La Garde de Hurlevent
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de ...
Voir le deal
49.99 €

[Descriptif] La caserne de la Garde

Aller en bas

[Descriptif] La caserne de la Garde Empty [Descriptif] La caserne de la Garde

Message par Karven Stolen Jeu 11 Juin 2020 - 1:53

DESCRIPTION DE LA CASERNE :


1. La caserne :

[Descriptif] La caserne de la Garde Plan_c11

Située au 1, Place d'Arme, la caserne de la Garde de Hurlevent (phasée dans le bâtiment du SI:7) est un lieu incontournable des habitants de la Cité, tout autant que pour ceux n'étant que de passage en ville. Vaste édifice de pierres et de bois, le quartier général du guet trône au milieu d'une vaste cour, laquelle accueille également les locaux du SI:7 et le Centre de Commandement. Ladite cour peut être close par deux herses situées à son entrée, au niveau du Hall des Champions.
Sont visibles de part et d'autre les nombreux mannequins d'entrainement et autres cibles d'exercice pour le tir ; ici s'entrainent les gardes mais également les membres de l'Alliance. Sur la droite de la cour, proche du majestueux chêne qui projette son ombre sur toute l'enceinte, un buste de marbre se dresse fièrement, représentant feu le Commandant Tarnhelm Hellenlicht.
Lorsqu'on se trouve devant l'édifice, on remarque tout d'abord une vaste porte renforcée d'acier disposant d'un fenestron.
Il va de soi que seuls les membres du guet disposent des clefs de la caserne, dont l'accès est strictement réglementé !

Face à l'entrée, côté gauche de la porte et accroché au mur, un panneau d'affichage recueillant les différentes proclamations de la Garde et autres avis de recherche. A noter la présence d'une niche, prête à accueillir les fidèles molosses parfois employés dans le régiment. Côté droit, une plaque de cuivre est solidement fixée à même la pierre, cette dernière recouverte des noms des Gardes morts dans l'exercice de leur fonction.
Non loin, un pilori qui accueille parfois quelque prisonnier manquant de veine, laissé attaché ici à la vue de tous dans l'espoir que sa honte lui passe l'envie de recommencer à braver les lois de Hurlevent. Encore plus à droite, au delà des mannequin d'entrainement, une cabane demeure à l'ombre du chêne.
Aménagée des années de cela par des gardes mettant un point d'honneur à faire respecter la discipline, le "trou", tel qu'il est appelé maintenant, accueille les punis en son sein, à leur grand dam.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen11

Proche des remparts, à l'entrée de la cour, un imposant édifice de bois à l'air sinistre sert aux membres de la Garde lorsque des condamnés à mort ont rendez-vous avec la corde.
A noter la présence, au pied de la potence, d'un billot où sont exécutés par décapitation les condamnés de plus nobles naissances.
Au fond de cette cour, enfin, les écuries ; ici sont choyées les montures des membres du régiment. Il n'est pas rare, d'ailleurs, de voir des Gardes de corvées aider les palefreniers.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen12

2. L'entrée, la grand'salle & la salle d'interrogatoire :

Une fois passé la lourde porte gardant l'entrée de la caserne, on trouve ici des rateliers de part et d'autre ; permettant aux civils de se délester de leurs armes et de leurs effets avant d'être soumis à une fouille au corps, mais utilisés également par les gardes afin d'y déposer leurs armes, boucliers, heaumes, et autres équipements.
Depuis l'entrée, on aperçoit de l'autre côté de la grand salle l'imposant escalier menant au 1er étage. Sont visibles également les armoires à documents où sont stockées plaintes, rapports et autres casiers judiciaires. Entre ces dernières, la porte qui donne sur la cantine de la caserne.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen13

La vaste pièce centrale, appelée "grand salle", permet aux Gardes de se rassembler sur ordres de leurs supérieurs. C'est également un lieu d'échanges, où camarades fraternisent autour de dossiers et enquêtes dont on discute, où l'on peut se permettre - sans abus - d'aborder divers sujets également plus légers.
Au niveau de la table, contre les escaliers, on peut également se restaurer sommairement ; en atteste la machine à café dont raffolent certains et autres nécessaires à thé et boisson plus classique telle que l'eau. L'eau c'est important, un jour il n'y en aura plus.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen14

Au fond de la grand salle, une courte marche permet d'accéder à la salle d'interrogatoire. C'est ici que sont reçus les individus souhaitant déposer plainte ou évoquer divers sujets avec la Garde. C'est ici également que sont entendus les prévenus, suite à leur convocation ou leur interpellation. On y trouve tout le nécessaire pour la rédaction de la paperasse. Un bon garde doit être prêt à user de sa plume !
Sur la gauche, un tableau d'affichage permet aux membres du guet de communiquer en interne. Sur la droite, une vaste toile représentant les effectifs de la Garde en l'an 37. Nombreux, hélas, sont morts ou disparus à l'heure actuelle...
Depuis la salle d'interrogatoire, un escalier permet de descendre jusqu'aux geôles.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen16

3. Les geôles :

En bas de l'escalier menant au sous-sol, une robuste grille d'acier donne accès aux fameuses geôles de la caserne. Ces dernières sont en tout et pour tout une succession de solides cellules à barreaux métalliques, closes par des portes munies de serrures toutes aussi résistantes. A l'intérieur, l'on y trouve de la paille, une gamelle d'eau, un seau d'aisance et des fers fixés au mur, permettant d'attacher chevilles & poignets des prisonniers.
Juste à droite de l'entrée desdites geôles, une étagère permettant le stockage des effets personnels des prisonniers, des formulaires de casier judiciaire vierges, d'un fusil à fléchettes tranquillisantes, mais également de vieilles frusques & couvertures à prêter, au besoin, aux "pensionnaires".
A noter qu'un repas (le plus souvent à base de soupe et croutons de pain rassi) est donné aux prisonniers le matin à 8h et le soir à 21h.

Un complexe système de runes permet qu'une zone anti-magie soit maintenue en permanence au sein des cellules, empêchant ainsi les rébellions et autres évasions au sein des geôles par l'emploi de moyens magiques.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen29

4. Les casiers, douches & dortoirs :

Après avoir passé l'entrée de la caserne, puis pris à droite dans la grand'salle, l'on pénètre dans un large couloir aux murs duquel sont adossés des casiers ; un pour chaque membre du régiment, dans lequel ce dernier peut stocker à loisir ses vêtements, effets personnels, armes. A la suite de ce couloir, les douches. Côté droit pour les femmes, gauche pour les hommes. Une fois les douchées passées, les gardes se retrouvent au sein des dortoirs mixtes. Néanmoins et ici encore ; les femmes à droite, les hommes à gauche. Gare à ceux qui transformeraient les dortoirs en foutoir ! Les officiers veillent à ce que la discipline règne ici aussi, jusqu'à la façon dont on fait son lit.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen18

5. La réserve

De retour dans la grand salle, une porte dérobée sur la droite donne accès à la réserve de la caserne. Cette dernière regorge de biens divers, depuis les denrées alimentaires (farine, blé, légumes, viandes séchées, etc...) pour les cuisines et autres stocks d'eau potable, au matériel d'entrainement pour le service Instruction, en passant par les réserves en bois pour le chauffage de la caserne à la rude saison.
Chauffage réalisé par l'intermédiaire d'une robuste chaudière. Au fond de la vaste pièce, une section est maintenue close par de solides barreaux et une porte d'acier. Ici sont entreposées les réserves en armes, armures et explosifs ; d'accès restreint bien entendu.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen20

6. Les archives :

A l'extrémité de la réserve, une porte donne sur la salle des archives. Ici sont classées les centaines et centaines de rapports, dossiers, notes et autres classeurs d'enquêtes âgés, s'accumulant au fil des années. Véritable labyrinthe pour les non-initiés, cette pièce répond aux normes "gnomes" de classement ; le Sergent Lestepattes y veillant comme à la prunelle de ses yeux sagaces. Il se dit que certains gardes y ont disparu durant des heures, retrouvés au petit matin assommés sous des piles de dossiers, il se raconte également que quiconque s'y invitant sans la permission de la maitresse des lieux peut en ressortir partiellement brûlé (avec de surcroit une retenue sur solde conséquente !).
Cette pièce, véritable trésor d'informations, est d'accès restreint, réservée aux seuls officiers, sous-officiers et éventuellement gardes en ayant reçu l'autorisation.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_Blender_Archives

7. Le bureau du Service Enquête :

De retour dans la Grand Salle, et une fois gravi l’escalier menant à l’étage, une première porte se présente au visiteur ; celle du bureau du Service Enquêtes. Deux bureaux et ce qu'il faut de chaises permettent de travailler dans le calme et se réunir afin de se pencher et travailler en commun à la résolution d’épineux dossiers. Il n'est pas rare de voir accrochés aux murs de longs et larges parchemins de synthèses, sans compter des piles et des piles de rapports divers, pouvant être rangées dans des étagères donnant l'impression qu'elles sont sur le point d'exploser. Accroché au mur, un vieil avis de recherche (collector) de Guilljox Noire-Chausse. Un cible de fléchettes, dans un coin du bureau, permet aux enquêteurs de se détendre et reposer leurs méninges !
Il va de soi que cette pièce, contenant nombre de rapports "sensibles" et secrets, est d'accès restreint ! Seuls les officiers ou sous-officiers peuvent en autoriser l’accès. Gare à celui qui y serait pris sans y avoir été invité.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen19

8. Le bureau des Sous-Officiers, du Recrutement & et de l'Instruction :

A l'étage, la seconde porte offerte au visiteur donne accès au bureau des Sous-Officiers. Ici, une simple table pour des réunions ou pour recevoir en entretien, quelques étagères pour de la menue paperasse, et surtout un accès, vers la droite au bureau du Recrutement, et vers la gauche, au bureau de l'Instruction.

Le bureau du Service Recrutement est parfaitement ordonné, spacieux. L'espace est dégagé hormis un dossier et quelques feuillets de note sur le bureau au centre. Des étagères contenant les anciennes postulations, un tableau d'affichage tenant à jour les dates d'entretien, et une armoire fourre-tout ; telle est l'ébauche de l'endroit. Un buste de feu Variann Wrynn et du Haut Roi Anduin Wrynn trônent dans la pièce, scrutant de leurs regards de pierre les candidats venant passer leur entretien avec les recruteurs du régiment.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen22

Le second bureau sur la gauche est réservé aux membres du Service Instruction. A l'intérieur dudit bureau, l'on retrouve les notes et rapports des instructeurs quant aux entrainements passés et à venir, les dossiers administratifs des gardes créés à leur admission (et les suivant tout au long de leurs carrières), les consignes données quant à telle ou telle recrue ou pour tel ou tel entrainement. Outre une large table (et ce qu'il faut comme parchemins vierges et nécessaires à écrire) permettant les réunions entre instructeurs, on trouve ici du matériel d'entrainement en vrac, diverses notes sur parchemins, une armoire contenant de nombreux ouvrages sur l'escrime, les armes à distance, les techniques de combat anciennes et modernes, ainsi qu'un large tableau d'ardoise.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen23

9. Le bureau des Officiers :

Une fois revenu dans le couloir du premier étage, la dernière porte - la plus à gauche - donne accès au bureau des Officiers. Ce lieu d'importance capitale pour la bonne marche du régiment voit passer années après années les membres de l'Etat-Major de la Garde. Le bureau des officiers est l'endroit où se regroupent les gradés pour débattre, échanger, travailler en paix, ou tenir des entretiens privés avec les assermentés. A l'intérieur dudit bureau, trône fièrement le buste de feu Varian Wrynn, mais également la toute première version du Codex, signé par feu le Commandant Tarnhelm Hellenlicht. Au centre de la pièce, un large bureau et le fauteuil du Commandant, encadrés par des sièges plus petits. En sus, des armoires et étagères contenant des rapports confidentiels et autres notes ignorés par la troupe, car trop sensibles.
Il va de soi que ce bureau, contenant nombre de rapports et échanges "sensibles" et secrets, est d'accès restreint ! Seuls les officiers en possèdent les clefs.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen25

10. La chambre d'Hellenlicht :

Juste après l'escalier en colimaçon donnant accès au bureau de l'Intendance et peu avant l'entrée de l'infirmerie, une petite porte dérobée offre un accès à la chambre privée du Major Hellenlicht. Ici, rien de superflu ; un lit de camp, une armoire pour ses quelques vêtements, un ratelier pour ses armes et son armures, et enfin une cantine contenant les quelques trésors inconnus de Laurelinn Elma Hellenlicht. Une bougie éclaire suffisamment l'endroit pour la lecture de livres et autres rapports. Seule "note" personnelle visible, un tableau au mur représentant feu son cousin, Tarnhelm.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen24

11. L'infirmerie :

Au fond du couloir, à l'étage, une large porte donne accès à l'infirmerie. Havre de paix pour les gardes en convalescence, il n'est pas rare que cette pièce soit cependant des plus animée ; accueillant les blessés en service tout comme les civils - si nécessaire. A l'intérieur, une rangée de lits, lesquels sont encadrés par des trépieds permettant l'accroche de perfusion, et plusieurs étagères contenant pansements, potions, baumes, matériel chirurgical, etc. On note aussi un chariot roulettes sur lequel repose le nécessaire pour les soins d'urgence. Au fond de la vaste pièce, une porte donne sur la morgue, où sont entreposés les cadavres et où ont lieu les autopsies.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen26

12. Le bureau du Service Infirmerie :

Accessible par une porte, à gauche lorsqu'on entre dans l'infirmerie ; le bureau des infirmiers. De taille modeste, se bornant au strict nécessaire, l'endroit est aménagé par quelques meubles. On trouve ainsi le bureau de l'infirmier en chef, sur lequel trônent les dossiers du moment des patients - Gardes ou civils - et divers rapports de soins. On trouve également de nombreux livres de médecine, lesquels sont le plus souvent rangés dans une large étagère, contigüe à une plus petite où sont classées les fiches médicales des Gardes. Dévolue à l'aspect purement administratif des membres du Service Infirmerie, l'endroit, proche des lits des patients, permet à l'infirmier de mettre à jour sa paperasse (essentielle s'il est besoin de le préciser) sans s'éloigner de ses malades.
On y trouve également un surplus de matériel médical, entreposé dans diverses caisses et remises.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen27

13. Le bureau du Service Intendance :

Une fois de retour dans le couloir du 1er étage, et après avoir gravi l'escalier en colimaçon, on accède au bureau du Service Intendance. Ici, tout ce qui est nécessaire à l'entretien des armures, à leurs expertises, réparations diverses, ou commandes à passer pour le compte du régiment.
Au centre trône une vaste table d'un bois de chêne solide, où l'on peut à loisir examiner et retaper toute pièce d'armure ou arme cabossée. Aux murs, divers râteliers, armoires et étagères, contenant tant du matériel que de la paperasse, tandis que sur la gauche de la pièce se tient un bureau de bonne facture, siège où les Intendants tiennent à jour leurs registres et rédigent les contrats avec les fournisseurs du régiment.

[Descriptif] La caserne de la Garde A_blen28
Karven Stolen
Karven Stolen
Officier supérieur de la Garde
Officier supérieur de la Garde

Nombre de messages : 3956
Lieu de naissance : Elwynn
Age : 33
Date d'inscription : 25/11/2012

Feuille de personnage
Nom de famille: Stolen

Sarisse Langeais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum