Les écrits de l'Agneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les écrits de l'Agneau

Message par Judith Felbane le Mer 27 Oct 2010 - 14:59

Dans les profondeurs de l'Agneau Assassiné, un petit article est en circulation parmi les habitués des sous-sols. Ecrit à l'encre bon marché sur un papier de mauvaise facture, l'auteur serait Judith Felbane, une étudiante assez discrète qui ne fait que peut parler d'elle par les actes. Son écrit toutefois, circule assez librement et demeure accessible à quiconque s'intéresse suffisamment à la chose

Le Guide du parfait compagnon.

par Judith Felbane


Introduction

Vous débutez dans la démonologie et vous ne savez jamais quel compagnon choisir pour répondre à vos attentes ? Vous considérez votre démon comme un outil et rien de plus ? Vous ne comprenez pas certaines de leurs réactions ? Alors ce qu'il suit est fait pour vous. Il sera question ici de répondre à quelques interrogations quand à la nature et à la personnalité de votre familier démoniaque. Car bien qu'étant soumis à votre volonté, chacun a une façon d'être plus au moins spécifique. Allant du diablotin au Garde Funeste, je tâcherai d'expliquer ici la plupart des comportements de vos compagnons.


I : Le Diablotin


Le diablotin est le premier compagnon que vous obtenez en tant qu'étudiant. Petit, nerveux, arrogant, insupportable, mais bien plus puissant que son apparence laisse penser. Il est capable de stocker une grande quantité d'énergie gangrenée qui déborde littéralement de son corps, d'où l'aura verdâtre permanente qui l'entoure. Un diablotin fait appel au feu afin d'attaquer vos ennemis, bombardant celui-ci de flammes magiques bien plus puissante qu'elles en ont l'air de prime abord. Testez donc sur une cible -- un mannequin ou autre -- afin de vous en rendre compte par vous même.

II : Le Marcheur du Vide


Le Marcheur du Vide est une créature née du chaos du Néant Distordu. Certains le qualifie, faussement, d'élémentaire d'ombre. Il n'est rien de plus réducteur pour qualifier une telle créature. Le Marcheur du Vide est un condensé de souffrances, de tourments, d'ombres. Cette créature n'a qu'un but : Obéir.

Les Marcheurs sont sans doute les compagnons les plus loyaux que vous pouvez avoir. Il obéira au moindre de vos ordres, quels qu'ils soient, il n'est pas aussi arrogant qu'un diablotin, pas aussi jaloux qu'une succube et plus contrôlable qu'un chasseur ou qu'un gangregarde, pour tout dire, il est muet. C'est un excellent compagnon pour vous protéger des menaces extérieurs, son toucher ayant pour effet de tourmenter sa victime en réveillant ses souffrances les plus enfouies à la surface, ce qui a souvent pour effet de vouloir faire disparaitre la source de ces souffrances : Le Marcheur en lui même.

Le marcheur reste tangible malgré sa nature vaporeuse grâce aux bracelets qu'il porte, de la même manière que les élémentaires, c'est ce qui lui permet de subsister en notre plan. Sans ses bracelets, il serait grandement affaibli et se disloquerait, il s'agit là de son plus grand point faible.

Une dernière particularité qui mérite d'être évoquée, le Marcheur se nourrit de ténèbres, d'obscurité, d'ombres, afin de se régénérer. Plus l'obscurité est importante, plus le marcheur pourra soigner les dégâts qu'il subit.


III : La succube


Une succube est une créature assez étrange dans plusieurs point de vue. Elle a une apparence féminine outrageusement mise en valeur. Symbolisant autant le plaisir que la souffrance, la succube est un compagnon mortel et efficace. Elle peut aisément manipuler les faibles d'esprits de part ses charmes, que ceux-ci soient naturels ou non. Ses talents aux combats ne valent pas ceux d'un autre démon, du moins pas en force brute. Toute la force d'une succube vient de ses capacités de manipulation mentale et de prendre un adversaire par surprise en usant de leurs capacités. En cas de confrontation directe, elles peuvent compter sur leurs agilité pour se glisser derrière leurs adversaires et frapper avec leur fouet.

D'un point de vue comportemental, il n'est pas rare qu'une succube soit éprise de celui -- ou celle-- qui l'invoque, ce qui peut entrainer de sérieux soucis lors d'interactions sociale avec des personnes du sexe opposés... Les succubes pouvant se montrer d'une jalousie extrême, je vous laisse imaginer ce qu'une tortionnaire de la Légion doublée d'une manipulatrice mentale peut faire si elle est lésée. Toutefois, une succube reste une valeur sûre, parfois même un peu trop, pouvant aller jusqu'à ignorer les ordres donnés pour sauver son maître si celui-ci se retrouve menacé.

IV : Le Chasseur Corrompu

N'aimant guère ces créatures, je ne dirai qu'une chose à leurs sujets : Ce sont des tueurs de mages. Tout arcaniste sensé réfléchis à deux fois avant d'en affronter un..

V : Le Gangregarde


Le gangregarde est, comme son nom l'indique, le garde de base de la Légion, le soldat classique, plus obéissant que l'on peut le penser. Plus posé qu'il en à l'air, il ne devient une brute qu'une fois l'ordre de combat donné. Là où certains démons usent de magie, eux ne comptent que sur leurs forces brutes, attribut qui fait souvent défaut au lanceur de sort moyen. Ces créatures allient une force brute destructrice a une coordination et une intelligence plus développée que l'on peut le penser.

En dépit de leur apparence, ils font de parfaits soldats. Leurs faiblesse peut venir de leur témérité et la difficulté à les rappeler une fois le combat lancé, ils ne s'arrêtent généralement qu'une fois la victoire remportée.

VI : L'infernal


L'infernal est une créature titanesque animée par des flammes surnaturelles. Ils ne pensent pas et font plus pensé à des golems animés par magie qu'à un démon. Toutefois, il ne s'agit pas d'un démon permanent, une fois invoqué, son énergie se dissipe petit à petit jusqu'à disparaitre totalement, ce qui en fait une créature à durée de vie limitée, mais en générale suffisante pour venir à bout d'opposants. A moins d'être lié à quelqu'un d'autres, ils ne demandent pas un grand effort pour être maintenu asservi

VII : Le Garde Funeste


Si vous êtes capable d'en invoquer un, vous devez déjà les connaitre. Ces démons extrêmement puissant et dangereux doivent impérativement être asservi et renvoyé avant que le lien ne se brise. Ce sont généralement des officiers de la Légion, brillant aussi bien que part leurs maitrise de la guerre et des tactiques militaires que part leurs puissantes capacités capable de massacrer leurs ennemis, ces démons ne doivent ni être sous-estimé, ni invoqué à la légère. Réparer un dérapage due à une invocation de garde funeste aillant mal tourné peut s'avérer complexe et nuit gravement à l'image déjà peu glorieuse de notre art.

Conclusion

Je n'ai pas la prétention de tout connaitre et la majorité de ce savoir provient d'études de livres et d'écrit théoriques. Je tiens à ajouter que l'invocation et la possession d'une telle créature est prohibée dans la glorieuse cité d'Hurlevent pour des raisons de sécurité et de respect des habitants qui n'ont pas tous une expérience militaire ou une éducation arcanique suffisante pour prendre un de ces familiers pour ce qu'il est vraiment : Un compagnon asservi et contraint.


avatar
Judith Felbane
Citoyen

Nombre de messages : 4
Lieu de naissance : Silvermoon
Age : 500+
Date d'inscription : 01/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les écrits de l'Agneau

Message par Judith Felbane le Jeu 4 Nov 2010 - 15:54

Cette fois, ce fut à Forgefer que l'article fut publié en premier. L'article, bien que publié tel quel, fut tourné en dérision par ledit journal qui ne manqua pas de souligner que le grain de sel, cela devait être dans la tête de l'auteur qu'il était. Il fut également publié de façon plus "sérieuse" dans les milieux plus fermés tel que l'Agneau Assassiné.

Animamancie et Alchimie




Introduction

Pour ceux l'ignorant, l'animamancie est l'art de manier les âmes et l'alchimie l'art de transmuter la matière et plus particulièrement les métaux. Quel est le rapport à la base ? A priori aucun. Toutefois, nous allons voir qu'une analogie est faisable entre les principes alchimique et ce qui nous composent nous, être vivants et ensuite, comment appliquer ces méthodes.


I : Principes
Ici, je vais principalement vous parler de mon interprétation de ce qu'est l'âme, le corps et l'esprit. La différence entre l'esprit et l'âme étant parfois floue pour certains.

  • Le corps : Principe de la matière, le corps humain, je pense qu'il n'y a pas à s'étendre plus.
  • L'esprit : Principe de la pensée, la capacité à raisonner, à réfléchir. Toute activité intellectuelle se rapporte à lui. Il représente l'intellect de l'être vivant.
  • L'âme : Principe de la vie, l'âme est ce qui lie l'esprit, les capacités intellectuelle à un corps tangible et les alimente en "énergie" à la manière d'une batterie. Je ne vais pas discerter sur toutes ses caractéristiques ici.


Chacun de ces trois "principes" sont en général le domaine d'une certaine catégorie de personne. L'entretien du corps est une affaire de soldat, de guerriers. L'entretien de l'esprit est une affaire de mage, de prêtre, de savants. L'entretien de l'esprit est une affaire de démoniste principalement. Venons en maintenant aux principes Alchimique.


  • Le Soufre : Le minéral, ce qui est actif, chaud, dur.
  • Le Mercure : Le métal, ce qui est passif, froid, malléable, volatile.
  • Le Sel : Principe liant qui permet dans un corps d'unir le soufre et le mercure, et d'assurer la cohésion du résultat.


Nous pouvons ici faire une analogie un peu simpliste avec les éléments au dessus. Le Soufre alchimique est équivalent au corps, le Mercure alchimique est équivalent à l'esprit et le Sel, le liant, est l'équivalent de l'âme.

II : Transmutation

La transmutation d'un corps en un autre se fait, en premier lieu, par sa réduction en matériaux premier, vulgaire, pouvant de nouveau être façonné. Pour se faire, il faut séparer toutes les composantes de ce corps et avec ces matérieux, les réduire de nouveau jusqu'à obtenir leurs substances primitive et remodelable. Les matériaux nécessaire étant onéreux et pas forcément simple à obtenir, je vais me contenter d'un rapport succint d'une tentative de calcination de l'âme.

III : Expérimentation, calcination

Matériel utilisé :
  • Feu Eternel
  • Bois de la forêt du Chant de Cristal
  • Argent-Vif
  • Fragments d'âmes en grande quantité.


La première fois, l'âme fut placée avec l'argent dans un creuset qui fut chauffé à l'aide du Feu Eternel, alimenté en plus par le bois chargé d'arcane provenant de cette forêt si particulière. Ce premier essai n'a pas donner de résultat exploitable.

La deuxième expérience, seule l'âme a été utilisée, placée dans un mortier afin de la réduire en cristaux les plus fins possible, ils ont ensuite été placé dans le creuset afin d'être chauffés. Il semblerait qu'après une heure passés à chauffer ainsi, les cristaux ont eu l'air de se recharger un peu plus en arcane. Rien d'autre de notable à signaler pour le moment. N'étant pas alchimiste, il se peut que j'ai de fortes lacunes à combler vis à vis des différentes manipulations.

IV : Objectifs poursuivis

A terme, j'espère être capable de séparer les composantes d'une âme afin de les étudier individuellement de façon plus précise. Toutefois, le travail avec des fragments d'âme s'avèrent compliqués car il ne s'agit pas d'âmes complètes. De plus, mes connaissances lacunaires en alchimie n'aident pas à obtenir un résultat probant. Je reste convaincue que cette théorie est exploitable. Le meilleur moyen de préserver son âme est de supprimer tout ce qui la dégrade.


Pour finir, je vous rappelle que ces informations sont à prendre avec l'esprit critique qui est le vôtre, dans le domaine de l'arcane et de l'animamancie encore plus, tout n'est pas figé ni défini clairement. La pratique est le meilleur moyen de tirer ses propres conclusions. Agissez toujours avec Sagesse car les heures sont dure et l'amalgame entre nous et ces chiens du Crépuscule peut être rapidement faites par les simples d'esprits.

-Judith Felbane
avatar
Judith Felbane
Citoyen

Nombre de messages : 4
Lieu de naissance : Silvermoon
Age : 500+
Date d'inscription : 01/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum