-25%
Le deal à ne pas rater :
25% sur l’Ecran Gamer Hp 25MX
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

De nouvelles terres

Aller en bas

De nouvelles terres Empty De nouvelles terres

Message par Gassan Bellodore le Mer 7 Sep 2016 - 19:37




Quelque part en mer, les premiers jours du neuvième mois de l'an 36.

-"Plus de deux mois capitaine... C'est beaucoup plus que prévu.
-Il n'y avait pas de durée prévue.
-Peut être. Mais un trésor, ça ne vaut pas deux mois d'errance.
-Tu ne comprends pas gamin... C'n'est pas qu'un simple trésor. C'est un trésor légendaire. Je te l'ai déjà dis, je leur ai tous déjà dis !"
Gassan se leva de son fauteuil en frappant son bureau d'une paume sèche et nerveuse. L'encrier, heureusement presque vide, s'en retrouva renversé, les quelques gouttes qui y restaient encore s'étalant sur un coin de parchemin en un chapelet noir.
-"Un trésor, même légendaire, ça ne coûte pas des promesses impossibles à tenir. Ça ne coûte pas la confiance d'un équipage !"



De nouvelles terres Clayga11


Le jeune quartier-maître fronça ses sourcils, son visage expressif avait mûri avec le temps, et l'expérience.
Gassan le fixa pourtant un long moment de silence suite à cette invective. Il s'approcha de lui lentement, contournant son bureau en le frôlant du bout de ses doigts victimes de quelques tremblements. Il s'approcha de lui comme un serpent s'approcherait d'une souris qui aurait osé combattre au lieu d'essayer de fuir.

-"Qu'est ce que tu viens de dire, gamin...?

-Vous n'me faites pas peur capitaine. Et me tuer parce que je vous ai offensé ne fera qu'aller dans le sens de ce que je viens de dire."

Il ferma les poings lentement tout en tenant le regard de son capitaine, la témérité et le sens de sa responsabilité allant outre la tension dans la pièce qui, malgré son courage, ne le rassurait pas. Il brisa lui-même le silence devenu trop pesant.

-"Vous avez vu les mêmes choses que moi, capitaine. Le début de l'expédition pouvait encore passer, malgré la stérilité de vos recherches entêtées pour ce trésor. Mais ces dernières semaines... Vous avez vu les mêmes choses que moi oui ou non ?! Tout le monde a vu ces choses là ! C'est beaucoup trop à supporter pour la plupart de l'équipage. Certains n'en dorment toujours pas. Et vous, vous vous enfermez dans votre bureau à longueur de journée, n'en sortant que pour donner l'ordre de foncer vers un cap d'où ces choses horribles semblent provenir. La peur et l...

-La peur ?" S'étonna Gassan en lui coupant la parole. Il souffla un bref rire par le nez.  "Tu n'sais même pas c'que c'est qu'la peur..."

Un long moment de silence intervint à nouveau, les deux hommes échangeant un regard si intense qu'on aurait pu croire à la venue imminente d'un duel à mort. Fort heureusement personne n'était là pour assister à ca. Jusqu'à ce qu'on vienne tambouriner à la porte, au même instant où la voix de la vigie se mit à résonner dans tout le navire.

-"TERRE EN VUE CAPITAINE ! TERRE INCONNUE !"

Gassan sourit brièvement à Clay. Il hurla si fort ses ordres, sans bouger, que Clay en plissa les yeux, les oreilles agressées. On entendit l'homme derrière la porte détaler à toute vitesse une fois les ordres donnés. Le capitaine poussa Clay d'un revers du bras et quitta son bureau à grandes enjambées, rejoignant son équipage.

Quelques secondes passèrent avant que le jeune quartier-maître ne se mit à bouger. Il resta planté là un instant avant de poser son attention sur le bureau de Gassan, recouvert d'un chaos de documents et d'outils de navigation.
Il s'approcha doucement du bureau, avec la prudence de l'explorateur qui s'approche d'un tombeau sacré scellé depuis des siècles et enfin accessible.
Ce n'est pas de la peur, ni de l'horreur, qu'exprima le visage du jeune homme, lorsqu'il parcourut rapidement les documents posés sur le bureau. Si quelqu'un avait pu assister à ce qui se passait dans le regard du quartier-maître à ce moment précis, il n'aurait pas su d'écrire avec des mots justes ce sentiment. Clay lui-même n'aurait su décrire avec exactitude le frisson qui le traversa à ce moment là.
Toujours est-il que pendant que le jeune homme restait là, coi, le visage pâle, la Belle Veuve, aux mains nerveuses de son capitaine, approchait des côtes d'Azsuna.

Gassan Bellodore
Gassan Bellodore
Citoyen

Nombre de messages : 53
Lieu de naissance : Loin
Age : 28
Date d'inscription : 16/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum