Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Geillis Jorgensen le Mer 21 Fév 2018 - 23:17



www.furet-couronne.com


Dernière édition par Geillis Jorgensen le Lun 18 Juin 2018 - 19:17, édité 4 fois
avatar
Geillis Jorgensen
Citoyen

Nombre de messages : 39
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Nom de famille: Jorgensen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Jonathan Walter le Jeu 22 Fév 2018 - 1:30

C'est la démarche boiteuse et bien connu de l'Amiral qu'on aura pu voir en ville. Un exemplaire dépassant de sa poche. Gardant son sourire et son regard ambitieux en déambulant en ville.

_________________
avatar
Jonathan Walter
Citoyen

Nombre de messages : 128
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 43
Date d'inscription : 01/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Brunnus le Jeu 22 Fév 2018 - 10:42

Le père Brunnus acheta quelques exemplaires du nouveau journal pour les mettre à la disposition des évêques. L'église se devait d'être au fait des dernières nouvelles et il ne doutait pas que l'Evêque Bugli suivrait avec beaucoup d'attention les élections de la chancellerie à venir.
avatar
Brunnus
Citoyen

Nombre de messages : 70
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 33
Date d'inscription : 20/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Geillis Jorgensen le Mer 4 Avr 2018 - 23:11

avatar
Geillis Jorgensen
Citoyen

Nombre de messages : 39
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Nom de famille: Jorgensen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Demiora le Jeu 5 Avr 2018 - 2:41

*Lira avec passion le journal*

Geillis a vraiment un petit don avec la plume !
avatar
Demiora
Citoyen

Nombre de messages : 40
Lieu de naissance : Inconnu
Age : 30
Date d'inscription : 02/09/2015

Feuille de personnage
Nom de famille:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Geillis Jorgensen le Ven 11 Mai 2018 - 20:32



avatar
Geillis Jorgensen
Citoyen

Nombre de messages : 39
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Nom de famille: Jorgensen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Geillis Jorgensen le Lun 18 Juin 2018 - 19:17

avatar
Geillis Jorgensen
Citoyen

Nombre de messages : 39
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Nom de famille: Jorgensen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Archipiade Valdelmar le Lun 18 Juin 2018 - 19:55

Note HRP:
Je me sens obligé de faire une petite note HRP, histoire de formuler quelques explications brèves et concises, parce que quand même, il y a trop de facilité dans l'air.

J'aurai vraiment apprécié la lecture de cette article, si on avait pas le droit à une leçon manichéenne, et pas à des avis partiaux devant ceux qui ne balayent jamais devant leur porte. J'aurai aimé lire la même chose à la démission de Bugli, plutôt que la série d'éloges à laquelle il a eu droit sans rien en faire, là où il n'a pas eu à gérer les mêmes attentats à la cohérence auxquels j'ai eu droit, comme avec les Ren'doreis. Et où il a quand même lâchement démissionné. Je suis étonné que sa compagne soit aussi peu impartiale. Ou pas.

Quant à ce cher Eudes, alors si je suis absent, il faudra quand même convenir que lui est inexistant, et vit à travers une contestation permanente, même s'il croit qu'on ne sait pas que c'est lui aussi Portebière. Être Evêque à mon sens c'est assurer une simple cohérence, eh oui, pas réformer le monde, pas changer Hurlevent, mais simplement faire vivre l'Église à travers une idée et un personnage. Je suis fatigué qu'on aille prendre des considérations comme celle que je sois "HYLANISTE". Hylan n'existe PAS. C'est un personnage de l'ancien RPG.

Alors, oui, désolé. Non vous n'aurez pas de joli conclave, où le RP respire la bonne intelligence et la Lumière. Vous aurez un Evêque, qui va se contenter de représenter les choses. Car c'est une fonction absolument trop grande et trop forte pour s'amuser à dire tout seul où l'Église doit aller et ce qu'elle doit faire.

Voilà, on excusera le caractère purement HRP du commentaire, mais bon. Moi je n'ai pas encore d'outil de propagande à mon service où je peux dire tout et n'importe quoi tout en restant intouchée avec mes petits copains ! Merci, pour l'honnêteté intellectuelle irréprochable dont tu es l'ardente défenseur Geillis, encore une fois.

Tu incarnes assurément avec brio l'esprit journalistique satyrique bien connu de la monarchie Hurleventoise.

La prêtresse assurément déçue du manque de suite dans les idées de la journaliste qui venait avec pourtant tant d'amabilité lui poser des questions se contentera de brûler le torchon, pas le moins du monde ébranlée par les petites révélations de couloirs. C'est que le croire est plus fort que le craindre.
avatar
Archipiade Valdelmar
Citoyen

Nombre de messages : 77
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 30
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Geillis Jorgensen le Lun 18 Juin 2018 - 20:11

Note HRP ::
Je pense qu'on est tout à fait capables de faire la différence entre un jugement HRP et un écrit RP ! Si l'esprit contestataire de mon personnage te déplaît, merci de réagir en RP ! Sans rancune ! Wink
avatar
Geillis Jorgensen
Citoyen

Nombre de messages : 39
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Nom de famille: Jorgensen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Nor Ren le Lun 18 Juin 2018 - 20:12

C'est avec étonnement que quelques passants au repos du Lion entendirent Miss bonbon s'esclaffer comme une sorcière accomplissant un rituel gnomique en lisant le dernier numéro du Furet Couronné.

- Geillis Jorgensen, si j'étais un homme, je vous épouserais sans l'ombre d'un doute. Dit-elle avant de ranger soigneusement le journal dans son sac et reprendre ses activités quotidiennes, c'est-à-dire commander une formule XXL du dernier Kaja-Cola.

NOTE HRP:


avatar
Nor Ren
Citoyen

Nombre de messages : 157
Lieu de naissance : Ici :
Age : 28
Date d'inscription : 06/05/2018

Feuille de personnage
Nom de famille: Ren

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Wayne Hammerton le Lun 18 Juin 2018 - 22:22

Le capitaine au tabard de pieuvre aura pu être aperçu les bras ballants, traînant les pieds au retour de la ville, un journal chiffonné dans la main droite.

"Je savais que l'introduction était trop longue, mais tout de même  !"
avatar
Wayne Hammerton
Citoyen

Nombre de messages : 2
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2016

Feuille de personnage
Nom de famille: Hammerton

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Reed Fabre le Lun 18 Juin 2018 - 22:41

Fabre prit le journal avec grand intérêt puis soudainement, alors qu'il mangeait une simple pomme sans aucune saveur, il fût pris d'une quinte de tout et hurla de rire. Pas un rire amusé mais gêné, il devra parler à la rédactrice.

"Et puis si ce n’est pas par vocation ou pour l’amour de l’uniforme, il reste le séduisant Reed Fabre... Quelle... Ah ma chère Geillis, toujours le mot pour rire." Il sourit finalement, amusé.

_________________
avatar
Reed Fabre
Citoyen

Nombre de messages : 1140
Age : 21
Lieu de naissance : Val d'Est, Elwynn
Age : 25 ans
Date d'inscription : 15/03/2017

Feuille de personnage
Nom de famille: Fabre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Dragonash Blackblade le Lun 18 Juin 2018 - 22:46

Comme à chaque nouveau numéro, le forgeron du Quartier des Nains avait pris le temps de s'installer confortablement en taverne, une bière brune naine à la main, afin d'en savourer chaque ligne.
Si le journal se voulait plus mordant que d'habitude, il estima que chaque article, tout engagé qu'il soit, traitait avec justesse le sujet évoqué. Que ce soit l'Évêque, les Élections, le Chancelier sortant ou cette affaire d'Elfes du Vide, tout le monde en prenait pour son grade, et c'était pas plus mal.
Il plia son papelard, le gardant sous le bras, et s'en rentra chez lui le ranger avec les autres numéros qu'il conservait précieusement.
avatar
Dragonash Blackblade
Citoyen

Nombre de messages : 170
Age : 33
Lieu de naissance : Aix-en-Provence
Age : 32 Ans
Date d'inscription : 12/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Loceris Greer le Mar 19 Juin 2018 - 1:07

Monsieur Loceris Greer,
Comte de Rivenoire,
Résidence du Port de Hurlevent.  

Geillis Jorgensen,
Furet Couronné, 5 Quai du Pont Neuf,
Quartier de la Cathédrale,
Hurlevent.

Le dix-neuvième jour du sixième mois de l'an trente-huit.

Miss Jorgensen,

Ayant eu le loisir de lire votre journal, dont la forme est assez plaisante il faut bien le reconnaître, je me vois dans l'obligation morale de vous faire admettre que votre fier et libre furet n'est rien d'autre qu'un animal de compagnie bien dressé.


Faut-il noter en première page la façon dont vous vous mettez en exergue deux événements ayant eu lieu le même jour - il y a deux mois -, apportant un premier indice de votre intégrité journalistique. Les uns vous ont invité à une soirée sans prétention sociale malgré ce que vous écrivez et semblez croire, à laquelle vous n'avez participé qu'en restant sur le perron à cracher comme un animal enragé. Les autres, dont personne ne doutera plus qu'ils sont vos bons amis, récoltent des lauriers. Notez que vous avez poussé la chose jusqu'à ridiculiser une personne dans l'un des encarts et encenser un garde dans l'autre, la figure de style reste la même, bien pauvre.


Quant à votre science de la citation, permettez-moi de la questionner franchement. Si pour vous les guillemets signifient que vous donnez votre avis de façon arrogante et peu objective, veuillez à l'avenir vous souvenir que l'on cite avec ces marques de ponctuation. Si « crème de la crème » il existe, ce n'est que dans votre imaginaire biaisé, et certainement pas à la Vigne Espiègle ni dans la bouche de l’un de ses hôtes.


Pour ce qui est du reste, complaisance reste votre maître mot, car même si je n'ai aucune affection particulière pour Valdelmar, sachez que votre liberté s'offusque de vous voir vous acharner sur un bouc-émissaire tout en publiant de belles colonnes. Colonnes qui, inutile de le préciser, sont à l'avantage de ceux que vous appréciez, j’espère que vous en êtes consciente. Tâchez également de faire apparaître plus qu’un seul et obscur personnage quand vous rédigez un pamphlet qui occupe une page entière, je vous renvoie à vos « inconnus qui n’ont rien à dire si ce n’est brandir leur indifférence en se croyant dissidents » pour vous citer correctement, et, en toute bonne foi.


Mais, de grâce, continuez à écrire ce torchon, je manquerais de petit-bois pour allumer mon feu de cheminée. Et par pitié, cessez de prétendre que vous agissez librement, votre furet s'étrangle et se transforme en chien de garde.




avatar
Loceris Greer
Citoyen

Nombre de messages : 1
Lieu de naissance : Paris
Age : 21
Date d'inscription : 24/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Adèle Sulivan le Mar 19 Juin 2018 - 11:36

Sulivan en aura fait valser sa tasse de thé. Son auguste séant battant le rythme d'une marche furibonde, et posant la mesure d'un monologue endiablé. Manifestement, elle n'a que trop peu apprécié cette amère viande de vilenie baignée dans la robe sanguine d'une sauce anti-nobiliaire. Déplorable d'après elle, d'ailleurs, que Miss Delabay soit la triste victime d'une balle perdue. Mais c'était l'affaire d'un simple bout de papier, griffée de la main d'une pauvre parvenue dont la réputation se découdra certainement avec le temps comme les autres torchons qui l'ont précédé.

NOTE HRP:
Bon bah moi j'ai bien aimé, même si je trouve ça un peu critique. En même temps pour un journal difficile de ne pas l'être.......

C'est toujours si beau ouloulou !


Dernière édition par Adèle Sulivan le Mar 19 Juin 2018 - 16:38, édité 1 fois
avatar
Adèle Sulivan
Citoyen

Nombre de messages : 38
Lieu de naissance : Indéterminé
Age : La trentaine
Date d'inscription : 16/08/2015

Feuille de personnage
Nom de famille:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Niamh Greenhall le Mar 19 Juin 2018 - 13:18


Nìamh Greenhall d'Anversval
Manoir de saint-Ange, Comté de Saint-Anges
Les Carmines

Geillis Jorgensen,
Furet Couronné, 5 Quai du Pont Neuf,
Quartier de la Cathédrale,
Hurlevent.

Le dix-neuvième jour du sixième mois de l'an trente-huit.

Miss Jorgensen,
 

La sagesse voudrait que je vous lise pour la curiosité, puis que je vous laisse médire en vous oubliant. Mais comment vous l’avez si bien fait remarquer, je suis une femme des plus capricieuses. Me laissais-je aller alors au caprice de vous répondre.

Aussi, aurai-je quelques suggestions ou remarques à vous faire, en espérant que vous n’en preniez pas ombrage.

Tandis que le sieur Milloin court inlassablement d’un évènement à un autre pour pouvoir écrire ses sujets, je note qu’assise dans un coin à fumer et à boire (j’ose espérer du whisky ou du rhum), vous écrivez beaucoup, sans réellement interviewer, ni même vous déplacer, sauf devant des portes qui vous ont été fermées. (Peut-être qu’avec un peu plus d’amabilité, arriveriez-vous à les entrouvrir ?)
Je ne doute donc pas que vos satyres et critiques manquent quelque peu de justesse, faute d’informations. Aussi, me concernant, aimerai-je vous aider à rétablir la vérité.

« La mariée était en rouge ». Joli titre, vraiment. Sauf que la mariée était en armure noire, bleu-vert et or. Et que malheureusement, elle ne voit pas le monde en rouge ou en or lumineux (mis à part son époux), mais plutôt dans le gris des gens qui ne sont ni d’un bord ni de l’autre, voguant joyeusement dans l’ombre. Ensuite, pour la seconde partie de la soirée, elle était en blanc, une robe d’ailleurs à la grande surprise de bien de ses invités.

Bien ceci étant rétablit, je passe au second point.
« Toute la noblesse hurleventoise vieillissante et décrépie était réunie ».
Tout d’abord, j’espère que mes comparses des royaumes du nord (Lordaeron, Alterac, Gilnéas, Arathie, Quel’Thalas) n’en prendront pas ombrage, de ce sac hurleventois vite ficelé.
Concernant leurs âges, à moins de 35 ans pour la majeure partie d’entre eux, j’espère qu’ils ne sont pas si décrépis. Les autres doivent être des quel’dorei…
Mais ils étaient réunis, certes ! En voilà une première bonne donnée ! (Se rapprocherait-on de la vérité ?!)

Cela dit, je suis profondément déçue, de voir que vous ignorez parfaitement l’autre moitié de mes invités, voir les deux tiers présents, en oubliant de signaler que des mercenaires, soldats, gardes, artisans, journalistes (mais visiblement pas vous), font partis des présents de cette soirée. (Comment manipuler les esprits en ne citant qu'une partie des personnes...)
Seriez-vous donc jalouse, de ne pas avoir été sur la liste de mon mariage ? Si j’avais su que vous m’en voudriez tellement, j’aurai probablement pu faire l’effort de vous rajouter. La prochaine fois, demandez, n’hésitez pas.

Niamh Greenhall, capricieuse donc, a tenu à garder le chancelier actuel comme officiant, envers tout, contre tout, à travers les mouvances de la Lumière, de ses ombres, et du vide de l’âme de certains. Mais voyez-vous, miss Greenhall n’a pas la mémoire courte, et ne se réveille pas au moment des élections pour critiquer et faire valoir ses opinions au travers d’une feuille de chou. Elle a les mêmes amis et opinions que l’année dernière, que l’année d’avant, et même d’il y a 4 ans, quand Hurlevent choisit d’avoir un écarlate comme chancelier, rôle qu’il a accompli à son humble avis, avec une main de velours dans son magnifique gant d’acier (J’aurai voulu dire l’inverse, malheureusement, le gant est en plaque.). Bref, la capricieuse, ne s’est pas réveillé 4 ans après pour se rendre compte qu’Hurlevent est sous l’  « horrible » coupe d’un paladin rougissant, et que la cité, fait confiance à un homme depuis tant d’années sans ignorer cet état de fait.

D’ailleurs la demoiselle est fidèle en ses amitiés, elle ne s’en va pas les massacrer dans quelques textes satyriques dès qu’ils ont le dos tourné, contrairement à ce que certains ont visiblement l’habitude de faire.

J’en viendrai à Miss Valdelmar, qui elle-aussi, a son influence sur la cathédrale depuis quelques années. Et elle ne débarque pas de ses montagnes pour une élection qui la propulserait au sommet. Elle reste, elle demeure. Et qui me connait assez, pour savoir que je me fiche comme d’une guigne de l’orientation d’un chancelier, mais accorde toute importance à une personne de valeur, qui a su me montrer ses bons comme moins bons côtés.
Finalement, la valeur d’une personne, ses actes, ce que l’on voit nous-même, que l’on constate, ne font-ils pas son honneur à nos yeux ?

Je pinaille sur des détails, me direz-vous. Oui. Mais j’aime les détails et la précision, vous m’en voyez navrée. Et même si tout ceci vous ne vous en souciez pas, je tenais tout de même à le dire. Ce n’est pas grave, vous le ferez passer à l’aide d’une gorgée d’alcool ou de fumée.

Pour mon dernier conseil : Prenez le temps de venir me parler, pour pouvoir chercher comment mes propos détourner, plutôt que de vous lancer sans aucun filet.
Ceci étant valable évidemment, pour toutes vos futures proies.

 

Veuillez accepter mes salutations capricieuses,
 


 
 


Dernière édition par Niamh Greenhall le Mar 19 Juin 2018 - 19:28, édité 1 fois
avatar
Niamh Greenhall
Citoyen

Nombre de messages : 21
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 25 ans
Date d'inscription : 15/07/2013

Feuille de personnage
Nom de famille: Greenhall

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Demiora le Mar 19 Juin 2018 - 18:13

*Lira le dernier exemplaire du Furet couronné avec un plaisir non dissimulé, souriant à quelques tournures de phrases provocatrices qui ne manqueraient assurément pas de toucher leurs cibles comme d'autres provoquent un taureau d'une cape rouge.
Un sourire sincère en lisant les quelques notes sur la mystérieuse plume frivole, espérant bien que celle ci, ou celui ci en fait, viendrait faire profiter d'autres petits contes aussi inspirés !
L'article sur les élections la laissa un instant perplexe .. mais après tout, c'était sans doute une forme d'humour ? Devait elle partager ses pensées avec Geillis ? Mais finalement  .. à quoi bon, pour quel but ?
L'entrefilet sur la mort d'Alifeur lui arracha une moue dubitative. Malgré toutes ses frasques, le Gnome avait une intelligence vive et elle espérait bien avoir bientôt une surprise rassurante.
Finalement, elle replia le journal, gardant son sourire. Geillis n'avait rien perdue du piquant de sa plume, même si cela risquait de lui valoir quelques rancunes de gens manquant forcément d'humour.*
avatar
Demiora
Citoyen

Nombre de messages : 40
Lieu de naissance : Inconnu
Age : 30
Date d'inscription : 02/09/2015

Feuille de personnage
Nom de famille:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Gwaenadynn Farral le Mar 19 Juin 2018 - 18:51




La Chancelière parcourut l'essentiel des articles avec un léger amusement, qu'il soit moqueur ou ludique, fronçant brièvement les sourcils à de rares passages, qu'ils la concernent ou non d'ailleurs, se massant lentement le menton.
La critique directe l'ateignait bien peu et l'animal crachotait plus qu'il ne mordait vraiment.Elle prit plus de soin à mesurer l'objectivité qui parfois tournait de l'oeil sans réellement jamais virer totalement au mensonge ou à la mauvaise foi caractérisée bien qu'elle en caresse parfois la tête.
Rien de bien dramatique aux yeux de la juriste, l'animal n'était pas la pour lui plaire ou servir ses dessins.Elle nota toutefois quelques passages dans un coin de sa tête et saurait sans nul doute s'en souvenir, sa voie exigeait une mémoire parfaite.
Elle sourit en se disant que d'autres avaient du être bien moins sereins à la lecture de ces lignes.

_________________
Présidente de la Cour de Justice Royale.
avatar
Gwaenadynn Farral
Citoyen

Nombre de messages : 447
Lieu de naissance : Caer Darow
Age : 43
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Evangeline Ashland le Mar 19 Juin 2018 - 19:07

Ce qui choqua le plus Evangeline, ce fut d'apprendre la mort d'Allifeur, dont elle n'avait pas encore entendu parler.

Le reste lui tira, à la lecture, quelques sourires, tandis qu'elle admirait la langue acerbe de la journaliste. Bien que l'apothicaire ne partageait pas particulièrement toutes les idées avancées dans le journal, elle pouvait au moins reconnaître qu'elles étaient présentées de manière divertissante, et l'illustration de l'évêque avec un ren'dorei lui tira un franc éclat de rire.
avatar
Evangeline Ashland
Citoyen

Nombre de messages : 41
Lieu de naissance : Marche de l'Ouest
Age : La trentaine
Date d'inscription : 12/10/2017

Feuille de personnage
Nom de famille: Ashland-Glabin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Shalambâal le Mar 19 Juin 2018 - 20:06

Shalambâal réprimera quelques éclats de rire en pleine Place Faol alors qu'il lisait tranquillement le magazine en vogue. Il finit par prononcer à voix haute : "Une langue subtile et déliée, je devrais écrire un article !". Il reprit ensuite le chemin vers le Quartier Général de la Compagnie du Corbeau.
avatar
Shalambâal
Citoyen

Nombre de messages : 87
Lieu de naissance : Mers du Sud
Age : 30 ans
Date d'inscription : 11/05/2017

Feuille de personnage
Nom de famille: Ibn-Mardouk

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Geillis Jorgensen le Mar 19 Juin 2018 - 21:57


5 quai du Pont Neuf, le lendemain de la parution du dernier numéro du Furet, les rideaux de la petite masure demeuraient scrupuleusement tirés, la porte fermée. On entendait seulement la vieille Emma bougonner, signe que la maison était pourtant bel et bien occupée.

« Geillis, vous êtes indécrottable. Si vous continuez sur cette voie, je tiens à vous prévenir, je ne serai plus votre logeuse ! Il est hors de question que cette maison soit entachée par l’opprobre et le scandale… C’est une maison respectable ici ! Et puis imaginez, les représailles… Ah merci, Harlan ! Cette lampe à huile est comme neuve ! Vous êtes un véritable gentilhomme… Vous ne pourriez pas enseigner un peu de savoir-vivre à cette jeune sauvage, hmm ? Tout cela va mal finir, croyez-moi ! »

Harlan se contentait de sourire, assis devant la table du salon, essuyant ses mains tâchées d’huile à l’aide d’un torchon de cuisine. La vieille Emma, ne trouvant nul secours du côté du motard, roula des yeux avant de dresser la table du déjeuner. Galbenel, lui, le visage anxieux, guettait les allers-venues dans la rue, soulevant à intervalle régulier le rideau du salon, et poussa un cri lorsqu’un courrier glissa sous la porte, puis un autre. Depuis le matin, les coursiers passaient et trouvant la porte close, se débarrassaient de leur missive comme ils pouvaient. L’une d’entre elles avait même atterri dans l’entrebâillement de la fenêtre de la cuisine, tirant une exclamation outrée à la vieille Emma face à ce manque cruel de bonnes manières. Le gnome attrapa les deux lettres du bout des doigts, comme s’il s’agissait de courriers piégés, et se précipita vers le fauteuil de velours vert où siégeait son associée et turbulente colocataire.

« Geillis ! Encore deux ! Fais quelque chose bon sang ! »

La Gilnéenne fit un geste évasif de la main, diffusant un épais nuage de fumée dans le petit salon.

« Allons bon, les Hurleventois savent écrire ? Première nouvelle ! A défaut de savoir lire… »

Elle poussa un lourd soupir, installée en travers de son fauteuil favori, arborant encore son peignoir bleu en plein midi, une cigarette à la main, un verre de whisky dans l’autre, pour ne rien changer à ses mauvaises habitudes. Elle demeurait plongée dans un ouvrage d’herboristerie, qui semblait accaparer toute son attention. Galbenel souffla du nez et décacheta les enveloppes, lisant à haute voix les noms inscrits : « Monsieur Loceris Greer… Et Niamh Greenhall d’Anversval ! ». Devant le peu d’émotion que sembla susciter son annonce, le photographe du journal jeta courageusement les deux missives entre Geillis et l’objet de son attention. Le pauvre gnome en fut quitte pour recevoir un regard noir de sa colocataire, qui posa néanmoins son whisky pour parcourir les deux missives, sourcil haussé. Un fin sourire étira ses lèvres au fur et à mesure de sa lecture.

« Alors résumons. Loceris Greer. Encore un sombre inconnu tiré des jupes de Sulivan. Encore un qui ferait mieux de se taire. Pas content parce que je me moque de sa petite soirée mondaine et que je trouve plus utile l’action et les commémorations des défenseurs de la ville. Bientôt on me reprochera d’être patriote. Ah il faudra aussi lui expliquer que les guillemets dans un texte ne servent pas uniquement à citer les propos d’une personne mais aussi à souligner des expressions ou des mots qu’on souhaite mettre en avant. Mais ma foi, il ne fallait pas sécher les cours de ses précepteurs… Du reste… »

Geillis ferma un instant les yeux, plaçant ses doigts sur ses tempes, le visage absorbé dans une profonde réflexion. Harlan toussota, son regard dénotant néanmoins un amusement à peine dissimulé.

« Geillis qu’est-ce que tu fais ? »

« Vois-tu, j’ai une excellente mémoire auditive… C’était quoi la phrase exacte de Sulivan lorsqu’elle me cirait les pompes ? Ah ! Ça y est, ça me revient ! ». Geillis agita triomphalement sa cigarette dans la direction de son auditoire quelque peu blasé et prit une voix haut perchée pour caricaturer la tenancière de la Vigne Espiègle :

« Oh très chère. Si vous êtes ici, c'est que vous êtes fameuse. D'une façon ou d'une autre. »

La vieille Emma servit les assiettes en levant les yeux au ciel, devant les fanfaronnades de la journaliste.

« Venez donc manger, au lieu de vous intoxiquer à longueur de journée ! »

Geillis souffla un nuage de fumée provocateur en direction de sa logeuse, comme la sale gosse qu’elle était, mais son regard dénotait une tendresse certaine lorsqu’Emma, en désespoir de cause, cala une assiette dans son giron pour l’obliger à manger quelque chose de « sain ».  

« Manque de sel ! » fut son commentaire, lorsqu’elle entama son plat de bon appétit. Elle continua de commenter les textes de ses détracteurs, visiblement de très joyeuse humeur – et la bouche pleine :

« Comme ce triste Loceris, du reste. Et tout un paragraphe sur cette chère Valdelmar, pour un type qui ne l’apprécie guère, il se donne du mal pour la défendre. Encore une vocation ratée ! Je peux ravoir des champignons ? »

Harlan s’approcha pour lire par-dessus l’épaule de Geillis, ébouriffant les cheveux de celle-ci, tandis que Galbenel prenait un air renfrogné, muré dans sa contemplation anxieuse de la rue. Le motard émit un léger rire :

« Eh bien, pour des gens qui ont rien à s’reprocher, les voilà bien excités ! La lettre de Greenhall est longue comme un jour sans pain à la Marche de l’Ouest. »

Geillis sourit à Harlan, caressant sa joue du revers de la main tout en continuant sa lecture.

« Cette chère Niamh ne sait visiblement ni décoder les métaphores, ni lire entre les lignes. Comme si c’était elle que je visais dans l’article ! »

Elle éclata d’un rire quelque peu mesquin en lisant satire écrit avec un « y ».  

« Je ne savais pas que mes pamphlets portaient des cornes et des sabots. Bon sang, que c’est barbant ! Alors voyons voir… » Geillis entama son petit marmottage habituel entrecoupé de quelques gorgées de whisky, délaissant son assiette qui refroidissait.

« Cinq occurrences du mot « capricieuse » et de ses dérivés. On dirait bien que c’est la seule chose qu’elle ait retenu de l’article… Plutôt ironique, quand on se défend d’être égocentrique. »

Elle leva nonchalamment son verre en l’air, et Emma trottina dans sa direction, une bouteille de whisky à la main, comme activée par un signal connu d’elles-seules, tout en formulant l’habituelle remontrance « Vous ne devriez pas boire autant, mademoiselle Geillis ! ». Galbenel soupira en observant ce numéro par trop familier. Geillis poursuivit néanmoins, imperturbable :

« Parler de soi à la troisième personne n’arrange rien, d’ailleurs. Si elle avait voulu épargner son grand ami de toujours, elle aurait mieux fait de ne pas lui imposer la Cathédrale pour célébrer son mariage ! Mais pour ça il lui faudrait un peu de jugeote et d’empathie… Hormis les histoires de jupons, ma jalousie sans bornes… Oh pauvrette. »

Harlan tapota l’épaule de Geillis, dans un geste d’apaisement, tandis que cette dernière continuait de marmonner :

« Faut-il réellement que je lui explique la différence entre « noblesse » et « noble » ?». Emma l’interrompit derechef :

« Taisez-vous et finissez donc cette assiette ! C’est bien moins bon, une fois réchauffé. »

Toute la petite assemblée reprit le chemin de la table et de la raison, et fut un temps préoccupé par des affaires de bouche et d’estomac plutôt que de politique et de lettres incendiaires. A la fin du repas, Geillis attrapa un vieux tract de propagande de l’Amiral Walter qui trainait par là et écrivit en gros caractères au dos du parchemin :

« Chers Hurleventois, merci de vos petites attentions, mais nous avons encore de quoi nous torcher, il est donc inutile d’encombrer notre boite aux lettres. Votre dévouée Geillis Jorgensen. »

La journaliste sortit, cloua le parchemin sur la porte et la referma d’un coup de hanche sec et définitif.


Dernière édition par Geillis Jorgensen le Mer 20 Juin 2018 - 15:03, édité 1 fois
avatar
Geillis Jorgensen
Citoyen

Nombre de messages : 39
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2018

Feuille de personnage
Nom de famille: Jorgensen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Maroussia Hodge le Mer 20 Juin 2018 - 11:52

Adressée à Geillis Jorgensen, la missive parviendra aux locaux du Furet Couronné par les voies de poste traditionnelles.




avatar
Maroussia Hodge
Citoyen

Nombre de messages : 14
Lieu de naissance : Boralus
Age : La trentaine
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Oric Tiewenn le Mer 20 Juin 2018 - 19:01

En quittant la cité, Oric avait pris soin d'emmener un journal. Après sa bourde auprès de la brasserie Barbe-Antique, il se dit qu'il ferait mieux de se tenir un peu plus informé de ce qu'il se passait à Hurlevent.

Bien installé dans son fauteuil, il feuilleta rapidement le journal. Il fronça les sourcils à certains moments, trouvant le journal bien incisif, peut être un poil trop, mais s'amusa d'autres paragraphes.

"La foule grossière et jacassière"... Il souffla un rire en repensant à la soirée où l'amiral Walter présentait son programme. Une certaine Dame Sullivan, assise juste devant lui, se permettait des commentaires à haute voix, et vagabondait entre les sièges pour discutailler avec ses connaissances, et s'était même permis de menacer Oric de l'envoyer dans les bras de la garde pour un pic lancé du fait de l'agacement. Décidément, les gens de la ville étaient irrécupérables…


Les autres nouvelles paraissaient être dans une langue étrangère pour le chasseur qui se tenait peu informé. Un gnome mort, allons bon, ça n'était surement pas le premiere dans ce monde meurtri, et ça ne sera surement pas le dernier.


Ce qui l'ennuyait davantage, c'était la nouvelle de la mort de ce Solarion. A peine les ren'dorei avaient-ils rejoint les rangs de l'Alliance que déjà, l'Eglise posait des barrières. Diviser pour mieux régner? Sans doute, ça expliquerait surement le fait que, dans un autre article ce ce même journal, on dénonçait le fait que l'Eglise veuille cumuler des postes, notamment en rejoignant la chancellerie, tout en essayant de détourner les règles faites pour le peuple qu'ils sont censés défendre. Belle mentalité…

Oric acheva sa lecture en haussant les épaules, et jeta le journal sur un meuble, avant de sortir prendre l'air.
avatar
Oric Tiewenn
Citoyen

Nombre de messages : 1
Lieu de naissance : -
Age : 33
Date d'inscription : 20/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Djigzyx Combobublaster le Mer 20 Juin 2018 - 19:24

Une lettre simple, accompagnée d'un boulon trouva son chemin jusqu'aux locaux du journal.


Quand sera venu le temps de mettre fin à toute vie sur ce monde, deux espèces animales survivront. Les cafards et les furets. Parce qu'il faut des furets pour limiter la prolifération des cafards.

avatar
Djigzyx Combobublaster
Garde

Nombre de messages : 3115
Age : 26
Lieu de naissance : Gnomeregan
Age : 37
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: Combobublaster

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Jonathan Walter le Jeu 21 Juin 2018 - 2:02

L'amiral Walter se remettant doucement mais surement de sa 3ème tentatives d'empoisonnements en une semaine. Aura été vu en ville le furet en main et le sourire aux lèvres. Comme il se plaisait à le dire en publique, même si il savait qu'il ne serait pas élu, l'élection aura eu le mérite de grossir ses rangs et de beaucoup l'amuser.

L'Amiral “faux jeton” à la démarche boiteuse avait réussi son coup. Du financement et des hommes de mains en plus pour sa cause, rien n'était perdu, à présent il est sans nul doute à la tête de la plus grande flotte privée du port et se tournera vers l'avenir.

Jouer le jeu de l'Amiral en parlant de lui, en bien ou en mal c'était lui rendre service de toute façon. C'était peut être le début de la fin d'une longue partie d'échec, et à ce jeu là il y avait quelque chose d'indéniable... L'Amiral a beaucoup de pion.

_________________
avatar
Jonathan Walter
Citoyen

Nombre de messages : 128
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : 43
Date d'inscription : 01/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Furet Couronné - Appel à témoignages !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum