Chancellerie aux affaires urbaines : Aldorey V. Kelbourg

Aller en bas

Chancellerie aux affaires urbaines : Aldorey V. Kelbourg

Message par Aldorey Kelbourg le Lun 21 Mai 2018 - 15:33




ELECTIONS A LA CHANCELLERIE AUX AFFAIRES URBAINES

*   *
*


Aldorey V. Kelbourg



Préambule :


« [...] J'ai en mémoire une belle époque en Hurlevent. Une que je ne suis pas prêt d'oublier et que pourtant j'ai à peine pu effleurer de ma présence. Mais pour mieux la ressentir et pour mieux la revisiter j'ai toujours su compter sur ceux qui en avaient encore les saveurs en bouche et quelques éclats dans les yeux. De nombreux souvenirs, de belles anecdotes. Cela allant des amitiés forgées aux plus intenses conflits.

Et de cette nostalgie il en reste surtout les rencontres, les discussions et les visites. Car à cette époque, il n'y avait guère de Place Faol dans les cœurs, d'abords du port de la ville ou de quelque paysage champêtre des faubourgs. En ces années il n'y avait pas de coin, il n'y avait pas de centre ou de cœur particulier, telle une unique place où faire battre la vie et circuler les moments et les pensées. En ces années, bien au contraire, il était question de voyager, de visiter, de se promener et de parcourir l'ensemble de la ville au gré des humeurs et au gré des hasards.

Il était question de se laisser bercer par les rencontres, bonnes comme mauvaises, fortuites ou non, et de partager avec les autres avec une humble simplicité et une incroyable complicité.

Alors nous quittions la Vieille Ville, approchions le pont faisant le lien entre celle-ci et le Quartier Commerçant. Les colombages âgés et les poutres épaisses laissaient place à l'espace aéré des canaux, bordant nos personnes d'une prison encerclé par les eaux et derrière nous, d'une grande et pourtant dédaignée fontaine. Contemplative était installée cette agréable rouquine de Judh et aussi simplement que cela d'ores et déjà nous entamions notre conversation. L'instant d'après nous étions aux Quartiers des Mages, croisant la jeune Leizen Alrun en compagnie d'un chevalier aux cheveux de platine qui descendaient depuis l'allée de la Tour des Mages en direction du pont, et puis l'instant encore d'après, Khassim Al-Rakim, qui absolument seul, gardait les marches de la Cathédrale. A voler mon banc d'ailleurs.

Je me demandais toujours ce qu'allait me réserver l'avenir au gré de mes pérégrinations dans Hurlevent. Pas une soirée sans discuter avec une dizaine de personnes différentes. Pas une soirée sans faire le tour de chacun de ses quartiers. Et c'était comme visiter chaque fois nombre de fiefs, pour s'assurer de la bonne santé du Seigneur et de ses protégés, de Marteau-Hardi à Luviana, de cette peste ambulante de Semelys à cette folle de Nölme. Du pétillement absurde de Dame de Bayle à mon aimée discrète Meishali Lilac.

C'était comme chaque soir faire le tour de la vie elle-même, qui ne semblait plus pouvoir s'arrêter.

Mais désormais j'étais en Kalimdor, loin de tout ceci et au service du Sénéchal Idrid de Cathules ainsi que de son épouse Fanélia. Mon oncle avait des projets, et moi j'avais de la force. Mais ni l'honneur, ni la famille ni la guerre ne sauraient jamais m'enlever ces souvenirs que ceux d'une ville pleine de bonnes surprises et d'exceptionnelles rencontres à chaque coin de rue. [...] » - V.V. Kelbourg







Et de ses engagements pour la cité et pour l'Alliance


Attention, ce prorgamme n'est pas un prorgamme sur le cyclimse, merci de votre compréhension.



----------------------------------------------- De l'urbain -----------------------------------------------


Ce petit préambule tiré des écrits de feu mon frère Vastrosse est au centre de mes engagements pour la cité de Hurlevent. Il est au centre en ce que je considère primordial de redonner à Hurlevent tout son sens et toute sa signification dans sa capacité à diversifier et à unir des peuples et des notions qui pourtant ne devraient rien avoir en commun. Que je souhaite que les rues de la Vieille Ville, du Quartier des Mages, du Quartier Nain, et leurs ponts et leurs chemins de halages, soient de nouveaux animés. Plein de son monde, plein de ses conversations et de ses rencontres imprévues et de ses échanges prolifiques.

Hurlevent est la ville au cœur de l'Alliance. Elle est la cité de la culture, la cité de la Lumière et la cité de la Magie au sein des Royaumes de l'Est.

Faire en sorte que cette capitale le reste et puisse non seulement continuer de symboliser l'union entre ses peuples et ses peuples alliés, mais aussi puisse continuer d'incarner et de représenter le fleuron des spécialités et des spécificités des différents acteurs de notre monde allié. En ce que de l'artisanat nain à l'ingénierie gnome, du savoir des elfes de la nuit à la sagesse et la vertu des draeneï en passant par le sens de la vie et les merveilles pandarènes souffle un vent nouveau sur la ville.

Que par ce vent en poupe ces peuples puissent continuer d'irriguer les voiles de la cité humaine et la porte au plus haut et au plus loin des infinités d'Azeroth. Qu'en proue l'humanité soit le maçon, le bâtisseur et l'hôte, l'armateur. Que l'Homme soit la chaleur de l'accueil, la bravoure du navigateur et le visage de l'unité au sein de ce gigantesque navire.


Hurlevent, c'est la ville aux quartiers. Chacun d'eux a une identité propre, une histoire particulière, une culture différente et un voisinage unique. Même leurs enjeux, leurs engagements, leurs apports divergent les uns des autres. Ils sont tout autant de peuples, de fiefs, de familles auxquelles se rapprocher et se mêler pour autant de raisons qu'il peut en exister.

A l'image de l'Alliance, ces quartiers apportent tous sans exception leur pierre à l'édifice. Il est impératif, essentiel, de faire retrouver à ces espaces leur identité et leur folklore. Leur caractère et leur fonction. Qu'à nouveau les gens puissent se promener en ville, la traverser de long en large et passer des jours et des jours, des nuits et nuits à déambuler avec plaisir au sein des murs de Hurlevent, pour marchander, pour commercer, pour converser et apprendre, pour travailler ou se reposer. Qu'il n'y ait plus ce réflexe d'esquiver des endroits et d'autres car ils ne conviennent pas. Qu'il n'y ait plus à se dire qu'il faille se rendre dans telle ou telle taverne spécifiquement pour prendre du plaisir, ou Place Faol pour exister.

Que comme à cette époque pas si lointaine, il suffise de faire quelques pas à l'Est ou bien à l'Ouest pour se rendre compte de sa vie.


1. Raviver les Quartiers par la fonction


Les fonctions de chaque quartier seront définies clairement afin d'en délimiter les usages traditionnels et habituels. Ces définitions serviront de base pour la suite du programme et permettront de positionner les structures et leurs locaux ou commerces avec plus de cohérence au sein de la cité, que des ordres de forgerons ne soient pas installés au Quartier des Mages tandis qu'une cellule de prêtres serait enterrée au Quartier Nain.



  • Le Quartier Commerçant sera précisé à sa fonction de quartier des marchés et des commerces quotidiens et civils : vêtements, denrées locales, produits de première nécessité, services simples et financiers, affaires touristiques, relation avec les Guildes et les ordres particuliers, relation avec les aventuriers et les habitants des régions voisines.

  • Le Quartier des Mages sera précisé à sa fonction de quartier de l'érudition et des magies : apprentissage supérieur, commerces magiques et ésotériques, recherches, sciences de la nature, métiers exotiques ainsi qu'autres cabinets de curiosités.

  • La Vieille Ville sera précisée à sa fonction de quartier militaire et de quartier historique de la ville :  Garde de Hurlevent, services de la Couronne, espaces historique des héros, établissements anciens et résidences populaires.

  • La Place de la Cathédrale sera précisée à sa fonction des offices de la Lumière et des services de la société : Cathédrale de Hurlevent, ambassades des ordres affiliés à l'Alliance ou à l'Eglise de la Lumière, espaces de commerce pour les serviteurs de la Lumière, urbanisme et affaires sociales, prime enfance et premières éducations.

  • Le Quartier Nain sera précisé à sa fonction de quartier des artisans : fabriques, commerces de gros, matières premières et stockage de celles-ci, industries, ordres d'artisans et de commerce artisanal, échanges des héros et de leurs curiosités, espace des ingéniosités et de la technologie, porte vers le monde économique extérieur.

    En outre :

  • Le Port sera précisé à sa fonction d'espace de navigation, de transit, de mouillage, de commerce et d'échange.

  • Les Faubourgs et l'Ambassade seront précisés à leur fonction d'ouverture envers les peuples alliés et les relations extérieures.


2. Raviver les Quartiers par l'usage


Une fois les quartiers correctement définis dans leur champ d'action, ce sont les établissements qui seront eux-mêmes encouragés ou non à s'y installer. Tout comme il ne serait pas judicieux de placer la Guilde du Fer -par exemple- au Quartier des Mages, il ne serait pas non plus utile ou propice de faire s'installer une guilde d'arcanistes au Quartier des Nains.

Une réduction symbolique de l'impôt sera offerte aux structures installées dans le quartier en cohérence avec leurs attributions. Ainsi, des forgerons ayant leurs locaux au Quartier Nain verront leur coût de la vie diminuer, tout comme un alchimiste au Quartier des Mages saurait en profiter aussi.

A contrario, une compagnie de mercenaires n'ayant pour enjeu que l'or qui déciderait de s'installer Place de la Cathédrale verrait ses impôts augmenter de manière raisonnable car elle ne correspondrait pas aux attentes et à l'image diffusés par un tel quartier.

L'objectif sera de redonner aux espaces l'image qu'il leur revient, et de faire se mélanger les structures et les commerces ayant un lien -même concurrentiel, et justement-, l'effet sera rétroactif.  Seront écartés de cette mesure les débits de boisson, les auberges, les structures artistiques (salons, cabarets, etc), les organismes de presse et tout autre société qui saurait justifier de sa cohérence avec le quartier désiré. Seront concernés les établissements situés sur les chemins de halage, le long des canaux.

Le Port, les Faubourgs de la ville ainsi que le terrain de l'Ambassade porteront des mesures particulières en raison de leur usage précis.


3. Raviver les Quartiers par les événements

Une fois les quartiers organisés en cohérence avec leur image, chacun d'entre eux participera de façon vivace et connectée avec les autres. Toutefois, il sera de la responsabilité des habitants de contribuer à la vie de leur quartier. Des initiatives comme le Grand Marché seront très fortement encouragées, en ce qu'elles respectent à la fois l'identité -dans le cas présent- du Quartier Commerçant et lui redonnent une fois par semaine tout son symbole et tout son sens.

Ces démarches méritent donc un soutien financier et politique assez raisonnables pour en permettre l'organisation et le démarrage. Tant et si bien qu'à l'avenir toute initiative similaire susceptible d'offrir à tout quartier un événement capable de le faire vivre de façon continue ou même ponctuelle sera bienvenue. Une aide financière pour son déclenchement ainsi que la mise à disposition d'un encadrement armé ou d'un espace précis seront passés en commission.

Il est en outre impératif de redonner un souffle nouveau aux traditions qui englobent l'Alliance, des festivités lunaires des Elfes de la Nuit aux solstices saisonniers. L'organisation et la mise en place de telles festivités seront travaillées en concertation avec les principaux animateurs de la ville et autres artisans ouverts et dévoués.

Les événements historiques, épiques comme tragiques, seront commémorés comme cela se doit de l'être. Les héros et hauts-faits seront félicités, vantés, honorés lors d'allocutions, de rencontres et de moments de partage autour de ce qui a fait que nous puissions encore en parler aujourd'hui.


4. Raviver les Quartiers par des représentants

Considérant les mesures précédentes viendra enfin la mesure centrale de tout ce projet, sa clef de voûte : tout quartier, à l'heure actuelle, gravite déjà autour de projets ou de personnalités publiques qui parviennent de façon plus ou moins organisée à le fédérer et à l'animer. Ces personnalités méritent d'être mises en avant et d'être responsabilisées par la Chancellerie afin de faire porter à la fois leur voix et leurs intérêts en les étendant à l'échelle de toute la cité.

Ainsi des Représentants des Quartiers seront sélectionnés par la Chancellerie afin d'incarner la voix citoyenne. Ces représentants auront diverses missions :


  • Représenter : Les sélectionnés auront vocation à être l'image et la voix de l'ensemble de leur quartier. Ils porteront les intérêts et les attentes de celui-ci auprès des instances du pouvoir et des autres parties de la cité d'ailleurs.

  • Animer : Les représentants auront la responsabilité de contribuer grandement à l'animation et à l'organisation de leur quartier.

  • Fédérer : Les représentants chercheront toujours à tout mettre en œuvre pour entretenir un climat d'entente et de cohésion dans leur quartier.

  • Ecouter : Les représentants se devront d'écouter les doléances, les critiques et les conseils de leurs compagnons.

  • Rencontrer : Les représentants rencontreront dès que besoin se fera la Chancellerie afin de faire part de toute idée ou de toute situation vouée à être mise en avant ou régularisée. Ces rencontres permettront de mettre le doigt sur des évolutions possibles ou des problèmes à solutionner.


Il ne pourra y avoir qu'un représentant par quartier de la cité de Hurlevent, dont voici les concernés : Le Quartier Commerçant, Le Quartier des Mages, Le Quartier des Nains, La Place de la Cathédrale, La Vieille Ville, Le Port, l'Ambassade et ses Faubourg et enfin le Donjon Royal.

Les Représentants étant nombreux, ils seront pour des raisons évidentes de gain de temps et de facilité sélectionnés par la Chancellerie elle-même selon leur degré de motivation, leur implication au sein de Hurlevent ainsi que leur réputation vis-à-vis de leurs pairs. Ils n'auront pas vocation à se réunir ponctuellement avec la Chancellerie, mais bien à rencontrer cette dernière personnellement dès que besoin se fera. Il est à considérer que les Représentants seront libres de se rencontrer et d'organiser des choses entre eux sans la présence de la Chancellerie, toute latitude pour animer légalement et sans danger la ville leur étant offerte. Il n'y aura aucune clause précisant de devoir loger dans tel ou tel quartier pour pouvoir le représenter, mais bien seulement pour clause de correspondre soi-même par son métier ou sa fonction aux intérêts du quartier en question.

La Chancellerie se réservera le droit de remplacer un Représentant absent ou qui négligerait ses responsabilités et ses pairs. En cas d'absence de représentant pour un quartier, ce dernier suivra la ligne de conduite par défaut de la Chancellerie.


5. Raviver les Quartiers par la rencontre et les concours


Sitôt que chaque quartier de la ville sera parvenu à retrouver son identité et à s'être accoutumé à son folklore, ceux-là sauront peu-à-peu s'imposer chacun par leurs spécificités. Le Quartier Commerçant brillera par son Grand Marché, la Place de la Cathédrale par ses maraudes et ses commémorations, le Quartier des Nains par ses forges spectaculaires et ses enchères mémorables...

Il n'y aura rien de tel pour une ville comme Hurlevent réunissant tant de peuples et tant de cultures, tant de spécialités et tant de diversité que de se mettre en compétition par le jeu. Que chacun des quartiers de la ville s'oppose et se confronte aux autres, mettant en avant ses spécialités, ses ouvrages, ses créations les plus mémorables lors de concours. Aussi la Chancellerie s'engagera à organiser des Jeux de la Cité en compagnie des Représentants de Quartier, afin que l'intelligence, la force, l'esprit créatif ou divin de la population de Hurlevent soit mise à l'épreuve lors de compétitions tantôt charmantes, tantôt féroces et bien sûr d'en récompenser les vainqueurs.

En outre, il sera sera l'occasion d'aussi convier des représentants des autres villes ou capitales de l'Alliance, que des compétiteurs de toutes les races qui font notre union puissent se réunir en notre belle citer afin de s'opposer dans des duels à l'épée, des épreuves de tirs, de monte, de pugilat ou bien d'autres encore. Et qui sait, nous en sortirons peut-être vainqueurs.







------------------------ Des relations avec les institutions et les peuples ------------------------


1. Du Pennon Honorable

Nombre d'ordres, de guildes ou de personnes, par le passé et à l'heure actuelle, ont su apporter une aide remarquable et un soutien désintéressé aux services de Sa Majesté le Roi Anduin Wrynn. Tant par des actions de coopération ou de protection des intérêts de la cité, ces personnes ont su prouver leur indéfectible fidélité aux valeurs de l'Alliance et aux devoirs de tout citoyen qui se respecte.

Ces personnes sauront bénéficier du Pennon Honorable, récompense à la fois symbolique et prestigieuse visant à offrir une visibilité vis-à-vis des institutions officielles en plus de les démarquer au sein de la population. Cet Honneur permettra aux pouvoirs officiels, si besoin est, de ne jamais hésiter à accorder leur confiance et de s'ouvrir à la coopération lors d'urgences ou de menaces imminentes, d'accepter le soutien de leur ingéniosité ou de leur force et de faciliter la résolution de potentiels conflits ou bien d'unir les moyens à l'encontre d'un ennemi du Lion.

Cette récompense sera uniquement prestigieuse, elle n'apportera aucun bénéfice ni aucune protection exceptionnelle au regard de la loi du Roi.


2. De la décoration des héros

Faisant suite au devoir de commémoration des événements historiques et des héros, l'action de décoration permettra de récompenser dignement et modestement les personnalités ou les ordres pouvant témoigner d'actions bienfaitrices notoires ou d'actes historiques remarquables envers la cité de Hurlevent, de Sa Majesté le Roi ou de l'Alliance et sa population.

Ces occasions offriront à tout un chacun l'opportunité d'entrevoir la réussite, la vertu et la bonté de leurs pairs, ainsi que de dûment marquer d'une pierre blanche les actions qui mériteraient d'être portées par l'histoire et la tradition. Une récompense financière ou en nature pourra en outre être attribuée selon l'action récompensée, mais qui ne saurait entacher ou voiler le caractère prestigieux et vertueux de la décoration.


3. De l'élimination du superflu et des démarches contraignantes

Engagement général et primordial de l'application de ce programme, il sera question tout au long de ma période d'empêcher la prolifération et le développement de démarches administratives non nécessaires et contraignantes tant pour la Chancellerie que pour la population de Hurlevent.

La limitation des entretiens, des documents à échanger, des mesures préventives, observations, commissions, évaluations et études sera un point d'honneur en ce que personne n'aura à passer sa vie ou son temps à devoir courir après les institutions officielles afin de mener ses projets à bien. Tout comme les travailleurs n'aspirent qu'à paisiblement travailler et les vivants n'aspirent qu'à paisiblement vivre, il ne sera nullement question d'étouffer la citoyenneté par des démarches inutiles, superflues ou esquivables.

A contrario, l'objectif sera à terme de réduire la quantité d'obstacles potentiels au traitement d'une demande, d'une requête, et de réduire voire annihiler tout engagement ou projet futur de la Chancellerie pouvant faire accumuler des besoins en réunions, contacts, démarches d'évaluation. L'accent sera placé sur la réflexion d'alternatives non chronophages et inconséquentes pour les requérants afin qu'ils puissent sauvegarder leurs soirées à l'accomplissement d'autres objectifs.

4. De la relation avec les peuples alliés

Particulièrement enchanté par la présence de Ren'dorei et des Sancteforges, les relations seront avancées et maintenues à un contexte d'égalité et de raison afin que les peuples récemment alliés à notre cause puissent jouir de la cité à l'instar de l'ensemble de ses autres habitants.

La volonté du Roi sera poursuivie et affichée avec honneur en ce que nous saurons accueillir et remercier ces alliés pour leur présence et toute aide qu'ils sauront -et devront- nous apporter.

Leurs apports seront mis à profit de l'Alliance et sa capitale dans la mesure du raisonnable et du correct et l'Ambassade aura une ouverture privilégiée sur le Donjon Royal et ma propre personne. Aussi, celle-ci aura son propre Représentant de Quartier dont les spécificités contextuelles feront de lui un intermédiaire privilégié des races alliées et le principal responsable de l'évolution des relations avec l'Alliance et sa population.

5. De la position de l'Eglise de la Lumière

Une relation soutenue sera entretenue avec le représentant de l'Eglise de la Lumière ainsi que le Représentant de Quartier de la Place de la Cathédrale s'il s'agit de deux personnes différentes. Cette relation soutenue visera à élever le Sacré au sein des institutions de notre cité pour que la voix de la Lumière soit entendue avec autant de sérieux que la voix de la Noblesse, des Mages et la vox populi.

Converser, discuter et s'entendre sur des prérogatives particulières à l'Eglise de la Lumière permettra de revaloriser cette institution et de la replacer au plus près de son Roi qui incarnera toujours pour elle son phare, son jalon et sa limite. Aussi, l'Eglise de la Lumière, tout en demeurant à l'écoute et au service de la Chancellerie, seul véritable écho de la parole royale, pourra revenir au centre des affaires de la cité et de l'Alliance, en ce que je pousserais en ce sens les administrateurs royaux afin que, qu'il s'agisse de guerre ou de justice, la Lumière ait toujours son mot à dire et son regard à placer.

A titre d'exemple, l'Eglise de la Lumière sera encouragée à multiplier les actions de maraudes et d'aide aux parts les plus faibles de la population, ainsi que d'accueil et de partage culturel envers les autres races éclairées par la Lumière, quels que soient les principes invoqués et vantés par celles-ci à l'égard de cette force de l'Univers.

Ou bien par exemple là encore, qu'un représentant de l'Eglise de la Lumière puisse assister aux dispenses de la Justice de Hurlevent, par sa présence lors des procès et des exécutions.


6. De la position de la Noblesse

Tout un travail sera accompli pour que soit redoré le blason de la noblesse. Il est entendu que les exactions de Lady Prestor et de ses consorts et complices ont été depuis longtemps réprimandées, punies, et traitées. Entendu que tous ceux qui ont eu la folie et le déshonneur de bafouer leur Roi et leur Royaume ne sont plus aujourd'hui, et que tous ceux qui en nourriront ne serait-ce que l'idée périront idem.

Qu'il est grand temps que les gens réalisent qu'aujourd'hui une page est à tourner et qu'il ne sera plus question à l'avenir de préjuger des actions des seigneurs de l'Alliance ou de ses soldats les plus honorables.

Ainsi des mesures seront prises afin que soient respectés les principaux délégués de Sa Majesté le Roi Anduin Wrynn, tant par les institutions en présence que par la population elle-même. Ces membres de l'Alliance et principaux fonctionnaires royaux seront traités avec le respect qui leur est dû.

Une relation plus soutenue avec les institutions en place sera établie afin que la parole du Donjon Royal, normalement déjà celle de la Chancellerie elle-même, soit correctement entendue. Car il est bien clair que l'administration royale ne se limite pas à la Chancellerie et à l'Armée du Roi Anduin Wrynn. Sa Majesté à tous dispense et délègue ses pouvoirs depuis des générations à tant et tant de propriétaires terriens, d'industriels et de commerces. Ces innombrables âmes vont en guerre, mènent campagne sur tous les fronts et administrent les territoires du Royaumes tout comme les territoires conquis.

Serviteurs dévoués de la couronne, ils sont responsables de leurs gens, et à ce titre, offrent leur temps et leur énergie au progrès de l'Alliance toute entière. Ils seront traités en vertu de ces bienfaits puissent-ils n'être nul héros ou aventurier de renom.


7. De la Garde de Hurlevent

Le Guet Urbain devra perpétuer ses actions rigoureuses de formation et d'encadrement de son personnel. Un regard tout particulier sera posé sur cette institution qui aura pour objectif de devenir à la fois irréprochable et impeccablement efficace.

Une relation étroite et perpétuelle sera établie entre la Garde de Hurlevent et la Chancellerie à un degré encore supérieur au degré actuel, de sorte à ce que les principaux gardiens de la paix du Roi en soient aussi les principaux représentants de sa noblesse d'âme, de sa pureté et de son sens aiguisé de la justice et de la raison. Pour ainsi dire, tout comportement déviant, traître ou irrespectueux à l'égard du pouvoir ou des sujets du Roi sera d'autant plus sévèrement réprimandé.

Car il est entendu qu'il n'est nullement question qu'un garde abuse de son pouvoir à l'encontre d'un citoyen. Qu'un garde abuse de son statut pour son propre intérêt. Qu'un garde fasse preuve de mansuétude à l'égard d'une personne ou de plus grande sévérité à l'égard d'une autre. Qu'il ne sera plus question d'entendre parler de sombres histoires de coups-fourrés ou de petites ententes, ni même de complicité tacite avec des personnalités recherchées ou suspectées.

Le Commandant de la Garde de Hurlevent lui-même aura désormais, à l'instar de ses Officiers, un devoir de justification et une responsabilité à l'égard des fautes commises.

Dans leur droiture et leur indéfectible obeissance, ils mettront en œuvre tout leur possible qui pour que l'on redoute d'enfreindre la loi du Roi, qui pour que l'on redoute de salir ses couleurs que l'on porterait sur soi pourtant.



Que la Lumière vous accompagne,
Honneur au Roi Auduin Wrynn,
Pour l'Alliance


Baron des Bois-aux-Bruines,
Président des Industries Kelbourg&Magtorus,
Aigle d'Or des Aigles du Roi




_________________
[KTTN]
avatar
Aldorey Kelbourg
Citoyen

Nombre de messages : 667
Lieu de naissance : Lordaeron
Age : 26
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Nom de famille: Kelbourg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chancellerie aux affaires urbaines : Aldorey V. Kelbourg

Message par Brunnus le Lun 21 Mai 2018 - 16:06

Le père Brunnus aura transmis le programme du grand favori à l'élection de la chancellerie à l'évêque Archipiade et aux autres évêques du conseil en sur-lignant la section concernant l'Eglise de la Lumière.
avatar
Brunnus
Citoyen

Nombre de messages : 63
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 33
Date d'inscription : 20/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum