La Garde de Hurlevent
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Code promo Cdiscount : 7€ dès 50€ et ...
Voir le deal

Plaque commémorative de la victoire du Major Laurelinn Hellenlicht

Aller en bas

Plaque commémorative de la victoire du Major Laurelinn Hellenlicht Empty Plaque commémorative de la victoire du Major Laurelinn Hellenlicht

Message par Zénith Blacksmith Mer 8 Sep 2021 - 0:28

*Suite aux nombreux passages de Zénith Blacksmith pour des avis et mesures, voici enfin la plaque en place sur la porte des officiers de la Garde de Hurlevent. Le panneau est structuré en plusieurs parties : la scène se déroule sur plusieurs plans. Au premier plan, nous discernons le public venu assister à la joute. On peut y voir representé de dos et en tenue d’apparat sur le premier tier du tableau en partant de la gauche, la Garde de Hurlevent avec les noms de divers gardes légendaires et actuels tels que Mathilda Koen, Marc Anron, Adèle Aheed, Reed Fabre, Jack V. Lovelace, Phèdre Ambervale, Leyra Finegann, Esther Lehman ou encore Boêndal Trombl’argent. Sur la frises décorative qui entoure le tableau , tous, sans exceptions sont dans une posture joyeuse, de victoire. Si on observe bien les coupes et couleurs de cheveux, les tailles et morphologies, on peut se rendre compter que les modèles qui Zénith a rencontré sont fidèles à la réalité. Pour les autres, c’est une image classqiue selon leur race.
Sur les deux tiers restant, du milieu vers la droite, diverses personnalitées elles aussi nommées comme des membres de la Flotte Hurlante, du Kraken, de la Chope Sucrée ou encore du Sang Dragon. Tous sont en habits traditionnels de leurs corportations et arborants les symboles de leur appartenance à un équipage ou une entreprise.
Au second plan, le cœur de la gravure. On y voit seulement deux personnages. A gauche, agenouillé dans une posture de soumission et de douleur, le paladin dans son armure dorée. Son arme, une lance avec un motif torsadé de jaune et de blanc git, brisée, à ses cotés. Son cheval est tout simplement entrain de brouter de l’herbe en retrait, couvert par une schabraque aux couleurs de son ordre.
A droite, Laurelinn est representée avec une très grande finesse. Les détails sont bien présents et la grande taille de la plaque permet vraiment de les representer et pas simplement de les esquisser et de laisser l’imagination faire le reste. Laurelinn est representée dans une armure d’apparat lourde et éternellement cabossée. Le cheval est representée debout sur ses pattes arrières, le bouche fièrement dressée vers le ciel et que Laurelinn brandit et une lance torsadée de blanc et de bleu. Une amande de Lumière triomphante semble irradierde son corps. On a l’impression que la Lumière elle-même apprécie la victoire de la Major. Son cheval est recouvert d’un schabraque aux couleurs de la Garde de Hurlevent même si elle semble bien plus somptueuse que celle d’un garde lambda. Malgré l’envie de retranscrire une situation épique, Laurelinn n’est pas plus grande, pas plus forte mais elle est representée avec un soucis du détail qui va plus loin qu’une representation classique.
Entre les deux jouteurs, la lice est representée avec un sol herbeux et une solide barrière de bois d'un mètre cinquante de hauteur peinte en rectangles de tailles identiques bleu, blanc et rouge et se terminant par un drapeau monté sur une pique aux couleurs de chaque équipes. Sur la hampe, le Lion d’Or de l’Alliance observe les jeux.
Au troisième plan, à droite, sont representés le stand de la maison Garde-Jour, avec des brancardiers debout et tenant à une main des civières, deux hommes sont en mouvement vers le paladin. A gauche, une Zénith à l’épaisse chevelure blonde décoiffée, saute en applaudissant. Elle est vêtue d’une jolie robe couleur crème avec des tas de nœuds noirs. Une partie de ses jambes couleur ivoire est visible et ses chaussures sont en cuir aux lacets marrons. Elle est l’incarnation de la joie à coté d’un Karven Stolen qui présente bien mieux qu’au moment de l’évenement, les deux bras valides dans un mouvement d’applaudissements humbles.
Au quatrième plan, en hauteur par rapport au reste de la scène. Il n’y a qu’un seul personnage : Hermione Rosenbeck qui arbitre, habillée d’une grande robe de laine blanche, sa hanche portant une ceinture de cuir qui soutient un épais livre representant ses responsabiltiés. Elle est surmontée par une banderole avec le symbole du royaume de Hurlevent.
Le bord de la plaque est ornée de frises en verre similaires à des,vitraux avec les noms des personnes representées mais aussi les blasons des régions, villes et organisations qui font le royaume, le tout en plomb. Le métal n’est pas gris. Les détails sont tous en couleur, les yeux, les ceintures et les bijoux sont des gemmes. La majorité des couleurs sont faites à l’aquarelle recouverte d’un vernis fin pour protéger cette couleur. La griffe de Zénith, est discrètement cachée dans le décor.
La plaque de fer, tellement travaillée que le matériau a perdu toutes ses propriétés font que le métal ne rouillera pas. Le principal problème est que la plaque est très lourde. C’est une belle œuvre, mélange de ferronerie, joaillerie, verrerie, gravure et peinture. C’est une œuvre faite par une personne adorant les contes, légendes, mythes et épopées.*

Zénith Blacksmith


Zénith Blacksmith
Citoyen

Nombre de messages : 1
Lieu de naissance : Paris
Age : 23 ans
Date d'inscription : 08/09/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum