Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Aller en bas

Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Archipiade Valdelmar le Dim 18 Mar 2018 - 18:30



Soeur Archipiade Valdelmar
Évêque de l'Eglise de la Lumière
Place Faol, Hurlevent

Gwaenadynn Farral
Responsable de la Haute Cour de Justice
Bureau de la Chancellerie,
Donjon du Roi, Hurlevent.


Cathédrale de Hurlevent, le dix huitième jour du troisième mois de l'an 38.
Votre excellence,

Je sollicite par la présente missive un entretien avec vos services afin d'évoquer la désignation prochaine du candidat du Clergé pour l'élection du Chancelier aux affaires urbaines. L'Eglise que je représente souhaite en effet vous exposer le déroulé et le choix du mode d'élection que nous avons retenu avant de le présenter aux différentes instances du clergé. Ce sera peut-être là le moment opportun pour rencontrer l'assesseur issu de vos services qui veillera en silence au bon déroulement des choses, bien qu'à ce sujet j'avoue m'être étonnée de découvrir que seule la Maison des Nobles semble exemptée d'une telle surveillance. J'ai toutefois la bienveillance de croire qu'il s'agit d'une simple méprise, étant tout à fait certaine que votre confiance envers les servants de la Lumière reste égale à celle que vous prêtez à la noblesse.

Dans l'attente de votre rencontre que j'espère prochaine, puisse la Lumière ne jamais cesser de briller à travers vous.






Dernière édition par Archipiade Valdelmar le Ven 13 Avr 2018 - 20:06, édité 2 fois
avatar
Archipiade Valdelmar
Citoyen

Nombre de messages : 77
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 30
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Gwaenadynn Farral le Dim 18 Mar 2018 - 21:01

Gwaenadynn Farral
Présidente de la Haute Cour de Justice
Services de la Chancellerie,
Donjon du Roi, Hurlevent.


Hurlevent ce dix huitième jour du troisième mois de l'an 38.
Soeur Archipiade Valdelmar
Évêque de l'Eglise de la Lumière
Place Faol, Hurlevent
Eminence,

Par la présente les services de la Chancellerie accusent réception de votre demande et vous donnent l'assurance qu'elle recevra au plus tôt une réponse favorable.

Comme vous pouvez vous en douter cependant, son excellence est souvent occupée jusqu'à une heure avancée.Si toutefois il vous convenait  de la rencontrer à la vingt troisième heure, ce vingtième ou vingt et unième de ce mois, elle pourrait aisément vous recevoir.Si l'heure vous parait trop tardive, il vous faudra patienter quelques jours de plus, nous vous contacterions alors pour une date plus précise.

En restant à votre disposition.
Qu'Elle vous garde.


Hans Grüber, greffier de la Cour de Justice Royale.



_________________
Présidente de la Cour de Justice Royale.
avatar
Gwaenadynn Farral
Citoyen

Nombre de messages : 439
Lieu de naissance : Caer Darow
Age : 43
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Archipiade Valdelmar le Ven 13 Avr 2018 - 19:55



Soeur Archipiade Valdelmar
Évêque de l'Eglise de la Lumière
Cathédrale de la Lumière, Hurlevent

Gwaenadynn Farral
Responsable de la Haute Cour de Justice
Bureau de la Chancellerie,
Donjon du Roi, Hurlevent.


Hurlevent, le treizième jour du quatrième mois de l'an 38.
Votre excellence,

Je me permets ici de revenir vers vous afin de vous partager plusieurs nouvelles.

En premier lieu, tandis que l'échéance finale de dépôt des candidatures officielles au poste de Chancelier approche à grands pas, il ne vous aura pas échappé que notre Eglise a échoué à trouver candidat issu des rangs du clergé. Si les raisons de ce manquement sont certainement multiples et très justifiées, je vous propose à défaut de vous les décliner, de vous présenter les démarches que nous entreprendront afin de faire entendre nos avis en dépit de cette situation quelque peu fâcheuse.  

L'Eglise se réunira à cet égard prochainement afin de tenir débat lorsque que le vif de la campagne sera entamé et que les candidats en lice auront eu toute la latence nécessaire à la présentation de leurs idées. À partir de la matière produite, nous aurons là l'occasion de discuter entre nous quel candidat semble le plus à même de s'entendre avec nos dogmes et visions pour la cité et le Royaume tout entier. Si d'aventure un nom ressortait de manière unanime de nos échanges, l'Eglise serait prête à soutenir de manière officielle le candidat agréant à nos principes les plus essentiels. D'une même façon, si les avis semblent trop disparates et irrésolus, nous nous contenterons de nous tenir à notre simple rôle de corps électoral.

Dans un second temps, je vous confesse avoir été surprise à la découverte du contenu de vos proclamations les plus récentes. Il est en effet de ma responsabilité, sinon de mon devoir, de vous dire que vos réquisitions sans cesse plus rigoureuses et changeantes nourrissent un certain mécontentement en nos rangs. Nous avons en effet eu la naïveté de croire jusque là qu'une vie entière dédiée au service de la Lumière, du Royaume, et du Roi nous dispensait de la laborieuse tâche de devoir réunir quelques signatures pour attester de tout notre sérieux. Il est ici ni question d'orgueil, ni même de bonne volonté. Mais du simple Respect et de la plus essentielle des déférences dû à notre corps, lequel est par ailleurs numériquement réduit. Il me semble pour ma part que des entretiens menés par la Chancellerie suffisaient amplement à décevoir les ambitions des quelques uns capables de prendre l'habit de prêtre pour obtenir une voix de manière illicite.

Il m'est assez difficile de croire que votre magistrature a souhaité à escient priver notre caste de la voix qui lui revient de droit. Aussi, j'espère que vous saurez entendre raison et que vous éviterez ainsi à nos clercs des obscures démarches là où ils pourraient employer leur temps à servir et aider autrui. Si toutefois vous choisissez de vous aliéner notre ordre, nous vous laisserons tout le loisir de mener ces élections en comité plus réduit.

En vous réaffirmant toute ma bienveillance,




avatar
Archipiade Valdelmar
Citoyen

Nombre de messages : 77
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 30
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Eléonore Breckenridge le Sam 14 Avr 2018 - 13:29


Eléonore réceptionne le courrier avec soin. Elle l'ouvre en brisant le sceau de l’Église et déplie le parchemin.

C'est avec surprise qu'elle constate qu'il n'y aura pas de candidat à l'Election du Chancelier. Soit, c'est ainsi. Elle va de surprise en surprise en lisant le document. A aucun moment il y a privation ou éloignement d'un caste.

Elle aussi les sourcils à la fin du courrier, surprise par les propos. Elle glissera ensuite le document dans la bannette de la Chancelière Farral.
avatar
Eléonore Breckenridge
Citoyen

Nombre de messages : 732
Lieu de naissance : Arathie
Age : Vingt-six ans
Date d'inscription : 03/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Gwaenadynn Farral le Sam 14 Avr 2018 - 21:05

La réponse ne tarda pas, portée à la cathédrale sans délai, cachetée avec la mention "urgent"




Chancelière Gwaenadynn Farral
Responsable de la Haute Cour de Justice
Bureau de la Chancellerie,
Donjon du Roi, Hurlevent.


Son Eminence Archipiade Valdelmar
Évêque de l'Eglise de la Lumière
Cathédrale de la Lumière, Hurlevent

Hurlevent, le quatorzieme jour du quatrième mois de l'an 38.

Votre Eminence,

Il n'aura pas échappé à votre esprit sagace que si le dépot des candidatures est presque clos, la désignation interne d'un candidat elle, se poursuit fort tardivement jusqu'à la fin du cinquième mois.Relisez avec attention l'échéancier.
Il est logique de penser qu'on ne choisit pas un candidat sur son simple nom, bien que  lord Kelbourg aurait été séduit par cette idée, mais sur un programme, la présentation des dits programmes se terminant  à la fin du cinquième mois, comme la phase de désignation interne.

Je vous encourage vivement à présenter un ou plusieurs candidats qui pourraient avoir votre agrément dans les heures à venir pour en débattre avec tout le temps du monde ultérieurement, la clôture intervenant demain soir.
Si tel n'est pas été le cas, je ne suis, je pense, pas à blâmer en vous rappelant qu'en cas d'échec d'une concertation interne, celui ci peut se voir désigné par nos services, ce qui ne sera pas fait sans pour le moins vous rencontrer.

Les courriers qui me furent adressés et  que j'ai parcouru  avec le soin qui s'impose, m'incitent à vous trouver inutilement alarmiste quand au poids du clergé au sens large dans cette élection au vu de la part des grands électeurs potentiels qui peuvent s'en réclamer.
Le soutien demandé n'est qu'une formalité pour les personnes de foi que vous êtes, membres éminemment respectées de la communauté.
Sans cette demande, un déséquilibre flagrant serait apparu au vu du nombre de membres de la noblesse et du clergé impliqués dans l'affaire.

Je vous aurais invitée, ce qui dit on n'est pas une idée neuve, à rencontre lord Kelbourg et à vous mettre d'accord, m'écrivant par la suite pour me faire part du résultat de vos concertations que je le nomme directement à son poste afin d'éviter à tous la perte de temps que vous mentionnez ?
Plus sérieusement votre Eminence, je n'ai aucun désir de tenir l'Eglise en dehors de quoique ce que ce soit, bien au contraire, soyez en assurée.
Vous mesurez je pense à quel point le poids de l'Eglise sera déterminant dans les semaines à venir.

Bien cordialement,

Chancelière G.Farral.






_________________
Présidente de la Cour de Justice Royale.
avatar
Gwaenadynn Farral
Citoyen

Nombre de messages : 439
Lieu de naissance : Caer Darow
Age : 43
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Archipiade Valdelmar le Ven 20 Avr 2018 - 17:30



Soeur Archipiade Valdelmar
Évêque de l'Eglise de la Lumière
Cathédrale de la Lumière, Hurlevent

Gwaenadynn Farral
Responsable de la Haute Cour de Justice
Bureau de la Chancellerie,
Donjon du Roi, Hurlevent.


Hurlevent, le vingtième jour du quatrième mois de l'an 38.
Votre excellence,

La sagacité que vous prêtez à mon esprit semble hélas avoir encore frappé. Non contente d'être assez insensible à vos insinuations qui tiennent d'une odieuse forme de calomnie envers le plus saint ministère de la cité, sachez que non, je ne tiens pas de réunions à huis clos dans les catacombes avec le Sire Kelbourg et que le sang d'aucune vierge n'a encore été versé -pour l'heure-. Je ne parle qu'en mon nom et en celui de l'Eglise que je représente. Au même titre que je ne dénigre pas le poids de votre administration, il serait avisé de ne pas diminuer l'Eglise de la Lumière en l'associant aux velléités passéistes de la noblesse Hurleventoise.

J'aurai à vrai dire souhaité récolter plus honnête réponse de la part de la Chancellerie que des allusions vagues sans relations aucunes avec mon propos.

Puisque vous semblez mieux connaître les prêtres et paladins que moi même qui les fréquente chaque jour, je vous prierai donc d'en énumérer le nombre déjà candidats au poste de grand électeur. Lorsque vous aurez bien rapidement fait le compte, j'espère que vous comprendrez mieux en quoi le caractère impersonnel de vos règles découragent les nôtres. Maints visages et avis riches en sagesse sont écartés par vos manières qui ne sont que trop poussives à l'encontre de nos membres.

Il s'agit d'une réclamation de toute justice. Le Clergé n'est ni la noblesse, ni le peuple, qu'importe ce que vous saurez me chanter à ce sujet. Nous donnons beaucoup, par vocation. Nous berçons du premier souffle jusqu'au dernier chacun des individus de ce Royaume. Nous entretenons la foi comme un phare, afin que chacun ne perde jamais le juste de vue au sein de cette nuit toujours plus épaisse. En tant que représentante de cette même justice, je vous prie de respecter les vœux et devoirs qui vous obligent.

Si vous deviez encore une fois rejeter cette main qui est toujours tendue en votre sens, je me trouverai dans l'obligation de me choisir un nouvel interlocuteur au sein de votre administration. Vous n'êtes pas la seule dont les avis sont capables de faire autorité en Hurlevent. Commencez par entendre vos pairs avec plus d'empathie avant de rendre des avis iniques et dénués de bon sens qui associent noblesse, clergé dans un même mépris. La Lumière est la morale et nous sommes ses servants. Vous êtes peut-être seule à rendre aujourd'hui justice, mais n'oubliez jamais : vous n'êtes pas la seule à être en droit de juger.

En priant qu'Elle vous inspire,





avatar
Archipiade Valdelmar
Citoyen

Nombre de messages : 77
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 30
Date d'inscription : 10/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Gwaenadynn Farral le Ven 20 Avr 2018 - 19:51

La réponse fut portée à la cathédrale dans la soirée.





Gwaenadynn Farral
Présidente de la Haute Cour de Justice
Services de la Chancellerie,
Donjon de Hurlevent,
Hurlevent
Soeur Archipiade Valdelmar
Évêque de l'Eglise de la Lumière
Cathédrale de la Lumière, Hurlevent

Le  vingtième jour du quatrième mois de l'an trente huit.

Votre Grâce,

Je déplore cette réponse vindicative qui dessert tant votre propos que votre cause en creusant une incompréhension aussi regrettable que déplacée qui me surprends d'autant plus que nos relations furent jusqu'ici bonnes jusqu'ici.
En faisant preuve de cette mesquinerie que vous me prêtez je ne peux que constater que  le point de départ de leur dégradation fut le constat que l'Eglise ne jouirait d'aucun privilège ni statut particulier.

Et il continuera d'en être ainsi.
Il n'y a et n'aura pas d'exception pour qui que ce soit.

Bien que je déplore ces relations tendues, cela n'affectera pourtant comme il se doit en rien ma conduite qui se veut basée avant tout sur une parfaite équité.

Personne pour l'heure ne s'est spécialement plaint d'un manque d'empathie de ma part qui semble vous peser.Je le déplore à titre personnel pour moi qui prends le temps de répondre à chaque candidat et recevoir tout un chacun la ou je pourrais me contenter de prendre acte, mais dans l'absolu, cette empathie dont vous me pensez dépourvue n'est pas exigée dans ma fonction, il s'agit d'une démarche personnelle de ma part à laquelle mes valeurs me poussent.

Pour en revenir à nos relations, comme je l'ai dit précédemment, vous serez toujours reçue avec les égards dûs et je ne tiendrai aucun compte de ce regrettable différent, mais n'attendez pas de moi que je plie sur ce point.

J'ose espérer qu'après cet échange de deux femmes n'ayant pas pour coutume de se laisser marcher sur les pieds dans la défense de leurs intérêts mutuels, en sachant concéder à la politique son dû de retenue et de courtoisie, nous en viendrons à des relations plus apaisées.

Bien cordialement,

Chancelière G.Farral.



_________________
Présidente de la Cour de Justice Royale.
avatar
Gwaenadynn Farral
Citoyen

Nombre de messages : 439
Lieu de naissance : Caer Darow
Age : 43
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Missive de l'Eglise à l'attention de la Chancelière Farral

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum