-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Mer 2 Oct 2019 - 21:27

La Gazette de Hurlevent
-
Edition de fin de Guerre ?

Vers une fin de la Guerre ?
En tout cas, fin du front de guerre de Strangleronce !


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen23
Les commandants (première plan) ordonnant à la troupe de se mettre en rang.

Le Front de Guerre de Strangleronce a pris fin ce mercredi 25 Septembre de l'an 39 par la victoire de la Horde sur l'Alliance mais aussi par l'élimination pure et simple de la malédiction Gurubashi. En parallèle, Des événements se déroulant en Kalimdor semblent remettre en question la guerre ouverte avec la Horde avec la Cheffe de Guerre Sylvanas Coursevent qui a abandonné son peuple et son rôle.

L'objectif était commun, mais les intentions étaient différentes. Du 24 Septembre au 25 Septembre de l'an 39, la Horde et l'Alliance se sont tournés vers Zul'Gurub afin de mettre fin à la malédiction qui frappait la cité. Lorsque le service de renseignement de l'Alliance sut que la Horde allait tenter une percée au sein de Zul'Gurub, la décision fut prise par l'Etat-Major de suivre leurs traces afin d'user de leur avancée à l'avantage de l'Alliance.  

"Si la Horde reste notre ennemi, notre but véritable reste la menace de Zul'Gurub." dit le commandant Jilano Alhuïn.

La première réflexion reste évidente à leur arrivée à Zul'gurub mais elle est le reflet d'une réalité qui complexifiera les recherches: Zul'Gurub est grandiose et immense. Les Trolls sont des bâtisseurs d'une redoutable complexité, œuvrant dans la démesure. L'Alliance est très rapidement confrontée aux défenses de la cité, notamment des salles remplies de serpents et d'araignées, ainsi qu'à la magie des trolls, mais rien de comparable à la malédiction que les initiés à la magie peuvent ressentir.

A la recherche d'une zone où passer la nuit, nous finîmes par trouver des rescapés trolls, restés dans leur campement lorsque les autres ont fuit. Ils expliquèrent que les forages gobelins avaient réveillé dans les profondeurs de Zul'Gurub un mal, dont ils n'avaient vent, étant bien antérieur à la fondation de Zul'gurub. N'en sachant guère plus, les trolls furent relâchés et les tours de garde se mirent en place.

A peine sortie de notre campement à la recherche de l'origine de la malédiction, la Horde arriva en force à notre encontre, souhaitant au préalable parlementer avec les commandants de l'Alliance. Cette tentative fut mise en échec par l'insubordination de certains soldats des deux factions, allant contre les ordres de leur commandant, pour se jeter contre l'ennemi, provoquant une mêlée générale.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen25

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen26

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen28

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen29

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen27

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen30
Quelques gnomographies de l'affrontement Alliance-Horde

Le commandant Maluchka (Horde) et Deming (Alliance) tombèrent durant le combat sous le joug de la malédiction des lieux qui en prirent le contrôle, activant par la suite une série de Totem à l'aura noire mais différente du vide partout dans la cité Troll. Assaillie, nous devons tous lutter contre les fameux totems et des tikkis qui s'opposent à notre avancée. Une fois ceux-ci tombés et purifiés, nous parvînmes sur l'île centrale de la cité pour récupérer nos commandants délivrés de la malédiction qui se succéda par un dernier combat pour obtenir des anneaux magiques.

Trop affaiblis par la lutte contre les tikis et les totems, les membres de l'Alliance déclinèrent doucement et le Commandant Jilano dut ordonner la retraite alors que Maluchka s'emparait des deux anneaux. Une défaite en demi-tente puisque si l'Alliance a perdu face à la Horde, l'origine des tremblements de terre et de la malédiction a été brisée, libérant Hurlevent d'une menace destructrice.

--------------

En parallèle, nos informateurs ont révélé qu'alors que la Horde et l'Alliance se battaient en Strangleronce, des événements majeurs s'étaient produits en Kalimdor allant jusqu'à remettre en question la guerre totale que nous vivons.
En effet, selon certaines informations, il semblerait qu'une alliance exceptionnelle entre l'armée de l'Alliance et les Rebelles de Saurcroc ait permis de libérer Orgrimmar de la tyrannie de Sylvanas. La Chef de Guerre Sylvanas Coursevent aurait livré un Mak'gora avec Saurcroc et serait parvenue à le tuer par magie.
Suite à quoi, Sylvanas aurait abandonné Orgrimmar en la laissant aux mains des Rebelles, que l'Alliance n'a pas essayé d'empêcher. A l'heure actuelle, la Nouvelle-Horde se retrouverait sans chef.

Malgré le fait qu'il manque des informations pour reconstruire l'intégralité des événements qui ont mené à un tel dénouement, la présence des forces de l'Alliance et leur coopération avec des forces de la Horde -bien que rebelles contre Sylvanas, remet en question les principes de guerre ouverte et totale contre eux, instauré depuis les événements de la Guerre des épines en Août 38.

Rislon Milloin

 

Le Recrutement implacable des Implacables !

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen24
L'Ordre des Implacables (de Gauche à droite: Alshain Pâlelune, Athreus, le commandant Jan Oberson, et tout à droite le Garde Beorth)

L'Ordre militaire des Implacables, recrute des personnes costauds prêtes à servir l'Alliance dans l'armée. Vous pouvez postuler en vous rendant à leur caserne, siégeant à la Place des Armes de la Vieille-Ville à Hurlevent à côté de la Caserne de la Garde de Hurlevent

Les histoires de la Veillée des Contes


Les Histoires du "Double Jeu"

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Wowsc100
Julien et Léo dans leur costume de scène en train de saluer la foule.

Sous une foule hilare et acclamant, les jeunes artistes en herbe ont fait à la chope sucrée une démonstration de leur talent d'acteur et de mise en scène lors de la veillée des contes du 27 Septembre de l'an 39. Avec deux pièces à leur palmarès et plusieurs autres en préparation dont une en cours de finalisation, Léo et Julien souhaitent promouvoir leur activité et proposent leur service pour animer soirées ou fêtes contre rémunération en livrant des pièces drôles et originales dont une inédite à venir. Vous pouvez les contacter à l'auberge de la Dorée gérée par Allison à Hurlevent.

Ils participeront aussi à la veillée des Contes de la Sanssaint.

Le Citoyen et le Garde


Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé et/ou des faits réels est purement fortuite, totalement involontaire et issue du hasard le plus pur, bien sûr !

Léo porte un équipement à moitié en plaque, cabossé de partout avec de multiples traces de vilaines soudures, et l'autre moitié en bois peint. Du fait maison, sans aucun doute possible ! La cape, usée mais peinte avec talent, est en tissu. Julien arrive en marchant avec assurance, grimé en homme d'âge mûr, la cinquantaine, chauve, barbe poivre et sel, légèrement bedonnant et proprement habillé.



Le vieux citoyen frappe un coup sec à la dite porte.

Le Garde discute avec ses potes.

Le vieux citoyen se penche en grimaçant, écoute à la porte, fronce le visage et frappe à nouveau en soupirant.

Le Garde attrape la Gazette de Hurlevent qui traîne sur une table et y jette un œil.

Le vieux citoyen frotte son épaule gauche, grimace en grommelant puis donne plusieurs coups secs contre la porte.

Le vieux citoyen dit :
Oh !!!! Il y a quelqu'un là d'dans ?

Le vieux citoyen se penche à nouveau et colle son oreille contre la porte.

Le Garde regarde la porte puis les autres, espérant que quelqu'un se décide à ouvrir.

Le vieux citoyen reprend : .. mais ce n'est vraiment plus possible.... *se redresse en colère*.... OH ?!?? *redonne un coup sec*

Le Garde soupire et pose la Gazette. Puis il se dirige vers la porte.

Le vieux citoyen poursuit : ... * lève le poing pour frapper de nouveau*...OH ?!? *le poing s'abattant sur la porte*

Le Garde enfile son équipement, puis son heaume, et va ouvrir le fenestron.

Le Garde dit : Bonsoir citoyen, que peut la Garde pour vous arrêter d- ...

- Aaahhhh ! Enfin !!! *regarde vers le fenestron, sourcils froncés* J'aurais...

- … de taper à la porte ? Ne me coupez pas la parole je vous prie !

- ... *le boulanger reste interdit*

Le Garde regarde le citoyen d'un air inquisiteur.

- Et bien ? Parlez donc, je vous écoute ! Qu'attendez-vous ?

- Bonjour....euh... oui...  *tâchant de se reprendre*... ça fait la huitième fois que je viens et il n'y a jamais personne ! Alors voilà, je viens parce que...

-  *lève la main pour l'interrompre* Un instant je vous prie.

- Pfff.... non mais c'est pas vrai... *les yeux hagards*

Le Garde attrape son communicateur et s'éloigne un peu pour parler.

Le vieux citoyen reprend :
Non mais vous y croyez,  vous ??? *se retournant vers le public* Vous pensez que c'est de la fiction ?  Mais c'est tout ce qu'il y a de plus vrai, je vous assure !!! *aux badauds éventuels*

- Pffffff … par la Lumière ! *roule des yeux exorbités tout en gesticulant de grands gestes* Comment est-ce possible !! ?

Le vieux citoyen roule des yeux et cherche des témoins de l'ineptie de la Garde.

Le Garde raccroche son communicateur à sa ceinture, ses épais sourcils bruns, qu'on ne voit pas, froncés.

Le Garde crie : Les gars ! A cheval ! Une urgence ! Dépêchez vous et PARTEZ TOUS ! Un citoyen a traité un autre de petit gueux ! Ramenez moi cet individu et traînez le par les cheveux .. et qu'on le JETTE EN GEÔLES ! Que Justice soit faite !

- Soyez courageux et valeureux ! Vous êtes DIX pour coincer cette racaille ! *vocifère* GARDE OU CRÈVE !

Le Garde ouvre la porte et laisse passer ses dix valeureux collègues-soldats équipés jusqu'aux dents et fin prêts à éradiquer le moindre problème environnant qui enfreint ce cher et vénéré Codex, livre indétrônable de son chevet.

Le vieux citoyen laisse passer les gardes, totalement halluciné par ce qu'il a entendu, mais où passe son argent !?!

Le Garde referme la porte une fois les soldats sortis et ne laisse passer aucune personne, sauf si cette dernière a été précédemment invitée à le faire par un de ses collègues et/ou lui-même pendant que ses frères d'armes partaient en mission dangereuse.


- Euh... *regardant la porte se refermer*.... et moi ?

Le Garde se repositionne derrière le fenestron et regarde le citoyen.

Le vieux citoyen se replace devant la porte.

- Bonsoir citoyen, que peut la Garde pour vous aider ?

- ... hein... euh... oui, donc... Bonjour....*perturbé*...  je.. j'ai été attaqué et je voudrais porter plainte, je...

Le Garde examine le citoyen d'un air inquisiteur.

- Et bien citoyen ? Parlez donc, je vous écoute !

- Mais...*hallucine de plus en plus*...  là, comme ça, sur le seuil et devant tout le monde ?

Le vieux citoyen regarde autour de lui, mal à l'aise, alors que le communicateur émet un son à nouveau.

Le Garde lève la main, et attrape son communicateur de l'autre tout en fixant le citoyen.

Le vieux citoyen reprend :
Non mais.... ?!? *met sa main sur son front, au bord de l'attaque*

- Un instant je vous prie.

Le Garde s'éloigne un peu pour parler, tournant le dos au fenestron, et au garde à vous pour répondre au communicateur.

- Mais... je rêve ou quoi ... ? *prend à témoin les dieux des emmerdes*...!

- AFFIRMATIFFFF ! J'arrive TOUT DE SUITE !! * toujours au garde à vous devant son communicateur*  

Le Garde raccroche son communicateur, puis se dirige vers le bureau le plus proche et prend un papier en haut d'une pile.

Le vieux citoyen secoue la tête, regardant le public et grommelant dans sa barbe, agacé.

Le Garde ouvre la porte, sort et referme la porte, laissant passer uniquement ceux et celles qui éventuellement auraient pu avoir été invitées à le faire les quelques secondes précédant cette action. Il regarde le citoyen d'un air inquisiteur et dit :
Je suis désolé, citoyen, mais je dois les rejoindre de toute urgence, la situation dégénère et ils ont besoin de moi. *le regarde et lui tend le papier* Citoyen prenez ceci, c'est LE formulaire. Remplissez le et glissez le sous la porte, et nous traiterons votre affaire. * autoritaire *

- Hein ??? . *prend et regarde le dit formulaire*...  Mais.... je ne sais pas écrire moi... et lire pas mieux... .. et c'est tout ??? *le regardant partir au loin*... ben merde alors... Garde ou va Crever ouais...

Mais hélas, sur ces mots, le Garde Ancaré est déjà bien loin, parti sauver Azeroth, barbe au vent sur son grand cheval blanc !

VA CREVER !!!!!



Dame Ange de Carora et le Garde


Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé et/ou des faits réels est purement fortuite, totalement involontaire et issue du hasard le plus pur, bien sûr !

Léo porte un équipement à moitié en plaque, cabossé de partout avec de multiples traces de vilaines soudures, et l'autre moitié en bois peint. Du fait maison, sans aucun doute possible ! La cape, usée mais peinte avec talent, est en tissu. Julien arrive en se déhanchant exagérément, le sourire fendu jusqu'aux oreilles, les cheveux coiffés et plaqués, portant une robe de crêpe rouge et verte, moulante.



Madame Ange De Carora dit : lalallalalalalalla..... *frappe trois coups*... Toc Toc Toc !!! C'est moiiii ! Aaange !!! *d'une voix toujours chantante*

Le Garde Marc Ancaré se retourne et regarde la porte, plissant les yeux au son de la voix.

Madame Ange De Carora frappe à nouveau trois coups légers, théâtrale.

Le Garde Marc Ancaré avise ses collègues ... puis voyant que tout le monde se défile, il se dévoue. Il enfile son heaume, puis son équipement et s'en va à la porte.

Madame Ange De Carora dit : Youhouhhhh !!!! Plein de jolies miches pour voouuus !!! *sourire aux lèvres*

Le Garde Marc Ancaré ouvre le fenestron.

- Ca alors quelle surprise ! *le ton faux* Madame Ange De Carora !

- Aaaah... un brave garde de Notre Bon Roi... *secouant ses mèches rousses* Ouiiii c'est moiiiii ! *ravie*

- *au garde à vous* Garde Marc Ancaré, pour vous servir.

Madame Ange De Carora secoue sa chevelure et replace d'une main experte les mèches derrière l'oreille.

- Oh.... Marc ! ... c'est bien le beau jeune homme aux yeux verts malicieux ? *secouant doucement son panier, la main sur les mèches*

Le Garde Marc Ancaré dissimule un sourire narquois sous son casque, puis hoche doucement.

- En effet .. que peut faire la Garde pour vous aider chère Madame De Carora ? Oh .. sachez tout de même qu'aucune présence féminine n'est en service ce soir .. je préfère vous en avertir.

- Ah.. euh... ah... *vaguement déçue mais se redresse en tendant son panier vers le fenestron*... je vous ai apporté quelques unes de mes excellentes miches... à partager avec vos collègues.... *sourit légèrement*

Le Garde Marc Ancaré se hisse sur la pointe des bottes pour regarder le panier au travers du fenestron, puis fronce ses épais sourcils bruns, cachés par son heaume.

Madame Ange De Carora reprend : Regardez comme elles sont appétissantes ! Je suis sûre que vous avez envie de croquer dedans à pleines dents.... non ? *le sourire engageant*

Le Garde Marc Ancaré regarde autour de lui et s'aperçoit que ses collègues masculins ont déserté l'endroit …


Madame Ange De Carora se dresse sur la pointe des pieds, essayant de voir qui est là...

- Ecoutez ... Madame De Carora ... j'ai, hélas, ordre de ne plus accepter de présents gourmands.

- Ohhhhhh.. mais comment ça ? Mes jolies miches.... *tend son panier, le visage triste*.... fourrées en plus ! préparées avec amour... et paix....

- Désormais ... il faut demander l'autorisation pour pouvoir déposer ... et cela prend … six jours. * le ton monocorde *

- .... six jours ?!? ... mais elles seront rassies ! *scandalisée*

- De plus .... *hochant et balançant du plumeau à chaque mouvement*

- .... Oui ? .... *ton pincé*

- Oui, il semblerait qu'une enquête soit en cours depuis l'étrange disparition de la Garde Emma Standford, curieusement après une de vos livraisons de victuailles … sans compter la longue absence inexpliquée de la Garde Rosseau !

Le Garde Marc Ancaré examine Ange De Carora d'un air inquisiteur.

Madame Ange De Carora tournait une mèche de cheveux autour de son doigt, la mine boudeuse, elle sursaute, outrée.

- .... QUOI ?!??

- Vous avez parfaitement bien entendu *le ton narquois assorti de son sourire qu'on ne voit pas, mais qu'on devine aisément au son de sa voix*. Et c'est pour cette raison que nous passons désormais par des formulaires écrits demandant autorisation.

Madame Ange De Carora a reculé sous le choc de l'annonce, manquant glisser sur les marches du perron.

- Mais c'est de la diffamation !!! Je ne vous permets pas ! C'est.... c'est.... c'est... *en perd ses moyens*.... odieux... *le ton plaintif*

- Nous nous devons de nous protéger contre les illusionnistes qui sont loin d'être à court d'idées pour tenter de nous nuire. J'imagine que vous comprendrez.... d'ailleurs .. qui me dit que VOUS n'êtes pas VOUS ? Hmm ?

Le Garde Marc Ancaré reste d'un calme impassible.

- Me faire ça à moi... *regarde alentour, tout à coup craintive d'être aperçue*.... c'est ... je comprends bien oui, mais.... *soupire, attentive à ne pas être vue d'éventuels badauds*  ... tout de même, moi qui ne suis que paix et amour.... je suis déçue.... depuis le temps que je viens vous offrir mes miches... fourrées.... vous ne pouvez pas faire une exception ? *tend le panier* .. celles si sont fourrées aux abricots ! *sourit*

Le Garde Marc Ancaré se décale pour attraper une poignée de formulaires vierges et revient à la porte.


Le Garde Marc Ancaré tend les formulaires au travers du fenestron.

- Tenez, un par miche. Avec en plus, le détail des composants, fourrage compris.  Ensuite, je transmets .. et nous aurons la réponse dans six jours. Il faut le temps.

- .... un par miche !!! et bien... *ton pincé,  les prenant*... un par fourrage ...*regardant les formulaires*... je ne sais pas si j'ai encore envie de vous les fourrer....*dubitative*... Vous comprenez que cela doit rester du plaisir...

Le Garde Marc Ancaré jette à nouveau un regard pour ces pauvres miches fourrées et refoulées, puis revient aux yeux de madame Ange De Carora, pris d'une illumination soudaine !!!

Madame Ange De Carora reprend : Mais soit ! *ragaillardie*.... Il ne sera pas dit que je compte mon temps et ma peine pour offrir amour et paix aux braves gardes de Sa Majesté !

- Ma foi .......... je vous sens cependant bien embarrassée. Je vais faire une exception, si toutefois vous me  promettez de ne rien dire à personne … * a baissé d'un ton de voix au moins *

Le Garde Marc Ancaré déverrouille la porte et l'entrouvre, le pied derrière la porte pour la bloquer.

- ..... *étonnée*.... vraiment ? vous voulez bien de mes miches fourrées ? *l'observe, la tête penchée*

-  *lui fait signe de parler moins fort ..* chuuuuuut

- Oh.. oui.... *se met à chuchoter, toute émoustillée*

- Oui oui .. mais gardez ces formulaires pour les prochaines fois à venir, désormais vous êtes avertie *lui prenant le panier des mains*

Madame Ange De Carora acquiesce, le laissant prendre le panier, absolument ravie.

Le Garde Marc Ancaré pose le panier au sol et s'empresse  de refermer la porte pour éviter l'intrusion fatale de la dame.

Le Garde Marc Ancaré reprend : Merci infiniment ...

- : Oui, oui, oui.. je comprends... régalez vous, vous allez voir, les abricots sont juteux.. les miches cuites à point...*sursautant tandis que la porte se referme*.. mais... *au fenestron*.. finalement vous ne craignez plus qu'elles soient empoisonnées ?

- *revenant au fenestron, sur le ton de la confidence* J'ai choisi de vous faire confiance .. mais surtout ne le répétez à personne .. *elle apercevra peut être un clin d’œil au travers des fentes de son heaume. Il met sa botte dans le panier, écrasant les miches du dessus pour le ramener près de lui, tout en parlant* Puis-je faire autre chose pour vous être utile madame De Carora ? *le sourire mielleux dans la voix*

- ... Oh.... euh.... et bien.... non... je vais vous laisser, le devoir accompli .. *sourit* ... Bonne soirée Marc ! Régalez vous ! *fait demi tour sur le perron*

Madame Ange De Carora repart en chantonnant, le doigt enroulé dans une mèche rousse, la mine perplexe.

- Merci, qu'Elle vous garde mieux que nous !*la regarde partir tout en ramassant le panier puis, avisant les miches écrasées reprend :* si c'est empoisonné, on va l'savoir tout d'suite ..

Le Garde Marc Ancaré prend la direction des geôles, panier en main, et dit d'une voix plus qu'enjouée : Léooooo ? Mon petit Léooo ? … j'ai un cadeau pour toiiii .... ?


---------------------------
---------------------------
---------------------------

Histoire de Krorwag

Ce soir je vais vous conter l'histoire d'un de mes voyages.

Après ma période militaire aux Hautes Terres Arathies, je me suis dirigé vers le mercenariat. J'étais donc sujet à de nombreux déplacements. Je pris le bateau, fit face à des tempêtes, puis sur le dos de mon sanglier de guerre, je traversais Kalimdor. Au bout de la route se trouvait... Uldum.

Un paysage comme on en a jamais vu. Ceux d'entre vous qui y serait déjà allé auparavant peuvent le confirmer. Uldum et ses étendues sableuses, des dunes à perte de vue, les ruines antiques du peuple Tol'vir... Une vision magnifique. C'était justement là que ma mission prenait place. Je devais protéger un groupe de Tol'vir pendant le rituel sacré de leur peuple. Face à des ruines abandonnées. Le rituel durait depuis une bonne dizaine de minutes, c'était d'un calme plat. Mais ce silence fut brisé...

La terre gronda subitement, une statue s'était animée ! Ma mission était de protéger ce groupe, et je ne comptais pas échouer. Empoignant ma masse, je décide de me ruer sur la statue. D'un violent coup, je vise les articulations. D'abord les chevilles, puis les genoux, de manière à la faire tomber. Dans un fracas assourdissant, la statue s'écrase au sol, et je titube. Ma tête deviens lourde. C'est en tombant au sol que je comprends ce qu'il m'arrive.

Un piège. Les Tol'Vir que je devais escorter se ruèrent sur moi, m'assenant un violent coup de masse derrière la tête, me laissant pour mort. Ce que je peut vous dire, c'est qu'ils auraient du vérifier que j'étais bien mort, car mon casque c'est du solide !

Je regagne peu à peu conscience, et je les vois en train de performer un second rituel, face à une autre statue. Je décide de les en empêcher. Saisissant de nouveau ma masse, je décide cette fois de me ruer sur les Tol'Vir, en faisant tournoyer ce morceau de métal et en fracassant leur crane un à un ! C'est en retournant à Ramkahen que j'appris l'existence d'un groupe désireux de pouvoir qui passait par la réanimation de statue pour attaquer la ville. Je venais tout juste de me débarrasser d'eux.

J'ai donc touché ma prime de mercenaire, en plus d'un beau pactole pour avoir sauvé la ville ! La morale de cette histoire c'est qu'en fracassant les bons cranes, on peut avoir un paquet de pognon !

---------------------------
---------------------------
---------------------------


Histoire de Stanislaw Grisbois

Bonsoir à toutes et à tous !

Si vous m'connaissez pas, j'm'appelle Stan. J'suis druide et cette histoire... je la dédie à ma femme  et à mes amis ! C'est une tracomédie romantique.

L'histoire est celle de Echo et Bz. Elle début dans les champs de blé, tout proches d'une rivière magique. Dans cette rivière patauge joyeusement l'ornithorynque Echo. Vous voyez ce que c'est? Une sorte de mélange de loutre, de canard et de castor. Assez petit et trop mignon. Donc j'vais éviter de répéter l'ornithorynque...l'ornithorynque.. on va dire Echo. Echo pataugeait joyeusement dans la rivière, quand il fut intrigué par un bourdonnement étrange. Il se hissa avec difficulté sur les boues de la berge et pour aller voir à qui appartenait ce chant ! Et là, il vit une créature terrifiante, avec une énorme pine ! Menacer ... un ours endormi.

Cette créature fredonnait un "bzzzz...vais te piquer..bzzz...rends moi mon miel bzzz....vilain !!!!" Echo, pris peur... il recula... et fit craquer une brindille... alors le monstre jaune et noir, un peu duveteux se tourna vers lui ! ET là... S'alluma une flamme dans la nuit.. Le regard de Bz l'abeille géante croisa le regard presque myope d'Echo l'ornithorynque..

Le monde se mit à tourner autour d'eux... l'ours fut oublié et le miel et la rivière... Sur une mélodie fantasque, ils se mirent à courir dans les prés, faisant trembler les pâquerettes et les jonquilles ! Un coup d'aile...bzz.. un coup de palme...Grrr... un coup de dard... mhh.. hmmm..
L'amour oui ! Sauf que subjugués, ils se rendirent compte..après les préalables...que quelque chose allait être assez gênant.. Ils n'étaient pas nu même univers.. Le premier, vivait dans la rivière... La seconde voletait dans les cieux.. Leur amour naissant et déja impossible !

MAIS ! Car y'a un mais.. forcément. Malgré l'impossibilité de conclure..sur une note différente de Bzzzaazaa..beuuz beuz... Le couple décida d'aller voir Maya, au coeur de la Ruche. Elle était détentrice d'une théorie secrète sur le Bien vivre ensemble.. ET non.. elle n'était pas une rebelle militante du social nationalisme qu'on aurait pu supposer, dans un autre conte. Donc, c'est avec espoir... que les presque-amants presque-maudits... Se rendirent chez la prophétesse. Et elle leur dit ceci, écoutez bien.. C'est de la sagesse. L'amouuuur n'a pas de frontière ! Mais vos corps, hélas...ne sont pas compatibles pour atteindre l'orgasmique ascension vers un univers ou seuls les soupirs bousculent les certitudes de la solitude confortable ! Inutile de vous dire que Echo et Bz se regardèrent sans trop comprendre...

Elle leur dit : Devenez divin, des essences de la Vie, l'eau et l'air, en parfaite danse d'harmonie. C'est ce qu'ils firent.

Et depuis, si vous dénichez la belle rivière, près du champ de blé... dans une contrée lointaine... vous sentirez sur vos joues l'air de battements d'ailes et la douceur des terres boueuses. Car c'est un lieu d'amour, où même les ours..voleurs de miel.... S'amusent.

---------------------------
---------------------------
---------------------------


Histoire de Siaraa


Dans un village de haute montagne, vis le peuple des Allatiens, un peuple d'homme oiseau, bien plus noble et respectable que les harpies. Dans ce village, vivait une femme Alatienne nommée Luana. Son désir le plus cher était de voler plus haut et plus loin que quiconque.

Bien que ses ailes ne fussent pas plus larges, ni son corps plus mince que les autres, elle poursuivait ce désir insensé sans répit. Le temps passant, elle vola plus haut et plus loin… que les autres jeunes Alatiens du village.

Et son nom devint connu dans toutes les tribus des Montagnes des Hauts Vents.

Mais Luana n’était toujours pas heureuse. Elle n’était pas heureuse car dans sa vanité et à ses yeux, même si c’était elle qui volait le mieux, elle n’était toujours pas assez bonne. Elle voulait surpasser les autres au point de devenir une légende parmi les Alatiens. Alors, un jour, Luana décida d’escalader le Mont Bak’ta’ana, la Tour de Lumière, et de s’élancer de ces hauteurs vertigineuses jusqu’aux confins du monde.

Ses parents et amis la supplièrent de n’en rien faire, parce que tout Alatiens savaient que voler à cette hauteur était dangereux, car l’air y était pauvre et les vents traîtres. Mais Luana s’obstina, et par un matin froid et clair, elle escalada la Tour de Lumière jusqu’à la roche et à la glace, tout en haut.

De là, elle pouvait voir les limites du monde… les larmes lui montèrent aux yeux à l’idée qu’elle allait finalement affirmer sa supériorité par rapport aux autres Alatiens. Alors, Luana déploya ses ailes et s’élança de la montagne…

Ceux qui la regardaient d’en bas, dirent que Luana vola pendant un instant plus haut et plus loin qu’aucun Alatien ne l’avait jamais fait ou ne le fera... Mais les vents traîtres, se sont ensuite emparés d’elle… et l’air raréfié la projeta vers le sol, où elle mourut parmi les rochers, au pied de la montagne...

Dans sa vanité, Luana n’avait pas vu au-delà de son désir d’être la meilleure … et l’orgueil n’est jamais récompensé... Le Conte des Vents... Sachez garder les pieds sur terre...



Démonstration de savoir-faire à la fête des Brasseurs

Alors que la Fête se déroule du 20 Septembre au 6 Octobre de l'an 39, Forgefer a pris l'initiative de lancer une soirée spéciale où les savoirs-faire de la brasserie, des tavernes et des tournois sont promus.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen34 La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow21
XIong et Borthragg s'apprêtant à mettre en perce un tonneau de bière, ainsi qu'une vue de la fête par les hauteurs

Débuté à partir de 21 heures, La soirée est officiellement débutée par le pandaren Xiong de la Dahui et le nain Borthragg Barbe-de-Mithril de la Brasserie Barbe-Antique avec la traditionnelle Mise en perce d'un tonneau de bière. La Ville de Forgefer leur avait demandé d'organiser une soirée spéciale lors de la fête des Brasseurs afin d'attirer de nouveaux clients et touristes.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Carte_11

Avertis de l'existence de cet événement, La Planque, la Brasserie Barbe-Antique, les Expéditions Fallen et les Chroniques des Astrolabes, la Dahui et le Rempart de Khaz Modan ont répondu présent pour animer la soirée.  offrent leur service dans le divertissement et la boisson.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen35
Stand de la Brasserie Barbe-Antique

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen36
Stand des Chroniques de l'Astrolabes et des Expéditions Fallen.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen37
Stand de la Dahui.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen38
Stand de la Planque.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Fzote_12

Attirant une grande foule en provenance de Hurlevent et de Forfefer, la soirée eut un important succès malgré les incursions des taupes mécaniques d'un Sombrefer et les évasions des élémenbières faisant fuir les plus peurs et se faisant courser par les plus assoiffés.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen32
Elémenbière en fuite.

Parmi les activités de la soirée, il y avait le fameux tournois de lutte, organisée par le Thane Mardïn Poing-D'Acier du Rempart de Khaz Modan, à laquelle une bonne partie des visiteurs ont accepté de se livrer. Le principe était simple: le premier parvenant à agripper et à plaquer son adversaire au sol gagne le duel. Avec ses trois victoires d'affilée et aucune défaite, Yorae Gardetombe parvint même à vaincre un membre du Rempart de Khaz Modan et obtint ainsi le titre de Championne de lutte naine !

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen33
Yorae Gardetombe (Gauche) défiant Hong Patte de Bière (droite) de la Dahui.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen39
Xiong et Yu-jin Patte d'Orge

Bien que la fête des Brasseurs soient finie, vous pouvez toujours profiter des services des participants de la fête toute l'année à ceux qui savent où chercher. La Planque est une taverne située sous le Tram à Hurlevent et ouvrant à jour variée et sous demande à la propriétaire des lieux: Elana Milloin.
La Brasserie Barbe-Antique est originaire du Loch-Modan à Thelsamar où la brasserie se trouve mais les boissons sont uniquement dégustables à Forgefer tous les Samedi à la Taverne du Renard ou lors de demandes formelles.
La Dahui est une organisation reconnue de la Pandarie chargée de sa protection ainsi que participant à sa vie quotidienne. Il organise Mariage, Bal, banquet, tournois de pêche, duel en tout genre, ce sont des organisateurs d'événements exceptionnel qui sauront vous ravir.


Rislon Milloin

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Sam 5 Oct 2019 - 19:57

La Garde de Hurlevent recrute !

Ordre militaire chargée de la défense du royaume et de sa capitale, la Garde de Hurlevent veille à sa sécurité et au respect des lois qui y ont cours. Être Garde, c'est aussi représenter les valeurs que porte notre Royaume, un métier qui demande beaucoup de discipline et de passion.

Venez rejoindre les rangs de la Garde de Hurlevent en y postulant avec le formulaire ci-joint ! La Garde de Hurlevent recrute !


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Wowsc102
Gnomographie de la Garde de Hurlevent recrutant sous les drapeaux du Royaume de Hurlevent.

--------------------------------------

NOM :
Prénom :
Race :
Genre :
Age :
Statut civil :
Origine :
Expérience militaire :
Compétences particulières :

Motivation :
[Veuillez noter en quelques lignes (une dizaine) les raisons qui vous ont mené à vouloir rejoindre la Garde de Hurlevent]


En tant que garde, vous aurez à servir et protéger le Roi, puis le peuple avant toute autre chose.
Toutes vos actions devront être entreprise pour le bien du Roi et de sa cité. Vous devrez traiter les citoyens, criminels et prisonniers avec le plus grand respect, sans distinction de rang , race ou genre.
Vous serez le représentant du pouvoir exécutif du Roi, de ce fait vous devrez être irréprochable autant sur le plan moral que physique. Ce qui se traduit par un comportement sage et pondéré, un corps propre et entretenu physiquement, ainsi qu'un uniforme en parfait état et porté correctement. Enfin vous devrez obéir sans condition à vos supérieurs.




Je, soussigné ______________, déclare avoir pris connaissance de mes devoirs en tant que membre de la garde de Hurlevent.
Je me soumet donc au code civil ainsi qu'au règlement de la Garde de Hurlevent et la loi martiale.


[Signez avec la mention : lu et approuvé.]

Formulaire de recrutement:

Code:
[quote][b]NOM :[/b]
[b]Prénom :[/b]
[b]Race :[/b]
[b]Genre :[/b]
[b]Age :[/b]
[b]Statut civil :[/b]
[b]Origine :[/b]
[b]Expérience militaire :[/b]
[b]Compétences particulières :[/b]

[b]Motivation :[/b]
[Veuillez noter en quelques lignes (une dizaine) les raisons qui vous ont mené à vouloir rejoindre la Garde de Hurlevent]


[i]En tant que garde, vous aurez à servir et protéger le Roi, puis le peuple avant toute autre chose.
Toutes vos actions devront être entreprise pour le bien du Roi et de sa cité. Vous devrez traiter les citoyens, criminels et prisonniers avec le plus grand respect, sans distinction de rang , race ou genre.
Vous serez le représentant du pouvoir exécutif du Roi, de ce fait vous devrez être irréprochable autant sur le plan moral que physique. Ce qui se traduit par un comportement sage et pondéré, un corps propre et entretenu physiquement, ainsi qu'un uniforme en parfait état et porté correctement. Enfin vous devrez obéir sans condition à vos supérieurs.[/i]



Je, soussigné ______________, déclare avoir pris connaissance de mes devoirs en tant que membre de la garde de Hurlevent.
Je me soumet donc au code civil ainsi qu'au règlement de la Garde de Hurlevent et la loi martiale.


[Signez avec la mention : lu et approuvé.][/quote]

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Jeu 17 Oct 2019 - 19:48

Une brève de la Gazette de Hurlevent aura été distribuée dans le Royaume de Hurlevent. Il est dit aussi qu'une partie des éditions auront été envoyée à Baie-du-butin pour parvenir à Cabestan.
La Gazette de Hurlevent

Avis de Recherche citoyenne : Myuki

Vue pour la dernière fois près de l'étang d'Olivia, début Août à Hurlevent, Myuki est une jeune femme de taille normale (environ 1m70), blonde aux cheveux attachés au teint légèrement bronzé, une odeur de marée salée et portant une chemise blanche avec une braie sombre lors de sa disparition.

Si vous avez la moindre information, veuillez contacter le gnome Sulyvhan (envoyer la lettre à ce nom) dont le cabinet se trouve près de la banque du quartier des nains.
Toute information et piste sérieuse sera récompensée.


-----------------------------------------------

Apparition d'une étrange maladie du vide

Sylvanas Coursevent ayant trahit la Horde, ceux ayant défié son autorité ou ses ordres ne sont plus inquiétés par une répression armée. De ce fait, la Coalition est sortie de sa clandestinité et révèle avoir découvert une ancienne maladie liée à un sans-visage contre laquelle elle lutte.

La Coalition, une lutte contre le vide:

Depuis plus de sept mois, la Coalition lutte obstinément contre le Vide dont le nombre de manifestation ne cesse de croître depuis l'invasion de la Légion Ardente. Les séides du Vide se sont fait ressentir dans de nombreuses régions d'Azeroth, notamment la Vallée Chantorage qui fut une zone d'opération de la Coalition en été 39.

Ces opérations s'étaient jusqu'à lors réalisés dans la clandestinité en raison de la différence de point de vue que leurs membres avait avec celle de la Guerre totale et absolue ordonnée par Sylvanas Coursevent: Le Vide est une menace plus importante et urgente que l'Alliance ou bien la Horde, devant nécessité un redéploiement des effectifs de guerre contre ses manifestations, quitte à collaborer avec la faction adverse. En effet, la Coalition a toujours eu pour vocation de faire converger les efforts de l'Alliance et de la Horde; un point de vue qui les aurait fait arrêter pour haute trahison en pleine période de Quatrième Guerre.

La trahison de Sylvanas Coursevent et la mort de Saurcroc, qui était soutenu par une armée hurleventoise, ont changé la donne en bouleversant le paysage politique et militaire mondiale. La Coalition, ne risquant plus aucune poursuite, s'est révélée au grand jour et profite du répit pour intensifier ses opérations.

Une nouvelle maladie à la traque

Œuvrant à travers Azeroth, la Coalition a finir par découvrir l'existence d'une ancienne maladie prenant son origine auprès d'un Ancien Sans-visage. Bien que la traque de ce sans-visage soit une nécessité, à court terme, leur principal objectif est de trouver un remède à cette maladie pernicieuse qui s'avéra hautement contagieuse et réactive.

Croisée pour la première fois dans les Clairières de Tirisfal, la maladie se manifeste d la façon suivante: le premier jour, le patient montrera des signes de fièvre brutale et ininterrompue, vertiges et confusions. Des visions apparaissent au second jour ainsi que des crampes et des douleurs nerveuses. Un léger regain d'énergie intervient à l'aube du troisième jour alors que le soir son système nerveux s'expulse du corps de lui-même sur quelques mètres.

Les chercheurs de la Coalition supposent qu'elle se transmet par l'air, et le sang mais rien n'indique qu'elle ne peut pas se transmettre dans la nourriture et dans l'eau, les essais cliniques étaient interdits. Leur premier contact avec la maladie a décidé une grande partie des troupes de la Coalition. Mortes en trois jours.
Heureusement, elle reste pour l'instant isolé à des zones peu accessibles de Lordaeron, notamment les clairières de Tirisfal mais aussi en Tiragarde dont une quarantaine aurait été déclarée par la Coalition.

La découverte d'une substance capable de mettre cette maladie en stase a suscité d'importants espoirs, mais elle est pour l'instant impossible à reproduire, rendant le stock précieux. Elle n'élimine pas la maladie et le temps de stase de la maladie reste pour l'heure inconnue. Le docteur Deming travaille jour et nuit avec le Docteur Kaliros et le Docteur Salamander à découvrir les secrets de reproduction de cette substance.

A la recherche de soutien

Pour le moment, bien que les recherches avancent, ils manquent de bras pour les approfondir et les accélérer. ils doivent également réhabiliter le Quartier Général de la coalition, dont le lieu restera secret, afin de pouvoir y enfermer le sans-visage à la fin de leur recherche. Si des individus souhaitent œuvrer contre le vide via cette quête, ils peuvent se rendre dans les profondeurs de Gilnéas à l'ancien Duché des De Vokko, en ruine depuis des décennies. Là, ils trouveront le moyen de communiquer avec la Coalition.

(HRP: Contactez ou envoyez un mp en jeu à Phirlia côté Alliance. A Guishval ou Tecumseh, côté Horde)

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Dim 20 Oct 2019 - 16:33

La Gazette de Hurlevent vous annonce ...

Un Festival des Cultures Humaines

à Boralus ce soir du 20 Octobre de l'an 39 à 21 heures à l'Académie de Boralus !

Aedrin Soufflebrise vous invite à participer à cette première édition du Festival des Cultures Humaines à Boralus où plus d'une dizaine d'organisation doivent se réunir pour une course de haute-haleine. Un grand service de restauration a été mis en place pour accueillir une telle foule et des animations ponctueront la soirée grâce aux différentes guildes organisatrices comme la Place Blanche, la Maison Garde-Jour, les Dragons de Lordaeron et la Gnome Inc.

L'événement est ouvert à tous et à toutes. Il est possible de se rendre à Boralus par portail à la tour des mages ou par navire au port de Hurlevent ! Venez nombreux !

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Sam 26 Oct 2019 - 15:05

La Gazette de Hurlevent
-
Festival des Cultures Humaines


Aedrin Soufflebrise souhaite montrer la richesse des cultures humaines au travers d'une série d'événements qu'ils comptent lancer dans les mois à venir. Tout en rendant hommage à ses proches disparus, il espère, dans une situation morose dans laquelle nous sommes après des années de guerres ininterrompues, redonner de la joie, dans la bonne humeur.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Aedrin10
Gnomographie de Aedrin Soufflebrise au kiosque de Hurlevent, quelques heures avant le festival.

La Gazette de Hurlevent, grâce à son envoyé spéciale "l'Agent Wazo", a suivi le meneur Aedrin Soufflebrise qui a choisi Boralus, Capitale de Kul'tiras et un des centres de la Culture Humaine, pour inaugurer cette série de Festival, ce dimanche 20 Octobre 39 à 21 heures. Cette session est issue d'une longue période de préparatifs des organisations récurrentes de ce type d'événement à l'instar de la Gnome Inc, de la Place Blanche et des Dragons de Lordaeron.

La Place Blanche, nom de la taverne de la place du puits du Quartier des Mages, fut conviée afin de garantir un service de restauration de qualité et efficace. La Maison Garde-Jour fut conviée afin de servir de centre de soin en cas de blessure ainsi que pour participer à la course. Ces organisations ont pu œuvrer en toute sécurité grâce à l'intervention de l'ordre neutre des Dragons de Lordaeron, dirigée par la commandante Maja Hemera.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow22
Gnomographie de l'aire réservée aux spectateurs.

La Gnome Inc, quant à elle, a mis ses talents pyrotechniques et d'ingénierie au service du Festival par les nombreux feux d'artifices qui ont parsemé le Festival de bout en long. Ces performances ont participé à l'ambiance festive et joyeuse de l'événement en lui conférant des vues haut en couleur.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow23
Gnomographie d'un des feux d'artifice de l'aire de course par la Gnome Inc.

Cet organisation, résultant de la réunion d'information du 29 Septembre de l'an 39 entre organisations et comité de préparation, n'a cependant pas permis de bien relancer les rappels d'information sur la progression de leur préparation, ce qui a conduit à une mauvaise diffusion de l’événement.
Des résolutions furent prises pour palier à ce biais et de nouvelles affiches seront diffusées par la Gazette et d'autres médias afin d'assurer un service de communication de meilleures qualités.

Réunissant un grand nombre de spectateurs curieux ainsi qu'un grand nombre d'organisation militaires et civiles, les festivités ont attiré une foule de curieux venant des quatre recoins d'Azeroth et de l'Alliance.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow25
Gnomographie de l'inscription à la course d'obstacle

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow26
Gnomographie de la course d'obstacle

Après une longue délibération et une discussion tendue en interne, Analdor Fala'ir fut déclaré grand vainqueur de la course d'obstacle et reçut, en guise de récompense, le titre de "Loup de Mer de Kul'tiras", une bouteille d'alcool ainsi qu'un cheval, offert au Festival par le Marquis Finney, époux de la Comtesse Oberheïm.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow24
Gnomographie de fin de l’événement.

Montant sur l'estrade en fin d'événement, Aedrin soufflebrise remercia la foule pour leur venue ainsi que les ordres partenaires qui l'ont soutenu et participé à sa mise en place. Il fut ainsi annoncé que la Comtesse Oberheïm était officiellement devenue la mécène du Festival.
Ainsi Aedrin dévoila l'existence d'une prochaine session du Festival en Novembre 39 sous le signe de Gilnéas et de la réflexion. De futures annonces verront le jour courant fin Octobre-Début Novembre pour donner plus de détails sur cet événement.
Les Guildes souhaitant prendre part à l’événement peuvent contacter son organisation afin de discuter de la situation avec.

Rislon Milloin

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Ven 1 Nov 2019 - 17:53

La Gazette de Hurlevent


Bal de Charité ouvert à tous le 7 Novembre de l'an 39

La Quinte organise à 21 heures du 7ième jour de Novembre 39 un immense bal de charité qui aura lieu sur les hauteurs de Hurlevent derrière les remparts du quartier des mages. Tout le monde y est le bienvenue. Une donation à l'entrée de 20 argentées est conseillée.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Olivia10
Gnomographie des membres organisateurs de la Quinte

Ils sont la Compagnie de la Quinte. Une troupe de saltimbanque, artistes, rêveurs... Si le nom qu'on leur attribue change en fonction du public qui assiste à leur représentation, leur objectif est le même: réchauffer les cœurs et les esprits, et ils ont ainsi pour habitude de se représenter ici et là en Azeroth que ce soit dans ici à Hurlevent ou bien dans des petits villages ou même des garnisons militaires. Ils reversent généralement l'intégralité des sommes récoltées à ceux dans le besoin.

Ce changement d'opération vient de la vision des conséquences de la Guerre et de ce qu'elle a engendré, croiser autour de réfugiés... dans le besoin.

Ce bal reste dans le même esprit que leurs anciennes représentations. Néanmoins, les enjeux et les acteurs sont bien plus importants et nombreux. Au lieu de simplement faire appel aux membres de la Compagnie, nous tâchons de faire appel à tous les gens susceptibles de vouloir aider à l'élaboration de ce bal: Un bal de charité ouvert à tous pour les victimes de la Quatrième guerre qui vient tout juste de se terminer. Nous aspirons à faire en sorte que les hommes et femmes qui rentrent du front et les victimes de ce même front puissent être certain de retrouver quelque chose.

"Il est de notre devoir, à tous, de penser les plaies de l'Alliance comme nous le pouvons. Chacun. A notre échelle !"

Un Bal comme celui-ci véhicule des valeurs que sont le partage et la charité. Et pour cette occasion, ils travaillent pour que la majorité des acteurs qui font vivre la Cité de Hurlevent s'implique dans cet événement afin de former une dynamique commune et démontrer que nous sommes soudés face au renouveau qui se prépare. En cela, ils remercient tout d'abord le Chancelier Jonathan Walter et le lieutenant Fabre pour leur soutien et aide, ainsi queLa Chope sucrée et la Planque ont ainsi accepté de contribuer à l'événement en offrant leur expérience et leur savoir-faire. La Maison Garde-Jour s'assurera aussi du bon déroulement du bal en cas d'évanouissement lors de la danse d'une des membres de la Quinte.

Si des individus ou des organisations souhaitent contribuer à leur manière à ce projet, ils peuvent contacter la Quinte à l'auberge de la Rose dorée au Quartier Commerçant de Hurlevent là où ils siègent temporairement.


Rislon Milloin


Critique de Théâtre

Prestation du duo comique Double Jeu à la Veillée des Contes du 25 Octobre de l'an 39

Une moumoute blanche comme neige.

Il fallait vraiment vouloir assister au spectacle annoncé par les deux jeunes acteurs de Double-Jeu car cela se passait au plus profond du Bois de la Pénombre, mais le déplacement en valait la peine. Partager ce moment avec une cinquantaine de personnes, toutes venues de la capitale pour l’occasion, aura été, me concernant, l’événement le plus étonnant de cet automne.

Bien sûr, étant liée par amitié aux deux garçons de Double-Jeu, je ne peux prétendre à une impartialité absolue sur la qualité de leur prestation. Mais il suffit de rendre compte des bravos, des rires et des félicitations nombreuses entendues autour d’eux juste après le spectacle, pour assurer le lecteur que le public de cette soirée n’avait de toute évidence pas une autre opinion que la mienne.

Mais de quoi s’agissait-il donc ?

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Screen20
Gnomographie de la scène et de l'estrade.

Plantons tout d’abord le décor. Devant une roulotte amenée dans ce lieu reculé par une amie de la patronne de la Chope Sucrée, le duo avait aménagé la scène pour en faire l’antre sombre d’un sorcier quelque peu cynique. Un feu entretenu par leur amie Kelhy déguisée en Geist, un chaudron prêté par Dame Doubhée posé sur ce feu, quelques accessoires dont un corbeau empaillé pour que le public s’imagine l’antre du Sorcier Altan Sansnoix-Pardisse, joué par Julien, et le tour était joué.

Ensuite les personnages, au nombre de trois : Le geist, le sorcier et le client, John Attends-à-terre, une personnalité Hurleventoise que certains auront reconnu comme ressemblant à Monsieur Le Chancelier Walter, un malheureux client interprété par Léo, qui s’est prêté aux différents sorts lancés par Julien pour donner corps aux illusions nécessaires au jeu de scène : pirate squelettique, mouton bien frisé et garde donnant tout l’air d’avoir été lobotomisé.

Enfin l’histoire, simple mais très drôle. Un client chauve espère retrouver sa belle chevelure de jeune homme. Mais au lieu de venir avec la somme prévue, il essaye de négocier le prix annoncé, puis de refiler des pots-de-vin obtenus dans le cadre de ses fonctions, et se retrouve finalement face au sorcier en colère, qui se charge alors de lui montrer qui a véritablement le pouvoir.

Au final, une demie heure de rires pour un pur moment de joie que vous pourrez probablement vivre ou revivre un jour prochain car le duo a prévu de jouer une nouvelle fois avant les fêtes d’Hiver.

Karo, pour la Gazette de Hurlevent.

Les Histoires de la Veillée des Contes

Réunis en plein centre du bois de la Pénombre, sur le chemin menant au Bosquet Lunaire, les spectateurs sont venus en masse pour la veillée des Contes de la Chope sucrée, organisée par Doubhée Sacco-Beckris le 25 Octobre de l'an 38, spécial Sanssaint.

La Vieille Dame par Doubhée Beckris-Sacco

Je vais vous raconter l'histoire de la Vieille Dame...

Marine était une jeune fille tout ce qui était de plus normale. Elle allait à l’école, avait des copines et quelques copains. Elle ne s’intéressait pas tant que ça aux garçons encore, les trouvant plutôt débiles d’ailleurs. Marine avait besoin d’argent pour aider sa mère qui avait du mal à joindre les deux bouts. Alors pour l’aider, Marine commençait les petits ménages chez les gens. Elle allait là ou on avait besoin d’elle. A ce jour, elle va chez sa vieille voisine qui était en difficulté depuis un accident de parcours. Jeune fille serviable et bienveillante, elle passait beaucoup de temps chez la mamie. Elle lui faisait essentiellement les courses au marché sans jamais rentrer dans sa demeure.

Mais comme il faisait très froid ce jour là, la vieille dame l’invita à prendre une bonne tasse de thé bien chaude. L’intérieur de la maison était plutôt triste et vieux. Les meubles étaient poussiéreux, il manquait une bonne aération dans la maison qui sentait le renfermé. Il y avaient de nombreux animaux, des chats qui étaient couchés un peu partout dans la pièce, ce qui n’aidait pas pour l’odeur. Elle avait l’impression qu’ils étaient tous en train de la fixer du regard…

Marine posa ses fesses sur un des rares fauteuils non occupé par un animal à quatre pattes. Sur les murs, il y avait des tableaux très glauque. Principalement des portraits au regard sinistre mais aussi des paysages lugubres à l’ambiance orageuse. Mais ce qui attira particulièrement le regard de Marine, ce sont les portraits de jeunes filles de son âge à peu près, avec le regard terrifié et la bouche ouverte dans un cri silencieux.
Tout ces portraits dégageaient une incroyable douleur.

La vieille dame arrive avec une tasse de thé et une théière bouillante, en bonne jeune fille bien élevée, Marine se lève pour aider la vieille dame. La mamie expliqua à la jeune fille que le thé était à la cerise. C’est sa défunte fille décédée depuis un an, qui lui avait montré la recette et depuis, elle appréciait en boire très souvent en sa mémoire. Le thé coula rouge vif dans la tasse, comme du sang. La vieille dame commence à poser des questions à Marine et notamment sur ses journées.

"Que fais tu de tes journées ma belle enfant ? Tu as des amies ? Des petits copains ?"

Marine commence alors à lui raconter qu’elle aimait danser avec ses amies, qu’elle prenait des cours de chant avec un professeur vraiment très sympathique et bienveillant avec elle. Elle n’eut pas le temps de finir, la vieille dame sort un appareil pour la gnomographier. Elle explique qu’elle apprécie beaucoup gnomographier les jeunes filles qui viennent chez elle l’aider. Elle en garde de très bons souvenirs. Elle lui propose de goûter le thé à la cerise. Marine prend la tasse en main et prend une bonne gorgée. Il coule dans sa gorge et…

Horreur !! Ce n'est pas du thé !!

Mais du sang !!

La vieille dame prit en gnomographie la pauvre Marine qui était horrifiée ! Elle devient livide, le regard vide et s’écroula comme une poupée de chiffon sur le fauteuil non occupé. La vieille dame venait de lui voler son âme et l’enferme dans le portrait. Elle accroche le tableau à côté de tous les autres. Elle transporte le corps de Marine pour l’installer dans une pièce attenante à la maison sur une chaise, parmi tous les autres corps en décomposition. Les corps sont flétris. La vieille dame disparu en disant simplement : A la prochaine victime ! On raconte encore que des jeunes filles disparaissent mystérieusement dans les grandes villes… Mais comme les villes sont grandes, personne ne remarque quelque chose. Prenez garde… La vieille dame rôde encore…

Le Spécial W de l'Auberge de Sombre-Comté par la Comtesse Layeliss Oberheïm

Mon histoire se passe à la Taverne de Sombre Comté, que vous connaissez tous, n'est-ce pas ?  Il y a une histoire, d'un nain, Bronn BarbeRaide. Il était connu, car, crasseux il faut le dire. Pas de ces nains qu'on connait, élégant, non... Lui c’était quelques part l'original des siens. Il venez souvent a l'auberge pour dégusté la "spécial W", une bière noire que l'on brasse par ici

Une recette secrète s'il en est. Il faut dire, que cette bière, personne n'en voulait. Seul Bronn, l'adorait. On avait beau faire des réductions, non non, personne n'osait même approcher le nez d'une choppe de cette bière noire, au relent nauséeux. Par contre, Bronn, lui, comme je vous l'ai précisé, adoré cette bière, cela sembla arranger l'aubergiste qui avait trouvé là, un bon client pour écouler le stock.

Le nain, a son habitude, se mit dans un coin et s'endormi la barbe souiller, rotant à souhait, Et en pleine nuit, alors que Sombre-Comté est endormie, il s’éveilla, oublié d'une auberge silencieuse. Se grattant la barbe : "Non mais nom ! Mais y'a personne ici ?"

Nul aubergiste, couché à ces heures indu. Le nain, observa le comptoir. Une soif soudaine, sa bière préférée, se dit-il, je pourrais m'en remplir gosier a volonté, si je trouve le tonneaux du propriétaire

Espiègle créature crasseuse... IL passa derrière le comptoir... Furetant, il ne trouva pas son plaisir, mais la clé d'une réserve qui allait probablement être visité par un nain assoiffé ! Oh il ne réfléchit pas longtemps ce Bronn... Il prit sa choppe, la clé, et ni une ni deux, l'inséra dans la porte pour ouvrir la réserve. Il descendit a la cave et trouva ce qu'il était venu chercher,

Je ne parle pas de la réserve de rhum du second ni même de la bière du Commandant, qu'il garde pour les grandes occasions.. Autant dire aucune. Mais bien du tonneau rangé dans un coin... Sinistre par son odeur. Accourant, il s'approcha dans cette réserve dont nul lumière ne ressort à part le reflet fugace d'un feu de bois crépitant à l'étage, enfin.

Mais, ça ne l’arrêta pas. Devant le tonneau, toutefois, il s’arrêta. Observa. Et .. penchant son oreille, entendit... Des griffures ? Étrange... Comme une créature qui, enfermé dans ce tonneau, tente de gratter pour en sortir ! Surpris, ho le nain s'enfuit ... Ou pas. Revenant sur ses pas, la soif est forte chez un nain. Il posa son bol et se décida à se servir. Tournant le tuyaux, le liquide noire et visqueux s’écoula, acre odeur qui aurait repoussé n'importe quelle créature censée

Ho non, Bronn, lui, s'en délectait d'avance. Mais.. Dans un élan d'intelligence, il se dit que s'il vidait le tonneau, il se ferait remarquer ?  Que nenni, il s'en moqua totalement et bronn s'enivra. Le grattement à nouveau se fit entendre. La tête posée contre le tonneau le nain releva son œil, intrigué.

"Hmmm ? Mais qu'est-ce que c'est qu'ca !"

Il se releva, pencha la tête de droite a gauche et... le coeur battant, commença à tapoter contre le tonneau

"toc toc"

"gratte gratte" lui repondi le tonneau

"Par la barbe de Muradin !" Il tourna la tete de droite à gauche et essaya de trouver un pied de biche ou quelque chose pour ouvrir le tonneau. Un coup de hache aurai suffit mais il risqué de detruire le precieux tonneau remplis du non moins précieux liquide pour Bronn. La curiosité ?

Oh, il en avait, c'est ce qui le motiva, mais surtout. Oh bon sang ! Trouverais t'il la recette secrete de la spécial W qui l'aime telllement ! Apres des fouilles laborieuse, il trouva un pied de biche. Observant a droite a gauche. S'approchant presque en sautillant, comme un vulgaire voleur, il inséra le pied de biche dans l'encolure du cerclage

Et !

Relacha..

Reprenant son souffle, il forca a nouveau et fit sauté la planche cette fois !

Soudain !

Une main sortie du tonneau ! Griffu ! Poilu !

Elle tenta d'agripper le Nain qui s'enfuit en hurlant !  

S'agitant un instant la main retomba...

... au lendemain... Quand l'aubergiste alla dans sa réserve, l'horreur fut de retrouver son tonneau, l'odeur abominable, un Worgen fermenté dedans... N'oubliez pas noble voyageur, si l’envie vous prend... De demander une spécial W à l'auberge de Sombre-Comté !


Le conteur mordu par Hector

Alors, je vais vous dire de suite, cette histoire est réelle. C'est un soir de pleine lune, justement dans ce bois.  Une troupe de plusieurs personnes dont moi étaient à la traque de worgens sauvages... L'ambiance était lugubre et un brouillard sinistre se leva pendant leurs traques. Un des hommes leva une lanterne pour éclairer tout le monde en plein milieu du chemin. il alluma une lanterne. Le groupe était calme sûr de leurs compétences puisqu'ils étaient des chasseurs de monstres. Dans le brouillard, l'un d'eux a vu des silhouettes massives avec des traces de baves au sol... Des traces de griffures marqué profondément dans les souches d'arbres... Soudain, la lanterne s'éteint par un souffle profond et puissant. Et des yeux brillant se fit voir tout autour d'eux. Ils commençaient à paniquer car les silhouettes étaient des dizaines et des dizaines... Ils étaient tous entourés. Soudain ! Un cri se fait entendre !

Hector rugit bestialement. Quelle férocité !

Et un worgen apparut devant la troupe massif ! Et puissant ! Et mordit l'homme qui raconte cet histoire ! D'un coup, le groupe se fit attaquer de tout côté ! Plusieurs d'entre eux se firent massacrer.

Mais les worgens ont fui car ils commençaient à perdre de leurs congénères. Mais ! L'homme qui se fit mordre se releva, grognant légèrement. Regardant tour à tour, ses amis. Et d'un seul coup !

Bouh !

Voila ! C'était la petite histoire !



Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Ven 29 Nov 2019 - 18:53

Prochain Festival des Cultures Humaines ce Samedi 30 Novembre 39!

Ne ratez par la seconde édition du Festival des Cultures Humaines qui aura lieu à Gilnéas afin de mettre en avant la péninsule humaine lors d'une enquête mystérieuse. Comme la dernière fois, le rassemblement débutera à 21h. Il vous faudra vous rendre à Havrebois en Gilnéas (INGAME: écurie devant le Manoir de Grisetête). Il est conseillé de venir avec un peu d'avance.
Comme précédemment, 8 participants seront sélectionnés mais chaque concurrent aura aussi besoin d'un arbitre pour s'assurer du respect des règles.

Venez nombreux demain !  

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Ven 6 Déc 2019 - 16:49

Salon sur "Arcane et Corruption"

Ce samedi 7 Décembre de l'an 39 à 21 heures, venez nombreux rejoindre le Cénacle Arcanique au Sommet du Quartier des mages à proximité du portail des hauteurs sur Hurlevent!

Le lieutenant Athreus Santena, avec son associé, le professeur Meavy Mekkaboulon, et Dame Alénaïs Oberson, collaboratrice, y tiendra un salon sur le sujet de l'Arcane et Corruption, qui se place dans la politique d'expertise et d'enseignement de l'Ordre.

Chacun est libre d'apporter ses questions et ses idées sur ce sujet qui peut affecter mage et entourage.
Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Jeu 12 Déc 2019 - 20:56

"Demandez la Gazette de Hurlevent ! Trouvez le Murloc caché dans la Gazette de Hurlevent et gagnez votre poids en lait de poule et une année de gazette gratuit ! Demandez la Gazette, les dernières nouveautés de la fin d'année 39 ! "

La Gazette de Hurlevent


Introduction à la Gazette
-
Fin de l'an 39

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Lion-b10
Le lion de Hurlevent baignant dans la Lumière.

Une nouvelle année s'achève. L'an 39 disparait ? Vive l'an 39 et gloire à son descendant l'an 40 ! Cette année, faisant suite à l'an 38, fut d'une grande richesse en émotion et en évènements qui ponctuèrent le temps sur Azeroth tout au long de l'année. Nous pouvons parler des fameux fronts de guerre qui opposèrent Alliance et Horde un peu partout sur Azeroth dont le dernier date de Septembre de l'an 39 en Strangleronce. Nous pouvons parler aussi du renouveau de Caldora en fin de l'an 38 et qui se poursuit en l'an 39: une cité de réprouvé mêlé à des vivants en Lordaeron et dont le statut après-guerre reste encore polémique et méconnue de Hurlevent.

A Hurlevent, les polémiques, conflits, querelles et abus se sont multipliées et succédés: Affaire Guilde de Fer, Affaire procès de l'Eglise, Affaire du bal détournée de la Quinte, Affaire des morts-vivants... Cette ambiance de polémique, de conflits et de luttes de pouvoir, légitimes ou non, fut probablement une conséquence du moral de l'Alliance régnant depuis la chute de Teldrassil et du génocide Darnassien qui aura bouleversé toutes les sphères de l'Alliance et troubler un grand nombre de sphère dans la Horde. L'année 39 est une année de la Quatrième Guerre qui aura saigné à blanc les rangs de l'Alliance comme de la Horde, nous laissons tous exsangues. Quatrième guerre s'étant achevé en Septembre de l'an 39 avec la fuite de Sylvanas et la mort de Saurcroc... La paix durement acquise laisse un goût amère dans la bouche à ceux qui souhaiteraient voir Sylvanas payer pour ses crimes ou à ceux des deux factions qui crient justice pour les crimes commis par la faction adverse.

Il est difficile de qualifier l'année 39 de joyeuse. Le nombre de conflit y atteint un nombre record au point qu'il faille remonter à l'an 35 voire 33 pour y retrouver une telle densité. Alors que l'Alliance se battait contre la Horde, s'opposant comme jamais, ces deux factions se sont montrées eux-même très divisés et s'opposant eux-même entre eux pour des priorités territoriales et de vengeances.

Si l'année 39 sera sans doute souvenue et perçue comme l'année des conflits, des polémiques et du dramatique par bon nombre d'individu, elle n'est heureusement pas dépourvue d'embellis lumineuses qui auront parfois redonné le sourire aux citoyens de Hurlevent. Les bals de charité n'auront jamais été aussi nombreux mais n'auront aussi jamais été aussi fréquenté. Qu'ils soient organisé par l'Eglise de la Lumière, par la Garde de Hurlevent ou par des particuliers, l'Alliance était soudée pour aider les victimes de la Guerre des épines et de la Quatrième guerre comme un seul homme. Certaines habitudes ont la vie tenace, telle que la Marche des Kodos qui revit le jour en Novembre 39, marche pacifique de Mulgore à Désolace. La situation des peuples de la Horde s'améliore. Les projets se succèdent. Les communautés se forment et se soudent...

Réjouissons-nous des communautés de fin d'année et laissons les conflits et polémiques de l'an 39 là où ils seront l'année prochaine: derrière nous et dans les livres d'histoire comme connaissances pour mieux aller de l'avant. Bonne lecture à nos lecteurs.




Le Marché Hiver, Edition an 39
-
Le retour des festivitées hivernales

Comme chaque année, la Chope sucrée, dirigée par la tavernier Doubhée Beckris-Sacco, organise son célèbre marché hivernal au port de Hurlevent ce Lundi 16 Décembre de l'an 39 à partir de 21 heures officiellement. Mais ce type d’événement n'est rien sans ceux qui la font vivre et l'édition 39 du Marché Hivernal a attiré un grand nombre de commerçant, d'organisation ou de particuliers désireux de faire vivre le marché et de présenter leur produit.

De la littérature aux vêtements en passant par les tapisseries et autres boissons sans oublier les forges... l'Edition 39 propose un large choix de service de et de produits qui raviront petits et grands. Et ceux qui viennent pour se promener pourront toujours profiter de l'ambiance de fête qui regne à ce type de marché. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des familles entières se promener entre les rayons, profitant des nombreuses animations qui ponctuent traditionnellement le marché.

----------------------------------------------

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Plan_m10

1 : Tissus Enchantés , Yorae Gardetombe ; couturière.
2 : Les Editions du Nénuphar ; Iône ; Vente de livres, guides, poésies, traités,
3 : Garde de Hurlevent ; Caporal Einris Wedge ; Informations
4 : Le Cénacle Arcanique ; Athreus Santena ;
5 : Maison Coeur de Lion ; Davien ; Commerce d’armes de collections, d’apparâts, reliques ou créations.  
6 : Brasserie La Confrérie ; Thomadeus Blaireau ; Vente d’hydromel et d’alcool exotique,
7 : Veilleurs ; Norlf Brandacier ; Informations,
8 : La Chope Sucrée ; Doubhée Sacco ; Boissons Hivernales. Chocolat, jus de pomme et vin chaud.
9 : Allen Industries ; Naomi Grisbois ; Ingénieurie.
10 : Fée du Logis ; Zatiana ; Service de ménage à domicile.
11 : Brasserie Xiong ; Vente de bières et de nourriture Pandarène
12 : Double Jeu ; Léo et Julien
13 : Les Productions Abberline ; Kiéran Abberline ; Vendeur de thé.
14 : Boulangerie Travill ; Maddie ; Vente de pain et de gâteau.
15 : La Gazette de Hurlevent ; Rislon Milloin ; Journalisme et gnomographies
16 : L’Arcantium ; Sévillia Aube-Chant et Lorawen Aubenoir ; Vente d’objets et de services magiques.
17 : Marché Gris ; Norbert dit « Affaire » ; Bazard à tous vas.
18 : Emplacement disponible.
19 : Les Fils du Kraken ; Shylzana Catara ; Animations.
20 : Maison Garde Jour ; Miaarhi ; Distribution de soupe et couvertures.


La Griffe du Lion est l’une de ces boutiques hurleventoises qui survit au passage du temps avec force, stabilité et sérénité. Fondée au printemps 34 sous les ordres éclairés du Seigneur de la Maison Cœur-de-Lion et Duc d’Aiglepic Kiel d’Althain, elle est depuis sise au même emplacement et n’a connu qu’une seule interruption d’activité, lors des invasions de la funeste Légion Ardente en Azeroth. Ayant à cœur de présenter des lames et armes de la plus haute qualité à destination d’un public honoré et favorisé, la Griffe-du-Lion a souvent été associée à des événements de grande affluence, ventes caritatives comme Marchés et se fait forte de sa régularité au Marché Hivernal, depuis le premier à l’hiver 33. Autrefois balayant un large spectre de possibilités de vente, de l’arme de collection à l’arme de tous les jours pour tous les porte-monnaies, la Griffe-du-Lion a, depuis cette année, entrepris une refonte de ses collections pour recentrer ses activités sur les armes d’apparat, de guerre et de collection, présentées au sein de quatre collections différentes. Ces collections, ce travail héroïque et ces artisans de génie seront présents encore une fois cette année au sein du Marché Hivernal, au Port de Hurlevent au cours du dernier mois de cette année.

La Griffe du Lion

Place d'Armes de de la Maison Coeur-de-Lion en Hurlevent
« La Perfection pour seul mot d'ordre »


vous accueille sous son toit et vous invite à découvrir ou redécouvrir ses collections d'armes tranchantes ou contondantes.

Créations magistrales des artisans des Neuf Forges d'Aiglepic
Lames des Héros d'autrefois et des glorieuses batailles
Reliques des continents et îles d'Azeroth

Forgeurs de légendes, maîtres des métaux, des pierres et des flammes, nos artisans exposent leurs chefs-d'oeuvre et armes restaurées des temps jadis au 11 Quai de Fer.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Coeur_11

Ouverture possible sur rendez-vous, en après-midi comme en soirée. Notre équipe, formée et professionnelle, se tient à votre disposition pour répondre à vos questions et à vos demandes.

Continuité et Rupture

Une Maison entre transmissions ...

Formes intemporelles, lignes éprouvées et façonnées par l'usage, matières et couleurs dont la sûreté et l'éclat ne sont plus à démontrer, la Griffe du Lion et les artisans des Neuf Forges d'Aiglepic, explorent, manient et marient les arcanes des Arts de Forge, du Fer et du Feu : elles déclinent en un extraordinaire paradigme la palette des savoirs et le répertoire de formes que les Anciens ont su nous transmettre, génération après génération.

La Griffe du Lion, ce sont d'innombrables armes aux modèles classiques, rares ou uniques, reliques des continents et des îles, lames des petites et des grandes histoires. Il y a forcément dans nos collections la pièce qui vous séduira !

... et Créations

Aux collections de tradition s'ajoutent celles des Créations de la Griffe : des armes uniques et résolument contemporaines, alliant les matériaux novateurs aux techniques de pointe. A partir de vos exigences et de nos conseils avisés, créons ensemble l'arme qui vous ressemble ! Choisissez métaux, couleurs, formes, décors gemmes et enchantements, nous nous chargeons de les assembler !

Les Services de la Griffe
En parallèle à nos offres, retrouvez un ensemble de services de pointe pour perfectionner vos achats : retouche, personnalisation et entretien.
Votre arme est trop lourde ou légère pour vous ? La Retouche de la Griffe vous propose d'y remédier*, et ce, à moindre coût.

Vous souhaitez une arme qui soit unique, délicatement décorée de gravures sur le fer ou la garde, sertie de gemmes esthétiques ou magiques, ou dotée de nouvelles capacités extraordinaires ? La Personnalisation de la Griffe permet la décoration et l'enchantement de toutes les armes*, même non-forgées par nos soins.

Vous souhaitez enfin raviver le tranchant de votre épée, venir à bout de la rouille sur le fer de votre hache ou refaire la poignée de cuir de votre lance ou de votre masse ? L'Entretien de la Griffe est gratuit pendant six mois après achat d'une de nos armes, puis toujours disponible contre une faible somme pour toutes les armes*, même non-forgées par nos soins !

*Hors lames runiques des Chevaliers de la Mort et armes illidari

Avec autant de choix et de garanties, c'est le Voile d'Hiver avant l'heure !

Laissez votre patte sur le monde, achetez à la griffe du Lion !
Catalogues gratuits disponibles en boutique et sur commande.

Les Collections d’armes de la Griffe du Lion sont au nombre de quatre et servent chacune un objectif précis : ainsi, le connaisseur reconnaîtra les Collections de l’Héritage de la Terre, des Secrets des Anciens, de la Victoire de l’Alliance et des Magnus Opus. Elles regroupent des armes qui étaient autrefois dispersées sous diverses catégories dans quatre listes faciles de compréhension et dotées de leur identité propre.

  • « Héritage de la Terre » est la première grande collection d’armes présente au sein de la Griffe du Lion. Son vœu est de regrouper les armes dites historiques, qu’elles aient façonnées l’Histoire ou les histoires, suivant les gestes de héros connus ou oubliés et les contes de nos Anciens, passeurs de légendes et des bons mots des héros d’autrefois. Elles ont été obtenues par la Maison Cœur-de-Lion au cours de ses pérégrinations ou par les efforts de ses agents, récentes ou antiques, restaurées avec minutie par nos soins. On y retrouvera par exemple la hachette Ialdar, la lance Vhalchakeen, le grand sabre Luhainon ou l’Egide du Gardien des Salles.
  • « Secrets des Anciens » est la deuxième collection d’armes de la Griffe. Au contraire des armes d’ « Héritage de la Terre », ses pièces sont magiques, infusées de puissance arcanique, élémentaire ou brute, des armes qui sortent de l’ordinaire et souvent arborées par les sorciers de ce monde ! Les armes de « Secrets des Anciens » sont également des pièces originelles, exhumées et restaurées par la Maison. On y retrouvera actuellement le bâton Spirefeu et le Scalpel de Krastinov.
  • « Victoire de l’Alliance » célèbre les triomphes de la grande faction bleue et or au travers de créations originales de la Maison Cœur-de-Lion et de ses Neuf Forges, enchantées ou non, mais toujours avec le souci du détail et de la qualité qu’il sied aux champions de l’Alliance. La collection inclue actuellement la dague Honorée et l’épée Léonine, ainsi que les prix offerts lors du Grand Tournoi Royal de l’été 39, Ruse du Lion et Dévouement Héroïque.
  • « Magnus Opus » est la dernière des quatre collections et regroupe des armes créées par les Forges d’Aiglepic pour les grands événements ou pour l’achèvement personnel, des Créations de la Griffe imprégnées du souffle énergique et irrésistible du Génie humain. Excellence des matériaux, choix des procédés, recours ou non à la magie, toutes bonnes choses concourant à atteindre l’état de suprême perfection esthétique et technique prônée par la Maison et la Griffe. La collection inclue de rares pièces comme Hadria et Turbulence.





L'Enclave Lunaire
-
Enclave Kaldorei en Hurlevent.


Depuis la chute de Teldrassil en Août de l'an 38, la majeur partie des survivants de l'ancien arbre-monde s'est installée dans les Faubourgs de Hurlevent où ils se sont entassés avant de se relancer pour une partie d'entre eux à la reconquête de Sombrivage au prix du sang contre les réprouvés. Plus d'un an plus tard, la Quatrième guerre, suite à la Guerre des épines, s'arrêta brutalement, mais ne résolvant pas la situation pour les nombreux réfugiés encore présent sur Hurlevent et ceux les protégeant.

Lors de la dissolution de l'Ordre des Implacables, jusqu'à lors mené par Jan Oberson, les anciens membres, toujours aussi fervent envers l'Alliance et leur peuple,  ont décidé de fonder leurs propres activités. Alshain Pâlelune, officier de l'Ordre des Implacables, fait partie de ces militaires qui ont contribué à l'Alliance tout en devant répondre à ses propres obligations envers son peuple. Ayant rendu de grands services pour l'Alliance, elle décida de se recentrer sur son peuple qui est resté sur Hurlevent, cité qu'elle connait particulièrement bien.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Test

C'est ainsi qu'elle lanca l'Enclave Lunaire: Un nom donné en raison de leur culture basée sur les lunes et de leur installation étroite en Hurlevent au sein des Faubourgs où la Chancellerie leur a d'ailleurs octroyé la Caserne. Elle est composée de deux étages étendues sur l'ensemble du bâtiment. Le rez-de-chaussé fait fonction de salle à vivre et de réunion alors que le premier étage est disposé en dortoir avec une capacité de quelques dizaines de lits et quelques armoires pour disposer des affaires personnelles.
L'Enclave Lunaire propose un Refuge à tous les Kaldorei de la capitale humaine qu'ils soient de passage ou installer, afin d'y réunir la ou une partie de la communauté Kaldorei qui le souhaiterait. Le but n'est pas anodin puisqu'il s'agit aussi d'assurer le maintient de la Culture millénaire Kaldorei et de la promouvoir. Plusieurs profils de Kaldorei y sont présents, tout autant pour ceux qui souhaitent y poser Réflexions Druidiques, que ceux qui souhaitent effectuer des Recherches magiques.

Les Artisans pourront y trouver de l'aide pour leur ateliers ou leurs commerces, et les combattants pourront trouver une unité spécialisés dans les diverses missions qui prêteront intérêt au Peuple Kaldorei. En effet, si l'essence de l'Enclave Lunaire est son Refuge de Hurlevent, elle dispose d'expériences et d'entrainements les autorisant à agir, parfois au contact des Sentinelles, et de rentrer en traque des loyalistes ou toute menace envers le peuple Kaldorei, pour ceux qui ne veulent pas rester inactifs.

L'Enclave Lunaire est de fonctionnement simple. Son état-majour se constitue de la matriarche Alshain Pâlelune et de son conseil composé d'Hederion Traquesonge, un druide Shan'do et de Lorenal Chantesaule, un mage, Kernas, un furtif qui fut des Implacables également. Lors de décisions importantes ou lorsqu'un Kaldorei demande la réunion du conseil, les membres se concertent sur le sujet qui, après des délibérations, se verra trancher par la Matriarche Alshain Pâlelune.

Si vous êtes Kaldorei et que vous vivez sur Hurlevent ou bien simplement de passage, vous pouvez vous rendre dans les Faubourgs si vous le souhaitez partager du temps avec eux ou les rejoindre. Les recrutements ne concernent pas les illidaris. ( Forum: http://enclave-lunaire.forumactif.com/ )

Le Cénacle Arcanique, nouvel ordre magique
-
A situation particulière, réponse particulière.

Les passants les plus assidus auront pu voir les changements qui s'opéraient autour de l'ancienne caserne des Implacables dans la Vieille-Ville de Hurlevent, lié à son changement de propriétaire. L'Ordre militaire, mené par Jan Oberson, avait été dissout suite à la fin de la Quatrième guerre et ses membres se sont dispersés aux quatre vents. Toujours aussi fervent envers l'Alliance, les anciens membres ont décidé de fonder leurs propres activités comme l'Enclave Lunaire ou bien du Cénacle Arcanique, c'est de ce dernier que la Gazette dévoue cet article.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Meavy_10
De gauche à droite: Le Lieutenant Athreus Santena et le professeur Meavy Mekkaboulon.

Fondée par le Lieutenant Athreus Santena, ancien membre des Implacables, et son associé le Professeur Meavy Mekkaboulon, du Kirin tor, le Cénacle Arcanique se souhaite accessible à tous dans ses services. Interrogé par la Gazette, le Lieutenant Athreus a accepté de nous en dévoiler plus:

La création de cet ordre repose sur un postulat très simpliste: lorsque j'étais encore sergent chez les Implacables, on venait me voir de partout pour trouver de l'aide lorsqu'il y avait un problème vis à vis des Arcanes, ce qui incluait des spécialistes. Donc le raisonnement est devenu limpide: si même des spécialistes se trouvent parfois confrontés à des problèmes insolvables, qu'en est-il des petites gens ?

La fin de la Guerre ouverte nous a poussé à vouloir aider tant les différents ordres que le citoyen ordinaires. La magie a prouvé de nombreuses fois les risques qui l'entourent suite à une utilisation hasardeuse ou abusive. Et il n'est pas toujours évident de le déceler.

Aussi notre ordre se repose sur deux branches, tant distinctes que complémentaires: l'expertise et l'enseignement.

  • Par l'expertise, nous appportons notre aide et notre concours aux ordres ou aux citoyens qui en ont besoin. Par exemple, la Garde est notre alliée et nous demande souvent d'intervenir sur des affaires où la magie est liée. Nous avons également été mandatés par l'Ordre de l'Enclave Lunaire, menée par la Matriarche Alshain Pâlelune, pour enquêter sur un possible fléau impie sévissant dans les bois. Cette aide peut être sous forme de consultations théoriques ou même d'interventions pratiques.
  • Par l'enseignement, nous visons à sensibiliser le public non-averti à ce que représente l'Arcane, ses dangers et savoir lutter efficacement contre. La pédagogie est une des clefs essentielles à la réussite d'un tel projet. Nous avons déjà tenu et allons tenir différents salons de réflexions et de débats autour d'un thème distinct.



Le Cénacle Arcanique reste à l'écoute des questions de la population dans la Caserne de la Vieille-ville, à côté de celle de la Garde de Hurlevent. Encore récente, l'organisation continue de faire des actions pour se faire connaître. Ils sont par ailleurs l'instigateur des Salons de l'Arcane dont le dernier en date, "Arcane et Corruption" sur les hauteurs du quartier des mages de Hurlevent le 7 Décembre de l'an 39 qui aura attiré une petite foule d'individu aussi bien néophyte que profane sur la question; Une situation que certains participants au Salon espèrent voir se reproduire.
Toute personne intéressée est invitée à se rendre à leur caserne ou vers les deux associées.


Baie-Du-Butin, nouvelle destination des commerçants
-
Ou comment le Cartel Gentepression décide de promouvoir la cité Gobeline.

Bâtie dans la crique à l’extrême sud de Strangleronce, Baie-du-Butin est une ville commerciale côtière gobeline gérée par le Cartel Gentepression, regroupement commercial gobeline neutre. De par son positionnement et ses liaisons maritimes fréquente avec Cabestan, elle aussi administrée par le Cartel, Baie-du-butin s'est lentement affirmée comme une étape incontournable pour se rendre en Kalimdor. Baie-du-butin reste encore aujourd'hui une ville cosmopolite neutre, vivant aussi de la pêche et offrant des contrats de mercenariats, de protectorats, mais également de pirateries et de vols aussi bien à l'Alliance qu'à la Horde ou aux sans-factions.

Lentement délaissée par les voyageurs depuis le Cataclysme, Baie-du-Butin souffre désormais d'un manque d'intérêt de la part des commerçants qui ont, très souvent, privilégié le Royaume de Hurlevent ou la proximité d'Orgrimmar et de Mulgore. Le Cartel Gentepression, souffrant financièrement de la situation, décida de relancer l'intérêt pour leur cité phare : ils ont donc décide de mettre en place quelques opportunités pour attirer de nouveaux habitants ou partenaires commerciaux.

Des tableaux d'affichages furent mis en place, présentant divers contrats et quêtes, pour encourager le tour des mercenaires. Surtout avec la fin de la guerre. Mais également avec des offres pour les commerçants et les guildes qui veulent s'installer ici. Des taxes moindres sur certains produits et quelques événements. Toutes ces mesures ont mené à l'arrivée de nouveaux habitués. Ils sont mêmes allés plus loin en allant jusqu'à offrir des locaux à des commerces qui en feront la demande s'ils prouvent leur motivation et que leur commerce intéresse Gentepression.

La notion de liberté y est aussi importante, les gens aiment simplement une vie plus libre, et moins rigide, permettant de se sentir vite chez soi ici. Il est nécessaire d'admettre que la Baie s'embarrasse de beaucoup moins de lois et de taxes que n'en compte Orgrimmar ou Hurlevent, mais que l'ordre y est très sévèrement conservé par la force de frappe qu'Alliance et Horde ne connaissent que trop bien: les cogneurs. Ces fameux gobelins, garant du respect des affaires et de leur déroulement, sont parmi des soldats redoutables et une force de frappe qui fait hésiter tout individu les ayant vu à l'œuvre, mais pas exempte de corruption. Les rixes y sont sévèrement réprimées, mais quitter la cité et là vous pourriez vous battre autant que vous le souhaitez.

Tout commença il y a quelques semaines, en engageant monsieur Fink, Baie du Butin mit en place pour les nouveaux arrivants une soirée le 23 novembre pour organiser présenter ce qui pourrait être fait dans la cité et attirer les commerçants. Les Foulards noirs, groupe rebelle voulant renverser le Cartel, ont profité de l'occasion pour attaquer la ville, mais ont été très rapidement arrêté par les invités et les fameux cogneurs de Baie du butin. Depuis ce jour, les nouveaux arrivants enrichissent la vie à la Baie du Butin.

La Gazette de Hurlevent s'est rapprochée d'un de ces nouveaux arrivants qui ont profité des conditions offertes par la Baie pour s'implémenter durablement. Il a accepté de se confier à la Gazette pour une interview, mais faisons ensemble un portait rapide.

Monsieur Tao est un Pandaren de grand taille d'allure impressionnante. D'une voix grave et posée, il gère le Lotus Noir, organisation basée sur le marché noir. Il était déjà un habitué de Baie du butin depuis quelques mois déjà, même s'il a beaucoup voyagé après la guerre contre la Légion. Il a décidé plus récemment de s'y installer durablement suite à l'ouverture de Baie du butin et le rachat de la Taverne dont il est devenu le gérant pour le compte du propriétaire : monsieur Tolârdier. Il est ainsi un exemple de ces organisations qui ont su profiter de l'occasion pour prospérer dans la cité.


Interview avec Monsieur Tao:


Rislon Milloin :  Bonjour Monsieur Tao. Je vous remercie d'avoir bien accepté de nous recevoir dans votre établissement.

Monsieur Tao : Bonsoir Monsieur Milloin. Je vous en prie, c'est un plaisir.

Rislon Milloin :  Vous êtes un régulier de Baie-du-Butin depuis longtemps mais vous avez décidé récemment d'accentuer votre participation à la cité. D'où vous est venu ce projet ?

Monsieur Tao : Et bien, Monsieur Milloin, plusieurs raisons sont en jeu. Hm... Ça ne dérange pas que je boive durant ?

Rislon Milloin :  Non, faites, je suis ici en tant qu'invité et vous êtes chez vous.

Monsieur Tao : Parfait. Pour vous répondre donc, il y a avant tout un intérêt personnel. Ma Guilde avait besoins d'avoir son repère quelque part en Azeroth, un endroit où elle pourrait trouver des mercenaires pour obtenir ce qu'elle désirerait. Mais également un endroit où elle pourrait faire son commerce, en toute légalité, sans qu'elle ait à sa cacher. La Pandarie était le territoire de mon ancien mentor, ainsi donc, j'ai porté mon regard sur Gentepression. La Baie offrait un endroit parfait entre la Pandarie, les Royaumes de l'Est, Kalimdor et les îles des mers du sud. Mais en Pandarie, on apprend à vivre avec la communauté et de faire des efforts pour l'améliorer. Ce travail ne doit jamais venir d'une personne uniquement, mais de tous et de chacun. Alors il était naturel qu'en échange de cette place à la Baie, le Lotus noire œuvre à ce que cette communauté puisse s'épanouir et s'améliorer. Et c'est pour cette raison que je m'y suis récemment investie. Plus la ville sera fleurissante, plus mon commerce le sera également.

Rislon Milloin : Baie-du-butin cherche à se promouvoir en attirant des commerçants afin d'animer la Cité. Comment cela se manifeste-t-il ?

Monsieur Tao : On peut avant tout constater des offres sur les locations. Par exemple, les commerces et les guildes peuvent s'établir ici avant même d'être forcément réputé. Et elles profitent de taxe réduite pendant un certain temps. On peut également constater les efforts fournis pour rendre plus accessibles les contrats de mercenariats, d'aventures et de commerces. Ce qui permet aux aventuriers, aux mercenaires et toutes personnes qui vendraient ses services, de trouver de quoi... ...Faire fortune et gagner en réputation. C'est un autre point qui marque la Baie, la réputation. La réputation ici vaut de l'or et elle est comme de l'argent. Si vous avez une bonne réputation, vous aurez droit à de nombreuses choses. Rien n'est rigide ici, c'est de nos efforts qu'on nous récompense.

Rislon Milloin :  Un système de réputation donc ? Vous voulez dire qu'en effectuant des contrats ou des missions en Baie-du-butin, on obtient des gains ?

Monsieur Tao : On gagne effectivement de l'argent. Mais surtout, en participant ainsi à la vie de la Baie du Butin, on se forge une réputation. Et chez les Gobelins, la réputation est très importante. Si vous avez une certaine réputation, les cogneurs peuvent fermer les yeux sur certaines choses. De plus, la réputation compte énormément dans l'achat d'une demeure à la Baie. Si vous êtes réputé, vous avez plus de chance de voir une demande... ... Acceptée pour l'achat d'un bâtiment par exemple. Et je soupçonne Gentepression de préparer certaines choses pour ceux qui seront les plus renommés. D'ailleurs, il y a cette rumeur d'un conseil.

Rislon Milloin :  Un Conseil ?

Monsieur Tao : La Baie-du-Butin compte remercier les personnes les plus influentes et actives dans sa communauté, en les invitant à joindre le Conseil du Baron. Un conseil populaire qui réunira des personnes qui s'occuperont d'animer la vie ici. Mais qui auront également pour tâche de représenter ces nouveaux habitants. Une sorte de vitrine. Cependant, le Conseil du Baron n'aura aucun pouvoir législatif. Il ne sera pas là pour décider des lois en vigueur ici, pour faire arrêter des personnes ou pour juger. Son rôle sera uniquement d'être une entité qui organisera des festivités, des événements, des annonces. Ils discuteront de la situation, de comment l'améliorer ou la faire perdurer.

Rislon Milloin :  Vous parlez de législation. Baie-du-butin, dans l'imaginaire collectif et que cela soit fondé ou non, a une réputation d'une ville sulfureuse louche. Comment compte-t-elle réagir face à l'afflux de nouveau arrivant et de les rassurer sur le fait qu'ils n'auront pas d'ennuis en venant ici ?

Monsieur Tao : Très bonne question. La Baie du Butin, contrairement aux rumeurs, répond à des règles précises et strictes. Ici, comme ailleurs, le meurtre est interdit. Mais le vol dans l'enceinte de la Baie l'est également. Les règlements de compte eux sont tolérés si les deux parties donnent leur accord aux Cogneurs. Car les Cogneurs font respecter l'ordre ici et ils ne portent pas ce nom pour rien. À la moindre infraction, ils débarquent et en nombre pour cogner jusqu'à ce que vous arrêtiez.
Cependant, à la Baie du Butin, il faut bien avoir conscience que les règles sont plus légères qu'ailleurs. Ici, vous ne pourrez demander une amende, car quelqu'un vous a insulté. Les Cogneurs peuvent fermer les yeux si vous en avez les moyens, afin que vous puissiez tabasser quelqu'un ou faire un vol. C'est, à mon sens, ce qui fait le charme de cette cité. Au final, il faut savoir bien s'entourer et également savoir où sont nos limites.

Rislon Milloin :  Quel message souhaitez-vous transmettre à ceux et celles qui hésitent encore à s'installer ici ou à y faire affaire ?

Monsieur Tao : Que la Baie du Butin offre ce que d'autres villes ne leur offriront jamais. Des opportunités. Ici, ils seront récompensés de leurs efforts, ils pourront gagner une place à la Baie et s'y épanouir. Ils peuvent y réaliser... ... Leur ambition, mais également trouver des personnes de tout horizon. À l'esprit d'aventure et de camaraderie. Ici, les gens viennent trouver un refuge, loin des guerres ou des conflits dans les villes. C'est ce qu'est la Baie du Butin avant toute chose.

Rislon Milloin :  Y a-t-il des opérations similaires avec Cabestan, la cité jumélaire de Baie du butin ?

Monsieur Tao : Non, pas encore mais je suppose que si la Baie rencontre un certain succès, cela pourrait être possible.

Rislon Milloin :  Monsieur Tao, au-delà des aspirations de Baie-du-butin, comptez-vous étendre vos activités hors de la Baie, davantage vers Hurlevent ou Orgrimmar car après tout, Baie du butin est un carrefour d'échange où se mêlent Horde, Neutre et Alliance.

Monsieur Tao : Je ne peux pas répondre à cette question.

Rislon Milloin :  Secret professionnel ? Bien. Une dernière chose. Jugez-vous que l'opération mise en place par Baie du Butin commence à porter ses fruits ? Et à qui s'adresser pour s'installer en ville ?

Monsieur Tao : Et bien. Je dirais que pour le moment, cette opération porte ses fruits. On trouve de plus en plus de monde dans la Baie du Butin, et plus d'activités. Et pour vous installer à la Baie du Butin, il vous suffit de simplement venir et faire la demande à Gentepression. Et d'avoir les moyens de payer.

Rislon Milloin :  Monsieur Tao, je vous remercie de votre temps et de votre hospitalité, nous n'allons pas vous déranger plus longtemps.

Monsieur Tao : Je vous en prie, c'était un plaisir.

Ainsi, si vous aussi, vous êtes tentés par Baie-Du-Butin et sa communauté naissance, venez prendre contact sur place avec la population locale pour plus d'information


( Discord: https://discord.gg/eECTcWQ )


La Pandarie célèbre ses explorateurs !
-
Hommage à Liu Lang et Shen Zin Su


Installée à la place des tortues de Krasarang au sud de la Pandarie, la Dahui, ordre pandaren neutre mené par le Maitre Brasseur Xiong, organisa la réception des visiteurs et des pandarens venus de loin pour assister à l'hommage envers les explorateurs de Pandarie, débuté à 21h. Quelques dizaines de membres de l'Alliance et de la Horde, curieux, sont venus assister à cette fête atypique consistant à raconter des histoires en hommage aux explorateurs, la Pandarie ou les tortues.

Xiong, Gueron des Mufle-fin, Monsieur Tao, Nathaël Grenth, Yu'Jin, Aolinar Flocon de Jade ainsi qu'Allifeur prirent la place pour conter des histoires. A 23 heures, le gong de la Dahui sonne et l'ordre Pandaren nous invite à nous déplacer prendre une lanterne avant de nous diriger en ligne vers la mer. Et c'est sous les feux d'artifices que les participants lancent les lanternes en mer, symbolisant les voyages de la grande Torture, et les lueurs faiblissantes des lanternes finissant au bout d'un moment par disparaître à l'horizon.

Après quelques histoires, la cérémonie se termina à minuit, avec un feu d'artifice explosif.

Quelques gnomographies de la fête des Explorateurs:

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow27

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow28

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow29

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow30

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow31

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 83768010


Renouveau du Spectre Anti-worgen
-
Retour sur ce phénomène

Elle devait avoir lieu le 20 Novembre de l'an 39 au port de Hurlevent. Elle n'eut finalement jamais lieu. La Marche "Anti-Worgen", comme l'ont surnommé certains riverains, aurait du militer pour une application renforcée des lois sur les worgens notamment sur la tolérance de son utilisation en ville. Les instigateurs de cette marche se nommèrent sous l'organisation de "La Cloche", celle que l'on agite pour les nouvelles et les changements.
Erlich Gregoritsch, membre de la Cloche, insiste pour faire appliquer plus durement la législation sur la forme worgen. En effet, selon eux, la forme worgen, qui est apparentée comme une arme dégainée, n'a pas sa place en ville et devrait donc être purement et simplement proscrite dans les cités tandis qu'elle est tolérée actuellement sur la voie publique. Nous rappelons qu'elle est interdite d'utilisation dans les casernes de la Garde et l'hôtel de ville de la Chancellerie, et que chaque taverne, auberge ou organisme privée possède le droit de l'autoriser ou de l'interdire dans ses locaux.Cependant, en raison de sa nature dite belliqueuse, un Garde aurait donc le droit de vous demander de reprendre forme humaine dans les rues sous le prétexte que la forme worgen est une arme dégainée et donc dangereuse en cas d'interrogatoire: une situation que dénonce certains worgens.

Selon les organisateurs de la marche, l'arme qu'est la forme worgen est incontrôlable et servirait à justifier les débordements des worgens pour se décharger de leur responsabilité. De plus, bien que ces fameuses "armes" aient été mis en parallèle aux chevaliers de la lame d'ébène, le principal organisateur aura rétorqué que ces chevaliers ne sont pas enragés et n'ont pas de perte de contrôle.

Ce phénomène est réapparu en Octobre de l'an 39, quelques semaines après l'armistice mettant fin à la Quatrième Guerre lorsque des tracts questionnant les individus de la capitale sur la réelle nécessité de garder les Gilnéens et Worgens sur Hurlevent et le temps que cela prendrait de les aider à leur faire re-coloniser Gilnéas. Les tracts ont rencontré une réaction parfois injurieuses de la part des worgens et des gilnéens qui se sont sentis, pour certains, insultés par ces propos.

Malgré ce léger regain d'intérêt, ce mouvement reste globalement en perte de vitesse depuis son point culminant de Novembre de l'an 33 où de nombreuses querelles et rixes s'étaient déclarées en raison de l'absence de loi protégeant les Worgens et l'abus des lois druidiques sur eux. Ces événements avaient conduit à la création des lois worgens que nous connaissons actuellement en Janvier de l'an 34 et qui ont été remise à jour en milieu de l'an 39.



Les Merveilles du Monde
-
Tome 1, par les Editions du Nénuphar

Les Editions du Nénuphar sortent leur dernier projet en date, fruit de plusieurs mois de recherche et de voyage, portant sur les Merveilles qui parsèment le Monde. Pour cette première édition du Tome 1, les Editions du Nénuphar se sont intéressés aux Merveilles situées sur les continents de Kalimdor et des Royaumes de l'Est.
Etendues sur plus d'une vingtaine de page et de la taille d'un grimoire, les Editions du Nénuphar proposent un aperçu des merveilles sur leur histoire ainsi que des conseils rapides à ceux qui souhaiteraient les visiter.

Le Tome 1 est disponible en plusieurs langues à Dalaran ou dans la bibliothèque de Forgefer: Tome 1 - Les Merveilles du monde

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Couv_46


Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Ven 3 Jan 2020 - 16:40

La Gazette de Hurlevent

Bienvenue en l'an 40

Pour cette première édition de l'année, l'équipe de la Gazette de Hurlevent est fière de vous souhaiter leurs meilleurs voeux de nouvelle année à ses lecteurs ainsi qu'à la population de Hurlevent. Nous espérons que l'année 40 parte de meilleure façon que les précédentes années.

Bonne lecture !

Collecte d'Hiver pour la Maison Garde-Jour

La Maison Garde-Jour se dévoue pour permettre aux orphelins d'avoir quelque chose sous le sapin le jour du voile d'hiver.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Jouets11

Mené par leur directrice Miaarhi, ils se sont réunis en soirée devant l'Orphelinat ce Samedi 22 Décembre de l'an 39 en compagnie d'un des Grand-Père Hiver. En sa présence, la Maison Garde-Jour a sollicité la générosité des passants de Hurlevent afin de recueillir des dons ou des anciens jouets à offrir aux orphelins. C'est ainsi une foule irrégulière d'habitants ou d'alliés qui s'est amassée devant l'orphelinat afin de contribuer au Voile d'Hiver de ces enfants.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Don_de10
Les Membres de la Maison Garde-Jour avec le Grand-Père Hiver Klaus.

Créé en Automne de l'an 38, la Maison Garde-Jour, affilié à l'Eglise, soigne bénévolement les malades et blessés se présentant à eux à Hurlevent dans leur locaux à proximité de l'Orphelinat. Ils assurent le fonctionnement de leur ordre grâce aux dons qui leur assurent de ne manquer d'aucuns moyens. Ce genre d'opération est donc nécessaire pour la pérennité de leurs actions.

L'Arcantium, nouveau commerce de l'Arcane

Commerce de vente de services et d'objets magiques. Ouverte en fin d'année 39 à Dalaran, l'Arcantium propose un large éventail d'objets et de services magiques à disposition du plus grand nombre.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Facade10
Gnomographie de la devanture de l'Arcantium.




Installée en face de l'échoppe des Héros à Dalaran, l'Arcantium se présente, de l'extérieur, de façon discrète par une vitrine sobre aux couleurs de la cité-état. A l'intérieur, des meubles élégants en bois précieux et des objets divers flottant décorent l'immense et unique salle de vente. Si l'utilisation de magie n'est pas aussi visible et grandiose que dans d'autres lieux de Dalaran plus connus des visiteurs, l'atmosphère occulte et enchanteresse y est bien présente, étant des plus accueillante.

Les plus attentifs auront pu les apercevoir au Marché Hivernal du 16 Décembre 39 au port de Hurlevent où elles souhaitaient mettre en avant l'accessibilité ainsi que les possibilités et découvertes du monde arcanique, bien que farfelues. Avec la roue des Illusions. Des appareils qui auront attirés des foules, comme le nombre d'illusion présent au sein de la foule en attestait. Il y a encore quelques mois, tout cela n'était qu'une idée entre les futures gérantes que sont Lorawen Aubenoir et Sévillia Aube-Chant.
La première, Lorawen Aubenoir, était à la base dans la Fondation Ethernae, ancien centre de recherche sur l'arcane à Hurlevent entre l'an 36 et 38. La seconde, Sévillia Aube-chant, a été arcaniste auprès du Kirin Tor durant plus d'un siècle, avant de devenir archiviste à la Bibliothèque Royale de Hurlevent une dizaine d'année. Plus récemment, elle tint une place d'enseignante à l'Académie Royale de Hurlevent, dissoute en milieu d'année 39.

L'idée initiale était celle d'une boutique axée sur la magie arcanique et tout ce qui en découle afin d'être avant tout disponible auprès d'un public hétéroclite. Des jeunes aventuriers, aux nobles fortunés, en passant par les mages en apprentissage, aux vétérans, voire même les fermiers à la recherche de curiosité.

Déclaration des gérantes Lorawen Aubenoir et Sévillia Aube-Chant:
"L'Arcantium se veut d'être une boutique "Neutre", j'entends par ceci que, comme nous nous situons à Dalaran, nous sommes régis par les lois de Dalaran et du Kirin Tor. Ce qui signifie que nous sommes un commerce aussi bien disponible pour les membres de l'Alliance que ceux de la Horde. Nous avons d'ailleurs une consultante Sin'dorei.
Et d'autres horizons, du moment qu'ils sont acceptés au sein de Dalaran.

Nous aimerions d'ailleurs profiter de cet état de neutralité pour arranger des partenariats avec des Shal'dorei ou Sin'dorei. Afin d'offrir une panoplie d'objets et artefacts magiques en tout genre. La magie Shal'dorei, notamment, est fortement réputée.

En cas d'incapacité de se déplacer à Dalaran, l'Arcantium s'engage le plus souvent à livrer les clients, lors de commandes importantes, même si les contrats sont rédigés sur Dalaran."

Concernant les ventes, vous pourrez retrouver tout ce qui est commun à la magie de façon générale: Potions, parchemins de sortilèges, enchantements génériques, ou même vente ou alors emprunt de livre et grimoire concernant l'Arcane. Les potions et autres flasques d'une grande diversité se situent sur les étales. Elles concernent le domaine médical avec les traditionnelles potions de soins, antidouleurs et autres, que le domaine militaire avec les potions de rage ainsi que le domaine civil à des prix très abordables.

De plus, toute une section est dédiée à leur fabrication artisanale, avec des objets uniques en leur genre, et donc très rares à trouver dans des commerces identiques. Les bracelets d'invocation d'arme personnalisée, les disrupteurs de magie arcanique ou les focalisateurs de puissance arcanique ne sont que quelques exemples pratiques d'une longue liste de savoir-faire propre à l'Arcantium.
De plus, beaucoup d'objets en vente ne nécessite d'ailleurs pas de connaissance approfondie de la magie. Pour exemple, elles citent notamment un orbe de manipulation télékinétique qui ne nécessite pas la moindre connaissance en arcane. Certains pourraient trouver cela dangereux, mais l'Arcantium rassure. Elle évaluera les clients avant une vente, afin que les artefacts magiques ne tombent pas entre les mains de n'importe qui.

Concernant les services, l'enchantement est un incontournable qu'elles savent mettre en avant avec rapidité et fiabilité. Elles proposent la création de bâtons ou de baguettes sur-mesure, ou encore une demande de "projet". Il est aussi possible d'obtenir des composants pour les mages néophytes, ou simplement ayant besoin de ces derniers car difficilement obtenables sans avoir recours à un gobelin.

N'hésitez plus, rendez-vous à l'Arcantium dans la cité-état de Dalaran pour faire affaire !


La Boumtique, un retour explosif en ville !

Gérée par Agate Hath, la Boumtique est une des plus anciennes boutiques d'armement de Hurlevent, bien antérieur à la législation sur les explosifs datant de l'an 34.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Plof10

.

Une secte sévit à Hurlevent !

Les citoyens de Hurlevent et passants de la capitale sont appelés à la plus grande prudence, à ne pas se promener seul de façon isolée en Hurlevent et de favoriser les axes les plus fréquentées.

Une étrange secte a fait son apparition en ville peu avant la fin de l'année 39. Ses adeptes se promènent en ville afin d’agresser les passants et de prélever leur sang. Jusqu'à présent, ils ont profité de l'isolement des individus et des zones peu surveillées en soirée (Repos du Lion, port ou Cimetière) de Hurlevent pour choisir leur victime.

Les victimes peuvent se reconnaître de la façon suivante:
- Elles ne se souviennent pas de l’agression et se réveillent sans réellement savoir ce qui s'est passé.
- Elles présentent une plaie sur le corps comme si on en avait retiré ou mis quelque chose.

Les victimes peuvent tomber malade, sous le joug d'une malédiction, et nécessiteront un soin à la Lumière uniquement. La Maison Garde-Jour se dit prête à les accueillir au sein de leur structure pour la prise en charge des soin à la Lumière, en coopération avec la Cathédrale.

Les arrestations de ces cultistes par la Garde, aidée par la population avertie, se multiplient ces derniers jours. Certains arrivent toujours à passer les mailles du filet et les risques d'agressions restent importantes.

Toutes personnes pouvant témoigner sur ces agressions peuvent se rendre à la Garde ainsi qu'à la Loge des Murmures, mené par Siniana Sombre-Nuit, afin de partager leur version et témoignage. Toute aide permettra de faire avancer la situation.


L'Ordre des Braises, Ordre en recrutement !

Ordre originaire de Drustvar en Kul'tiras se présente sur Hurlevent pour une vague de recrutement devant durer de Décembre à Janvier de l'an 39. Ils protégent le peuple de Kul'tiras contre les menaces de Magie noire, du sabbat, des goules, des chimères et surtout des Drust.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Anna_s10
Inquistrice Anna Swan et Grand-Inquisiteur Eskel de Val-Archer.

Anna Swan est une mage inquisitrice de l'Ordre des Braises et Officier. Eskel de Val-Archer est quant à lui Grand-Inquisiteur de l'Ordre des Braises, officier également. Ils résident tout deux à la ferté d'Arom en Drustvar d'où ils opèrent. Et s'ils sont sur Hurlevent, c'est pour faire découvrir leur métier à la populace et chercher des volontaires qui n'ont pas peur d'affronter des menaces qui peuvent sembler plus terrifiantes qu'au Bois de la pénombre.

Interview d'Eskel de Val-Archer, Grand-Inquisiteur de l'Ordre des Braises:
Nous protégeons le peuple de Kul'tiras contre les menaces de Magie noire, du sabbat, des goules, des chimères et surtout des Drust, comme le Colonel Arom Malvoie, jadis lorsqu'il a défait Gorak Tul.
Nous offrons un apprentissage sur les menaces que nous combattons ainsi que nos méthodes pour les affronter: potions, enchantements, armements, tenues de combats... Ils seront formés jusqu'à devenir un inquisiteur à part entière.
Domaine d'activité et opérations routinières: Des chasseurs de Monstres mais plus principalement des Chasseurs de Sorcières. Nous opérons dans la région de Drustvar qui est la région en Kul'tiras la plus touchée par le Sabbat Malecarde, une secte de sorcière au service de Gorak Tul.

Afin de guider les nouvelles recrues, Anna Swan a réalisé un bestiaire qui servira de point d'ancrage aux nouvelles recrues. Un bestiaire qui comporte également toutes les différentes créatures d'Azeroth, complété par Anna Swan, archiviste de l'ordre.

Pour les recrutements, il est nécessaire de se rendre à la Ferté d'Arom ou alors devant la Cathédrale de Hurlevent où ils sont régulièrement lorsqu'ils sont à Hurlevent. Les non-morts et les chasseurs de démons ne sont pas recrutés.


Les divers de Hurlevent, et d'au delà !

Du nouveau à la Baie du Butin !

Maximiliano D. Saliéri fait désormais partie des maîtres des Docks de Baie du butin en début de semaine du 26 Décembre de l'an 39.

--------------------------------------------

Du nouveau dans la Lumière à Hurlevent  !

Le père Vianney a remporté, face à Soeur Telyshka, les élections du Conclave de la Lumière du 19 Décembre de l'an 39. Remplaçant l'Evêque sortant Eudes Bonefoy, il deviendra le nouvel Evêque de son ordre pour un mandat d'un an à partir du 6 Janvier de l'an 39, jour de la passation de pouvoir.

--------------------------------------------

Du nouveau parmi les Mercenaires !

Une nouvelle organisation nommé le "Réseau" s'est formée en fin d'année de l'an 39 par Solhem et Aloïs sur Hurlevent et invite tous les mercenaires sans organisation à se serrer les coudes.

--------------------------------------------

Inauguration à venir au quartier des mages

Ce Samedi 4 Janvier de l'an 40 à 21 heures, venez assister à l'inauguration d'un service d'alchimie par Abygaël Farner, médecin apothicaire qui s'établira dans la Quartier des mages à proximité de la Tour des mages. Si vous cherchez un nécessaire de soin ou quelque chose de plus spécifique, rendez-vous à l'inauguration.

--------------------------------------------
Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Mer 5 Fév 2020 - 19:44

La Gazette de Hurlevent
-
Brèves de Hurlevent

Le retour du Tournoi Brillame sur Hurlevent
-
Inscription aux trois jours de tournoi

Du 14 au 16 Février de l'an 40 se tiendra à Hurlevent la seconde édition du Tournoi Brillame, organisée par Liresh brillâme. Venez vous inscrire pour participer aux épreuves proposées !

En Février 39 s'était déroulée la première édition du tournoi Brillame au port de Hurlevent, ne concernant qu'un combat à l'épée en trois touches gagnants. Pour l'an 40, Liresh Brillame, l'organisation du tournoi, décide d'aller plus loin en étalant sur plusieurs jours plusieurs épreuves différentes. De plus, ayant compris des derniers tournoi, il souhaite rajouter une notion d'équipe à ce tournoi en le rendant davantage coopératif !

Venez vous inscrire pour les trois épreuves qui auront lieu: Duel en mêlé, Tir à l'Arc et, cela reste encore à confirmer, partie de Carp'balle ! Pour cela, contactez Liresh Brillame sur Hurlevent.



Bientôt dans la Gazette de Hurlevent


- La fête lunaire: Festivité sur Hurlevent par l'Enclave Lunaire
- Rencontre avec la Main de Thaurissan
- Un jour, un portait : Diane Rosseau


Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Lun 10 Fév 2020 - 21:07

Avis de recherche publique

On recherche ...

Pour les besoins d'une enquête en cours (par moi, Akhal, et d'autres), merci de vous présenter à la Cathédrale si votre nom figure dans la liste ci-dessous. De même, toute information quant à la localisation actuelle des personnes concernées se verrait récompensée en pièces d'argent sonnantes ou trébuchantes.
• Julyne d'Arcelot
• Caliel
• Fanélia Cathules
• Ethan Rosco
• Elthel
• Qarun
• Leldriel
• Dhruor
• Karven Stolen
• Clarice

Enfin, toute information crédible sur les personnes suivantes, dangereuses et mal intentionnées, serait d'une grande aide et de ce fait se trouverait récompensée de cinquante pièces d'argent.
• Valtiel
• Satine
• Vahron
• Asgeir
Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Jeu 13 Fév 2020 - 21:07

Grand Concours d'Innovation du Royaume de Hurlevent

Au travers de la Chancellerie Royale, le Royaume a décidé de mettre en avant l'inventivité des membres de l'Alliance dans un grand concours aux quartiers des Nains qui aura lieu du 22 au 23 Février de l'an 40 dans trois catégories distinctes: L’artisanat durable (Forge, mécanique, etc.), les arts magiques (enchantements, etc.) et les produits consommables (Cuisine, alchimies ou parchemins, etc).

Venez participer aux concours et remporter les grands prix allant de la subventions de votre invention aux titres et trophées remis par la Chancellerie Royale !

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 20020110


Vous souhaitez participer et vous souhaitez savoir comment ? Tout cela est très simple. Vous devez pour cela présenter un objet que vous avez conçu et qui puisse être utilisé par n'importe quelle personne.

Il faut aussi cela pour remplir cette fiche puis l'envoyer à la Chancellerie Royale:



Code:

[quote][center][i]Fiche d'inscription au concours d'innovations[/i][/center]

[b]Nom :[/b]
[b]Prénom :[/b]
[b]Adresse :[/b]
[b]Entreprise représentée (facultatif) :[/b]
[b]Catégorie d'inscription souhaitée :[/b]
[b]Brève description de votre œuvre :[/b]

[right]Signature[/right]
[/quote]

Vous souhaitez gagner ? N'attendez plus et inscrivez-vous pour le concours du 22 au 23 Février 40 !
Rendez-vous au Quartier des nains de Hurlevent les jours J !

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Lun 9 Mar 2020 - 22:33

La Gazette de Hurlevent

Découverte du remède contre l'épidémie sévissant en Hurlevent

Des proches des souffrants, en lien avec l'expertise des druides et de paladins, ont trouvé en fin Février de l'an 40 un remède à l'épidémie qui sévit à Hurlevent depuis fin Janvier. Dans un contexte encore tendue mais d'accalmie, le remède est appliqué aux malades et les proches peuvent souffler de revoir leur miraculé.

L'épidémie avait commencé quelques jours après le sauvetage d'un membre de l'équipage de l'Aquira aux larges du port de Hurlevent. Prise dans une étrange tempêté, l'Aquira avait déjà sombré corps et bien lorsque le navire des Fils du Kraken, navire appartenant à l'Amiral Walter, arriva sur place mais l'équipage put secourir l'unique survivant et le ramena à Hurlevent.
Quelques jours plus tard, les premiers cas de démence étaient signalés. La maladie ne se propage que par contact et très rapidement, l'équipage du Kraken commença à être victime de la maladie. Elle se manifeste par la corruption d'une magie type vide, par entendre des voix, des envies d'isolement et des pertes de lucidité. La magie de soin type Lumière et druidique était sans effet durable sur la magie, ne parvenant qu'à la ralentir le temps de son application. Le tout, alors que des murmures se font entendre des quatre coins d'Azeroth, n'épargnant personne mais n'étant pas dépendant de cette corruption.

L'état des malades s'étant brutalement dégradé pour certains fin Février, les proches des victimes, grâce aux conseils et à l'expertise des Druides de l'Enclave Lunaire qu'ils remercient énormément, ont tenté des expériences grâce à l'Azerite et ont découvert que ce matériaux issu du sang d'Azeroth, était le catalyseur nécessaire à l'efficacité des soins contre la maladie.

Les murmures quant à eux continuent de se répandre alors que l'origine de la corruption de la maladie est en cours de recherche..





La nouvelle Garde-Jour: indépendance de l'ordre de médecin

En Fin Janvier de l'an 40 fut acté par la Chancellerie Royale la séparation de l'ordre de Médecin de la Maison Garde-Jour avec l'Église de Hurlevent après plusieurs mois de procédure. Cette décision, voulue par la Maison Garde-Jour, loin d'être un acte irréfléchi, est le fruit d'une lente détérioration de leur collaboration, de promesses non-remplies et d'absences de communication. Ses conséquences sont cependant diluées en raison de la crise sanitaire que rencontre Hurlevent depuis mi-Janvier.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Miaarh10
la directrice Miaarhi au sein des locaux de la Maison Garde-Jour, place de la Cathédrale, Hurlevent

La Maison Garde-Jour, située place de la Cathédrale à Hurlevent, est un centre médicale soignant gratuitement la population Hurleventois et les visiteurs depuis la fin de l'an 38, né de la réunification du Dispensaire de Hurlevent avec le Refuge de Hurlevent lors des événements ayant suivis le scandale de Slei Livingstone lors de la Guerre des épines. Organisant des soirées de charité, des collectes de dons, des présentations et des cours de soin, la Maison Garde-Jour se dévoue auprès de la population et cherche toujours à se perfectionner, se faisant petit à petit une place durable dans la cité.
La Maison Garde-Jour a choisi la Gazette de Hurlevent pour dévoiler à Hurlevent le renouveau de la Maison Garde-Jour en cette année 40. Miaarhi et Salamander ont accepté de témoigner de une situation farfelue qui perdurera depuis des mois et leur nouvelle situation. Des révélations ayant surpris la Chancellerie et qui ont motivé la Chancellerie à déclarer l'indépendance de la Maison Garde-Jour:
RM: Pourriez-vous parler simplement des raisons de votre séparation avec l'Église ?

Miaarhi: Je vais essayer de faire simple : ils se sont servis de la Maison comme outil politique et financier. Les promesses qu'ils nous ont faites, de par la nature de la Maison ou même par les rares dialogues qu'on apu avoir avec eux n'ont jamais été tenues. Donc, à force de mensonge, d'ignorance et d'inaction de leur part, alors que nous faisions tout le travail, nous avons décidé de ne plus rien chercher de leur part. Ils nous avaient promis de l'aide, que ce soit pour les soins ou pour les rondes.. Rien. Ils nous avaient promis la gérance financière et le soutien pour nos dépenses... Ils ont fait le contraire. Et nous ne voulons plus être associés à ce genre de mauvaises personnes qui font le mal autour d'eux, et manipulent les autres bonnes personnes naïves pour leur faire croire qu'ils sont leurs maîtres.

RM: Vous avez donc décide de repartir sur de nouvelles bases en vous éloignant de l'Église. Pouvez-vous rappeler en quelques phrases les objectifs et buts de la maison Garde-Jour ?

Miaarhi: La Maison Garde-Jour est un dispensaire très simple qui est là pour le peuple de Hurlevent, et par le peuple de Hurlevent. On soigne tout ceux qui nous demandent de l'aide que ce soit des blessés, des malades, des réfugiés ou des autres sans-abris. On soigne les corps, mais aussi les cœurs et les esprits, parce que les mots peuvent beaucoup aider, parfois plus qu'un bandage.

RM: Pouvez-vous désormais dire ce qui changera avec cette indépendance nouvellement acquise ?

Miaarhi: Il n'y a plus la relation malsaine de possesseur-possédé, déjà. Les décisions qui concernent la Maison Garde-Jour sont prises par la direction de la Maison, et non par une personne de l'Église qui ne connaît rien de la Maison et qui n'y est jamais passé. SI une personne doit être promue, c'est notre décision, si une personne doit être rétrogradée ou démise de ses fonctions, c'est notre décision aussi.
Mais c'est surtout financièrement qu'il y aura un changement. Les dons que le peuple de Hurlevent nous donnaient étaient intégralement envoyés à l'Église, moins quelques pièces d'or pour entretenir la Maison et nous acheter nos fournitures, mais ce n'était pas assez. Donc maintenant, qu'on est indépendants, les dons restent ici et sont utilisés pour ce pour quoi ils auraient dû l'être : financer la Maison et les soins que nous prodiguons à ceux qui nous donnent très généreusement cet argent.

Plus de caisses de l'Église qui sert à des objectifs dont on ne sait rien, plus de longues semaines de silence et de négociations pour payer une bête prothèse. L'argent du peuple retourne au peuple.


La Maison Garde-Jour tient à montrer la nouvelle politique de transparence, en transition nette avec l'ancienne politique de l'Église envers les actions de la Maison Garde-Jour. Ainsi, vous trouverez ici en avant-première la nouvelle charte de l'ordre des Médecins.

Charte de la Maison Garde-Jour
Date : 25 Janvier de l’an 40


Article 1 : Nature de la Maison.

La Maison Garde-Jour est une institution Cléricale d’organisation indépendante née de la fusion entre le dispensaire de la Cathédrale de la Lumière et du Refuge de Hurlevent.

La Direction de la Maison Garde-Jour est à l’écoute des conseils des dirigeants spirituels de la Cathédrale de Hurlevent.

Étant d’organisation indépendante, la Maison Garde-Jour ne reçoit pas d’ordres de la part de la Cathédrale, mais peut analyser les demandes de ses dirigeants et membres en fonction de ses capacités à les réaliser, si elles conviennent aux règles et aux missions de la Maison Garde-Jour.

La Maison Garde-Jour ne promeut aucune pratique religieuse en particulier, malgré son lien avec la Cathédrale de la Lumière.
Les fondateurs de la Maison Garde-Jour adhèrent au mouvement Neheri, mais ses adeptes n’en font pas la promotion forcée auprès des patients et membres de la Maison de confession différente que celle de la Lumière.
La Maison Garde-Jour ne prend pas parti dans les affaires de l’Eglise ni n’en est concernée. Les membres de la Maison peuvent librement s’intéresser aux divers événements et mouvements de l’Eglise, mais la Maison en elle-même est neutre.


La Maison Garde-Jour est un dispensaire et se doit de soigner, aider et accueillir toutes personnes nécessiteuses, sans distinction de sa race, profession et affiliation.
La Maison Garde-Jour n’est pas un Orphelinat, mais travaille en collaboration avec l’Orphelinat de Hurlevent appartenant aux Turner.


Article 2 : Hiérarchie de la Maison.

La Maison Garde-Jour est dirigée par une Direction assurée par le Directeur et son Second.

Le Directeur est choisi par l’ancien Directeur, ou par vote de l’ensemble des membres de la Maison dans le cas où l’ancien Directeur aurait disparu sans nommer qui que ce soit. Le Directeur peut être démis de ses fonctions si l’entièreté des membres de la Maison vote à l’écrasante majorité pour sa démission.
Le Second est nommé par le Directeur, en fonction de son ancienneté et de sa qualité en tant que Médecin-Chef. Le Second peut être démis de ses fonctions si l’entièreté des membres de la Maison vote à l’écrasante majorité pour sa démission, ou par le Directeur.


Les Médecins-chefs sont les officiers de la Maison Garde-Jour.
Ils sont nommés par le Directeur et le Second en fonction de leur ancienneté et de leurs qualités en tant que Médecins. Les Médecins-chefs peuvent être démis de leurs fonctions par choix du Directeur après consultation avec le Second et les autres Médecins-chefs.

Les Médecins, les Gardiens et les Assistants sont les effectifs de la Maison Garde-Jour.
Ils sont nommés par le Directeur, le Second ou un Médecin-Chef. Ils peuvent être démis de leurs fonctions par la Direction ou un officier après délibération entre ces derniers.

Les Bénévoles sont des aides extérieures aux effectifs de la Maison Garde-Jour.
Ils sont nommés par les membres de la Maison Garde-Jour et se voient prêter un insigne et un communicateur qui peuvent leur être retirés par la Direction ou un Officier.

Les Prêtres et Paladins de la Cathédrale de la Lumière sont considérés au même titre que les Bénévoles de la Maison Garde-Jour.
Les membres de l'Église de la Lumière sont les bienvenus à venir officier au Dispensaire s'ils respectent les règles de la Maison, et obéissent aux membres, Officiers et à la Direction au sein du Dispensaire. Dans le cas contraire, leurs noms seront inscrits et l’accès à la Maison interdite après délibération entre les membres de la Maison Garde-Jour.

Note: tout licenciement fait suite à un manquement du respect des règles de la Maison, un manquement aux devoirs liés à chaque grade, et/ou à des actions mettant en danger la Maison, ses membres et ses patients.


Article 3 : Localisation

La Maison Garde-Jour siège à l’orphelinat de Hurlevent, sur la place Faol, dans le quartier de la Cathédrale. Il tient à elle de décider des changements physiques à apporter aux locaux (travaux et installation de matériel), moyennant finances.

Note: La Maison Garde-Jour paye un loyer à la Chancellerie Royale de Hurlevent pour l’utilisation du bâtiment dans lequel elle officie.



Article 4 : Finances

Les soins assurés par la Maison Garde-Jour ne sont pas payants.

La Cathédrale de la Lumière finance les salaires des effectifs de la Maison Garde-Jour à valeur de :
2 pièces d’or par mois pour le Directeur, Second et Médecins-chefs,
1 pièce d’or par mois pour les Médecins et Gardiens,
35 pièces d’argent par mois pour les Assistants.
Les Bénévoles ne sont pas rémunérés puisque simples partisans de la Maison Garde-Jour.

La Maison Garde-Jour vit des dons reçus de la population. Ces dons sont stockés et utilisés pour satisfaire les besoins du dispensaire en guise de matériel médical, amélioration des locaux et réserve de médicaments et de nourriture.
En aucun cas les fonds de la Maison Garde-Jour seront utilisés autrement que pour les missions pour lesquelles elle est censée servir.

Note: Si les dons venaient à manquer, la Cathédrale de la Lumière s’engage à financer le strict nécessaire au bon fonctionnement de la Maison Garde-Jour.


Article 5 : Événementiel


La Maison Garde-Jour n’a pas pour vocation de créer des événements, mais elle peut porter contribution à celles et ceux qui désirent faire appel à elle.
La Maison participe aux événements en tant que soigneurs, pour promouvoir le dispensaire ou pour assister l’Orphelinat.
Les Membres de la Maison peuvent proposer la création d’un événement à court-terme. Il appartient à la Direction et aux Officiers de réfléchir à la faisabilité de l’événement avant de l’organiser.
Les événements organisés par la Maison Garde-Jour sont recensés auprès de la Chancellerie et de ses Greffiers. La Maison peut également se tourner vers ses derniers dans le cas où un événement aurait besoin de financement et d’un emplacement particulier.



Article 6 : Dissolution

La maison Garde-Jour peut-être librement dissoute par la volonté unanime de l’ensemble de ses membres. La Direction et les Officiers auront l’ultime décision.


Lu et approuvé par
La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Signat15

Lu et approuvé par
La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Signat13




Nota Bene a écrit:L'article sur la localisation de la Maison Garde-Jour est encore en discussion auprès des services de la Chancellerie à l'heure actuelle, faisant de cet article le seul article au statut pour le moment gelé. Tous les autres sont validés.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Reunio10
Réunion des membres de la Maison Garde-Jour au sein de ses locaux de Hurlevent, place de la Cathédrale.

Les procédures judiciaires devant mener à un procès contre l'Église sont cependant en pause depuis que Hurlevent ait été déclarée en crise sanitaire par la Chancellerie début Février. En effet, depuis début Janvier, les forces des dieux très anciens s'attaquent à Azeroth et des personnes de toutes races et en tout lieu se mettent à entendre des murmures ou à avoir des visions cauchemardesques dont le but est de les pousser vers la folie et l'aliénation de leur mentale à leur cause.
La Maison Garde-Jour est aux premières loges pour lutter contre cette influence, mais elle doit faire face à plusieurs ennemis. Bien que quelques cas ont été à signaler en plus ces dernières semaines, la contagion reste sous contrôle à l'heure actuelle. Les patients sont bien traités et suivis.

La Zone de quarantaine, placée dans les hauteurs de la ville, a bien rempli ses fonctions et a pu être dotée de dortoirs et d'équipements assurant tout le confort aux malades, dans la dignité de l'Alliance. Leurs demandes de matériel sont écoutés et remplis dans la mesure du possible. La Choppe sucrée a accepté d'aider la quarantaine avec ses services !

Désormais munie du remède contre la corruption, la Maison Garde-Jour travaille sans relâche à réunir ses soutiens : Akina, Telyshka et ses Neheristes, des druides, des prêtres et paladins, tout cela pour former un grand rituel de purification qui débarrassera la quarantaine de sa corruption. Personne ne doit être laissé de côté pour l'opération.


La Garde-Jour continue de rechercher des soutiens et des nouveaux médecins : les druides et les paladins sont les bienvenues, sachez que la Maison recrute !
-----------
La Garde-Jour recherche aussi des partenaires commerciaux afin de se chercher des fournisseurs de viandes, légumes et de fruits de saison à livrer mensuellement.

Le K'Barré
-
Cabaret & Courtisane


Juché dans le très spacieux quartier des nobles de Boranus, le nouveau cabaret de la capitale Kultirassienne ouvrira ses portes le 28 Mars de l'an 40 en grande pompe lors d'une soirée à thème exceptionnelle sous le signe de Mécagone. Encore en travaux réalisés par la Technova en mariant l'ancien avec la technologie, les effectifs du K'Barré se dévouent pour offrir la meilleure expérience lors de son ouverture.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 1er_af10
Affiche de l'inauguration - le 28 Mars de l'an 40

Le principe est classique mais a fait ses preuves dans le domaine du divertissement. Le K'Barré offrira des spectacles et toute une gamme de service aux clients désirant profiter d'une belle soirée. Le gérant, qui tient à rester anonyme, a voulu créer un lieu où il puisse offrir aux artistes un cadre idéal pour ceux ou celles qui souhaitent se produire. Les artistes sont rémunérés en fonction de la soirée. Ils toucheront un pourcentage en fonction des ventes. Une soirée entière de prestation, les moyens et la célébrité. Cela peut aller jusqu'à 50-70 pièces d'argent, ce qui peut monter si cela fait participer le publique. Parmi les premières à s'y présenter, Meraxès Livet, une barde d'ambiance, accompagnera sur scène en musique les invités. Il se dit notamment prêt à l'organisation d’événement pour les particuliers. Des soirées à thème y seront fréquent, le menu approprié à chaque fois, avec pour exemple: danseuse de Tanaris avec la cuisine locale.

A la tête de l'organisation des soirées ? Un carré d'as gagnant de l'établissement composé des quatre as: Ethan Riggs, chef de la sécurité; Merhine Dagon, matrone ; Miss T.e.e.T, gérante des spectacles (costumes, artistes, salaires, décors) et Devlan Dryden, cuisinier reconnu de Boralus. Ensemble, ils cherchent à offrir le meilleur service dans un complexe immense ! L'établissement se compose d'une salle principale: grande salle de réception avec bar, scène, table...  Une terrasse donnant vue sur Boralus et son bras de mer. Une grande salle pour les soirées à thème mais pouvant servir de salles d’événements comme les bals, les mariages voire des combats ! Un boudoir pour fumer où un service d'achat de poudre légale comme le lotus, opium traité pour ne citer que les plus connus sera proposé...  Un ensemble de chambre se situe derrière le boudoir qu'on vante comme unique aux goûts de sa résidente, regroupés selon le même thème. Des chambres (actuellement au nombre de huit lors de l'écriture de l'article) avec un service de courtisane opèrent dans l'établissement. Les courtisanes viennent d'elles-mêmes et sont libres de n'agir que si elles le désirent. La sécurité sera d'ailleurs intraitables avec les clients mal-intentionnées, qui seront envoyés à la Garde si ceux-ci sont trop peu coopératif. Il est possible de louer des chambres pour la nuit ou sur la durée.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Gnomo_10
Gnomographie de Merhine Dagon, matrone du K'barré devant le boudoir.


Merhine Dagon est la matrone de l'établissement. Elle accueillera les clients tous les mercredi à partir de 21h30, fournissant boisson, nourriture et spectacle. Les spectacles seront diverses et variés: musiciens, danseuses, dompteurs, magiciens voire même des humoristes, tout pour faire baigner les clients dans une ambiance festive.

Pour vous assurer le meilleur service, le K'Barré recrute serveur/serveuse, sécurité, courtisane, et même des artistes ! Vous y serez bien payés dans une bonne ambiance de travail conviviale ! Rejoignez l'Equipe du K'Barré !

L'Enclave Lunaire et la fête lunaire !

le refuge Kaldorei au sein d'Hurlevent, mené par Alshain Palelune, décida d'organiser la célébration de la fête Lunaire à Hurlevent pour partager les valeurs de cette fête avec la population non-kaldorei.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow32
Alshain Pâlelune sur le devant de la Scène, présentant la fête lunaire


La fête Lunaire de l'an 40 est déjà terminée. Les festivités ont déjà été remplacés par celles de la Fête de l'amour et les anciens à qui l'on doit rendre hommage sont une nouvelle fois reparti dans la nature. Bien qu'il s'agisse d'une fête traditionnellement Kaldorei, l'an 40 fut particulière puisqu'elle fut l'occasion d'une présentation des traditions par l'Enclave lunaire durant la nuit du 31 Janvier de l'an 40 dans les faubourgs de Hurlent là où le campement de réfugié se trouve. En effet, les elfes composant l'Enclave ont décidé d'animer Hurlevent pour attirer des humains curieux de connaître la fête, tout en rendant hommage aux anciens via des histoires en leur honneur.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow34
La place de la fête Lunaire sur Hurlevent

La Gazette a obtenu l'autorisation de publier une de leurs histoires:

------------

Cette histoire, ces paroles d’ancêtres, vient tout droit de cette époque si lointaine qu’on la nomme « Guerre des Anciens ».
Pour beaucoup, vous connaissez cette guerre, vous avez lu et appris les causes comme les conséquences de ce conflit. On vante, dans ces lignes, l’héroïsme sans nom des races mortelles et des dragons qui ont fait face à l’avancée de la Légion Ardente.
Mais on oublie parfois trop qu’il n’y avait pas que de vaillants guerriers, mais également des innocents qui firent leur possible pour échapper aux massacres.
Des innocents qui, bien que bénis par la grâce du Puits d’Éternité, n’étaient pas préparer à affronter de telles engeances ; des innocents qui furent oubliés, contraints de survivre à leurs façons dans des rues où les démons étaient maîtres incontestés.

Je ne veux pas profiter de cette histoire pour dénigrer l’héroïsme de ceux qui combattirent vaillamment, loin s’en faut. D'ailleurs, qui ici connaît le nom du célèbre commandant Kaldorei qui dirigea la résistance ? [Attendre réponse, blabla]
Je souhaite simplement rappeler ceux qui ne purent y participer de la même façon, ceux qui, dans les environs proches de ma propre famille, méritent d’être honorés pour le sacrifice qu’ils ont réalisé.

Si être Bien-né était synonyme de luxe et de pouvoir, dans cet ancien Empire Kaldorei, lorsque la Légion posa sa première botte de gangracier, ce devenait plutôt une tare. Beaucoup suivaient aveuglément les dispositions de la Reine Azshara en cette époque, mais tous ne partageaient pas son goût pour une alliance avec le Fel.
Thelion Sylvepluie était de ceux-ci. Il critiqua et fut déstabilisé par l’arrivée massive de ces créatures respirant le chaos et la destruction. Mais qui était-il pour oser contredire les décisions avisés de sa Majesté ?
Pendant tant de siècles, de millénaires l’Empire avait prospéré, pourquoi succomberait-il aujourd'hui ?
Hélas c’était pourtant bien le jour de sa chute. Et Thelion ne put quitter Zin Azshari, piégé par les forces démoniaques qui occupaient désormais la Cité. Il assista aux transformations des fidèles de la Reine en Satyres, aux massacres dans les rues de la capitale, autrefois joyau de ces terres.
Il ne fut pas capable de rejoindre les forces de Corvaltus et de Chantelombre, il dut se contenter de se cacher et d’attendre, protégeant ceux qu’il pouvait et échappant aux patrouilles infernales.

Sa fin le rattrapa lorsqu'il tenta de participer au soulèvement contre les troupes démoniaques, lorsque les Dragons et les Elfes marchèrent jusqu'au Puits. Sa mort est, hélas, nimbée de mystères, son corps n’ayant jamais été retrouvé suite à la Grande Fracture.
Aujourd'hui, rappelons-nous et honorons le nom de Thelion Sylvepluie, le nom d’un ancêtre parmi tant d’autres qui se sont sacrifiés anonymement, pour la survie de tous.

-------------------------------

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow35
Le stand du Comptoir de Teldrassi, par les membres de l'Enclave Lunaire

Plusieurs surprises animèrent la soirée. Premièrement, un feu d'artifice vint accompagner les festivités et les histoires mais surtout les stands mis en place par l'Enclave visant à mettre en avant la gastronomie et le savoir-faire Kaldorei. C'est ainsi qu'ils purent mettre en avant leur dernière création: Le Comptoir de Teldrassil est une boutique d'Herboristerie et d'Alchimie de l'Enclave Lunaire qui a officiellement ouvert ce 31 Janvier de l'an 40, mais la boutique fut inaugurée le Mardi 11 Février 40 en face de la chope sucrée dans le quartier des mages. Elle ouvre toutes les semaines le Lundi ou Mardi et le Vendredi soir à partir de 21h.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow33
Feu d'artifice honorant les Anciens sur les berges de l'étang d'Olivia, près du camp de réfugié Kaldorei!




Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Lun 30 Mar 2020 - 19:10

Les Annonces de la Gazette de Hurlevent
-
offertes par la Maison Bayle

La Gazette recherche un chien à adopter !

La Gazette de Hurlevent recherche un chiot en bas âge en bonne santé de préférence mignon afin de lui offrir une famille aimante qui souhaite adopter.

Récompense: 50 pièces d'argent

Rislon Milloin


Annonce d'un contrat de réparation et de construction de bâtiment à pourvoir !

On recherche une société de bâtisseur ou regroupement de maçons prêt à opérer des réparations conséquences sur un Manoir et son infrastructure ! Le bâtiment en question se trouve en bordure de Hurlevent et a subis les affres du temps et de l'abandon.

Si vous êtes intéressé, veuillez contacter Calìel à l'adresse du bâtiment sur Hurlevent (hrp: tapez altgr è puis tapez sur i pour l'accent sur le).


Rislon Milloin





Le Cénacle Arcanique a besoin de vous et recrute !

Que vous soyez artisans, penseurs, mercenaires ou audacieux aventuriers, vos atouts sont une clé pour notre institut.
Depuis déjà 4 mois, le Cénacle s'évertue à assister et accompagner les différents ordres dans leurs enquêtes et missions, dangers teintés de magies.
Mais en dehors de ces structures, nous recherchons avant tout vos propres savoir-faire !

Vos talents nous intéressent !

Nous avons besoin d'artisans pour nous aider à créer des Salons à la logistique impeccable.
Nous avons besoin de penseurs pour réfléchir avec nous au monde qui nous entoure.
Nous avons besoin de mercenaires pour épauler nos collaborateurs en cas de mission périlleuse.
Nous avons besoin d'aventuriers pour nous apporter les connaissances des plus éloignés recoins.


Vos connaissances, vos démonstrations pratiques et votre soutien seront susceptibles d'être rémunérés à la fin de cet appel d'offres.
Retrouvez-nous à l'Institut du Cénacle Arcanique, au 2 Place des Armes de Hurlevent ; rencontrez nos collaborateurs et consultants dans les rues de la Capitale ou au Marché hebdomadaire !

Votre savoir-faire est inestimable, aidez-nous à faire grandir son potentiel.

-----------------------------------------

Relisez le premier article les concernant au sein de la Gazette, sortie fin de l'année 39 !

Le Cénacle Arcanique, nouvel ordre magique
-
A situation particulière, réponse particulière.

Les passants les plus assidus auront pu voir les changements qui s'opéraient autour de l'ancienne caserne des Implacables dans la Vieille-Ville de Hurlevent, lié à son changement de propriétaire. L'Ordre militaire, mené par Jan Oberson, avait été dissout suite à la fin de la Quatrième guerre et ses membres se sont dispersés aux quatre vents. Toujours aussi fervent envers l'Alliance, les anciens membres ont décidé de fonder leurs propres activités comme l'Enclave Lunaire ou bien du Cénacle Arcanique, c'est de ce dernier que la Gazette dévoue cet article.

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Meavy_10
De gauche à droite: Le Lieutenant Athreus Santena et le professeur Meavy Mekkaboulon.

Fondée par le Lieutenant Athreus Santena, ancien membre des Implacables, et son associé le Professeur Meavy Mekkaboulon, du Kirin tor, le Cénacle Arcanique se souhaite accessible à tous dans ses services. Interrogé par la Gazette, le Lieutenant Athreus a accepté de nous en dévoiler plus:

La création de cet ordre repose sur un postulat très simpliste: lorsque j'étais encore sergent chez les Implacables, on venait me voir de partout pour trouver de l'aide lorsqu'il y avait un problème vis à vis des Arcanes, ce qui incluait des spécialistes. Donc le raisonnement est devenu limpide: si même des spécialistes se trouvent parfois confrontés à des problèmes insolvables, qu'en est-il des petites gens ?

La fin de la Guerre ouverte nous a poussé à vouloir aider tant les différents ordres que le citoyen ordinaires. La magie a prouvé de nombreuses fois les risques qui l'entourent suite à une utilisation hasardeuse ou abusive. Et il n'est pas toujours évident de le déceler.

Aussi notre ordre se repose sur deux branches, tant distinctes que complémentaires: l'expertise et l'enseignement.

  • Par l'expertise, nous appportons notre aide et notre concours aux ordres ou aux citoyens qui en ont besoin. Par exemple, la Garde est notre alliée et nous demande souvent d'intervenir sur des affaires où la magie est liée. Nous avons également été mandatés par l'Ordre de l'Enclave Lunaire, menée par la Matriarche Alshain Pâlelune, pour enquêter sur un possible fléau impie sévissant dans les bois. Cette aide peut être sous forme de consultations théoriques ou même d'interventions pratiques.
  • Par l'enseignement, nous visons à sensibiliser le public non-averti à ce que représente l'Arcane, ses dangers et savoir lutter efficacement contre. La pédagogie est une des clefs essentielles à la réussite d'un tel projet. Nous avons déjà tenu et allons tenir différents salons de réflexions et de débats autour d'un thème distinct.



Le Cénacle Arcanique reste à l'écoute des questions de la population dans la Caserne de la Vieille-ville, à côté de celle de la Garde de Hurlevent. Encore récente, l'organisation continue de faire des actions pour se faire connaître. Ils sont par ailleurs l'instigateur des Salons de l'Arcane dont le dernier en date, "Arcane et Corruption" sur les hauteurs du quartier des mages de Hurlevent le 7 Décembre de l'an 39 qui aura attiré une petite foule d'individu aussi bien néophyte que profane sur la question; Une situation que certains participants au Salon espèrent voir se reproduire.
Toute personne intéressée est invitée à se rendre à leur caserne ou vers les deux associées.




Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin le Jeu 2 Avr 2020 - 23:08

La Gazette de Hurlevent
-
Sommet sur la paix


Les organisatrices du sommet pour la paix, une action trouvant ses origines de certains membres de la population des deux factions, ont accepté de se réunir pour répondre aux questions de la Gazette de Hurlevent.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Interv10
Heliann Aubetemps (gauche) et Soeur Telyshka (droite), attablées à l'Abracadabar de Dalaran.

La Quatrième guerre s'est certes terminée en automne de l'an 39, elle reste dans les mémoires tant les cicatrices et les balafres qu'elle a laissé sont visibles, laissant derrière elle des peuples dévastées et amoindries. Cette paix, cette armistice, aussi sur-réaliste qu'inespéré pour certains, est loin de laisser indifférent les divers peuples que composent l'Alliance et la Horde. Il y a les plus pacifiques qui y voient une occasion de se reconstruire et de cesser les querelles d'un autre temps; Les plus belliqueux, l'étant pour diverses raisons, ou les plus désillusionnés qui n'y voient que de la poudre aux yeux ou un moyen pour l'ennemi de se rebâtir pour mieux détruire. Et les derniers qui sont d'accord pour dire que c'est préférable que la guerre soit fini mais qui ne croit pas plus en une paix durable.

Des actions de citoyens commencent à avoir le jour un peu partout, pour soutenir la paix naissance et qu'elle perdure. Soeur Telyshka, humaine membre de l'Eglise de la Lumière, et Heliann Aubetemps, sin'dorei diplomate, côté Horde, ont accepté de répondre aux questions de la Gazette au sujet de leur sommet pour la paix qui devraient débuter dans quelques jours: le 03 Avril de l'an 40. Ayant lieu à Dalaran, cité-état neutre, elles espèrent pouvoir montrer que la Horde et l'Alliance peuvent œuvrer vers la paix durable.
Des chefs de plusieurs organisations de la Horde et de l'Alliance feront le déplacement pour participer à la conférence qui devraient s'étaler sur plusieurs semaines dont plusieurs jours de débat dans la salle centrale de Dalaran pour se conclure ce 17 Avril de l'an 40.

Les soirées d'inauguration et de conclusion seront ouvertes à la population. Un service de sécurité incluant des membres deux deux factions sera déployé en plus des gardes du Kirin Tor qui patrouillent les rues. La Dahui, ordre pandaren neutre, devrait faire son apparition durant le sommet. De quoi nous réserver quelques surprises...
Rislon Milloin : Dans un premier temps, je tenais à vous remercier de votre venue et présence ce soir, je vous sais très occupé par le sommet à venir. Vous êtes donc les co-organisatrices du futur sommet pour la paix, organisé par des citoyens de la Horde et de l'Alliance, dont l'inauguration aura lieu le 3 Avril de l'an 40 à Dalaran aux coups des 21 heures. De mémoire, c'est Telyshka qui a commencé ces recherches pour former ce sommet, mais qu'en est-il de votre côté, mademoiselle Aubetemps, je crois que vous aviez aussi commencé à agir de ce côté. Pourriez-vous me dire d'où cela a commencé ?

Heliann Aubetemps: J'ai commencé à agir pour la paix entre les factions à la demande de la Sénéchal Kéline, qui oeuvre dans un fiel rémanent de la Croisade d'Argent, dans le nord des Royaumes de l'Est. En tant qu'émissaire, au départ. J'ai notamment pris position en faveur de la paix lors du récent Conseil de la Horde qui s'est tenu en Mars.
Et par la suite, Soeur Telyshka m'a contacté et m'a rallié à son initiative. C'est à partir de là que j'ai endossé le rôle qui est aujourd'hui le mien, auprès de mes confrères de la Horde.


R.M: Et de votre côté Soeur ?

Soeur Telyshka: Cet engagement pour la paix m'est devenu une évidence vers la fin de la quatrième guerre. Tant de morts inutiles et massacres brisant les familles. Je suis d'un courant de l'Eglise de la Lumière qui croit à l'ouverture. Mon mentor a combattu au côté des orcs et des elfes de la nuit durant la troisième guerre. La guerre n'était pas encore fini que j'ai commencé à parler de paix au sein de mon Eglise. Promouvoir la paix est devenu le premier thème de ma campagne lors du dernier conclave de notre Eglise. La signature de l'armistice et la volonté de notre Roi de prendre le chemin de la paix m'a convaincu que cette paix était à porté de main. J'ai donc fait de ce projet et de cette conférence l'objectif numéro 1 de ma congrégation. Avec le soutien de certain, j'ai pu prendre contact avec Dame Aubetemps.


R.M: Vous militez pour la paix, mais au sein des deux factions, celle-ci est loin de faire l'unanimité. Certains ne sont aussi tout simplement pas prêt à tourner la page de ce qui s'est passé. Ne craignez-vous pas que cette action puisse être mal perçue des deux côtés ?

H.A: Etant donné les divers avis énoncés pendant le Conseil de la Horde, nombre de mes camarades réprouvés et orcs auront du mal à ranger leurs armes. Une quantité non-négligeable de loyalistes réprouvés risque à tout moment de s'attaquer au projet, et la plupart des nôtres se contenteront d'ignorer son existence, car ils ne croient plus en la Paix. Cependant, notre nouveau Conseil de la Horde a accepté la proposition de votre Haut-Roi de s'allier contre le vide, aussi je gage qu'à défaut de contribuer à l'effort de paix, une majorité se contentera de la tolérer. La conférence est l'occasion de convaincre ceux qui n'y croient plus, de rassurer ceux qui doutent et d'encourager ceux qui prennent position.

S.T: Nous avons les mêmes difficultés dans l'Alliance. Il y a d'abord les Kaldorei qui en grande majorité refusent l'armistice. Ensuite, ceux qui l'accepte par fidélité à notre roi, mais à contre-cœur. Leur haine reste vive. Enfin, la majorité des peuples de l'Alliance respecte l'armistice mais... pense que la paix ne sera pas durable. Les pacifistes voulant construire une paix durable sont encore une minorité au sein de l'Alliance. C'est à nous d'en faire une majorité.


R.M: Justement, cette conférence a aussi pour but de montrer qu'il est possible de dialoguer entre nos deux factions et de tomber sur des accords, mais si ceux-ci ne seront que des propositions. Vous confirmez ou vous souhaitez nuancer ?

S.T: Ce ne seront que des propositions, en effet, car seul nos dirigeants ont le pouvoir de signer les propositions de paix.  Mais nous savons que notre Roi a la volonté d'avancé sur le chemin de la Paix. Je n'ai aucun doute qu'il soutiendra nos initiatives communes.

H.A: Je rajouterai que même si ces propositions ne sont pas forcément adoptées, nous pourrons malgré tout œuvrer à fonder un organe de paix indépendant, en impliquant les acteurs qui auront pris part à la conférence.


R.M: Cette question sera réservée à madame Aubetemps. Ce journal étant de l'Alliance, nous avons peu l'occasion de discuter avec les membres de la faction opposée. Quelles sont les peuples les plus intéressés de contribuer à cette paix, par expérience ?

H.A: De chez nous... Je dirais que les sin'dorei sont les plus ouverts à cette idée de paix. Accompagnées de nos amis taurens, certaines tribus trolls aussi. Les Shal'dorei et les Vulpériens sont plus mesurés, comme ils ont vécu de près le conflit et ont souffert du comportement de l'Alliance à leur égard. Et je pense que les plus fermés, à l'heure actuelle, reste les réprouvés et les orcs, mag'hars inclus. Les mag'hars posent aussi le problème de leur rapport à la Lumière, qui occupe une place clef dans l'Alliance. Et les gobelins, la plupart sont surtout opposés à la paix car elle leur apparaît moins propice au commerce. Mais Gazleu, leur représentant au sein du Conseil de la Nouvelle Horde, saura sûrement convaincre les siens que la paix recèlent aussi d'opportunités uniques.

R.M: J'ai oublié une partie de ma question. Je voulais aussi savoir aussi quelles étaient selon vous les motivations à la paix des plus fervents adhérents ?

H.A: Quant à nos motivations.. Je dirais que la grande majorité des nôtres pensent à l'avenir et aux cicatrices que la Guerre a laissé, aussi bien entre les factions qu'entre nous. La Horde a connu deux rebellions internes ce qui nous a mené à combattre contre nos frères, qui a divisé des familles et créé des tentions raciales. Si nous voulons l'unité de la Horde, la Paix est la seule voie possible. Et la seule qui apportera un futur stable à nos enfants.


R.M: Bien, ma prochaine question sera ensuite pour Telyshka. Du côté de l'Alliance, beaucoup des récalcitrants à la paix, je pense notamment aux Gilnéens et aux Kaldorei qui ont beaucoup souffert en référence à une personne: Sylvanas Coursevent. Pensez-vous que sa capture pourrait pacifier certains camps et favoriser la paix ?

S.T: Il est clair que le peuple Kaldorei ne peut envisager la paix sans que la non-morte soit jugée. Nous ne sommes pas là pour les juger mais c'est un fait. La question qui se pose est de savoir si la Nouvelle Horde pourrait considérer que Sylvanas les ait également trahi ? Et si elle mériterait dans ce cas d'être jugée.

H.A: C'est déjà le cas entre nous... Le principe des loyalistes vous aurait-il à ce point échappé ? Je crains qu'il y ait un certain... Oubli. Lorsque Garosh a été jugé comme traite, son procès a été ouvert aux deux factions qu'il a mis en péril. De plus, au sein de notre faction, les loyalistes à la Dame Noire sont actuellement enchaînes, jugés et exécutés. La Rebellion de Saurcroc, paix à son âme, nous a forcé à nous retourner contre Sylvanas et a profondément scindé notre faction. A l'heure actuelle, la Dame Noire a autant à répondre face à l'Alliance que la Nouvelle Horde. Je gage que l'Alliance n'a pas les tenants et aboutissants de notre politique interne, mais la traque de Sylvanas est déjà d'actualité. Il est donc important que le processus de paix avance, car nous finirons par la retrouver et elle répondre de ses crimes. Il nous est impossible de dire si le Conseil de la Horde acceptera d'inclure l'Alliance, mais au vue des volontés de notre héros disparu, il y a fort à parier que ces idéaux seront respectés. Saurcroc ne s'était pas tourné vers l'Alliance pour les rejeter une fois la Horde arraché aux griffes de la Banshee.

S.T: Il est clair que les crimes qu'elle a commis nous concernent tous, concerne Azeroth.

H.A: Les crimes de Sylvanas concernent beaucoup de monde. Il est important de se rappeler qu'elle a abandonné son propre peuple. Beaucoup de réprouvés sont actuellement sans foyer et sans personne pour les mener... C'est un grand choc pour eux. C'est elle qui leur avait redonné une raison de se battre, après la fin de la campagne contre le Roi-Liche.


R.M: Peut-être que la Gazette de Hurlevent voit trop loin, mais il se pose la question suivante: Et après la conférence de paix, y-aurait-t-il une suite de la part de ses participants, l'espérez-vous et le pensez-vous ?

S.T: Cette conférence est la première pierre de la paix durable que nous voulons construire que nous voulons construire. Oui, par la Grâce de la Lumière, elle aura une suite. Je pourrais en dire beaucoup plus, mais je garderai cela pour la session finale de la conférence.

A.H: Comme Telyshka, je pense qu'il est important de réserver une part pour la fin de la Conférence. Cependant, j'aimerais croire que nous saurons créer un organe durable autour de l'effet de Paix.

Il devrait être question de diplomatie, de commerce et des récalcitrants à la paix durant ces sommets. Bien que ce qui en découlera n'a qu'une valeur consultative, certains espèrent en faire un symbole qui n'en restera pas là...
Rislon Milloin

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Rislon Milloin Hier à 18:16

Les Brèves de la Gazette de Hurlevent
-
Bal d'inauguration de l'Ettin Vert - Auberge des Carmines

L'équipe de l'Ettin Vert, nouvelle auberge du Comté-de-Lac aux Carmines, vous accueille à leur bal populaire d'inauguration qui aura lieu ce Jeudi 9 Avril de l'an 40. C'est l'occasion pour vous de découvrir leur service et de vous amuser dans une ambiance festive.


La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Unknow36
Gnomographie de l'auberge "l'Ettin Vert" avec vue sur le lac placide et sur le canyon.



Gérée par Naomi & Ellie Grisbois, Esperanza et Ambrose, l'Auberge jouit d'une rénovation intégrale et est remarquablement bien située avec soit: une vue sur le lac placide soit une vue sur les célèbres canyons des Carmines. Un endroit de passage où l'Ettin Vert propose un service de chambre, des petits-déjeuners et dîners, ainsi que des soirées à thème...



La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 L_etti13

Rislon Milloin
Rislon Milloin
Citoyen

Nombre de messages : 231
Lieu de naissance : inconnu à ce jour
Age : 29(ig) (et moins en irl)
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève - Page 5 Empty Re: La Gazette de Hurlevent - Édition & Brève

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum