Le Deal du moment : -38%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
156 €

Annonces de l'Eglise de la Lumière

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Angélique Hopkins le Dim 24 Mar 2019 - 18:25

Affiché sur le parvis de la cathédrale, certains enfants le distribuant aux badaud. Le procès d'hier soir 

Procès Eglise de la Lumière représentée par Monseigneur Bonefoy évêque de Hurlevent contre le Paladin Gaelion A.Leonem pour :

Trahison et Reniement des valeurs de la Sainte, et manquement au serment de paladin.


Composition du tribunal :


Juge(s) :



  • Monseigneur Bonefoy Eudes
  • Répurgateur Aube-Cendre Isador
  • Prêtresse Darcy Mahaut



Procureur :



  • Père Amur Théodore



Avocate de la défense :



  • Dame Aryl Amond



Témoins :



  • Prêtresse Churchawrd Meridéa
  • Père Brunnus
  • Seigneur Murnol Arterius
  • Protectrice Victoria Von Pelt
  • Comte Blackwind  Bradwyr



Spectateurs :


Forte influence ainsi à noter la présence du Chancelier Walter dans la salle.


------------------------------------------


Rappel des règles de la tenue du procès par Monseigneur Bonefoy, que je cite :


“ Je vous remercie de votre présence, à tous. Je n'ai pas pu tous vous saluer, c'est désormais chose faite. Il ne me reste plus qu'à définir quelques règles.  Le large public d'amis de la Lumière qui sont venus assister au procès ce soir, nous oblige à imposer des consignes très strictes. Je vous demanderais donc d'observer un silence complet. Et de ne vous exprimer que si vous y êtes invités. Les portes sont désormais closes, et nous ne souffrirons pas d'invités en retard. “


Début du procès :


Procureur : Monsieur Leonem, ici présent, est accusé de, je cite, Trahison et Reniement des valeurs de la Sainte, et manquement au serment de paladin.

Juge bonefoy : Monsieur Leonem, veuillez nous indiquer quelle défense souhaitez vous plaider, ainsi que qui sera votre avocat. Vous avez le droit de vous exprimer, et vous seul, à l'occasion d'une déclaration préliminaire aux débats.

Leonem G. : Je plaide non-coupable. Mon avocate seras Dame Aryl Amond. Ici présente.

Le juge bonefoy rappelle au Seigneur Arterius Murnol de se replacer dans le public n’ayant pas sa place aux côtés de Messire Gaelion A.Leonem.

Juge Bonefoy : Vous avez une déclaration à faire ? C'est un droit et non un devoir.

Leonem G. : La Lumière est avec moi.

Le juge Bonefoy demande au procureur d’exposer les faits :

Procureur :  Sur témoignage de votre ancien subordonné Nickolas Jefferson, des preuves de votre implication dans la livraison d'hérétiques et de déserteurs à la Croisade Écarlate ont été découvertes.

Le juge Bonefoy coupe alors le procureur dans son énumération des faits.

Juge Bonefoy : Je tenais à ce que ce soit clairement redit. De la même manière que pour le procès de Monsieur Jefferson, nous n'avons pas vocation à juger de manière militaire ou stratégique le choix de rapprochement avec la Croisade Écarlate.  Qui ont été fait par cette unité. Bien, bien, poursuivez, et navré de vous avoir interrompu

Procureur :  Très juste. Comme dit dans les chefs d'accusation, il est reproché à Monsieur Leonem la transgression de ses principes de paladins, notamment en livrant ces "Hérétiques" et déserteurs à la Croisade Écarlate, dont nous connaissons tous, je pense, les méthodes. La Soeur Churchward est appelée à la barre.

La Soeur Churchward jure alors de dire toute la vérité rien que la vérité sur la Lumière.

Procureur :  Soeur Churchward, pouvez-vous nous rappeler ce qu'avait plaidé Monsieur Jefferson à son procès ?

Soeur Churchward : Bien sur. Monsieur Jefferson à plaidé non coupable aux accusations portées contre lui. Il affirmait avoir obéis aux ordres de Monsieur Leonem.

Le procureur n’ayant plus de question au témoins les juges posent les leurs.

Juge Bonefoy : Les Ordres qui consistaient à livrer des déserteurs et hérétiques ?

Soeur Churchward :  C'est bien ça. Il s'agissait d'un accord conclu entre sa hiérarchie et un dirigeant écarlate local.

Juge Bonefoy : Bien. Je vous remercie de votre coopération. C'est important que les choses soient bien précisées, pour le procès verbal de cette séance.

Objection de l’avocate : Jefferson n'a jamais affirmé avoir obéi aux ordres de Gaelion Leonem, simplement qu'il avait été informé après la livraison des déserteurs.  Le commandant en charge à l'époque était un dénommé Elardogan.

Le témoin demande alors d'apporter précision sur ses dires, accordé par le Juge Bonefoy.

Soeur Churchward : Les documents apportés par le procureur mettaient en cause Gaelion Leonem. Monsieur Jefferson n'a pas apporté démentis ce fait.  Mon travail consistait à rapporter les propos de Monsieur Jefferson. Rien de plus.

Avocate : Quel travail ?

Soeur Churchward : C'est une expression. Je parle de mon intervention ici.

Interruption du juge Aube-Cendre.

Juge Aube-Cendre : Le contrendu qui a été fait lors du procès de Jefferson explique clairement qui a agit sous les ordres de ses supérieurs ainsi que de ceux du Frère Leonem. Ceci servant de preuve, votre objection est donc rejetée. Avez-vous autre chose à dire?

Avocate :  Il est clairement indiqué dans ce même compte rendu que sir Leonem à été informé des faits APRÈS ceux-ci.   De fait, il ne pouvait donc intervenir sur ce qui s'était déjà produit.

Soeur Churchward : Monsieur Jefferson a agit, selon ses dires, de "son propre chef" en raccord avec les ordres donnés. Il n'a pas demandé de permission à sa hiérarchie car les ordres étaient clair.

Juge Bonefoy : Oui, je tiens à rappeler une chose, pour éclaircir ces faits. Monsieur Jefferson était hésitant, pour commencer. Visiblement, il n'était pas sur de cette information, dans la mesure où il a préféré se rétracter lorsque le procureur a cité l'accusé Leonem lui - même, dans sa déclaration au Pair Carter et à...moi même, je cite : "Pourtant, Gaelion Leonem a affirmé vous avoir envoyé, dans ses déclarations à Monseigneur Bonefoy. Je cite. Jefferson c'est portait volontaire pour la capturer et la ramenée à la Croisade pour y être jugé, il semblait logique pour moi que son ancien ordre qui se charge de son jugement."

Objection de l’avocate, signalant à Monseigneur Bonefoy qu’il est juge de ce procès et que c’est au procureur de rappeler ceci, rejeté par le Juge Bonefoy signalant qu’il explique pourquoi l’objection est rejetée.

Procureur : Je tiens à dire que ce que le Père Bonefoy vient de rappeler, je comptais moi-même le rappeler. En ce sens, il m'a simplement précédé. Mais cet élément n'est pas pour autant négligeable.

Juge Bonefoy :  Dorénavant, c'est vous, Monsieur le Procureur, qui lirez ce compte rendu pour rappeler qu'on ne peut pas objecter les dires écrits.

Le témoin rejoint alors le banc du public et le procureur cite alors des faits :

Procureur :  Et bien, oui, nous avons un témoignage...De Monsieur Leonem. Ce qu'il a dit, au Père Carter et à l'Évêque Bonefoy : " Jefferson c'est portait volontaire pour la capturer et la ramenée la Croisade pour y être jugé, il semblait logique pour moi que ce soit son ancien ordre qui se charge de son jugement “. Cela démontre bien que Monsieur Leonem était au courant, qu'il y avait bien une chaîne hiérarchique précise, et que même s'il n'a pas donné d'ordre, il restait Paladin, et aurait pu s'y opposer.

Leonem G.signale que les faits sont faux, le Juge Aube-Cendre signale alors qu’il ne peut mentir car il a prêté serment devant la Lumière, le Procureur demande si il remanie son témoignage, Leonem G. signale que seul l’évêque était présent. Objection de l’avocate de la défense.

Avocate : Cette preuve ne saurait être considérée par ce procès, celle-ci provenant d'un juge, car celui-ci doit se montrer impartial.  A moins que le père Bonefoy ne se retire du jury.

Juge Bonefoy : Je confirme l'objection de Monsieur Leonem. Effectivement, il s'agit d'une confusion, le Pair Carter était présent uniquement sur l'audition de Monsieur Jefferson.  Néanmoins, niez vous avoir prononcé ces mots, Monsieur Leonem ? Niez vous l'avoir dit, sous le regard de la Sainte Lumière ?

Leonem G. :  Je ne le nie pas.

Juge Bonefoy : L'objection est acceptée. Il est vrai que l'agression aujourd'hui, par deux pirates, du Pair Carter m'a obligé à prendre sa place, ce que je ne souhaitais en aucun cas.

Parole à l’avocate de la défense qui appelle Leonem G. à la barre.

Avocate :  Reconnaissez-vous toutes les personnes autours de cette table, procureurs comme juges ?

Leonem G. : En effet, hormis le procureur Amur.

Avocate : Êtes-vous en mesure de confirmer que chacun d'entre eux est membre de l'Église de la Lumière ?

Leonem G. :  J'affirme.

Avocate : Monsieur le procureur, messieurs dames du jury, confirmez-vous ?

Juge Bonefoy : Au lieu d'enfoncer des portes ouvertes, venez en aux faits.

Juge Darcy : En effet, Dame, je ne connais pas Monsieur le Procureur.

Avocate : J'y viens, votre honneur.  Sir Leonem, à qui répondiez-vous lors des faits ?

Leonem G. :  Elardogan Bennington.

Objection du Procureur le Juge Bonefoy demande que l’avocate finisse sa démonstration.

Avocate : Sir Leonem, à cette époque, vous étiez membre de la croisade d'argent ?

Leonem G. : Oui en effet.

Avocate : L'Église de la Lumière Sacrée étant affiliée à l'Alliance depuis sa création, et la Croisade d'Argent étant un ordre militaire neutre, vous ne pouviez donc être à la fois croisé et paladin de l'église. Qui plus est, Elardogan Bennington était votre commandant à l'époque, Confirmez-vous qu'il a noué des accords avec une branche de croisés écarlates ?

Leonem G. : Je le confirme.

Procureur :  Le jugement ici présent porte sur la conduite morale et spirituel de Monsieur Leonem en tant que Paladin, et le fait qu'il fut à l'époque membre de la Croisade d'Argent n'influe en rien sur le déroulement du procès, car être dans cet ordre ne change pas les préceptes d'un Paladin.  Autant tout de suite dire qu'Arthas Menethil était innocent car sous les ordres du Fléau. Le moral et spirituel n'a rien à voir avec l'affiliation.

Juge Bonefoy :  Objection accordée. La juridiction des tribunaux d'Église, par sa nature spirituelle, échappe à toute considération temporelle.

Avocate :  Je ne dis pas le contraire, monsieur le procureur, ce n'est pas là le sujet de mon propos, si vous voulez bien me laisser continuer.

Juge Bonefoy : Mais poursuivez.

Leonem G. :  J'étais un Croisé.

Avocate : Affirmez-vous que vous n'aviez pas prononcer vos voeux auprès de l'église de la Lumière au moment des faits ?

Leonem G. : J'affirme avec certitude.

Avocate :  Sir Leonem, quand avez-vous prononcer vos voeux ?

Leonem G. : Lorsque j'ai quitté la Croisade d'Argent.  En Rejoignant l'Alliance et l'église. Par la suite.

Avocate :  Vous ne pouvez donc être accusé d'avoir trahi vos principes ecclésiastiques puisque vous ne les suivez pas encore à l'époque.  Est-ce là ce que vous affirmez ?

Leonem G. :  Je l'affirme.

Avocate : Vous ne pouvez donc être accusé d'avoir trahi vos principes ecclésiastiques puisque vous ne les suivez pas encore à l'époque.  Est-ce là ce que vous affirmez ?

Leonem G. : Je l'affirme.

Avocate : Vos actes ne peuvent donc être jugés que par un procès d'ordre militaire tenu par l'ordre auquel vous apparteniez à l'époque.

Juge Aube-Cendre :  Sire Leonem, seriez-vous en train de jurer sur la Lumière que vous n'aviez pas rejoint l'Alliance un certain temps et avoir prononcé vos voeux avant de retourner au seins de cette même croisade?

Avocate :  Objection ! l s'agit d'un procès d'ordre spirituel, comme vous l'avez souligné, de fait, ayant affirmé n'avoir prononcé ses faits après avoir quitté la croisade, il ne pourrait être accusé que sur le plan militaire, et ce par les autorités de l'alliance, pas de l'église. Ceci étant dit, les faits s'étant produits auprès de la croisade d'argent, c'est à la croisade d'argent de juger ces actes s'ils se montrent avérés.

Juge Bonefoy :  Cela n'empêche pas Monsieur Leonem de répondre à la question, si ?

Avocate :  En ce cas je demanderais à ce que la question soit reformulée pour éviter toute ambiguïté.

Juge Bonefoy :  Objection rejetée. Le jury est souverain. Sire Leonem, nous vous écoutons.

Leonem G. :  J'étais dans la croisade d'argent, je l'ai quitté un temps mais je n'ai nullement prêté serment ! J'ai formulé mes voeux une fois que j'ai quitté pleinement et définitivement la croisade pour rejoindre l'alliance et l'église.  Cette réponse vous convient ?

Juge Aube-Cendre : Votre réponse sera prise en considération sire Leonem.

Juge Bonefoy : Qu'avez vous fait avant cette affectation dans la Croisade d'Argent ?

Leonem G. :  J'étais l'écuyer de mon père. Aslan Godrik Leonem.  Ancien Sergent et chevalier de l'armée de Hurlevent.

Juge Bonefoy : Monsieur le Procureur.  Disposez vous, dans vos documents, du Certificat d'Authentification de Monsieur Leonem ?  D'Identification, pardon. Lisez le à la Cour, je vous prie.

Procureur:  "Anciennes affectations : An 11 à 13 : Ecuyer d'Aslan Godrik Leonem.An 13 à 24 : Achevé sa formation de Paladin et rejoint l'Aube d'Argent.An 24 à 26 : Envoyé au front en Outreterre. An 26 à 27 : A Rejoint la Croisade d'Argent sous le Commandement de Tirion Fordring et combattu lors de la troisième Guerre contre le Roi Liche jusqu'à sa défaite.An 26 à 32 : Promu au Grade de Commandant d'une unité "de la Croisade d'Argent. Aura apporté le soutien de la Croisade d'Argent lors du cataclysm de la Horde de Fer, y compris en Norfendre en luttant contre le reste du Fléau.. "An 32 à 35 : Aura combattu une dernière fois en tant que Commandant de la Croisade d'Argent après la mort de Fordring, puis il aura rejoint les forces de l'Alliance. An 35 à 36 : à Rejoint le combat sur Argus, ce faisant affecté dans l'armée de la lumière sous les ordres du Maître-Lame Telaamon qui lui offras une formation sur les voies du combat sacrée sancteforge. Ainsi que la Victoire contre la Légion Ardente.An 37 à 38 : Rejoint la Main d'Argent ainsi que la guerre contre la Horde de Sylvanas. Et juste après, "Je Jure sur l'Honneur la conformité des informations présents dans mon certificats ."  Entre l'an 26, et l'an 32, vous avez quittés la Croisade d'Argent et avez été intronisés Paladin de l'Église de la Lumière au sein de l'ordre de Malleus. Pourtant, cette information n'est pas présente sur votre certificat. Dites-moi, serait-ce un oubli ? Ou un Parjure ? D'autant que toutes ces informations proviennent directement des archives de l'Église.

Avocate : Objection. Rien n'indique formellement qu'il ait prêté serment lorsqu'il a achevé sa formation de paladin, qui plus est, cette soit disant appartenance à cet "ordre de Malleus" n'ayant aucun appui concret, la présence d'un témoin serait un minimum afin de pouvoir considérer ceci comme étant une preuve. Dans le cas contraire, cela ne saurait être retenu contre sir Leonem.

Juge Bonefoy : Donc nous avons un paladin qui n'a pas prêté de serment. C'est bien cela ce que vous défendez ?

Avocate :  C'est faux, votre honneur. Terminer une formation ne veut pas dire qu'il à prononcé ses voeux, de fait, il n'était pas paladin à ce moment là. Qui plus est, il à affirmé avoir prêté serment après avoir quitté la croisade d'argent.

Juge Bonefoy :  Ce n'était pas une affirmation. Je vous remercie pour cette précision quand à la défense que vous prônez.

Procureur :  Nous avons ici, sur deux lettres, la preuve que vous recherchez quant à l'appartenance de Sire Leonem à l'Ordo Malleus, décrivant "Trois personnes rattachées à votre ordre au Bois de la Pénombre", "A l'heure actuelle, il ne me reste donc que  Sire Gaelion." Nous pouvons vous faire passer les lettres, si vous désirez les consulter. Celles-ci sont authentiques, et sont issues de la correspondance entre cet ordre, auquel appartenait Monsieur Leonem, et des combattants des Bois de la Pénombre.


Preuves :

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 RCfcM25eDydl1fULGiZT4h4kHhib60woPA-LwWcXcF3lQgwNFGPTOYlPZc2DZrgQEtbpx52ellMsRzwMht1fGmMO2c9yXYvxYYUov7PJIuZyBLAqNsxEO3QNriwR5wH6gRqpicjt


Avocate :  Il n'est hélas indiqué nul part dans ces lettres que vous avez formellement appartenu à l'ordre de Malleus, aussi ma question est la suivante : avez-vous appartenu à ce groupe ?  Si oui, avez-vous prêté vos serment de paladin auprès d'eux ?

Leonem G. : J'ai fait partie de cet ordre durant une courte période.

Avocate : Avez-vous prêté serment en tant que paladin auprès de cet ordre ?

Leonem G. :  Le Répurgateur nous avez intronisé. (Cf: Juge Aube-Cendre) Mais je n'ai pas prêté serment.

Avocate : Sire Leonem, parlez-nous de l'ordre Malleus : était-il rattaché à l'alliance, à l'église ou aux deux d'une quelconque façon ? Sire Leonem, parlez-nous de l'ordre Malleus : était-il rattaché à l'alliance, à l'église ou aux deux d'une quelconque façon ?

Leonem G. :  Les deux d'une quelconque façon.

Avocate : De quelle façon ?

Leonem G. : Un Ordre allié militaire et religieux.

Avocate : Vous avez affirmé que l'un des juges ici présent en a fait partie.

Leonem G. :  Oui. Le répurgateur Isador Aube-cendre.

Avocate :  Contestez-vous les propos de Gaelion, votre honneur ?

Juge Aube-Cendre : Je ne le conteste pas, j'y apporterais ceci étant dit des précisions. L'Ordo Malleus étant bien un Ordre militaire et religieux. C'était un sous-Ordre à celui des Paladins de l'Église de la Lumière qui officiait lors de temps trouble à Hurlevent. Je l'ai bien intronisé dans mon Ordre lorsque son ancienne unité au seins de la Croisade d'Argent fût défaite. Il fût donc bien rattaché à l'Eglise comme Paladin.

Avocate : Le fait que vous ayez vous-même décidé que sire Leonem soit un paladin n'en fait pas un du fait qu'il n'ait pas prêté serment. Monsieur le procureur. Comment êtes-vous entré en possession de ces lettres ?

Procureur :  Elles faisaient partis des archives de l'Église.

Avocate : Et comment ces documents sont-ils arrivés en possession de l'église ?

Procureur :  Comme nous avons pu le préciser, l'Ordo Malleus était un sous-ordre de l'Église. Tous ses membres intronisés étaient membres de l'Église, et la servaient, il est tout naturel que ces documents arrivent en possession de l'Église.  J'aimerai d'ailleurs pour confirmer mes dires appeler le Père Brunnus à la barre.

Avocate : En effet. Cependant ceux-ci ayant été en la possession de l'Ordo Malleus, ils ont bien dû être détenu par un responsable dudit Ordo avant d'avoir été remis à l'église.

Le Père Brunnus est appelé à la barre jurant de dire toute la vérité sur la Lumière.

Procureur : Confirmez-vous votre position de Secrétaire du Conseil des Évêques, et que vous possédez donc un accès aux archives, aux registres, et à tout document administratif de l'Église ?

Père Brunnus :  C'est exact je tiens en particulier le registre de l'Église où tous les membres de notre église sont répertoriés.

Procureur :  Confirmez-vous l'intronisation de Monsieur Leonem en tant que Paladin pendant son service dans l'Ordo Malleus, et son rattachement donc, de facto, à l'Église de la Lumière, en tant que Paladin ?

Objection de l’avocate de la défense, refusée par le Juge bonefoy demandant le temps de la réponse.

Père Brunnus :  Le paladin Gaelion Leone a bien son nom inscrit sur le registre et donc a été ordonnée. Cela lui a permis notamment de participer au conclave de notre église

Procureur : Conclave auquel il a voté ? Ce qui implique donc obligatoirement qu'il fut ordonné ?

Père Brunnus : Seul les paladins et prêtres ordonnés pouvaient y participer.

Procureur :  Merci, Père Brunnus. Je n'ai plus de questions.

Avocate : Père Brunnus. Qui à pris le soin de vérifier que sire Leonem ici présent était bel et bien paladin au moment du conclave ?

Père Brunnus :  J'étais en charge du conclave et notre frère était avec nous.

Juge Bonefoy :  Vous voulez dire qu'il s'est parjuré à cette époque ?

Avocate :  Parjuré ? Que de mots forts …  Il n'a jamais été mention de parjure, votre honneur.

Interruption de Monsieur Milloin disant que Monseigneur Bonefoy ne pouvait s’en cesse interrompre étant juge, avertissement à celui ci de par du Juge Aube-Cendre.

Avocate: Père Brunnus, avez-vous personnellement pris le soin de vérifier l'appartenance à l'église de sire Leonem au moment du conclave. Répondez simplement.

Procureur : Nous pouvons considérer que le mensonge sur les activités de Monsieur Leonem, et ce alors même qu'il a juré de dire toute la vérité, en tentant de dissimuler son ordination, peut-être un parjure.

Père Brunnus : Pour pouvoir participer et voter au conclave chaque paladin et prêtre devait s'y inscrire et être sur le registre de l'Église.

Avocate : Sire Leonem, vous êtes-vous inscrit au conclave et vous êtes enregistré au registre ? Au moment du conclave, j'entends.

Leonem G. : Non.

Avocate : L'église à donc pu laisser entrer au conclave des individus non assermentés et les ont laissé voter.

Père Brunnus : Pardon mon frère mais vous a fait parti du conclave et y avez voté.

Avocate :  Disposez-vous du registre permettant de prouver votre affirmation, Père Brunnus ?

Père Brunnus :  Bien Sûr... Le registre est à la cathédrale.

Avocate : Ce registre a-t-il été écrit avant ou après le conclave ?

Leonem G. : J'ai simplement assurer la sécurité par la demande du père brunnus.

Père Brunnus :  Il est constamment mis à jour. Mon frère la sécurité était assuré par la garde.

Leonem G.:  Faux.  Aucun garde était présent.  Vous avez fait la demande auprès de moi et mes croisés !

Avocate :  Sire Leonem, affirmez-vous que vous faisiez encore partie de la croisade d'argent au moment du conclave ?

Leonem G. :  En effet, mais il fut au final décider que la garde assurerait la sécurité. Et vous avez participer au vote.

Juge Bonefoy : Monsieur Leonem. Je crois que vous faites fausse route, sur ce sujet.

Père Brunnus :  En effet, mais il fut au final décider que la garde assurerait la sécurité. Et vous avez participer au vote.

Avocate : En tant que croisé, il n'était donc pas assermenté auprès de l'église de la Lumière au moment du conclave.  J'aimerais appeler le seigneur Arterius Murnol à la barre.

Procureur : Nous avons déjà vus que Monsieur Leonem était assermenté et ce depuis son service dans l'Ordo Malleus.

Avocate :  Il n'a pas prêté serment, de fait, il n'était pas assermenté. Et quand bien même, après avoir quitté l'ordo Malleus, ce serment n'était plus valable.  En plus d'inexistant. Seigneur Murnol, vous étiez présent au Conclave.

Seigneur Murnol :  Affirmatif.

Procureur : Vous déformez là toute la dimension de parjure présente dans cette affaire, c'est une honte…

Avocate : Vous y étiez en tant que paladin de l'église de la Lumière, et commandant de la main de Lordearon.

Juge Bonefoy :  Monsieur le Procureur, taisez vous.

Seigneur Murnol :   Affirmatif. Toutefois.

Avocate : Répondez simplement aux questions, seigneur Murnol. Pouvez-vous nous indiquer qui s'est assuré de la sécurité au sein du conclave ?

Seigneur Murnol : Gaelion Leonem et ses hommes assuraient la sécurité du conclave.

Avocate : Disposez-vous de d'avantage de témoins pouvant corroborer vos dires ?

Seigneur Murnol : Je ne m'en rappelle pas, nombre de paladins et prêtre étaient présents.

Avocate :  Pouvez-vous en citer ne serait-ce que quelques uns ?

Seigneur Murnol : Vous avez votre réponse.

Avocate : Ce sera tout, seigneur Murnol, j'aimerais amener dame Von Pelt à la barre.

Juge Bonefoy : Faites donc.

La Protectrice Victoria Von Pelt jure de dire toute la vérité rien que la vérité sur la Lumière.

Avocate : Dame Von Pelt, pouvez-vous confirmer les propos de sire Leonem, ainsi que le témoignage du seigneur Murnol ?

Von Pelt V. : Lors du conclave j'ai participé au premier soir des débats et c'est bien la Main de la Rédemption qui assurait la sécurité.

Avocate :  Je vous remercie, dame Von Pelt. A ce sujet j'aimerais ajouter que le Père Brunnus est arrivé en retard, alors que votre honneur avait précisé que nous ne souffririons d'aucun retard.

Procureur : Êtes-vous tant à court d'arguments que vous devez vous en prendre à la ponctualité d'un intervenant ?

Avocate : Il me semble que cela signe une déconvenue, en plus du fait que son témoignage semble lourdement erroné, comme le soutiennent deux témoins de l'assemblée.

Juge Bonefoy : Et je prends également note de celle du procureur. *sourit* Mais vous avez raison, les règles sont les règles.

Avocate :  Et vous êtes à ce point à court de charges contre mon client que vous attaquez ma personne de façon impertinente ?  Tenez-en vous au procès, monsieur le procureur, je vous remercie. Dame Von Pelt. J'aimerais revenir sur un point précédemment abordé. Vous étiez la greffière lors du procès de Jefferson, est-ce exact ?

Von Pelt V. :  J'ai pris note de tout le procès, en effet.

Avocate : Pouvez-vous confirmer que Jefferson à expliqué n'avoir prévenu sire Leonem de la livraison de la déserteuse que le lendemain des faits, et que les ordres auxquels il obéissait venait du commandant Elardogan Bennington ? Je vous rappelle que vous êtes sous serment.

Von Pelt V. : C'est ce qui a été énoncé par le Chevalier-Capitaine Nickolas Jefferson sauf qu'il a stipulait que c'était Gaelion A.Leonem son Commandant, il n'a pas fait mention du Commandant Elardogan Bennington.

Avocate : Il semble que ce procès ne désirant pas de retardataire s'avère être une activité touristique ...

Juge Bonefoy : Je proclame une suspension de séance de quelques minutes. Nous allons nous retirer un instant pour délibérer sur les arguments énoncés par la défense, arguant de la nullité du procès. Frère Aube - Cendre, Soeur Darcy, avec moi. Soeur Von Pelt, vous avez à charge d'assurer qu'aucun témoin précédemment cité ne soit approché par la Défense ou par Monsieur le Procureur.

La délibération a lieu en huis clos entre les juges, des charges sont ajoutés je les cite par avance développant ensuite les échanges ayant donnés cours à cette décision :


Parjure de Messire A.Leonem Gaelion.

Juge Bonefoy : Il a été décidé par la Cour, à l'unanimité, de ne pas abandonner les charges contre Monsieur Leonem, et de ne pas déclarer l'incapacité de ce tribunal dans cette affaire. Liberté est donnée à Monsieur le Procureur d'ajouter les charges de parjure à son réquisitoire. Reprenons. La parole est à Madame l'Avocat de la Défense. Pouvez vous commencer à nous expliquer pourquoi votre accusé plaide non - coupable, désormais ?

Brouhaha dans la salle suite aux désaccord du public au propos du juge Bonefoy seul le Seigneur Murnol est rappelé à l’ordre par le juge Aube-Cendre.

Procureur :  Je retiens la charge de parjure. Celle-ci est pertinente, et tout à fait fondée. Celle-ci sera ajoutée aux charges.

Avocate :  Développez.

Procureur : Nous avons déjà développés, et avons déjà prouvés que Monsieur Gaelion avait dissimulé son serment prêté sous l'Ordo Malleus. Étant Intronisé sous l'Ordo Malleus, il a donc prononcé serment, ayant menti sur ce point, il se parjure. devant les autorités de l'Église. La charge de parjure est donc retenue. Maintenant cessez de nous faire perdre du temps, nous en avons déjà suffisamment perdus, et continuons cette procédure.

L’avocate a chuchoté : Mais enfin.. un paladin ordonné mais qui n'est pas paladin ? Et il faut justifier le parjure ?

Juge Bonefoy : Bon. Maintenant que l'on a épuisé tous les biais pour dire à quel point ce Tribunal était incompétent pour juger Monsieur Leonem. Pouvez vous commencer à expliquer pourquoi il plaide non - coupable ? Madame l'Avocat de la Défense, la parole est à vous. : Si vous avez d'autres éléments, bien sur.

Avocate : La définition d'un parjure étant la violation d'un serment, il ne peut être retenue la charge de parjure contre mon client. Gaelion n'a pas prêté serment auprès de l'ordre Malleus, il a été désigné.

Juge bonefoy : Bien, point suivant. La Cour jugera de cette défense concernant la Charge de Parjure.

Avocate : S'il n'y a pas de serment à tromper, il ne peut y avoir de parjure

Juge Bonefoy : Avez vous d'autres éléments à nous apporter, Madame l'Avocate ?

Avocate : Je tiens à soulever un dernier point. Si mon client a effectivement parjuré, de toute façon, cela signifie qu'il n'a pas fait partie de l'église. Aussi, cela signifie qu'il n'a pas pu trahir le moindre vœu.

Leonem G. :  J'ai quelque chose à remettre également.

Avocate : Aussi, le maintien de la charge de parjure signe l'abandon des autres. Souhaitez-vous maintenir les charges, monsieur le procureur ?

Procureur :  Apprenez vos définitions, madame l'Avocate, pardonnez cette interruption, mais vous ne pouvez sortir des énormités de la sorte, toutes les charges sont maintenues, votre argumentaire est incohérent.

Juge bonefoy : Quel est ce document ? Et silence, l'objection est rejetée, la parole est à Monsieur Leonem.

Avocate : Navré que vous ne puissiez suivre un raisonnement simple, monsieur le procureur, mais ce sont vos accusations qui ne tiennent pas debout.


Preuves :



Pétition en faveur de Sire Gaelion Aslan Leonem


Nous, clercs de la Lumière, soutenons le Paladin Gaelion Aslan Leonem mis en cause par un témoignage, il est aujourd’hui accusé de crime et de haute-trahison.

Servir la Lumière, c'est servir la Justice, il apparaît que ce procès, par sa seule existence, ne correspond pas à l'idée que l'on est en droit de se faire de la Justice.


- Les personnes impliquées dans les procès similaires, anciens commandeurs et idéologues écarlates, dont il a été prouvé qu'ils avaient été associés ou connaisseurs de crimes bien plus graves ont été graciés.

- Par son engagement inconditionnel dans l'Alliance, le sang versé, Monsieur Gaelion Aslan Leonem a mille fois prouvé que sa dévotion ne peut être mise en cause, ni en aucun cas sa fidélité.


Nous, clercs de la Lumière, apportons notre soutien à Monsieur Gaelion Aslan Leonem, nous nous portons garants de sa bonne moralité et de sa dévotion envers la Lumière.


Sur le parchemin, les signatures de Jan Oberson, Victoria von Pelt, Cassandre Stetson, Arterius Murnol, Aryl Amond, Letham Hargreaves, Trasah Arrington, Bradwyr Blackwind.”


----------------------------------------------



Juge Bonefoy : Et bien je salue votre....audace ? J'espère qu'eux au moins ont tous prêté serment, avant de se dire clercs ou paladins.

Procureur : Est-ce vraiment ce que je crois ?

Juge Bonefoy : Mais la Cour ne vous autorise pas à consigner cette maladresse comme une nouvelle charge de pression sur le Tribunal, n'essayez pas.

Procureur : Cette tentative d'outrepasser la Justice est scandaleuse.

Juge Bonefoy : Vous comprendrez, j'espère, qu'une pétition de soutien n'est pas...recevable ? Enfin, avec tout le respect que j'ai pour ces individus qui ont signé cela...je ne comprends pas son objectif. Vous plaidez bien "non coupable" ?

Juge Darcy :  Offrir un soutien, je suppose..

Juge Bonefoy : Nous sommes d'accord ?

Procureur :   Montrez-moi cette...Ignominie ?...

Signalement ici du ricanement moqueur du procureur à la lecture de ladite preuve cité au dessus.

Leonem G. : Non-Coupable.

Juge Bonefoy :  En ce cas, je parle en mon nom, et pas en celui de la Cour. Mais je ne comprends pas cette pétition qui semble plus dire "c'est un coupable, mais nous réclamons l'indulgence". Enfin, comme je vous l'ai dit… Elle ne sera pas prise en compte par la Cour, que ce soit en votre faveur ou votre défaveur.

Juge Darcy :  Je la prendrai en compte, pour ma part.

Juge bonefoy :  Avez vous, Madame l'Avocate de la Défense, un autre élément à ajouter ?

Avocate : Il revient au procureur de souligner ce que vous venez d'indiquer. Père Bonefoy, vous venez de rendre un jugement partial, ce qui n'est pas dans votre rôle.

Cette pétition ne souligne pas, qui plus est, la culpabilité infondée de mon client. Elle souligne l'absurdité de ce procès. J'aimerais appeler le comte Bradwyr Blackwind à la barre.

Seigneur Murnol dit bas : Une absurdité assez drôle.

Juge aube-Cendre :  C'est bien pour cela que Monseigneur Bonefoy a bien stipulé qu'il parlait en son nom et non en celui de la cour. De ce fait ce ne sera pas pris en compte lors du Jugement.

Avocate : Je vous remercie, votre honneur.

Juge Bonefoy : Frère Blackwind est appelé à la barre.

Avocate : Comte Blackwind, vous avez effectué des missions auprès de sire Leonem, n'est-ce pas ?

Juge Bonefoy :  Monsieur Murnol. Vous êtes à un commentaire déplacé de l'expulsion, d'ailleurs.

Blackwind :  En effet.... pour être plus précis deux campagnes sous ses ordres.

Seigneur Murnol :  Avez vous des oreilles spéciaux Bonefoy ?

Le Seigneur Murnol est alors prié de sortir de la salle par la Juge Bonefoy, scandant à son départ que ce procès est une vaste blague.

Avocate : Quelles campagnes, comte ?

Blackwind : La campagne de Gilnéas qui remonte à environs cinq mois et la semaine suivante ça a été la campagne pour rendre visite diplomatique pour aller voir l'ordre de Ferren.

Avocate :  Pouvez-vous nous parler davantage de cette visite diplomatique

Blackwind : En effet... nous étions accompagnés de plusieurs...  

Procureur : Objection.  Cela n'a rien à voir avec l'affaire concernant Monsieur Leonem. La défense essaie de détourner le sujet du procès.

Avocate : Nous allons y venir, monsieur le procureur..

Juge Bonefoy : Objection rejetée, vous poursuivez, Madame l'Avocate.

Avocate :  Continuez, comte Blackwind.

Blackwind :  Bien... hum... donc je disais... que nous étions convié a une visite diplomatique sous la direction de Victoria von pelt ainsi que de Gaelion Leonem... sous ordre du Père Eudes..

Avocate :  Quel était l'objectif de cette mission diplomatique ?

Juge Bonefoy : Venez en aux faits, Madame l'Avocate. Quelle est la finalité de votre demande ?

Blackwind : De nous rapprocher de l'ordre de Ferren et renoué les liens avec eux... et je tiens a ajouté que ce même ordre sont d'ancien écarlate repenti... et j'ai  l'ouvrage de ce même ordre de Ferren... qui est quelque peu explicite.


Preuves :


“ La Vraie Lumière “ de l’abbé supérieur Amann Smith.

Consultable à la cathédrale sous autorisation.

Juge Bonefoy : : Madame l'Avocate, si vous n'avez rien à préciser concernant la défense de votre client, sinon ce petit numéro de théâtre, la parole passe à Monsieur le Procureur.

Avocate : "La Véritable Lumière" ? Vraiment ? Comte Bradwyr. Pouvez-vous nous décrire l'attitude de ces écarlates soit disant repenti et la réaction de sire Leonem quant à celui-ci.

Procureur : Objection ! Il n'y a toujours AU-CUN rapport avec le sujet ! La défense ne cherche qu'à gagner du temps, son développement n'est aucunement pertinent.

Blackwind :  Quelque peu explicite... en voyant les dires du livre dont je vous est passer. Ensuite quand l'ordre de Ferren nous a demandé gentillement de remettre ce livre auprès de l'église après avoir été consulté par Victoria et Gaelion... tout deux ont refusé que... ce livre soit entreposé en disant que cela était contraire au principe de l'église.

Juge Aube-Cendre : Comte Blackwind, faites silence.  L'Objection est accordée. Madame l'avocate, cela fait plusieurs fois que vous tentez de donner des preuves qui n'ont aucuns rapport avec le Jugement du Frère Gaelion.

Avocate : Donc, vous dites que Gaelion à respecter les principes de l'église dans cette mission

Juge Aube-Cendre :  De ce fait la parole est donc au procureur.

Juge Darcy :J'ai trois questions à poser à Sire Leonem, pour y voir plus clair.

Juge Bonefoy : Retournez à votre place, et Monsieur le Procureur, patientez le temps des questions de Soeur Darcy.

Juge Darcy : Sire Leonem, avez-vous été torturé par la Croisade Écarlate ? Savez-vous ce qui attendait les déserteurs qui devaient être livrés ?

Gaelion : Nullement.

Juge Darcy : Avec-vous donné l’ordre de les livrer ?

Rire du procureur à noter Pour la suite de la question du Juge Darcy.

Juge Darcy : Qu'est-ce qui vous amuse ?

Procureur : Sa réponse. Tout simplement.

Leonem G. : Je n'ai pas donné cet ordre pour la nombreuse fois.

Juge Darcy :  Je pensais que votre charge impliquait un sérieux à toute épreuve. Vous avez la parole.

Procureur :  Du sérieux pour les épreuves sérieuses, évidemment, pas pour les cas de parjures maintes fois prouvés. Monsieur Leonem vient encore de se contredire, et ce alors qu'il avait juré de défendre toute vérité. N'a-t-il pas dit avoir été torturé par la Croisade Écarlate ? Et juste après n'a-t-il pourtant pas dit qu'il ne savait pas ce qui attendait les déserteurs ? Comment peut-on décemment assumer un tel mensonge

Juge Darcy : Ce n'est pas incompatible. Contentons-nous des faits, au lieu de perdre encore du temps.

Procureur :  Peut-être imaginez-vous qu'ils seraient réhabilités dans la paix et l'amour ? Vous avez livrés des Hommes à un ordre fanatique, le témoignage du Croisé Jefferson est clair là dessus, vous vous êtes parjurés en niant votre intronisation, et vous avez au delà encore de cela, voulu outrepasser la Justice en faisant une pression avec, quoi ? Une pétition ? Vous pensiez que vos relations atténuerait vos méfaits ? Cette situation est intolérable, tout porte à croire que vous ne désirez que conserver votre situation, mais que la Foi vous a quitté depuis bien longtemps. Je pense avoir tout dit, sur ce cas. Je demande la délibération du Jury

Juge Bonefoy : La parole est à l'Avocate de la Défense, pour la plaidoirie. 'ajoute qu'il est inutile de reprendre les éléments sur lesquels nous avons déjà statué, à savoir la nullité de ce tribunal.

Leonem G. : Pour la torture.

Juge Bonefoy : Monsieur Leonem. Vous n'avez pas droit à la parole.

Leonem G. :  L'homme avec ses méthodes écarlates n'était d'autre que le juge Aube-cendre. N'est-ce pas ... Répurgateur ?

Stupéfaction de la salle.

Leonem G. : Avec des tisonniers, j'en ai encore les marques. Dois-je me dévêtir ?

Montrez mes marques ?

Avocate : Il suffit.  Si le jury me le permet, je vais à présent passer à ma plaidoirie.

Juge Bonefoy :  Tenez votre client, Madame l'Avocate. J'ai une question à poser. Monsieur Leonem, pourquoi Frère Aube - Cendre vous aurait il frappé ?

Leonem G. :  Il voulait m'offrir une rédemption.

Juge bonefoy : A propos de quoi ?

Leonem G. : Concernant une mission au bois de la pénombre qui c'est mal passé.

Juge Bonefoy : Dans le cadre du fameux Ordo Malleus ?

Leonem G. : Oui.

Juge Bonefoy : Et quel était le motif exact de la peine, selon vous ?

Objection demandée par l’avocate de la défense, rejetée par le Juge Bonefoy.

Leonem G. :  Vous cherchez à justifier les actes de tortures qui sont de type écarlate ?

Avocate : Vous essayez de légitimer une punition qui n'est autre que de la torture.

Juge Bonefoy : Je vous demande de répondre à ma question. Ce tribunal ne statuera pas de ces accusations, quoi qu'il arrive. Pour quelle motif ?

Des voix s'élèvent dans la public soulevant que l’évêque protège Aube-Cendre.

Juge Aube-Cendre : Il n'y a eu aucunes punition Écarlate au sein de mon ordre. Vous aviez été jugé pour sacrilège et pour cela vous avez reçu la sentence qui était dix coup de fouet. Je n'ai nullement torturé frère Leonem.

Leonem G. : Mensonge.

Avocate : Votre honneur, ce procès ayant eut lieu suite au témoignage d'un individu au cours d'un autre procès, il serait normal de juger frère Aube-Cendre dans un procès futur.  De quel sacrilège s'agissait-il ?

Juge Aube-Cendre : Outrepasser un ordre donné ayant impliqué la mort d'une citoyenne de Sombre comté.

Juge Bonefoy :  En effet. Il pourra y avoir une enquête, suivie d'un procès.

Avocate : Un échec ne correspond pas à un sacrilège

Juge Aube-Cendre :  Pour cela il fût jugé par mon Ordre et la sentence fût dix coups de fouet.

Leonem G. : Faux.

Avocate :  Votre ordre jugeait donc les erreurs non volontaires comme des fautes responsables ?

Leonem G. : Vous avez usé de tisonnier répurgateur. Ne le niez pas.

Juge Darcy : Restons focalisés.

Juge Bonefoy : Ce tribunal, ici rassemblé, ne juge pas de cela.


Plaidoirie :


Avocate :  Mon client n'appartenait pas à l'église de la Lumière au moment des faits concernant la déserteuse écarlate. De ce fait, il n'a aucunement trahi ses principes. Cette pétition est signée de paladins et clercs affirmant de la foi infaillible de sire Leonem, et toutes les preuves apportées ne peuvent contredire le fait que Gaelion Aslan Leonem n'a PAS prêté serment auprès de l'ordre Malleus, quoi qu'en ait décidé leur maître. Qui plus est, le jury étant constitué d'un membre ou ancien membre de la croisade écarlate et compte tenu des accusations concernant les actes de tortures. Qui je le rappelle, sont formellement interdites. Il est possible de remettre en question l'impartialité du dit juge.

Le procureur tente une objection, le Juge Bonefoy le rappelle à l’ordre lui rappelant qu’aucunes objections n’est possible lors d’une plaidoirie.

Avocate : Sans parler des autres éléments apportés par le jury et non

par le procureur.  Mon client est innocent, les preuves et les témoignages apportés en atteste. Le jury ne pourra pas en juger autrement sans apporter la honte, le déshonneur et le blasphème sur l'église de la Lumière Sacrée.

Le juge Bonefoy demande alors les peines que demande le procureur les citent :

l'Excommunication de Monsieur Leonem pour Parjure, transgression de son rôle moral et spirituel de paladins, ainsi que sa déchéance de sa condition de Paladins reconnu par l'Église, et sa radiation de tous les registres de l'Église.


Délibération des juges en huis clos.


Délibération :


Juge Aube-Cendre : Nous sommes prêt à rendre notre jugement. Monseigneur Bonefoy. La parole est à vous.

Juge Bonefoy : a Cour a délibéré et déclare l'accusé Gaelion Leonem coupable de l'intégralité des chefs d'accusation.  La Cour confirme en conséquence la déchéance de l'accusé de son titre de Paladin. Au regard de l'Eglise, il n'est plus qu'un simple fidèle qui aura à coeur, nous l'espérons, de rechercher la rédemption. Il pourra présenter un repentir sincère devant le Collège de l'Eglise quand il le souhaitera. Voici. Bonne soirée à tous, que la Lumière vous Garde.



Fin du procès.



Angélique Hopkins
Angélique Hopkins
Citoyen

Nombre de messages : 491
Lieu de naissance : Gilnéas
Age : Jeune
Date d'inscription : 19/05/2017

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Owen O'Meara le Lun 25 Mar 2019 - 11:06

< Sean Gladstone passait devant la Cathédrale comme à chacun de ses retours de mission, un baluchon sur l'épaule, un sac de toile contenant une armure lustrée rècemment, aux couleurs de l'Alliance.

Ayant combattu trois mois de cela à Gilnéas sous les ordres de Gaelion, ce boucanier semblait outré par ce procès. Les clercs et les habitants du dispensaire l'auront aperçu, arracher deux de ces affiches avec une certaine aigreur.
L'éclaireur aura repris la route jusqu'au quartier des mages >
Owen O'Meara
Owen O'Meara
Citoyen

Nombre de messages : 10
Lieu de naissance : Inconnu
Age : 34
Date d'inscription : 24/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Mallicia Rémar le Mar 26 Mar 2019 - 1:46

Communiqué de l’Eglise de Hurlevent



Chers citoyens de l’Alliance,


Dernièrement, la Gazette de Hurlevent vous a proposé un article relatant le procès de Gaelion A. Leonem ayant eu lieu le 23e jour du 3emois de la 39e année.
Suite à cela, nous aimerions apporter quelques précisions quant au contenu de l’article qui donne l’impression d’avoir été écrit hâtivement après un procès des plus agités.
Nous allons donc reprendre point par point les éléments apportés à charge envers le Tribunal, l’Église ainsi qu’envers le père Eudes Bonefoy.

“Rappelons les faits reprochés : Les faits se sont déroulés en l'an 37 au sein des Maleterres de l'Est. Gaelion A. Leonem et Nickolas Jefferson faisaient partie d'une organisation argentée commandée par Elardogan Bennington lorsqu’un membre de la Croisade écarlate du Grand inquisiteur Thomas Wolsey et du Grand Croisé Gavius Poing-d’acier déserta la Croisade écarlate pour effectuer une tentative d’assassinat envers le Père Brunnus qui était, à ce moment-là, en lutte contre les membres de la Croisade écarlate.”

Il s’agit ici d’une erreur. Lors de son procès, Nickolas Jefferson a admis avoir livré plusieurs individus à la Croisade écarlate « de son propre chef » et « en accord avec la hiérarchie ». Il s’agit d’une initiative personnelle de Monsieur Jefferson prise en fonction des ordres reçus. Ainsi, il a obéi aux ordres stipulant une remise des déserteurs sans en informer son supérieur au préalable. Il a, en revanche, fait part de ses actes par la suite. Ceci constituait la base de sa défense : l’obéissance aux ordres.

Notons cependant qu’il n’a pas été fait mention, durant ce procès, d’un complot visant le Père Brunnus qui, nous devons le préciser ici, occupe les fonctions de secrétaire du conseil des évêques. Nous aimerions souligner l’étrangeté de la situation : un agent écarlate déserte et veut assassiner un membre de l’Église. Du reste, aucune mention de cette volonté meurtrière n’est indiquée dans les comptes-rendus de la Croisade.

De plus, les documents fournis par le procureur Portebière lors du procès Jefferson mettent directement en cause Monsieur Leonem et non Elardogan Bennington. Si l’on peut supposer de sa responsabilité dans cette affaire, elle reste toutefois à prouver et, l’intéressé ayant disparu de la circulation, toute enquête contre lui ne pourrait amener qu’à une condamnation par absence. Hélas pour Monsieur Leonem, sa défense a préféré tenté de démontrer l’illégitimité du procès plutôt que l’innocence de son client.

“ Nickolas Jefferson, avec ordre de Bennington, va arrêter la déserteuse avant qu'elle n'ait quitté les Maleterres et décider de les remettre à la Croisade écarlate sans en informer son supérieur direct : Gaelion A. Leonem qui en sera informé le lendemain une fois la déserteuse remise dans les mains de la Croisade écarlate. Cette dernière torturera la damoiselle - qui était enceinte - pour en faire un exemple et laissera son corps mourir et pourrir aux portes de la Main de Tyr.”

Il y a ici une confusion : la femme enceinte torturée n’était pas cette déserteuse, mais une pirate capturée par la Croisade écarlate, à une autre occasion. La déserteuse, elle, a été torturée et exposée à la Main de Tyr. L’Inquisiteur qui a torturé ces deux femmes a d’ailleurs été inculpé et exécuté par la Justice de l’Ordre de Ferren, qui a réussi à le capturer.  Nous rappelons que la Main de Tyr a étée cédée à la Croisade écarlate sous protectorat par le commandant Bennington et que son successeur, Monsieur Leonem a suivi cette politique après lui.

Alors que le cadavre de cette femme était exposé devant les portes massives de la Main de Tyr, comment aucun membre de la Croisade d’argent n’a pu être au courant et en informer le Capitaine Leonem ?
Comment en effet ? Cette question devrait être posée à la défense et à Monsieur Leonem. Toutefois, au vu des éléments à notre disposition, nous pouvons supposer que le manque de réaction des croisés d’argent provienne de l’accord passé entre leur hiérarchie et la Croisade écarlate.

“Le procès aurait dû être celui de la Croisade d'argent contre Gaelion A. Leonem.”

Effectivement, cela en aurait dû être ainsi. Toutefois, nous trouvons important de rappeler certains évènements ayant eu lieu lors de la dernière guerre contre la Légion. La Croisade d’Argent s’est refondée dans la Main d’Argent. La Main d’argent est un ordre de paladin et ceux-ci dépendent, sur plan moral, du dogme de la Lumière. C’est la raison pour laquelle l’Eglise a initié un procès contre Monsieur Leonem.

Le statut de la Main d’Argent n’est pas encore bien clair, du fait de la guerre en notre belle Alliance et la Horde dont certains de ses membres, arborant ses couleurs, luttent pour Stromgarde. Bien qu’il reste des éléments ayant décidé de perpétuer la tradition de neutralité de la Croisade d'argent et de poursuivre ses tâches de façon apolitique, aucun d’entre eux ne s’est manifesté pour participer au procès.

“Et c'est pour cela que l'évêque Eudes Bonefoy a lancé ce procès, procès chargé de juger l'idéologie et la morale de Gaelion A. Leonem, procès qui ne se substituait pas à celui de la Justice et que donc, il avait prévenu les autorités de la Croisade d'argent pour que Gaelion et Jefferson passent en cour martiale, quelle que soit la finalité de son procès.”

Les procès organisés par l’Église ne concernent effectivement que les affaires spirituelles. De plus, nos relations diplomatiques avec les croisés d’argent nous obligent à avoir l’élémentaire courtoisie de leur en parler. Pour le moment, la Croisade d’argent semble se contenter des sanctions données par le Tribunal du Diocèse de Hurlevent.

“La défense a donc effectué la stratégie de démontrer que le procès n'avait pas lieu d'être puisqu'il devait être de la juridiction unique de la Croisade d'Argent qui n'avait aucun lien avec l'Église. Elle a ensuite précisé que Gaelion n'étant pas un paladin de l'Église en l'an 37, car ayant prêté serment en l'an 38 lors de son retour au sein de l'Alliance et son intégration au sein de l'Église, l'Église de la Lumière ne peut pas effectuer ce procès qui devait uniquement être celui de la Croisade d'argent et a demandé la nullité du procès auprès des juges au profit d'un procès venant de la Croisade d'argent.”

C’était effectivement la stratégie de la Défense. Nous nous interrogeons, à ce propos, sur son instance à démontrer que son client n’était pas paladin au moment des faits et qui n’était pas rallié à l’Église alors que ses états de service prouvent le contraire, que la personne qui, par la suite, l’avait ordonné paladin au sein de l’Ordo Malleus était présent dans la salle du procès. Sachant que Monsieur Leonem avait juré de dire la vérité, persister dans ce mensonge est un parjure.

Ensuite, concernant l’insistance avec laquelle la défense à prétendu que Monsieur Leonem n’avait jamais prêté serment, nous nous interrogeons sur le crédit porté envers l’engagement de paladin. Selon la Défense, nous avions donc un individu qui avait achevé sa formation de paladin, qui avait servi dans la Croisade d’argent et qui, plus tard, a été ordonné au sein d’un autre ordre sans jamais avoir formulé de serment ?

“Une pétition regroupant un grand nombre de noms de l'Église et des paladins en soutien de Gaelion A. Leonem”.

Huit personnes ont signé cette pétition, dont l’avocate de la Défense. S’il est admirable que Monsieur Leonem connaisse des personnes prêtes à se porter garantes de lui et sa probité, nous devons souligner qu’une telle pétition ne le disculpe en aucun cas des faits qui lui étaient reprochés.

“Point gênant du procès : Les interruptions récurrentes de Eudes Bonefoy envers le procureur, les autres juges et la Défense pour rajouter des éléments de procès, généralement des preuves de la culpabilité de Gaelion.”

L’évêque Bonnefoy devait recadrer le cours du procès. Nous ajoutons qu’il suffit de lire le compte-rendu pour constater qu’un grand nombre d’objections émises par la Défense ont étées écoutées et que plusieurs preuves et témoignages ont étés, à sa demande, considérées comme nulles au motif d’un vice de procédure ou des retards. Devons-nous souligner l’étrangeté de la démarche visant à prouver l’innocence de quelqu’un lorsqu'il s’agit de refuser des éléments pour des affaires de formes ?

“Et bien, le côté de l'accusation a été astucieux. Gaelion A. Leonem a fait partie en l'an 35 de l'Ordo Maellus dirigé par Isador Aube-Cendre lui-même (juge et témoin donc). Il s'agissait d'un ordre militaire et religieux et donc ceux ayant rejoint l'Ordre - selon les dires de Isador Aube-Cendre lui-même - ont été intronisé/ordonné par lui au rang de Paladin, dont Gaelion.”

Isador Aube-Cendre s’est retrouvé dans la position de témoin par la force des choses. La tournure du procès à dérivé sur des éléments postérieurs à ceux incriminés et, devant les affirmations de Monsieur Leonem, le considérant comme parjure, le répurgateur Aube-cendre à du apporter des précisions quant à l’ordonation. Nous regrettons que Monsieur Milloin, dans sa gazette, soit si prompt à la critique immédiate et n’ait pas pris le temps qu’enquêter sur la question.

“Les preuves ont été amenés par Brunnus après une heure et demi de procès qui était à l'Église, alors que personne ne devrait rentrer au sein du lieu du procès et qu'il n'avait été ni annoncé ni préparé contrairement aux témoignages de la Défense et des témoins qui se devaient d'être présents.”

C’est la raison pour laquelle le jury a refusé les preuves, à la demande de la Défense.

“De l'autre côté, la Défense met en avant Arterius Murnol et Victoria Von Pelt qui ont déclaré sur l'honneur que Gaelion avait participé au Conclave avec la Main de la Rédemption (ordre argenté) qui assurait uniquement la sécurité et n'a donc participé au Conclave que pour le protéger et permettre sa réalisation.”

Nous ne remettrons pas ici en cause la probité de Frère Murnol et Soeur Von Pelt, qui ont sûrement oubliés que c’était la Garde qui assurait la sécurité lors du Conclave, et que Frère Leonem votait. Il s’agit sans doute d’une confusion avec le Synode où il assurait la sécurité. Nous nous souvenons que Frère Leonem était un soutien actif de Bugli. Nous suggérons à la Gazette de recueillir le témoignage de la Garde sur cette affaire et de demander s’il est possible de consulter les archives.

“A l'instar de la décision de Eudes Bonefoy de refuser plusieurs avocats à Gaelion car ces derniers sont laïcs voir adorateurs d'une "divinité hérétique" comme Elune.”

Nous réfutons cette accusation odieuse et demandons à la Gazette de fournir une preuve de ce genre de déclaration. Le père Bonefoy affirme n’avoir jamais considéré la déesse Elune comme une « divinité hérétique » et il a demandé à Madame Demiora de lui fournir le contenu de ses travaux sur Elune, afin qu’il puisse se renseigner dessus. Nous déplorons que Monsieur Milloin se livre ici à la diffamation.
S’il est demandé que la défense soit menée par un prêtre de la Lumière ou un paladin, c’est parce que le procès a, nous le répétons, une portée religieuse. Une candidature venant d’une personne revendiquant une autre foi est donc logiquement rejetée.

De plus, sachant que Monsieur Leonem disposait du soutien de personnes étant - nous citons : un grand nombre de nom de l'Église et des paladins - prêtes à signer une pétition en sa faveur, pourquoi était-il difficile de trouver un avocat ?

“Le rajout du parjure provoqua un élan d'indignation dans le public bien que quelques-uns, plus proche des lois, ont souligné que strictement sensu même si c'est un oubli, ça reste un parjure, le côté volontaire en moins.”

Si nous comprenons qu’une accusation de parjure provoque l’indignation, nous nous étonnons que celle-ci soit tournée contre le tribunal et pas contre Monsieur Leonem qui oublie avoir été ordonné paladin. Nous déplorons qu’il prenne ainsi à la légère son engagement.

“La Défense a aussi fait valoir des accusations sur les tendances extrémistes de tortures de Isador Aube-Cendre qui ont été cependant jugées irrecevables malgré le fait que l'Église les avaient acceptées lors des procès de Ferren et qui avait conduit au procès de Jefferson et de Gaelion.”

À ce sujet, nous sommes perplexes. Il semble y avoir ici une grande confusion. Nous nous interrogeons sur le rapport entre un accusé qui témoigne avoir été torturé par la Croisade écarlate pour preuve de son opposition à un Grand Inquisiteur, et un accusé qui prétend avoir été torturé par l’un des juges pour essayer de mettre en doute sa probité. L’argument de tortures supposées était effectivement irrecevable car il n’avait rien à voir avec le procès en cours. Nous considérons qu’il s’agissait d’une tentative de discréditer l’un des juges avec des accusations faciles et nous déplorons la rapidité avec laquelle la Gazette semble s’y attacher.

Par ailleurs, Monsieur Aube-cendre dément l’accusation et affirme qu’il s’agissait non pas de torture mais d’une sanction appliquée après une faute et qu’il ne fût nullement question de tisonniers. Cependant, nous entendons bien faire la lumière sur cette affaire et une enquête pouvant déboucher sur un procès sera menée contre le Répurgateur.

“En vérité, les juges semblaient impatients d'en finir au point de demander plusieurs fois à la Défense d'abréger, ayant déjà statué depuis longtemps selon leur propre dire.”

Nous nous trouvons ici aussi face à une accusation insidieuse ! Il a été demandé à la Défense de cesser d’utiliser des témoins pour faire dévier le cours du procès, et d’énoncer ses arguments quant à l’innocence de Gaelion Leonem, qui rappelons le, plaidait non-coupable et s’est parjuré devant le Tribunal. Jamais les juges n’ont dit avoir statué en avance sur le procès.

“Notez bien qu'ici il n'est pas question de prendre parti. Il est question de mettre en comparaison ce qui fut utilisé/interdit lors des précédents procès et qui fut réfuté ou toléré lors de ce procès, ce qui est une marque de manipulation ou d'impartialité.”

Nous avons l’impression que c’est pourtant l’article de la Gazette qui opère une manipulation en déformant le contexte. Nous nous efforçons d’être impartiaux, mais nous constatons à regret que Monsieur Milloin ne semble pas concerné par cette valeur.

“Lors de ce procès, les juges, à l'exception de Mahaut Darcy, ont manqué de ce qui définissait la Lumière en étant inéquitable, irrespectueux et acharné.”

Nous réfutons ces accusations. Tout accusé à droit à sa défense et aucun jugement n’est rendu en avance. Le procès Leonem fut un exemple, nous osons le dire, de "chienlit"
.
Il n’est pas correct d’accuser le tribunal d’irrespect sachant qu’un climat hostile était entretenu par la Défense et les soutiens de Monsieur Leonem présents dans la salle. Le tribunal est-il responsable de la performance de l’avocate de la défense ? Il le serait s’il avait désigné d’office un avocat or, puisque l’équité est de mise, tout accusé a le droit de choisir un avocat du moment qu’il s’agit d’un pratiquant de la Lumière.

De plus, la condamnation a été prononcée à l’unanimité. Le départ de sœur Darcy ne devrait donc pas être interprété tel que la Gazette le fait.

“On peut tomber en désaccord avec ceux qui sont censés la représenter, et quand ceux-ci disent agir au nom de la Lumière pour commettre des actions voir imposer leur vision, cela a donné un jour les écarlates.”

Hélas, et pour paraphraser Monsieur Dodwin, plus une discussion sur les méthodes de l’Église est à charge et approximative, et plus la probabilité de voir une comparaison avec la Croisade écarlate s’approche de 1.

Conclusion

Plus généralement, et pour synthétiser notre impression sur ce sujet, l’Église déplore la tournure de l’article de Monsieur Milloin. Nous avons pour lui et pour sa fonction un grand respect et nous constatons avec tristesse que son article ne fait pas preuve de neutralité mais est fortement à charge contre l’Église et son tribunal.

Nous savons que de nombreuses critiques se portent contre notre organisation ou contre la personne du père Bonefoy et nous craignons qu’un tel article ne déforme la réalité et ne donne aux bons citoyens de l’Alliance une image tronquée et négative de l’Église.  

Nous invitons les citoyens à venir échanger avec nos membres, à discuter de nos projets et à nous soumettre leurs éventuelles critiques. L’Église se veut juste et ouverte. Nous ne pouvons laisser les rumeurs infondées et les insultes dégrader son image aux yeux des citoyens. Nous sommes et nous resterons au service de l’Alliance et ses citoyens.


Que la Lumière vous bénisse.
Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 1553561853-cachetdecire

Mallicia Rémar
Mallicia Rémar
Citoyen

Nombre de messages : 14
Age : 25
Lieu de naissance : Quel'Thalas
Age : 75 ans
Date d'inscription : 14/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par De Hanvok le Mar 26 Mar 2019 - 8:59

Un tissu de mensonges.

Voilà ce qu'est cette publication et en voici la preuve.
Vous avancez que :

Nous ne remettrons pas ici en cause la probité de Frère Murnol et Soeur Von Pelt, qui ont sûrement oubliés que c’était la Garde qui assurait la sécurité lors du Conclave, et que Frère Leonem votait. Il s’agit sans doute d’une confusion avec le Synode où il assurait la sécurité. Nous nous souvenons que Frère Leonem était un soutien actif de Bugli.

Or, vous-même, avez sûrement oublié la liste des votants lors de ce Conclave. Tout soutien actif qu'il pût être, Gaelion A.Leonem n'a jamais donné sa voix ce jour. J'en veux pour preuve les 28 voix qui ont été comptabilisées :
- Eudes Bonnefoy
- Sœur Archipiade Valdemar, Église de la Lumière
- Père Bugli Brave-Tempête
- Sœur Skäli Brave-Tempête
- Sœur Vïctöria Von Pelt des Veilleurs
- Sœur Jàdis des Veilleurs
- Sœur Elanora des Crocs de Wrynn
- Frère Castlemarn des Crocs de Wrynn
- Sœur Leilara des Crocs de Wrynn
- Sleï Linvingston, Église de la Lumière
- Père Brunnus, Église de la Lumière
- Frère Birkman, Église de la Lumière
- Sœur Telyshka Von Tarkin, Église de la Lumière, seule procuration
- Frère Allester de la Fraternité de Tyr
- Prêtre De Hanvok, Assesseur neutre
- Frère Theoderich
- Frère Trasah Arrington
- Frère Phillippe
- Frère Amy Janeiro
- Sœur Thorina
- Sœur Idri
- Sœur Hederaline
- Sœur Nyacia
- Sœur Melorh
- Sœur Rosalie Xander
- Sœur Bêcky
- Sœur Unrelian
- Sœur Iseren

Voyez les faits. Nulle trace de Gaelion A.Leonem.
Vous avez menti.
Et si vous avez ouvertement menti sur ce point, dans le but de déformer les faits et la vérité à votre avantage, sur quels autres sujets êtes-vous aussi en train de mentir ?
On ne peut plus vous faire confiance. Vous n'en êtes plus dignes.

Ouvrez les yeux. Cessez vos procès, car le votre arrive bientôt, et vous ne pourrez échapper à la sentence du peuple qui réclame justice.
La Lumière seule vous jugera.


Dernière édition par De Hanvok le Mar 26 Mar 2019 - 9:40, édité 1 fois
De Hanvok
De Hanvok
Citoyen

Nombre de messages : 17
Lieu de naissance : Lille
Age : 38 ans
Date d'inscription : 25/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Arterius Murnol le Mar 26 Mar 2019 - 9:08

Arterius Murnol se sera rendu tôt ce matin près de la Cathédrale afin de lire le dernier communiqué publié. Le jeune paladin se sera mis à éclater de rire en lisant chacune des paragraphes du communiqué, visiblement cela aura refait sa journée. Le Jeune Paladin aura marmonné :

"Les troubles de mémoires commence assez jeune visiblement."

Il aura par la suite regardé la réponse contenant la liste des votants, affichant un sourire devant cette réponse.
Arterius Murnol
Arterius Murnol
Citoyen

Nombre de messages : 22
Lieu de naissance : Stratholme
Age : 29
Date d'inscription : 26/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Eudes Bonefoy le Mar 26 Mar 2019 - 13:34

Un petit document aura été laissé en accès libre à la Cathédrale, pour ceux qui y passent, afin qu'ils puissent l'utiliser pour eux ou leurs proches.

L'Eglise de la Lumière vous rappelle qu'il est nécessaire, afin de vous voir affecté au Diocèse de Hurlevent, d'envoyer un courrier au Père Brunnus afin de régler cette petite formalité administrative. Quelques rappels concernant cette affectation :

- L'affectation dans le Diocèse de Hurlevent est possible pour tout prêtre ou paladin vivant ou étant originaire de Hurlevent et de ses alentours. Egalement, ces prêtres et paladins peuvent être originaires ou vivants sur un autre continent, car le Diocèse de Hurlevent est aussi celui des prêtres et paladins expatriés en dehors des anciens Royaumes Humains.

- Cette affectation donne droit à participer de manière plus active à la gouvernance du Diocèse, cependant, ce droit s'accompagne d'un certain nombre de devoirs, au premier rang duquel figure le respect des règles édictées par les différentes autorités du Diocèse et par le Collège de l'Eglise.

Si vous vivez au Nord du Viaduc de Thandol, dans les Carmines, dans la Marche de l'Ouest, ou au Sud de la "Rive Sombre", vous pouvez également participer à la vie d'un Diocèse ! N'hésitez pas à vous faire connaitre auprès de ses responsables, afin de procéder à votre affectation !
NB : l'Eglise naine est libre et indépendante, et ses membres ont sans doute leurs propres registres.
Eudes Bonefoy
Eudes Bonefoy
Citoyen

Nombre de messages : 64
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : 42
Date d'inscription : 23/11/2017

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Eudes Bonefoy le Mer 27 Mar 2019 - 14:57

Deux simples notes sur le panneau d'affiche de la Cathédrale de Hurlevent. Après tout, cela concerne essentiellement le Diocèse du Nord, bien loin des préoccupations du clergé local...

Le 27ème jour du troisième mois de l'an 39
Citoyens de la ville, Fidèles de la Sainte.
Le conseil des Évêques annonce avoir reçu et accepté la démission de l'abbé Amann Smith de sa charge de Diacre, du Diocèse du Nord, suite à la décision unanime du Collège de l'Eglise du 24 de ce mois.

Puisse t'il continuer de servir la Sainte dans ses nombreuses autres missions.

Le 27ème jour du troisième mois de l'an 39
Citoyens de la ville, Fidèles de la Sainte.

Frère Gérard de l'Orme est nommé sur l'heure Vicaire du Diocèse de Hurlevent, en charge du recensement et de la coordination des prêtres et paladins de la zone de l'ancien royaume de Lordaeron, afin de palier à l'absence d'administration en ces lieux.

Puisse sa foi l'aider dans cette difficile tâche de reconstruction, et puisse t'il poursuivre l'excellent travail de Frère Amann.
Eudes Bonefoy
Eudes Bonefoy
Citoyen

Nombre de messages : 64
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : 42
Date d'inscription : 23/11/2017

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Méridea le Dim 31 Mar 2019 - 18:54

Un nouveau communiqué aura été ajouté au panneau d'affichage de l’Église :

Citoyens de l’Alliance,

L’Église se voit contrainte d’apporter un démenti aux accusations récemment portées contre elle. Certains d’entre vous se sont récemment vu remis un livre nommé « La Véritable Lumière » dont le contenu fanatique est contraire aux valeurs défendues par L’Église.

Contrairement aux allégations qui se propagent en ville, ce livre n’est pas disponible en accès libre à la Cathédrale. Il est actuellement à l’étude afin de l’annoter et de le mettre à l’Index à des fins archivistiques ; ceci afin de bien différencier son contenu de nos valeurs et de permettre une étude du fanatisme et des pratiques religieuses.

Bien que cet ouvrage soit important en tant que symbole pour le clergé actif en Lordaeron et qu’il ait effectivement été remis aux ambassadeurs de L’Église lors d’une rencontre avec des émissaires de l’Ordre de Ferren, L’Église n’a pas l’intention de s’en inspirer pour modifier son dogme.

Son contenu étant ouvertement extrémiste et critique envers les décisions de nos augustes rois, feu le roi Varian et son Altesse le roi Anduin, l’Église le condamne officiellement.
Dès lors, et afin que son contenu ne puisse attirer les citoyens vers une conduite indigne de l’Alliance, L’Église demande que toute copie en circulation soit remise au personnel de la cathédrale afin d’être détruit. Nous demandons également à ce que sa diffusion cesse.

Que la Lumière vous guide.

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 15535610
Méridea
Méridea
Citoyen

Nombre de messages : 22
Lieu de naissance : Cité de Gilnéas
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2019

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Valériah Ombeline le Lun 1 Avr 2019 - 10:52




Fidèles de la Lumière,




En ces temps troubles qui touchent l'Alliance, déchirent des familles, détruisent des emblèmes et des monuments, rependent le sang de nos alliés.
Il est intolérable que de tels agissements et de telles annonces parcourent nos villes et nous divisent, suite à une formation d'individus étroitement liés soit par des inventions d'histoires rocambolesques soit pour de mauvaises interprétations des événements.

Je réclame le retour au calme, pour le bien de la ville et de sa population.
Que certains cessent de promulguer la haine, la violence et la déviance à travers des affiches et des rumeurs.
Que ceux qui font preuve d'intellect avancent sans crainte vers nous afin de poser des questions.
Nous serons heureux d'apporter des réponses au moyen d'une conversation pondérée.



Que la Lumière vous guide.





Diacre Carmilia Odelame.
Diocèse de Hurlevent.
Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Cachet10

Valériah Ombeline
Valériah Ombeline
Citoyen

Nombre de messages : 6
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : Trentaine
Date d'inscription : 30/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Méridea le Lun 1 Avr 2019 - 14:07

Une nouvelle note aura été placardée sur le panneau d'affichage de l'Eglise :

Citoyens de l'Alliance,


Ce premier jour du quatrième mois de l'an trente-neuf, l’Église annonce l'annulation du procès moral à l'encontre du Répurgateur Isador Aube-Cendre. L'accusation ayant retiré sa plainte de sa propre initiative via une lettre manuscrite et signé de sa main, les charges sont abandonnées.


Pour de plus amples informations, veuillez vous adresser à Soeur Méridea Churchward, avocate de la défense, à la Cathédrale de Hurlevent.

Que la Lumière vous garde.

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 15535610

Méridea
Méridea
Citoyen

Nombre de messages : 22
Lieu de naissance : Cité de Gilnéas
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2019

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Mallicia Rémar le Jeu 4 Avr 2019 - 2:19








Citoyens de Hurlevent




En ce jour du quatrième jour du quatrième mois de l’an 39, moi, Mallicia Rémar, Grande Prêtresse du diocèse de Hurlevent et Diacre de l’Evêque DeLavey, certifie que le Frère-Capitaine Nicolas S. Jefferson, excommunié de l’Eglise de la Lumière depuis son jugement survenu le quinzième jour du troisième mois de l’an 39, a, avec un sérieux qui n’a d’égale que sa Foi en la Lumière, fait preuve d’un repentir sincère depuis plus de trois semaines dans le but de pouvoir faire lever sa sanction.

De par ce fait, par la présente, moi, Mallicia Rémar, lève l’excommunication du Frère-Capitaine Nicolas S. Jefferson et atteste qu’il a accepté avec humilité son jugement. Puisse-t-il toujours marcher dans la Lumière.


Mallicia Rémar, Grande Prêtresse du Diocèse de Hurlevent, Diacre de l'Evêque DeLavey







Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 1553561853-cachetdecire
Mallicia Rémar
Mallicia Rémar
Citoyen

Nombre de messages : 14
Age : 25
Lieu de naissance : Quel'Thalas
Age : 75 ans
Date d'inscription : 14/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Une nouvelle proclamation

Message par Eudes Bonefoy le Ven 5 Avr 2019 - 2:09

Une proclamation de l'Evêque Eudes Bonefoy est affichée sur les panneaux de la Cathédrale.

Mes frères, mes soeurs,

J'ai décidé de remettre mon mandat, et sa poursuite, entre les mains des prêtres et des paladins du Diocèse de Hurlevent.

Aussi, tous les prêtres et paladins ayant été affectés au Diocèse de Hurlevent avant la fin du 7ème jour de ce mois auront une voix délibérative à ce rassemblement, qui aura lieu 8 jours plus tard, le 15 de ce même mois, à 21h30. Il apparaît en effet essentiel et démocratique que seuls les prêtres et paladins qui, de part leur affectation au Diocèse de Hurlevent, acceptent le résultat quel qu'il soit ne puissent délibérer. Pour prétendre à la gouvernance d'une structure, encore faut il en faire partie.

Ce rassemblement aura pour but de répondre aux questionnements de l'ensembles des fidèles, prêtres et paladins, et de mettre un terme aux tensions qui minent la cohésion de la société toute entière, de part les agissements d'une minorité malfaisante.

Chaque participant n'étant pas prêtre ou paladin, ou n'étant pas affecté au Diocèse de Hurlevent avant la fin du 7ème jour disposera quand à lui d'une voix consultative, qui lui permettra de faire connaître son avis à l'issue de ce rassemblement.

D'autres informations suivront concernant le déroulement exact de ce rassemblement.

Que la Lumière vous guide,

Eudes Bonefoy,
Évêque de Hurlevent.

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 1553561853-cachetdecire

S'ensuit un document recensant quelques notes pratiques.

Le rassemblement des prêtres et des paladins du Diocèse est ouvert à tous les fidèles, prêtres et paladins de l'Eglise. Ces derniers pourront poser les questions qu'ils souhaitent, dans la limite du temps imparti.

Il existera deux collèges de votants :

Le Premier Collège, rassemblant les prêtres et les paladins affectés au Diocèse de Hurlevent avant la fin du 7ème jour de ce mois. Ces derniers ont une voix délibérative.
Le Second Collège, rassemblant l'intégralité des participants, y compris les membres du Premier Collège. Les membres de ce Collège auront une voix consultative.

L'affectation au Diocèse de Hurlevent peut être demandée au Père Brunnus, ou à un Supérieur de l'Eglise de la Lumière. Si la demande d'affectation est faite de manière épistolaire, la date d'envoi fera foi, et non la date d'affectation réelle.
HRP : http://eglisedelalumiere.clicforum.com/f3-Introduction.htm


Dernière édition par Eudes Bonefoy le Ven 5 Avr 2019 - 18:01, édité 2 fois (Raison : Ajout lien forum)
Eudes Bonefoy
Eudes Bonefoy
Citoyen

Nombre de messages : 64
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : 42
Date d'inscription : 23/11/2017

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Mathenna le Ven 5 Avr 2019 - 3:52

Le Premier Collège, rassemblant les prêtres et les paladins affectés au Diocèse de Hurlevent avant la fin du 5ème jour de ce mois. Ces derniers ont une voix délibérative.
(Votre diocèse, sur votre forum ? Les prêtres et paladins ont moins de 24 heures pour aller trouver Brunnus et réclamer le droit de vote ? Sachant qu'actuellement, tous ceux que vous avez listés sont dans votre guilde et que donc le résultat est quasiment assuré, et tous ceux que vous ne voulez pas entendre n'ont qu'à râler à la fin ?)

Mathenna
Citoyen

Nombre de messages : 53
Lieu de naissance : Inconnu
Age : Adulte
Date d'inscription : 12/10/2014

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Trasah Arrington le Ven 5 Avr 2019 - 3:52

Une autre affiche aura rejoint bien rapidement celle de Bonefoy.

Le Diocèse de Hurlevent.

Les personnes que vous avez choisies.

Vous allez remettre votre titre en jeu en choisissant les personnes qui pourront voter, histoire de gagner la majorité.

Non. Vous avez été élu Evêque par les membres de l'Eglise. L'Eglise n'est pas votre Diocèse. Votre Diocèse est une misérable pierre de cet édifice.

Qui êtes-vous, Eudes Bonefoy, pour qui vous prenez-vous pour décréter que tel prêtre, tel paladin, présent depuis bien plus longtemps que vous, mais n'ayant pas rejoint votre petit groupe privé, ne peut que regarder se jouer le destin de notre institution ?

Pour prétendre à la gouvernance d'une structure, encore faut-il en faire partie ? La structure, c'est l'Eglise. Nous faisons tous partie de l'Eglise. Vous prétendez parler au nom de l'Eglise. Vous nous affectez tous. Vous ne pouvez pas prétendre imposer vos décisions sur toute la communauté, et par la suite dire que seule la partie de cette communauté que vous caressez dans le sens du poil est en droit de vous contester.

Vous oubliez que ce n'est pas une institution politique. Chaque prêtre de Hurlevent levant la main pour apposer un soin fait partie de l'Eglise. Chaque paladin de Hurlevent levant son épée pour défendre l'innocent fait partie de l'Eglise. Et chacun, sans exception, doit subir les conséquences de vos décisions ridicules.

Vous voulez remettre votre titre en jeu une fois pour toutes ? Parfait. Alors invitez tout le monde, sans distinction. Prêtres, paladins, chaque personne marchant à Hurlevent sous le regard de la Lumière, et se revendiquant, non pas de votre Diocèse, mais de l'Eglise. Si vous avez trop peur, cependant, restez confortablement assis sur votre petite chaise en haut des marches et regardez passer le temps qu'il vous reste à cet office que vous avez reçu par la mère de toutes les coïncidences.


Trasah Arrington

Trasah Arrington
Trasah Arrington
Citoyen

Nombre de messages : 34
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 27
Date d'inscription : 29/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Eudes Bonefoy le Ven 5 Avr 2019 - 18:00

L’Évêque n'aura pas commenté les allégations d'individus que leurs outrances, mensonges et parjures ont rendu minoritaires. Il aura cependant élargi la date de demande d'affectation à la fin du 7ème jour de ce mois, rappelant toutefois à ceux qui faisaient semblant de découvrir qu'il fallait être affecté au diocèse pour participer à sa gouvernance, que cela avait été dit plusieurs fois, et même affiché. En effet, être affecté n'est qu'une formalité administrative et spirituelle, indiquant que l'on sert le Diocèse, et ceux que les prêtres et paladins du Diocèse désignent comme leurs dirigeants, à l'occasion du Conclave, qui sera à nouveau convoqué par le Conseil des Evêques à la fin de l'année en cours.

Est ce la faute de l’Évêque si les individus qui espéraient faire croire en leur nombre en criant plus fort se découvraient subitement placés devant leurs responsabilités et préféraient crier au scandale plutôt que de les assumer ? La question reste ouverte...


HRP : l'édit a été fait directement sur les affiches, donc ne vous étonnez pas du changement !
Eudes Bonefoy
Eudes Bonefoy
Citoyen

Nombre de messages : 64
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : 42
Date d'inscription : 23/11/2017

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Correctif

Message par Trasah Arrington le Sam 6 Avr 2019 - 3:37

Il regarda avec dépit la modification apportée à l'affiche. Encore une fois, l'Evêque prouvait que soit il n'avait rien compris, soit qu'il les prenait tous pour des imbéciles.

Le Conclave avait bu l'élection d'un Evêque par des membres de l'Eglise, membres du "Diocèse" ou non, puis avait utilisé ce concept obscur et inconnu de la majorité pour essayer de fédérer le droit à la parole des prêtres et paladins. Aujourd'hui, il osait clamer que les actes de chacun n'avaient de valeur qu'une fois qu'ils s'étaient recensés dans son système.

Il essayait, à mi-mot, de faire croire qu'il n'y avait pas d'Eglise de Hurlevent avant lui. Et il camouflait sa duplicité sous l'apparence d'un gentil vieil homme dévoué à sa foi.

Trasah soupira et reprit sa garde devant la cathédrale, prêt à accueillir les prochains qui viendraient en quête de soins.
Trasah Arrington
Trasah Arrington
Citoyen

Nombre de messages : 34
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 27
Date d'inscription : 29/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Brunnus le Dim 7 Avr 2019 - 19:39

La nouvelle aura fait l'effet d'une bombe et aura été placardée immédiatement sur le tableau d'affichage de la cathédrale.

Annonce de l’Église de la Lumière

Le 7ème jour du 4ème mois de l'an 39, Cathédrale de la Lumière

L'Église de la Lumière a l'immense joie de vous annoncer le retour de son Eminence Archipiade parmi nous. Par la grâce de la Sainte Lumière, notre soeur et evêque que nous croyions noyée au large des terres du nord, a survécu au naufrage de son navire. En ce jour béni, elle a retrouvé notre communauté, nos frères et nos soeurs. Afin de fêter comme il se doit son retour, une grande célébration sera organisée dans les prochaines semaines.

Remercions la Lumière !

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Edll
Brunnus
Brunnus
Citoyen

Nombre de messages : 99
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 33
Date d'inscription : 20/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Brunnus le Mer 10 Avr 2019 - 23:24

Des acolytes auront mis une affiche à la suite de celle d'Archipiade.



Le 10ème jour, du 4ème mois de l'an 39

L’église de la Lumière, par l’intermédiaire de ses évêques, rappelle que l’Évêque de Hurlevent reste à ce jour monseigneur Eudes, et qu’un autre Évêque ne peut en aucune manière révoquer un autre évêque par sa seule et unique volonté.

Pour autant, à la vue des graves accusations prononcées pas son éminence Archipiade, l’église annonce la création d’une commission d'enquête qui aura comme mission de faire la lumière sur les agissements présumés de Monseigneur Eudes et de convoquer le cas échéant un tribunal ecclésiastique qui pourra déclarer sa destitution.

Par ailleurs à la vue de la crise actuelle, les évêques s’associent à l’initiative de son éminence Archipiade de réunir les frères et sœurs de notre église le quinzième jour de ce mois afin de réviser la gouvernance de l’Église de la Lumière.

Que la Lumière nous apporte la paix.

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Edll


Brunnus
Brunnus
Citoyen

Nombre de messages : 99
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 33
Date d'inscription : 20/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Trasah Arrington le Mer 10 Avr 2019 - 23:38

L'annonce aura été corrigée

Le 10ème jour, du 4ème mois de l'an 39

L’église de la Lumière, par l’intermédiaire de ses prêtres, rappelle que l’Évêque de Hurlevent reste à ce jour monseigneur Arthur, avec sous son autorité les Evêques Eudes et Archipiade, et qu’un autre Évêque ne peut en aucune manière révoquer un autre évêque par sa seule et unique volonté.

Pour autant, à la vue des graves accusations prononcées pas son éminence Archipiade, le secrétariat de l’Église annonce la création d’une commission d'enquête qui aura comme mission de faire la lumière sur les agissements présumés de Monseigneur Eudes et de convoquer par la suite un tribunal ecclésiastique sous le regard de la Chancellerie qui pourra déclarer sa destitution.

Par ailleurs à la vue de la crise actuelle, les membres de la cathédrale s’associent à l’initiative de son éminence Archipiade de réunir les frères et sœurs de notre Église le quinzième jour de ce mois afin de réviser l'organisation des représentants de l’Église agissant en Hurlevent.

Que la Lumière nous apporte la paix.
Trasah Arrington
Trasah Arrington
Citoyen

Nombre de messages : 34
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 27
Date d'inscription : 29/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Brunnus le Mar 16 Avr 2019 - 9:24

Des acolytes auront mis une nouvelle affiche.


Le 16ème jour, du 4ème mois de l'an 39

L’église de la Lumière annonce que les prêtres et les paladins réunis dans l'abbaye du Comté-du-Nord le 15ème jour du 4ème mois ont réaffirmé leur volonté de pouvoir choisir en conclave l'Evêque de Hurlevent. Ils ont par ailleurs renouvellé leur confiance au Frère Eudes qui avait, à cette occasion, remis son mandat entre leurs mains.

Que la Lumière nous guide.

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Edll

Brunnus
Brunnus
Citoyen

Nombre de messages : 99
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 33
Date d'inscription : 20/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Trasah Arrington le Mar 16 Avr 2019 - 13:56

Une version corrigée de l'affiche aura rapidement été placardée.

Le 16ème jour, du 4ème mois de l'an 39

L’église de la Lumière annonce que les prêtres et les paladins réunis dans l'abbaye du Comté-du-Nord le 15ème jour du 4ème mois ont réaffirmé leur volonté de pouvoir choisir en conclave un Evêque pour les représenter. Ils ont par ailleurs renouvelé leur confiance au Frère Eudes qui avait, à cette occasion, remis son mandat entre leurs mains.

Que la Lumière nous guide.
Trasah Arrington
Trasah Arrington
Citoyen

Nombre de messages : 34
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 27
Date d'inscription : 29/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Eudes Bonefoy le Mer 1 Mai 2019 - 20:49

De nouvelles affiches trônent sur les panneaux d'affichage de la Place Faol, imprimées par l’Évêché de Hurlevent.

Citoyens de Hurlevent,

Dans le but de faire face à la précarité et aux surcoûts engendrés par la guerre et aux récents événements à Hurlevent, l'Eglise de la Lumière annonce la création d'un fond dédié aux entreprises et commerces, qui pourront y emprunter sans qu'il n'y ait de taux d’intérêts. Il aura pour but de permettre aux dirigeants de ces structures de faire face aux sinistres, ou de développer ou lancer une activité.
Il devient en effet urgent d'empêcher que le tissu commercial et artisanal de la Cité ne soit touché, et de permettre à chaque dirigeant d'entreprise de faire fructifier son activité, même dans l'adversité.

Ce fond sera inauguré le 7ème jour de ce mois, à 21h30, à l'occasion d'une messe dans la Cathédrale de la Lumière, suivie d'un appel aux dons pour commencer à l'abonder. Nous vous invitons à venir célébrer avec le clergé de Hurlevent le lancement de ce nouveau projet de l'Église de la Lumière !

Que la Lumière vous guide en ces temps sombres,
Eudes Bonefoy
Eudes Bonefoy
Citoyen

Nombre de messages : 64
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : 42
Date d'inscription : 23/11/2017

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Trasah Arrington le Mer 1 Mai 2019 - 21:37

L'annonce aura rapidement été corrigée.

Citoyens de Hurlevent,

Dans le but de faire face à la précarité et aux surcoûts engendrés par la guerre et aux récents événements à Hurlevent, l'Evêque Bonefoy annonce la création d'un fond dédié aux entreprises et commerces, qui pourront y emprunter sans qu'il n'y ait de taux d’intérêts. Il aura pour but de permettre aux dirigeants de ces structures de faire face aux sinistres, ou de développer ou lancer une activité.
Il devient en effet urgent d'empêcher que le tissu commercial et artisanal de la Cité ne soit touché, et de permettre à chaque dirigeant d'entreprise de faire fructifier son activité, même dans l'adversité.

Ce fond sera inauguré le 7ème jour de ce mois, à 21h30, à l'occasion d'une messe dans la Cathédrale de la Lumière, suivie d'un appel aux dons pour commencer à l'abonder. Nous vous invitons à venir célébrer avec le clergé de Hurlevent le lancement de ce nouveau projet de l'Evêque Bonefoy !

Que la Lumière vous guide en ces temps sombres,
Trasah Arrington
Trasah Arrington
Citoyen

Nombre de messages : 34
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 27
Date d'inscription : 29/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Eudes Bonefoy le Lun 6 Mai 2019 - 22:39

Contemplant avec une certaine lassitude les dernières annotations de Trasah Arrington sur les affiches de l'Eglise de la Lumière,  deux acolytes auront déposé ce petit rappel quand à l’événement de demain tout en se doutant qu'il serait, lui-aussi, inlassablement "corrigé" par un paladin ayant sans doute trop de temps libre.

Ne manquez pas la messe du 7ème jour de ce mois, à 21h30, dans la Cathédrale de la Lumière, suivie d'un appel aux dons pour commencer à abonder le nouveau fond dédié aux entreprises et commerces de l'Eglise de la Lumière !
Eudes Bonefoy
Eudes Bonefoy
Citoyen

Nombre de messages : 64
Lieu de naissance : Les Carmines
Age : 42
Date d'inscription : 23/11/2017

Feuille de personnage
Nom de famille:

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Trasah Arrington le Lun 6 Mai 2019 - 23:54

L'affiche sera de nouveau corrigée par des prêtres de l'Eglise, et le sera probablement jusqu'à ce que le Père Bonefoy ait rendu public le fait qu'il a fait changer son nom en "Eglise de la Lumière".

Ne manquez pas la messe du 7ème jour de ce mois, à 21h30, dans la Cathédrale de la Lumière, suivie d'un appel aux dons pour commencer à abonder le nouveau fond dédié aux entreprises et commerces mis en place par l'Evêque Bonefoy de l'Eglise de la Lumière !
Trasah Arrington
Trasah Arrington
Citoyen

Nombre de messages : 34
Lieu de naissance : Hurlevent
Age : 27
Date d'inscription : 29/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Annonces de l'Eglise de la Lumière - Page 2 Empty Re: Annonces de l'Eglise de la Lumière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum