soin d'éclore, couvé comme il l'était par votre indémontable assurance.

Aussi, je questionne encore une fois votre sagesse. Allez vous à nouveau fermer les yeux, ou faudra-t-il joindre d'autres corps au charnier pour que la puanteur de cette affaire vous indispose enfin ?

En vous priant d'agréer mes plus sincères salutations, que la Lumière vous accompagne.
Archipiade Valdelmar


avatar
Archipiade Valdelmar
Citoyen

Nombre de messages : 77
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 30
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive cachetée de l'Eglise à l'attention de la Chancellerie Royale

Message par Eléonore Breckenridge le Jeu 13 Juil 2017 - 0:37


Eléonore réceptionne le courrier l'analysant magiquement pour y détecter une éventuelle anomalie. Elle l'ouvre ensuite, l'esprit apaisé et parcourt le parchemin du regard.

Elle ouvre grand les yeux en apprenant les atrocités faites à cette dame quel que soit le crime commis. Aucune personne ne doit faire justice elle-même.

Elle adresse rapidement le courrier à la Chancelière Farral, transmettant ensuite une copie au Chancelier Al-Rakim des Affaires Urbaines et une copie au Magistrat Lynch.

avatar
Eléonore Breckenridge
Citoyen

Nombre de messages : 747
Lieu de naissance : Arathie
Age : Vingt-six ans
Date d'inscription : 03/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive cachetée de l'Eglise à l'attention de la Chancellerie Royale

Message par Khassim le Jeu 13 Juil 2017 - 10:30

Mademoiselle Valdelmar, bonjour.

Nous vous remercions de votre sollicitude, mais des mesures ont déjà été prises quant à la fin de l'établissement "Les Doigts de Fée", suite à la rupture manifeste du contrat qui liait tacitement cet établissement au Royaume. La loi s'applique à tous et à tout endroit. Mademoiselle de Clercy a été avertie que son personnel ne devait pas quitter la ville jusqu'à la fin de l'enquête, et l'établissement fermera sous peu.

Aussi ne vous inquiétez guère, les pauvresses et les indigentes vendront à nouveau leurs charmes dans les endroits les plus reculés d'Hurlevent, loin de votre regard inquisiteur, afin de ne plus gâcher la vue pendant vos promenades. Elles tâcheront d'agoniser le plus discrètement possible afin de ne point faire frémir vos chastes oreilles, et plus personne ne viendra vous déranger avec les tourments qu'elles endurent, car plus personne ne le verra -ou ne s'en souciera-. Vous ne les avez pas bannies de la ville, mademoiselle Valdelmar, c'est elles qui vous ont bannie, et la Sainte Lumière avec, de leur cœurs.

Si vous êtes encore capable d'introspection et d'humilité, peut-être y trouverez-vous là une source d'amertume un peu plus torrentielle que mon ingérence supposée.

Respectueusement

Le Chancelier Al-Rakim, qui assiste avec admiration à ce nouveau triomphe de la Vertu.

"Justice sévère est toujours Justice."
avatar
Khassim
Citoyen

Nombre de messages : 1048
Lieu de naissance : Tanaris
Age : 27
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive cachetée de l'Eglise à l'attention de la Chancellerie Royale

Message par Archipiade Valdelmar le Jeu 13 Juil 2017 - 21:14

Messire Al-Rakim, je vous renvoie le bonjour.

Je tenais tout d'abord à vous signifier que je suis rassurée de vous voir enfin concéder un rien de panache à la raison. Bien que de toute évidence, les mesures que vous avez prises l'ont été à rebours, en conséquence d'un crime qui aurait tout à fait pu être évité si vous aviez suivi nos conseils. Toutefois, je ne saurai vous tenir rigueur de trouver quelques charmes dans l'argumentation graveleuse que peut-être celle d'une tenancière de maison close.

Aussi inquisiteur qu'il soit, mon regard ne s'est jamais dérobé à ses devoirs. La Cathédrale reste ouverte à tous les indigents, et nous nous faisons une priorité que d'aider autrui face aux misères de notre temps. J'ai bien peur que mon attention soit en effet plus prompte à se tourner vers l'agonie de nos soldats revenus du front, de nos frères, nos sœurs qui se meurent sous l'étendard du Roy plutôt que vers les plaintes lascives issues des chaudes couches que vous vous entêtez à défendre. Nous jugeons le sang versé au combat plus noble que celui tâchant la literie. Du reste, je conçois en effet qu'ouvrir son esprit à la Sainte puisse être plus délicat que d'ouvrir ses cuisses.
Je gage toutefois que l'habitude leur passera avec le temps et qu'une dignité retrouvée les guidera vers un sentier plus droit que celui sur lequel vous étiez enclin à les laisser en pâture.

Enfin, l'aigreur est un luxe que je n'ai pas le temps de m'offrir pour le loisir de votre plaisir. J'ai déjà vocation à apaiser les remords et regrets d'autrui qui sont légion. A cet effet, je suis tout à fait disposée à vous recevoir pour effacer la tourmente dans laquelle je semble vous avoir plongé. Nous aurons là l'occasion de discuter votre rapport conflictuel à la Vertu.

Bien à vous, Archipiade Valdelmar.
avatar
Archipiade Valdelmar
Citoyen

Nombre de messages : 77
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 30
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive cachetée de l'Eglise à l'attention de la Chancellerie Royale

Message par Eléonore Breckenridge le Ven 14 Juil 2017 - 10:37


Eleonore réceptionne le courrier et l'ouvre avec soin.

Elle semble outrée de voir un tel manquement au protocole d'appellation du Chancelier.

- Messire... C'est votre Excellence..

La jeune femme gromelle en continuant de lire le courrier et fini par le transmettre ensuite au Chancelier Al-Rakim des Affaires Urbaines, laissant le parchemin dans la petite bannette qui lui est adressée.
avatar
Eléonore Breckenridge
Citoyen

Nombre de messages : 747
Lieu de naissance : Arathie
Age : Vingt-six ans
Date d'inscription : 03/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive cachetée de l'Eglise à l'attention de la Chancellerie Royale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum